La mare aux mots
Parcourir le tag

Katia Belsito

La naissance vue de façon poétique

Par 17 juin 2013 Livres Jeunesse

Puisque ma fille Suzanne est née ce week-end… c’est le moment idéal pour vous parler de deux livres très poétiques sur ce sujet.

Le visiteurAu départ il y a une forme étrange couverte de cercles, une forme sombre d’où se détache un être bizarre. Cet être évolue et va s’enfuir dans une forme colorée comme couverte de tentacules,  puis elle découvre d’autres endroits étranges, parfois habités, parfois déroutants. Le début d’un long voyage.

Le visiteur est un livre sans texte aux illustrations très particulières, avec une ambiance très spéciale. Un livre qui peut laisser perplexe, interrogatif mais qui ne laisse pas indifférent. Qu’est-ce qu’il raconte ? Quel est ce personnage ? Où sommes-nous ? Le visiteurPour être franc je ne suis pas certain que j’aurai compris que ça parlait « de l’arrivée au monde et de la rencontre avec l’autre » sans le dossier de presse… Mais j’ai été happé par cette œuvre surprenante et étrange, poétique et esthétique signée Iching Hung.
Découvrez plus d’extraits sur le site de HongFei et même une interview de l’artiste qui explique son œuvre.

Dis-moi d'où je viens...Où était-on avant de naître ? C’est ce que demande ce petit garçon à sa mère. Celle-ci lui explique qu’elle était dans l’air, dans son cœur et bien ailleurs encore.

Le texte de Katia Belsito est extrêmement doux et poétique, tout comme le sont ses illustrations. LesDis-moi d'où je viens... enfants posent souvent cette question « mais j’étais où avant d’être né », ici ce sont de très belles réponses que fait la mère Entre mes cheveux et entre mes doigts ou Dans un bouquet de fleurs, dans le chant d’un coq au lever du jour mais aussi dans mes convictions, dans mes incertitudes… car c’est de là aussi que viennent nos enfants, non ?
Feuilletez le livre sur le site de Pour penser à l’endroit.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un ouvrage de Katia Belsito (Qui a éteint le soleil ?) et beaucoup de livres sur la naissance (vous pouvez les retrouver sur notre fiche thématique).

Le visiteur
d’Iching Hung
HongFei
13,90€, 180×240 mm, 60 pages, imprimé à Taïwan, 2013.
Dis-moi d’où je viens…
de Katia Belsito
Pour penser à l’endroit dans la collection Contes pour penser à l’endroit
7€, 200×200 mm, 16 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013

A part ça ?

Comment ça « à part ça ? » ? Ben à part ça ma petite fille est née, ça ne vous suffit pas ?!

Gabriel

You Might Also Like

Anges ou démons ?

Par 5 octobre 2012 Livres Jeunesse

Quels sont ces animaux bizarres appelés « petites personnes »? Ils ont une tête, deux bras et deux jambes, et un sac pour aller à l’école. Ils sont gourmands, inventent des mots et vivent avec des grandes personnes.

C’est un grand album pour parler des petites personnes. Les petites personnes, vous l’aurez compris, ce sont les enfants. C’est drôle et bien écrit, Catherine Leblanc décrit donc ces êtres étranges comme on le ferait dans un documentaire animaliers pour enfants : mots simples, phrases courtes. C’est très poétique, très beau et original. Ce n’est pas un album « comique » (ici pas de gags) mais on sourit beaucoup. Catherine Leblanc a vraiment su croquer l’enfance, sans caricature et avec finesse. Les illustrations de Gwendal Le Bec sont également belles, « simples » et efficaces. Un très bel album sur l’enfance.

Un ange ça ne fait pas de bêtises, si ? Pourtant Céleste, alors qu’il joue à cache-cache dans les nuages, trouve un interrupteur et ne peut résister… il faut l’essayer ! Mais voilà que ça éteint le soleil… Horreur ! Malheur ! Tout le monde est en colère… Céleste va devoir réparer tout ça.

C’est avec beaucoup de poésie qu’Isabelle Bauer nous parle des bienfaits du soleil. Comment les fleurs vont-elles pousser sans lui ? Comment la chouette saura-t-elle quand s’arrêter de dormir ? Et qui dit plus de soleil dit plus d’évaporation d’eau et donc plus de nuages… donc qui arrosera les fleurs des champs ? Cette jolie petite histoire d’ange qui fait une bêtise est beaucoup plus profonde qu’elle n’apparaît au premier abord. On parle aussi de la solidarité (Céleste n’arrivera pas seul à retrouver l’interrupteur). Même si je ne suis pas fana de toutes les illustrations du livre, certaines sont magnifiques, le petit personnage notamment est toujours superbe. Un livre pour tous ceux qui aiment les histoires douces et poétiques.

Quelques pas de plus…
D’autres livres de Catherine Leblanc que nous avons chroniqués : Lulu et Moussu et Ah, si j’étais président !
Notre interview d’Isabelle Bauer et les livres que nous avons chroniqués d’elle : La machine à bonbons et Un (grand) cri de souris.
Un autre livre illustré par Katia Belsito que nous avons chroniqué  : Je t’aime comme toi.

Les petites personnes
de Catherine Leblanc, illustré par Gwendal Le Bec
P’tit Glénat
11€, 267×320 mm, 32 pages, imprimé en France.
Qui a éteint le soleil ?
d’Isabelle Bauer, illustré par Katia Belsito
Philomèle
12,50€, 200×200 mm, 36 pages, lieu d’impression non précisé.

A part ça ?

Enfin, l’école va se battre contre les clichés sexistes, un article ici.

Gabriel

You Might Also Like

Des enfants qui font la tête et un martien qui découvre la Terre.

Par 21 janvier 2012 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui deux livres/cd. Dans le premier ce sont deux histoires qui nous sont proposées, dans le second une histoire suivie de chansons.

Dans la première histoire de ce livre/CD Elsa a un drôle de papa et c’est bien ça le souci ! Elle ne supporte plus qu’il l’appelle sa fée (alors qu’elle est une grande fille, pas une fée !), qu’il lui raconte des choses bizarres (que les croissants sont livrés dans les boulangeries par le boulanger de la lune, que les crêpes font pousser les cheveux,…), elle veut un papa sérieux, pas un papa qui fait des blagues tout le temps ! Mais va-t-elle vraiment apprécier ce que son papa va devenir ? La deuxième histoire, Tu sens le chocolat, nous parle de Mathias qui a une moue sur le visage depuis que ses parents lui ont refusé qu’il les aide à peindre. Une moue qui va le suivre au parc où il va rencontrer Rose qui malgré sa cécité va se rendre compte de la moue de Mathias… et la faire s’envoler.

Ces deux histoires sont vraiment très belles Dans la première, j’adore ce papa plein d’imagination. On y parle vraiment du fait qu’on n’est jamais satisfait de ce que l’on a. Les enfants trouvent souvent que les parents des autres ont l’air mieux, moins sévères ou plus drôles, Elsa va vite se rendre compte que le grain de folie de son papa est finalement ce qu’elle aime chez lui. Dans la deuxième histoire les enfants comprendront qu’on s’apitoie parfois sur nos petits malheurs quand certains qui vivent des choses plus dures eux ont le sourire. Une jolie histoire pour apprendre à relativiser. C’est aussi une belle approche du handicap, de la différence. Deux histoires très tendres accompagnées de la douce voix de Jennifer Couëlle et joliment illustrées par Katia Belsito.

Parce que de la fenêtre de sa chambre il aperçoit la Terre, un martien décide de venir la visiter. Il va rencontrer un âne au Pakistan, des singes et des coupeurs d’arbres en Amazonie, un crocodile en Afrique, un vieux monsieur, une petite fille et des souris à Paris puis il va décider de rentrer chez lui… mais en faisant un détour par la ville de Mars en Ardèche où vivent deux musiciens.

Voici un conte très original, la terre et ses habitants vus par un martien. La première piste du CD contient l’histoire, que l’on suit dans le livre, les suivantes sont des chansons qui complètent le récit. Chacune raconte un peu mieux un des personnages rencontrés par le martien. Les illustrations sont très belles, on ne voit jamais le martien, juste ses « bras » (comme ceux d’une pieuvre) comme si on voyait ce qu’il voit, pour mieux illustrer que c’est par son regard que nous allons découvrir notre planète avec parfois ses aberrations.

Je t’aime comme toi de Jennifer Couëlle, illustré par Katia Belsito
Planète Rebelle, 22€
Extraits

Nouvelles de Mars d’Adaëlle et Robinson, illustré par Francesca Carabelli
Les éditions des Braques, 18€
Extraits

Public : A leur lire / Lecteurs débutants (pour le premier l’éditeur précise à partir de 5 ans, pour le second 4/8 ans)

——————————————————————————————————————-

A part ça ?

Vous avez jusqu’à lundi pour jouer ici et gagner le livre de Nathalie Infante dédicacé ! N’hésitez pas à aller lire les réponses des participants… y’en a des croustillantes !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange