La mare aux mots
Parcourir le tag

Laure Cadars

Là-haut, tout là-haut

Par 27 février 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose un voyage dans le ciel, ça vous dit ?

Une nuit sans étoileDans le ciel vivait un mange-lumière. Il se nourrissait d’étoiles. À force de les manger, un beau jour il n’y eut plus d’étoile dans le ciel et c’est la lune qu’il croqua. Il ne restait plus rien jusqu’à ce qu’une luciole passe par là…

Une nuit sans étoile est un album extrêmement original. Des illustrations très graphiques, une histoire vraiment très poétique. On est ici dans un univers à part, j’ai rarement vu un album qui à ce point ne ressemble à rien d’autre. J’ai été touché par l’histoire… tout en ne comprenant pas forcément exactement de quoi elle me parlait (mais avons-nous besoin d’avoir toutes les clefs d’une œuvre pour l’apprécier ?). Un album poétique et graphique.
Découvrez les illustrations intérieures dans une vidéo.

Éclats de LuneCette nuit Kun-Yi a décidé de passer à l’action, pour lui cette nuit de pleine lune c’est le bon moment ! Il va voir tour à tour le renard, la belette, le loup, le cochon, la chèvre, le cheval et le coq. À tous il explique qu’il a besoin d’eux, mais qu’il ne peut pas leur expliquer pour l’instant. Tous le suivent intrigués. Kun-Yi n’a certainement pas choisi, par hasard, ces animaux-là et une nuit de pleine lune…

Quel bel objet ! Si l’on glisse les pages intérieures d’Éclats de lune hors de la couverture et qu’on les déplie, on a devant les yeux une magnifique fresque de dix mètres de long ! On parle ici de la création (sans trop vous dévoiler l’histoire). On parle aussi d’avoir besoin de chacun, que nos spécificités, ce qui fait qu’on est différent des autres, peuvent être utiles. Mais même si le conte de Pierre Cornuel est très beau, c’est surtout dans l’objet que réside le principal intérêt d’Éclat de lune. Un magnifique album à déplier.
Découvrez des extraits (et plein d’autres choses) sur le blog de HongFei.

litchi dans l'espaceJacky (9 ans), Michèle (7 ans), Bernard (8 ans) et Litchi leur ami dragon ont décidé d’aller visiter l’espace ! En route pour le cosmodrome, on enfile la combinaison spatiale et c’est parti ! Ils vont voyager autour de la Terre, sur la Lune, visiter les planètes du système solaire et aller encore plus loin. Ça, c’est du voyage !

Même s’il y a une histoire dans Litchi dans l’espace, on est plutôt ici dans un documentaire. Chaque double page nous donne des petites informations sur une planète, les astres, les équipements d’une fusée… C’est coloré et vivant grâce aux illustrations de Bérengère Delaporte. Entre l’album et le documentaire à portée des plus jeunes.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Laure Cadars (Barbouille et Mauricette font de la confiture avec les fruits de la forêt), Pierre Cornuel (Les deux maisons de Désiré Raton) et Bérengère Delaporte (Au secours ! J’ai perdu mon slip ! ou la véritable histoire de Tarzan et Le gang des gigoteurs).

Une nuit sans étoile
de Laure Cadars
Éponymes jeunesse
12 €, 300×215 mm, 24 pages, lieu d’impression non indiqué, 2013.
Éclats de Lune
de Pierre Cornuel
HongFei
17,90 €, 287×216 mm, 40 pages, imprimé à Taïwan, 2013.
Litchi dans l’espace
Texte de Jacques-Marie Bardintzeff, illustré par Bérengère Delaporte
Le pommier dans la collection Albums
14,90 €, 240×295 mm, 43 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.

À part ça ?

Hier, j’étais sur Aligre FM dans l’émission Écoute, il y a un éléphant dans le jardin pour parler de livres jeunesse sur la Bretagne. Vous pourrez réécouter ma chronique d’ici quelques heures dans l’onglet Chroniques radios.

Gabriel

 

You Might Also Like

On lit l’histoire puis on cuisine !

Par 18 octobre 2012 Livres Jeunesse

On continue notre « semaine du goût » avec aujourd’hui des livres qui racontent des histoires dans lesquelles la gourmandise est à l’honneur. Et dans les cinq livres que je vous présente, des recettes évoquées dans l’histoire sont données en fin d’ouvrage.

Clovis est le fils d’un boulanger qui a pour meilleur ami un vieux monsieur, Maître Lorenz. Le vieil homme vit dans une maison en piteux état mais sur laquelle une enseigne est accrochée : un ours qui tient entre ses pattes un drôle de gâteau en forme de cœur sur lequel il est écrit Lebküchler. Un jour le jeune garçon apprend qu’en fait son ami est un ancien pain d’épicier  mais, trop vieux pour continuer, il a décidé de fermer sa boutique. Clovis veut qu’il lui enseigne à faire de pain d’épice et ainsi participer à un concours organisé par la princesse Hilda.

Petite vidéo de présentation du livre

C’est un livre absolument merveilleux que nous proposent là les éditions Feuilles de menthe. Un texte magnifique de Séverine Vidal (oui je sais c’est un pléonasme) et de très belles illustrations un peu rétro signées Anne Hemstege pour raconter cette histoire sur la transmission, le goût des bonnes choses (Clovis apprendra à utiliser de bons produits pour faire de délicieux pains d’épices), l’artisanat ou encore le fait de croire en soi (Clovis arrivera-t-il à faire un meilleur pain d’épices pour la princesse que tous ceux qui en font depuis des années ?). A la fin de l’ouvrage, une partie documentaire très bien faite sur ce délicieux gâteau et une recette traditionnelle des bonshommes de pain d’épices signée Christophe Felder (ça tombe bien le livre met en appétit). Un beau livre dont l’histoire est aussi jolie que les illustrations et qui nous apprend des tas de choses.

Noémie, jeune camerounaise, est enceinte et elle rêve de beignets. Son mari, Nvondo, va essayer plusieurs recettes, parcourir le pays pour trouver les meilleurs ingrédients pour lui cuisiner ceux qui vont la faire fondre.

Le livre est absolument magnifique malgré sa couverture souple : beau papier et très belles illustrations de Nicolas Lefrançois et Claudine Furlano. L’histoire est à la fois drôle et douce et, à ma connaissance, il y a peu de livres qui parlent des envies des femmes enceintes. C’est vraiment un beau voyage que l’on fait avec l’ouvrage, un voyage dépaysant qui donne envie d’essayer les fameuses recettes de beignets au maïs et de galettes de manioc… ce que j’ai fait (clic et clic) et je peux vous dire que nous nous sommes régalés (même si d’après moi il y a une erreur dans la recette des galettes de manioc) ! Le livre nous apprend également de nombreuses choses sur le Cameroun. Un très bel album pour lequel j’ai eu un coup de cœur.

Dans la même collection, 1001 crêpes pour la lune. Ici on a rendez-vous au bord du Nil où vivent Dasine et Bakou, deux enfants qui décident d’aider une vieille dame à porter son seau d’eau jusqu’à chez elle. Sauf que la vieille dame en question est une sorcière, elle arrive à enfermer Bakou qu’elle va garder prisonnier pour l’engraisser… afin de la manger ! Dasine va devoir se faire aider de la lune pour sauver Bakou.

Ici on est donc plus dans un conte traditionnel, avec un côté Hansel et Gretel. Et ce coup-ci c’est la recette des crêpes qui nous sera donnée. On y apprend aussi des petites choses sur le miel, le tournesol,… et le livre comporte même une énigme à déchiffrer. Même si dans celui-ci j’ai été moins fan des illustrations, cette jolie histoire m’a plutôt séduit.

Rien à faire, Mimi Biscuit ne mangera pas du gâteau au chocolat de sa mamie, elle ce qu’elle aime ce sont les « gâteaux magasins » ! Jamais elle ne mangera autre chose. Alors qu’elle a décidé de s’enfermer dans sa chambre, elle rencontre la fée Cabosse qui l’amène sur le Mont Millefeuille… changera-t-elle d’avis ?

Une jolie histoire autour du gâteau au chocolat (l’auteur et l’illustratrice nous donnent d’ailleurs en fin d’ouvrage chacune leur recette). L’album est grand et les illustrations de Virginie Grosos sont pleines de charme. On parle ici aussi du fait de faire soi-même, du goût des bonnes choses… et de la magie ! Un livre qui séduire tous les gourmands.

Barbouille est un renard très gourmand, il rencontre Mauricette, une souris avec qui il se trouve tout de suite un point commun : ils ont tous les deux la bouche barbouillée de rouge ! C’est que Barbouille vient de se gaver de fruits… Mauricette elle préfère les confitures, et si elle apprenait au renard à les faire ?

Petite vidéo de présentation du livre

 

Cette petite histoire de souris et de renard qui se rencontrent autour de leur gourmandise est très sympathique. Elle est suivie de 7 recettes de confitures (avec des  petits conseils pour bien les faire). On va donc apprendre à préparer des confitures de fraises, de châtaignes ou encore de la gelée de fleurs ! Les illustrations de Laure Cadars ont un côté très graphique et c’est plutôt réussi. Un bien joli livre pour les amoureux de confitures ! (si vous voulez m’envoyer des pots n’hésitez pas ! )

Quelques pas de plus…
Retrouvez Séverine Vidal en interview sur le blog et nos chroniques de ses autres livres : Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeurPrune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps. Retrouvez aussi ses réponses à Dis, c’est quoi ton métier…
Un autre livre de Virginie Grosos que nous avons chroniqué : Une vie de château.
Retrouvez tous les jours de cette semaine des chroniques en lien avec le goût sur la page facebook d’À l’ombre du grand arbre.

Clovis & le pain d’épices
de Séverine Vidal, illustré par Anne Hemstege
Éditions Feuilles de menthe dans la collection Le thé aux histoires
13,90€, 200×230 mm, 48 pages, imprimé en France
Makala, la légende des beignets au maïs
de Jessica et Didier Reuss-Nliba, illustré par Nicolas Lefrançois et Claudine Furlano
Zoom éditions dans la collection Danse du ventre
14€, 240×240 mm, 40 pages, imprimé en République Tchèque
1001 crêpes pour la lune
de Catarina Michelini
Zoom éditions dans la collection Danse du ventre
14€, 240×240 mm, 40 pages, imprimé en République Tchèque
Mimi Biscuit et la fée Cabosse
de Delphine Ratel, illustré par Virginie Grosos
Millefeuille
14,50€, 230×280 mm, 48 pages, imprimé en France
Barbouille et Mauricette font de la confiture avec les fruits de la forêt
de Laure Cadars
Éponymes Jeunesse
10€, 217×218 mm, 46 pages, imprimé dans la CEE

A part ça ?

Des idées cuisine pour enfants sur l’excellent site Tête à modeler.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange