La mare aux mots
Parcourir le tag

Lecture

On s’échappe ?

Par 22 mai 2017 Livres Jeunesse

Des enfants qui s’ennuient, un homme lassé par son quotidien et un ours en cage, aujourd’hui les héros et les héroïnes de nos histoires ne rêvent que d’une chose : s’échapper !

Carl et Elsa s’échappent
Texte de Jenny Westin Verona (traduit par Marie Valera), illustré par Jesús Verona
Cambourakis
14 €, 225×305 mm, 32 pages, imprimé en Lettonie, 2017.
La valise d’Osvaldo
Texte d’Emma Anticoli Borza, illustré par Alessandra Vitelli
Versant Sud dans la collection Les pétoches
14,90 €, 230×285 mm, 40 pages, lieu d’impression non indiqué, 2017.
C’est l’histoire d’un ours
Texte de Dominique Demers, illustré par Geneviève Després
Dominique et compagnie
15,70 €, 260×260 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

Encore et encore…

Par 27 avril 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on rencontre des parents désespérés aux prises avec un livre dont ils ne peuvent se débarrasser puis on fait la connaissance d’un ours qui ne trouve pas le sommeil, dans deux albums très rigolos qui jouent sur la répétition !

Dis Ours, tu dors ?
Texte de Jory John (traduit par Mathilde Colo), illustré par Benji Davies
Little Urban
12,50€, 233×288 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2017.
Le vaillant petit livre
Texte de Christine Beigel, illustré par Juliette Baily
Oskar Éditeur dans la collection Complices
9,95€, 192×237 mm, 32 pages, imprimé en Europe, 2016.

You Might Also Like

Des ours exilés et un conte chamboulé

Par 3 mars 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on rencontre une bande d’ours polaires à la recherche d’une terre d’asile, puis on va bousculer les contes traditionnels !

Bienvenus 
de Barroux (traduit par Élisabeth Duval)
Kaléidoscope
13 €, 252×280 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2017.
La dernière histoire du soir
de Nicolas O’Byrne (traduit par Rose-Marie Vassallo)
Père Castor-Flammarion
13,50 €, 237×298 mm, 44 pages, imprimé en Chine, 2017.

You Might Also Like

Des enfants pas comme les autres

Par 22 novembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on fait la connaissance d’enfants pas comme les autres avec L’arbre lecteur de Didier Lévy et Tiziana Romanin et l’hilarant Le grand spectacle de Claire Franek…

L’arbre lecteur
Texte de Didier Lévy, illustré par Tiziana Romanin
Gallimard Jeunesse
4,90 €, 137×190 mm, 32 pages, imprimé en France, 2016.
Le grand spectacle
de Claire Franek
Rouergue
12,50 €, 168×227 mm, 30 pages, imprimé en France, 2016.

You Might Also Like

L’école et l’amour des livres, des romans premières lectures

Par 7 août 2015 Livres Jeunesse

Je ne veux pas lire !Le moment préféré de la journée de Lili, c’est quand elle est assise sur les genoux de son père et qu’elle écoute l’histoire qu’il lui lit. Donc imaginez sa tête le jour où on lui dit que bientôt elle lira toute seule. Pour elle, c’est hors de question ! Elle refuse d’apprendre à lire, elle ne veut pas sacrifier ce bon moment.
Quitterie Simon et Hervé Le Goff racontent avec humour et tendresse le refus d’apprendre à lire d’une amoureuse d’histoires. Bien entendu, elle se rendra vite compte qu’il y a aussi des tas d’avantages à lire soi-même… et surtout à lire aux autres ! Et puis, même si le livre n’en parle pas, on rappelle qu’on peut continuer de lire des histoires aux enfants qui savent lire.
Un petit roman premières lectures sur le bonheur de lire et de se faire lire des histoires.

une bibliothécaire en voyageUne bibliothécaire se sentait bien seule au milieu de ses livres. Personne n’entrait plus ici. Les livres n’étaient plus ouverts, ils jaunissaient. Notre bibliothécaire décida donc de les emmener en voyage pour leur offrir un bon bol d’air frais. Mais en chemin…
Une bibliothèque en voyage est une véritable publicité pour les bibliothèques hors les murs ! Alors que plus personne ne rentrait dans la bibliothèque, les personnages croisés vont être ravis de trouver un livre qui leur convient. On pense aux camionnettes qui parcourent les villages pour vendre ou prêter des livres (coucou Liliroulotte).
Une belle ode à la lecture et au fait de partager des livres.
Le même vu par Chez Clarabel et Enfantipages.

Drôle d'école !Aujourd’hui, c’est la rentrée des classes et comme c’est Papa qui accompagne Nina à l’école il se trompe d’établissement (ben oui, c’est un père…). Et cette école est vraiment très étrange et les cours qui y sont donnés encore plus. La cantine, n’en parlons pas ! Mais qu’est-ce que c’est que cette école ?
Même si, encore une fois, j’en ai ras le bol des pères qui font n’importe quoi dans les histoires (ben oui, seule une femme sait s’occuper correctement des enfants, voyons), Drôle d’école ! est un petit roman plein d’humour. Comme souvent dans les premières lectures chez Nathan, on lit à deux voix : les parents lisent le texte, les enfants les dialogues dans les bulles.
Un premier jour dans une école très bizarre !
Le même vu par Les lectures de Liyah.

Baron l'école des Super'nimauxDans la maison, Baron, un petit chat, s’ennuie. Il part se promener dans la forêt, il y rencontre des copains avec qui il décide de créer une école où chacun apprendra ce qu’il sait aux autres afin de s’entraider, l’école des Super’nimaux !
Baron, l’école des Super’nimaux est entre la BD et le roman première lecture. De grandes illustrations, parfois des cases, un texte relativement court coupé en chapitres, c’est parfait pour les jeunes lecteur-trice-s, surtout pour ceux et celles qui ne sont pas forcément attirés par les romans peu illustrés. On y parle d’entraide, de partager les connaissances, d’accepter les autres tel-le-s qu’ils/elles sont.
Une école dans laquelle on aimerait être élève !

Tu es trop bavard, Léonard !Et bla bla bla et bla bla bla, Léonard est du genre bavard. Ça commence dès le matin et à l’école on n’en peut plus. À tel point que ses copains et copines préfèrent se mettre des crottes de chèvre dans les oreilles plutôt que de l’entendre encore. Mais un jour…
Tu es trop bavard, Léonard ! est sur le même principe que Drôle d’école ! (les parents lisent la narration et les enfants lisent les dialogues dans les bulles). On s’amuse beaucoup avec ce petit singe qui est un vrai moulin à paroles. Malheureusement, comme souvent dans les histoires, il lui faudra faire un exploit pour se faire accepter.
Un roman premières lectures plein d’humour.
Le même vu par Les mercredi de Julie, Les lectures de Liyah et Maman Baobab.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages de Quitterie Simon (Le renard perché), d’Hervé Le Goff (Comptines de l’ogre et de la sorcière, Le livre vert du printemps, Le livre vert de l’été, Le canari qui faisait pipi au nid, L’épouvantail qui voulait voyager et Plus de bisous !), de Pascal Brissy (Mais quelle idée ?, Le petit bonhomme de pain d’épice et La véritable histoire de Patam, champion de la savane), de Fred Benaglia (Le grand départ pour la petite école et L’énooorme bobo de rien de tout), d’Ingrid Chabbert (Le voleur de trompette, EdmondDans l’enfer d’ÉcomondeLe livre de mamanY’a un monstre à côtéLes chaussettes qui puentIndira l’indépendante, FirminUn accordéon sinon rienLa vérité sort toujours de la bouche des enfants, La mémoire aux oiseauxL’oiseauLes écharpes de Mamie BertheTonnerre de catchLa fête des deux mamansRaconte-moi la révolutionLes yeux du parapluieSur les quais et Le bateau de Malo) et d’Agnès de Lestrade (Tout au bord, Mon cher petit cœur, Le voyage de Mamily, Pourquoi les chiens n’aiment-ils pas les chats ?, Les cocottes à histoires, Bon anniversaire, Gaston !, Les pendules de Dana et Les baisers de Cornélius). Retrouvez aussi notre interview d’Ingrid Chabbert.

Je ne veux pas lire !
Texte de Quitterie Simon, illustré par Hervé Le Goff
Milan Jeunesse dans la collection Milan Poche Benjamin
5,20 €, 132×180 mm, 23 pages, imprimé en France, 2014.
Une bibliothèque en voyage
Texte de Pascal Brissy, illustré par Frédéric Benaglia
Nathan dans la collection Premiers romans
5,70 €, 145×192 mm, 29 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Drôle d’école !
Texte d’Anne Rivière, illustré par Gaëlle Duhazé
Nathan dans la collection Premières lectures
5,60 €, 144x189mm, 29 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Baron, l’école des Super’nimaux
Texte d’Ingrid Chabbert, illustré par Ashel
Les petites bulles éditions dans la collection Premières lectures
8,90 €, 148×190 mm, 60 pages, imprimé en Italie, 2014.
Tu es trop bavard, Léonard !
Texte d’Agnès de Lestrade, illustré par Sylvie Bessard
Nathan dans la collection Premières lectures
5,60 €, 147×192 mm, 30 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange