La mare aux mots
Parcourir le tag

Liberté

Résistance ! [article en libre accès]

Par 13 février 2017 Livres Jeunesse

Pour notre retour après deux semaines d’absence, on voulait vous parler de livres engagés et forts. Aujourd’hui, on plonge au cœur de la Jungle de Calais avec Les nouvelles de la jungle puis l’on s’interroge sur la condition féminine grâce au passionnant Libres d’être… Cet article est en accès libre, n’hésitez pas à le partager !

Bienvenue dans la jungle de Calais ! De février 2016 jusqu’à son démantèlement Lisa Mandel, dessinatrice, et Yasmine Bouagga, sociologue, ont traîné leurs guêtres dans cette « ville » de cartons et de tôles. Tout au long de leur périple, nos deux héroïnes vont rencontrer de nombreuses personnes : réfugié.e.s, adultes comme enfants, animés d’un même rêve : celui de traverser coûte que coûte la Manche et de rejoindre l’Angleterre. Mais on croise également des bénévoles formidables prêts à tout pour aider les habitant.e.s de cette drôle de jungle, des hommes et des femmes politiques cyniques ou totalement désintéressé.e.s, des habitant.e.s fatigués de la situation. On y rencontre l’humain avec un grand H…
Difficile d’expliquer la situation des migrant.e.s aux plus jeunes. Les nouvelles de la jungle est la BD qu’il vous faut ! Sous forme de chroniques, Lisa et Yasmine – qui se mettent en scène – nous exposent le quotidien glaçant des migrant.e.s, la difficulté des bénévoles et militant.e.s à faire entendre leur cause, le désintérêt de certains hommes politiques… Tout sonne juste, les dialogues comme les illustrations de Lisa Mandel. L’ouvrage est didactique, jamais moralisateur ni angélique. Les auteures ont à cœur de faire comprendre la situation, les problèmes politiques, sociaux et culturels qui existent à Calais. C’est tout un microcosme que l’on découvre et qui essaye tant bien que mal de lutter pour sa survie (on se rappelle l’opération « bouche cousue » des migrants, ultime cri d’alerte, et qui est ici retracée dans l’ouvrage). Les nouvelles de la jungle nous font nous questionner sur nous, notre modèle social, notre possibilité de venir en aide aux autres. Passionnant, parfois drôle – on est atterré par l’inertie de l’administration française et européenne concernant les demandes de permis de séjour -, touchant et émouvant, l’ouvrage permettra aux adolescent.e.s de s’interroger sur la société dans laquelle ils vivent….
Une formidable BD politique, engagée qui fait du bien !

Lui est né en 1974, dans les années où les mouvements féministes sont en pleine effervescence : le MLF, le MLAC… Le 26 novembre 1974, Simone Veil monte à la tribune défendre le droit à l’IVG. Elle n’a pas encore le droit de vote, ne peut pas encore porter de blue-jean (d’ailleurs ils n’ont pas encore été inventés) ni de pantalon, n’a pas le droit de vivre comme elle l’entend : en 1909, elle rêve de liberté et surtout d’égalité… S’ils n’appartiennent pas au même monde, nos deux héros ont les mêmes interrogations : lui se questionne sur l’avenir de ses filles et de son rôle de « mâle », elle s’imagine en femme libre…
Drôle d’objet poétique et politique que ce Libres d’être… Mais terriblement intrigant. Thomas Scotto et Cathy Ytak entremêlent deux textes écrits à la première personne : celui de ce père de famille, De fibres entremêlées, qui se demande quel avenir est réservé à ses filles, et celui de cette femme, féministe : Paris, 1909 qui râle contre son corset et cette société corsetée et ne demande qu’à garder le contrôle de sa vie. « Les seules rênes que je possède sont celles de ma vie. Je n’ai guère l’intention de les lâcher ». L’écriture est fluide, limpide, musicale par moment. Thomas Scotto complète ce joli tableau par des illustrations épurées et classieuses : il joue avec les textes, collages et recrée un univers très « Belle Époque », totalement en phase avec Paris, 1909. Ces textes féministes nous interpellent, nous interrogent et nous incitent à ne pas nous soumettre…
Un très beau texte engagé, à mettre entre les mains des filles (et des garçons) !

Les nouvelles de la jungle
Texte de Yasmine Bouagga, illustré par Lisa Mandel
Casterman
18 €, 166×197 mm, 300 pages, imprimé en Espagne, 2016.
Libres d’être
Texte de Thomas Scotto et Cathy Ytak, illustré par Thomas Scotto
Éditions du Pourquoi Pas ?
9,50 €, 150×190 mm, 64 pages, imprimé en France, 2016.

You Might Also Like

Cinq beaux albums pour bien commencer cette nouvelle année…

Par 2 janvier 2017 Livres Jeunesse

Après la carte de vœux, cinq beaux albums pour vous souhaiter des petits détails qui enrichissent l’instant qui passe, de la beauté qui nous aide à affronter le monde, de ne pas être des moutons, des idées folles et de belles amitiés.

Les Oiseaux
Texte de Germano Zullo, illustré par Albertine
La joie de lire
14,20 €, 210×210 mm, 68 pages, imprimé en Chine, 2010.
L’arbre bleu
d’Amin Hassanzadeh Sharif (traduit par Florence Camporesi)
Passepartout
16 €, 216×297 mm, 32 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
On n’est pas des moutons !
Texte de Yann Fastier, illustré par Claire Cantais
La ville brûle dans la collection Jamais trop tôt
13 €,  170×240 mm,44 pages, lieu d’impression non indiqué, 2016.
Mes idées folles
Texte de Ramona Bădescu (traduit par Georges Daaboul), illustré par Walid Taher
Le port a jauni
15 €, 220×220 mm, 52 pages, imprimé en France, 2016.
Un Peu Plus Loin Ensemble
de Hyacinthe Reisch
Le Chineur
13,50 €, 230×160 mm, 36 pages, imprimé en Pologne chez un imprimeur éco-responsable, 2016.

You Might Also Like

Qu’est-ce que le bonheur ?

Par 17 octobre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, trois magnifiques albums qui parlent de trouver le bonheur, de partage et de liberté.

L’envol d’Osvaldo
de Thomas Baas
Père Castor
17 €, 265×375 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.
La soupe aux cailloux de Fou, Lou et Shou
de Jon Muth (traduit par Pauline Tardieu-Collinet)
Les éditions Fei
14,90 €, 253×230 mm, 32 pages, imprimé en Pologne, 2016.
On a trouvé un chapeau
de Jon Klassen (traduit par Jacqueline Odin)
Milan
12,90 €, 290×200 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

Des albums extravagants

Par 30 juin 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose deux albums totalement loufoques, des histoires d’animaux drôles et impertinentes qui nous font voir le monde autrement.

Si j’avais une girafe
de Shel Silverstein (traduit par Christian Demilly)
Grasset jeunesse
16,90 €, 238×290 mm, 56 pages, imprimé en Espagne, 2016.
Le chat peintre
Texte d’Edvin Sugarev (traduit par Eli), illustré par Bearboz
Élitchka
16,50 €, 240×215 mm, 40 pages, imprimé en Espagne, 2016.

You Might Also Like

Haro sur les préjugés !

Par 31 mars 2016 Livres Jeunesse

Pas toujours facile de se libérer des préjugés… Aujourd’hui, deux albums pleins d’humour nous montrent la voie.

Heu-reux !
de Christian Voltz
Le Rouergue
 13,50 €, 230×210 mm, 40 pages, imprimé en Italie, 2016.
Il était deux fois
Texte de Cyril Romettino, illustré par Bruno Robert
Les Éditions du Ricochet
16,50 €, 260×260 mm, 36 pages, imprimé en Pologne, 2015.

 

You Might Also Like

Secured By miniOrange