La mare aux mots
Parcourir le tag

Lions

De grands petits albums

Par 8 juillet 2016 Livres Jeunesse

Quand on part en vacances, on n’a pas forcément la place pour mettre 12 albums dans ses valises… sauf si ce sont des albums « de poche » ! De nombreux éditeurs sortent maintenant leurs albums en petit format avec une couverture souple (l’école des loisirs, Gallimard, Didier Jeunesse, Père Castor…) ce qui permet de se faire une collection pas très chère et surtout très légère. Aujourd’hui et jeudi prochain, je vous propose une sélection de petits albums souples à mettre dans le sac à dos pour les vacances. Ceux d’aujourd’hui abordent des thèmes forts.

Noirs et blancs
de David McKee (traduit par Christine Mayer)
Gallimard Jeunesse, dans la collection L’heure des histoires
4,90 €, 137×189 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2016 (première édition française 1978).
L’histoire vraie des bonobos à lunettes
Texte d’Adela Turin (traducteur.trice non crédité.e), illustré par Nella Bosnia
Actes Sud Junior, dans la collection Encore une fois…
4,95 €, 151×191 mm, 40 pages, imprimé au Portugal, 2015 (première édition française 1999).
Il faudra
Texte de Thierry Lenain, illustré par Olivier Tallec
Gallimard Jeunesse, dans la collection L’heure des histoires
4,90 €, 140×195 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2016 (première édition 2004).
Bouche cousue
Texte de Gigi Bigot et Pépito Matéo, illustré par Stéphane Girel
Didier Jeunesse, dans la collection Les p’tits Didier
5,50 €, 165×165 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2016 (première édition 2001).
Fait pour ça
Texte de Régis Lejonc, illustré par David Merveille
Actes Sud Junior, dans la collection Encore une fois…
4,95 €, 151×191 mm, 40 pages, imprimé au Portugal, 2014 (première édition française 2004).
Le buffle et l’oiseau
Texte de Catherine Zarcate, illustré par Olivier Charpentier
Syros dans la collection Mini albums Syros
5,50 €, 166×212 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-reponsable, 2014 (première édition 2006).

You Might Also Like

Des livres cartonnés

Par 6 juin 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose des livres cartonnés originaux et décalés comme on les aime, pour le plus grand bonheur des plus jeunes… et des parents !

Ceci n’est pas un livre
de Jean Jullien
Phaidon
9,95 €, 165×228 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.
Le loup : un imagier à dévorer
de Laurent Simon
Milan dans la collection Albums petite enfance
10,90 €, 150×150 mm, 96 pages, imprimé en Chine, 2016.
Super Lion et Super Lion & les couleurs
de Philippe Jalbert
Gautier Languereau dans la collection Super Lion
9,90 € chacun, 185×185 mm, 38 pages chacun, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

Petits albums

Par 30 avril 2015 Livres Jeunesse

C'est pas toujours pratique d'être une créature fantastiqueTout le monde rêve d’être une licorne, non ? Enfin, dit comme ça, peut-être pas, mais disons que vous êtes obligés de vous transformer en une créature fantastique et qu’on vous demande de choisir, vous prendriez la licorne, non ? Oui ? J’en étais sûre.
Oui, mais avez-vous vraiment envisagé la vie quotidienne d’une licorne ? Imaginez un peu une salle de cinéma remplie de licornes, une partie de cache-cache, ou encore une tentative de marquer un but de la tête au cours d’un match de foot (et je parle même pas du coup de boule de Zidane), tout de suite, ça se complique, cette histoire… Eh oui, on ne croirait pas comme ça, mais en fait, c’est pas du tout pratique d’être une licorne.
Premier tome d’une série qu’on espère longue comme la corne de cet animal fantastique, C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique – La licorne est un petit album décalé, qui brille par ses jolies illustrations colorées, ses petits textes humoristiques, ses situations un peu concons, mais tellement drôles. Les licornes ne sont pas aussi élancées et gracieuses qu’on pourrait se l’imaginer, mais elles n’en sont que plus adorables ! Ça serait chouette si elles existaient pour de vrai, non ?
L’éditeur annonce une suite, dédiée aux sirènes. C’est vrai, ça ! Tout le monde rêve d’être une sirène, non ? Enfin, dit comme ça, peut-être pas, mais disons que vous êtes obligés de vous transformer en une créature fantastique et qu’on vous demande de choisir, vous choisiriez la sirène, non ? Oui ? J’en étais sûre.
Des extraits sur le site de l’illustratrice.

J'aime PAS la danseLes parents qui projettent sur leurs enfants leur propre rêve, c’est terrible. Cette petite fille le sait bien : tous les mercredis, elle doit enfiler son tutu et ses chaussons, enchaîner les arabesques, les entrechats et les demi-pliés, apprendre la choré pour le spectacle de fin d’année. Bonjour la corvée ! Enfin, rira bien qui rira la dernière à la fin…
J’aime PAS la danse est de ces albums qui, sous leurs airs de ne pas y toucher, ont en fait un petit message à délivrer. D’abord qu’on peut être une fille et ne pas aimer la danse. Ensuite qu’un enfant n’est pas la réplique exacte de ses parents. Enfin, qu’on ne gagne jamais rien à forcer la main d’un enfant (sauf quand il est question de finir ses légumes, bien sûr). Et tout ça dit grâce à des personnages aux mimiques hilarantes, à des textes aux sonorités presque poétiques et à une chute étonnante, bref avec humour et talent !
Le même vu par Livres et merveilles, Les lectures de Liyah, Le cabas de Za, La soupe de l’espace.

Allez... viens jouer !Un petit singe en slip tirant un chariot plein de trésors cherche à convaincre un lion endormi de venir jouer avec lui. Sortant un tutu et un bâton de majorette, le petit singe voudrait danser. Non ? Faire des grimaces ? Chanter ? Jongler alors ? Toujours non : le lion dort. Triste, le petit singe s’en va… Ah, voilà que le lion se réveille enfin !
Voilà un petit album sans prétention, très joli et rigolo. Le petit singe en slip est très chou et la fin toute mignonne. Les textes sont courts, l’ouvrage peut se lire assez vite, mais si vous prenez le temps d’observer avec vos enfants les illustrations du petit singe, vous verrez qu’à chaque page, il change de costume et d’accessoires, sortant de son chariot toujours plus d’objets, et finalement, vous en aurez dit des choses sur ces deux amis et cette histoire !
Des extraits sur le site de l’illustrateur.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Gwenaëlle Doumont (Une aventure de Super-Poilu, Je suis une lionne, Tous différents, un livre jeu à emporter partout, La tapette à mouches, Firmin). Retrouvez aussi notre interview de Gwenaëlle Doumont.

C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique – La Licorne
Texte de Sibylline, illustré par Marie Voyelle
Des ronds dans l’O
10 €, 180×180 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2015.
J’aime PAS la danse
Texte de Stéphanie Richard, illustré par Gwenaëlle Doumont
Talents hauts
10,90 €, 155×198 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2015.
Allez… viens jouer !
Texte de Lucile Ghemar, illustré par Cédric Abt
Gautier-Languereau
9,90 €, 210×210 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.

À part ça ?

Le projet strong is the new pretty (« fort est le nouveau joli »), mené par la photographe américaine Kate T. Parker, montre des jeunes filles en train de faire des grimaces, de jouer au foot, de s’éclater… Bref, des filles quoi, et c’est vraiment chouette !

Marie

You Might Also Like

Un tigre et des lions

Par 9 avril 2015 Livres Jeunesse

Ne chatouille jamais un tigreZélie est une petite fille du genre qui ne tient pas en place, jamais à une bêtise près. Forcément, lors d’une sortie au zoo c’est la première qu’il faut surveiller ! Sa maîtresse passe son temps à lui crier de ne pas toucher au serpent, de ne pas exciter les éléphants, de ne pas taper sur les tortues et SURTOUT de ne JAMAIS chatouiller les tigres. Sauf que forcément, du coup, ça la démange !
Même si j’ai toujours autant de mal avec les albums montrant des animaux dans un zoo, Pamela Butchart et Marc Boutavant signent un album drôle et original. Zélie est un personnage comme on les aime (dans les histoires en tout cas). Une forte tête, un enfant avec du caractère et la double chute est vraiment pleine d’humour. La grande taille de l’album permet de mettre en valeur les belles planches de Marc Boutavant (d’autant plus que la page centrale se déplie nous offrant une illustration de près de 80 cm de long !).
Un album plein d’humour pour se rappeler qu’il ne faut SURTOUT pas chatouiller un tigre.
Le même vu par Enfantipages, Les lectures de Liyah, Sous le feuillage et Butiner de livres en livres.

je suis un lion Il s’avance quand tout à coup, sa route est barrée par un animal. Forcément, ça le dérange et ce n’est pas à lui de faire un détour, le gêneur n’a qu’à se pousser… sauf qu’il ne bouge pas ! Visiblement, il ne sait pas à qui il a affaire !
Difficile de vous raconter Je suis un lion sans vous dévoiler le principal gag de l’histoire (en même temps, il vous restera une chute finale hilarante), le lion de l’histoire est un canard. Un canard qui ne comprend pas qu’on n’ai pas peur de lui vu qu’il est, d’après lui, un lion. Les dialogues sont particulièrement savoureux et je n’avais pas ri autant en lisant un album depuis bien longtemps.
Un petit bijou d’humour, un album tout simplement hilarant.

je peux volerSorti dans la même collection (et d’Antonin Louchard également), Je veux voler nous raconte l’histoire d’un petit oiseau qui aimerait bien que son papa s’occupe un peu de lui et lui apprenne à voler. Sauf que son papa est bien trop occupé !
Là aussi, c’est drôle, mais c’est surtout tendre. Le héros de l’histoire est tout simplement irrésistible.

 

Les mêmes vu par Enfantipages et Les lectures de Liyah.

Le CrocolionIl y a le lion, mais il y a encore plus méchant. Un animal même plus méchant que le crocodile… c’est le crocolion ! Un animal mi-lion, mi-crocodile. Et il a une bonne raison d’être méchant !
On retrouve à nouveau Antonin Louchard avec cet album sorti il y a deux ans et qui est déjà devenu un classique ! En s’inspirant de la blague du crocolion (si vous ne la connaissez pas, je ne vous dis pas la chute), qui avait déjà inspiré Greg Mac Gregor (Le crocolion, à l’école des loisirs), il nous raconte une histoire pleine d’humour sur la complicité père/fils.
Encore un album plein d’humour signé Antonin Louchard.
Le même vu par Chez Clarabel, Un petit bout de bib(liothèque) et Des livres, etc..

comment cacher un lion à mamieIris vit maintenant avec son lion. Elle ne le cache plus ! Sauf qu’aujourd’hui sa grand-mère arrive et il risque de la terrifier alors c’est reparti pour cacher le lion… et ce n’est toujours pas si facile ! Mais si Mamie avait un secret elle aussi ?
On retrouve les héros de Comment cacher un lion (album primé et nominé dans des prix de littérature jeunesse) dans ce nouvel opus. On pourrait craindre la déclinaison sans intérêt, mais Helen Stephens a réussi à introduire de nouveaux personnages et une nouvelle intrigue. Il y a du suspense dans Comment cacher un lion à Mamie, mais il y a surtout de l’humour et beaucoup de tendresse.
La suite savoureuse d’un album qu’on avait beaucoup aimé.
Le même vu par Enfantipages et Parfums de livres.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Marc Boutavant (Polka et Hortense, la grande aventure, Chien Pourri à l’école, Chien Pourri à la plage, Chien Pourri, Mon copain Bogueugueu, Bogueugueu est amoureux et Edmond la fête sous la lune) et d’Antonin Louchard (Cékicékapété ?, La planète de la petite bête et La chanson de la Petite Bête).

Ne chatouille jamais un tigre
Texte de Pamela Butchart, illustré par Marc Boutavant
Nathan dans la collection Album Nathan
14,90 €, 270×270 mm, 32 pages, lieu d’impression non indiqué, 2015.
Je suis un lion
d’Antonin Louchard
Seuil Jeunesse
8,90 €, 180×180 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.
Je veux voler
d’Antonin Louchard
Seuil Jeunesse
8,90 €, 180×180 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.
Le crocolion
d’Antonin Louchard
Éditions Thierry Magnier
12,80 €, 186×216 mm, 26 pages, imprimé en Italie, 2013.
Comment cacher un Lion à Mamie
Texte d’Helen Stephens (traduit par Rémi Stefani)
Casterman dans la collection Les albums Casterman
13,95 €, 256×281 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2015.

À part ça ?

Téléchargez l’abécédaire des auteurs et illustrateurs jeunesse offert par La Charte.

Gabriel

You Might Also Like

Un petit peu pénible…

Par 21 mars 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vais vous présenter des personnages pas forcément antipathiques, mais un rien crispants ! Un poisson qui répète tout ce que l’on dit, un lapin qui dit « caca boudin » en boucle, un lion qui s’y croit un peu trop et un prince qui aime un peu trop les jolies filles.

Le poisson perroquetComentutapel était un petit poisson, un poisson-perroquet. Il était coloré et particulièrement agaçant. Dès qu’il croisait quelqu’un, il ne pouvait s’empêcher de répéter ce que lui disait son interlocuteur. Forcément, ça énervait un peu tout le monde ! Un jour, alors qu’il fuyait Jean-Pierre Maquereau particulièrement agacé par lui, Comentutapel rencontra un requin effrayant… qui n’en fit qu’une bouchée ! Sauf que notre petit poisson-perroquet n’avait pas dit son dernier mot… il répétait maintenant tout ce que disait le requin depuis l’intérieur de son ventre !

Le poisson-perroquet c’est typiquement le livre qu’on prend un plaisir fou à lire à voix haute ! on s’amuse à répéter de façon agaçante (le genre de ton bien crispant qu’utilisent parfois les enfants pour jouer à ce jeu-là). Le texte d’Amanda Sthers est particulièrement rythmé et vraiment plein d’humour (avec même toute une série de « poil à… ») et les illustrations de Magali Le Huche sont hilarantes. Un album que vous allez adorer lire à voix haute et que vos enfants vont adorer écouter ! Un album que vous allez adorer lire à voix haute et que vos enfants vont adorer écouter !
Le même vu par Les lectures de Kik et Chez Clarabel.

Caca boudinC’est l’histoire d’un petit lapin qui, peu importe ce qu’on lui demandait, répondait « caca boudin ». À tout bout de champ… « caca boudin » ! Dans toutes les situations… « caca boudin » ! Mais un jour, notre lapin rencontra un loup…

Vous connaissez tous (ou du moins la plupart d’entre vous) le fameux Simon Lapin de Stéphanie Blake, Caca Boudin est sa toute première aventure sortie en 2002. Dès ce premier livre, on trouve le ton qu’on aime beaucoup dans cette série, le côté piquant de Simon Lapin. Un album qui ne met pas tout le monde d’accord (certains pensent qu’on ne doit pas écrire « caca boudin » dans un livre pour enfants), ce qui est généralement bon signe ! Un super album qui marque les débuts d’un personnage qu’on adore.
Le même vu par Butiner de livres en livres.

Tu te crois le lion ?Tout en haut des collines, perché sur son trône, un lion donnait des ordres aux autres animaux. Il hurlait sans arrêt « Lavez-moi les pattes ! », « je m’ennuie. Amusez-moi ! » et remerciait à coup de « c’est pas trop tôt » et autres « vous êtes nuls ! ». Nuit et jour, jour et nuit, il donnait des ordres. Un jour la pigeonne, que le roi appelait bonne-à-rien, en eut marre et partit vivre sur la plage. Le roi était persuadé qu’elle reviendrait. Le souci c’est qu’elle ne revint pas… et petit à petit tout le monde la suivit. Sur la plage, dès qu’un des habitants ordonnait quelque chose à un de ses camarades il recevait comme réponse « Tu te crois le lion ? »

C’est bien beau d’ordonner, mais est-ce la meilleure façon de se faire des amis ? Et quand on se retrouve seul, on se dit que finalement on aurait dû réfléchir un peu ! Tu te crois le lion ? est un superbe album dont les illustrations à base de collage sont signées par la talentueuse Laetitia Le Saux. On parle en arrière-plan de la dictature, de se battre contre celle-ci et bien sûr du combat des chefs (sans le lion, tout le monde veut être le chef). La chute est très drôle et nous rappelle que la dérision est une belle arme pour combattre ceux qui nous oppressent. Un très bel album qu’on pourra lire de façon très premier degré ou en y voyant des analogies avec les dictatures.
À noter, une partie de la recette du livre est reversée à l’association Lire et Faire lire.
Des visuels intérieurs sur le site de Didier Jeunesse.

Prince en pinceLe prince Guillaume de Malotruy adorait la chasse… mais pas n’importe laquelle, lui c’était les jupons qu’il aimait courir. Un jour, alors qu’il apercevait une jolie baigneuse, il écrasa un crapaud. Pour lui, c’était sans importance, sauf que ce crapaud appartenait à une sorcière qui jeta un sort au prince… Désormais, toutes les belles jeunes filles que le prince ramènerait au château se transformeraient en laiderons…

Il va bien devoir changer, ce prince qui en pince pour les belles jeunes filles, mais je ne vous dévoile pas la fin de ce conte. On parle ici de la superficialité, de la bêtise des gens qui ne regardent que le physique et surtout de la relativité de la beauté. On parle même du goût de la lecture. Un conte plein d’humour, un brin décalé signé Benoît Perroud.
Le même vu par Œil d’ailleurs.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des albums de Magali Le Huche (Pépito super-héros, Drôles de courses pour M. OursNon-Non veut faire du sport… mais a un peu la flemme, Le loup et la soupe aux pois, A la piscine, L’arpenteur, Le voyage d’Agathe et son gros sac Stéphanie Blake (Je suis le plus grand, Non pas dodo !, Un bébé dans le ventre de maman ?, Je veux des pâtes ! et Je veux pas aller à l’école) et Laetitia Le Saux (Boucle d’ours). Retrouvez aussi notre interview de Magali Le Huche.

Le poisson perroquet
Texte d’Amanda Sthers, illustré par Magali Le Huche
Nathan dans la collection albums Nathan
10 €, 220×270 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Caca Boudin
de Stéphanie Blake
École des loisirs dans la série Simon Lapin
12,20 €, taille en mm, nombre de pages, imprimé en France, 2002.
Tu te crois le lion ?
Texte d’Urial, illustré par Laetitia Le Saux
Didier Jeunesse
12,50 €, 234×250 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Prince en pince
de Benoît Perroud
De la Martinière Jeunesse
13,50 €, 230×280 mm, 40 pages, imprimé en Belgique, 2014.

À part ça ?

Le salon du Livre de Paris commence aujourd’hui. De nombreuses animations autour de la littérature jeunesse sont prévues. Tout le programme, ici !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange