La mare aux mots
Parcourir le tag

Lisa Zordan

Entre des parents qui ne s’aiment plus…

Par 3 janvier 2013 Livres Jeunesse

Un thème pas toujours facile à aborder : la séparation des parents. Deux albums qui l’abordent de façon très différente.

Mon cartable

Marin a une chose qui ne le quitte jamais : son cartable. C’est la seule chose qui le suit chez son père et chez sa mère. Ce cartable était autrefois une sorte de coffre où il cachait des trésors, maintenant il sert aussi de boîte aux lettres entre ses parents, il sert aussi à transporter les affaires pour la semaine le dimanche soir.

Anne-Gaëlle Balpe fait passer énormément de choses avec cette histoire de cartable, et Mon cartableles fait passer avec beaucoup de finesse. Elle parle ici du sentiment qu’ont les enfants de divorcés de jouer les tampons entre les parents, d’être un facteur, écouter les griefs qu’ils ont l’un envers l’autre. Ce cartable qui était un des « objets fétiches » de l’enfant devient quelque chose de lourd à porter. C’est bien sûr également une métaphore sur tout ce que Marin doit maintenant porter sur ses épaules, emporter avec lui. Un très très beau texte. Côté illustrations, on est sensible ou pas au travail de Lisa Zordan, je pense… je vous laisse voir vous-même à quel clan vous appartenez ! Dans tous les cas on ne peut pas lui enlever qu’elle apporte de la douceur et de la poésie au texte (qui n’en manquait pas).

Est-ce que vous m'aimerez encore... ?Un enfant se demande si ses parents qui passent leur temps à se disputer le font à cause de lui, est-ce à cause de lui que ses parents ne s’aiment plus ? Et lui… l’aiment-ils encore ?

Ici c’est d’un couple en pleine séparation dont parle Laurie Cohen, avec les cris, les pleurs… et le questionnement des enfants. Les superbes illustrations de Cécile Vangout est-ce que vous m'aimerez encore(quel talent…) font de l’album un livre plein de douceur, de poésie mais sans mièvrerie. Même si je suis moins fan du texte de ce livre par rapport au précédent, il y a un superbe passage, une simple phrase : « Mais moi, j’ai bien vu que dans ses gâteaux il y a plein de larmes qui coulent. C’est pour ça que des fois il y a un petit goût de sel… » est une des plus belles phrases que j’ai lu dans un livre jeunesse récemment.
Des extraits ici.

Quelques pas de plus…
Beaucoup d’autres livres sur le divorces dans notre fiche thématique.
Retrouvez :
– notre interview d’Anne-Gaëlle Balpe et ses livres que nous avons chroniqués : De vrais amis, Le grand n’importe quoi, Rouge Bitume, Noël en juillet, On n’a rien vu venir, Bonhomme et le caillou bleu, Quand je serai grand, je serai… Grand Méchant Loup ! et Les potions de Papi-guérit-tout.

– notre interview de Cécile Vangout et nos chroniques de ses livres : Lulu et Moussu, Je n’irai pas !, J’attends Mamy et Giga Boy.
– les autres livres de Laurie Cohen que nous avons chroniqués : Dans le ventre de maman et Ma voisine est une sorcière.

Mon cartable
de Anne-Gaëlle Balpe, illustré par Lisa Zordan
Kilowatt
10€, 173×243 mm, 30 pages, imprimé à Singapour, 2012.
Est-ce que vous m’aimerez encore… ?
de Laurie Cohen, illustré par Cécile Vangout
Galapagos
12,94€, 241×181 mm, 32 pages, imprimé en France, 2012.

A part ça ?

Sur le forum nous avons commencé à répertorier les cartes de vœux des auteurs, illustrateurs, maisons d’éditions… ça donne une jolie galerie que vous pouvez consulter (voire compléter) ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange