La mare aux mots
Parcourir le tag

Loïc Méhée

Allez, on joue !

Par 13 juillet 2017 Jeux

Pour moi, un des meilleurs moments en famille c’est autour d’un jeu de société. C’est toujours un moment d’échange, de complicité, parfois un peu d’énervement, c’est vrai… On oublie les portables, on ne se laisse déranger par rien, on joue tous ensemble. J’avais envie de vous sélectionner quelques jeux parfaits pour les vacances, pour de beaux moments en famille.

Happy Tree
Illustré par Rob Biddulph
Janod
Prix : Autour de 10 €
Âge d’après l’éditeur : 4-8
Nombre de joueurs : 2-4
Temps de jeu d’après l’éditeur : 15 minutes
Fabriqué en Chine.
Terrabilis
de Sylvain Hatesse, illustré par Mapple
Sly Frog Game
Prix : Autour de 35€
Âge d’après l’éditeur : 12+
Nombre de joueurs : 2-4
Temps de jeu d’après l’éditeur : 60 à 90 min.
Fabriqué en Europe.
Pandemic
de Matt Leacock, illustré par Chris Quilliams
Filosofia
Prix : Autour de 35 €
Âge d’après l’éditeur : 8 +
Nombre de joueurs : 2-4
Temps de jeu d’après l’éditeur : 45 min.
Fabriqué en Chine.
Takenoko
d’Antoine Bauza, illustré par Picksel, Nicolas Fructus et Yuio
Bombyx / Matagot
Prix : Autour de 35€
Âge d’après l’éditeur : 8 +
Nombre de joueurs : 2-4
Temps de jeu d’après l’éditeur : 45 min.
Fabriqué en Chine.
Imagination…
Illustré par Carine Hinder
Janod
Prix : Autour de 8€
Âge d’après l’éditeur : 6-12
Nombre de joueurs : 2-5
Temps de jeu d’après l’éditeur : 30 min.
Fabriqué en Chine.
Le méga quiz des pourquoi et des comment
d’Élisabeth Marrou, illustré par Adrien Siroy et Ivanke & Lola
Larousse
Prix : 13,50 €
Âge d’après l’éditeur : 4-7 ans
Nombre de joueurs : n.c.
Temps de jeu d’après l’éditeur : n.c.
Fabriqué en Chine.
Le quiz de la planète Terre
de Géraldine Maincent, illustré par Loïc Méhée
Larousse
Prix : 10,50 €
Âge d’après l’éditeur : 8 ans
Nombre de joueurs : 2 à 5
Temps de jeu d’après l’éditeur : n.c.
Fabriqué en Chine.
Le quiz des casse-tête
d’Aurore Meyer, illustré par Alain Boyer
Larousse
Prix : 10,50 €
Âge d’après l’éditeur : 8 ans
Nombre de joueurs : 2 à 5
Temps de jeu d’après l’éditeur : n.c.
Fabriqué en Chine.
Mémo tableaux
de Sandra Lebrun, illustré par Alain Boyer
Larousse
Prix : 10,50 €
Âge d’après l’éditeur : 5 ans
Nombre de joueurs : 2-4
Temps de jeu d’après l’éditeur : n.c.
Fabriqué en Chine.
Le loto Montessori de Balthazar et de Pépin aussi
de Marie-Hélène Place, illustré par Caroline Fontaine-Riquier
Hatier Jeunesse
Prix : 11,50 €
âge d’après l’éditeur : dès 3 ans.
Nombre de joueurs : 1 à 4
Temps de jeu d’après l’éditeur : n.c.
Fabriqué en Chine.

You Might Also Like

Dis, tu peux lui demander… ? (Saison 2, 1/9)

Par 1 juillet 2015 Les invités du mercredi

Cet été, comme l’été dernier, vous pourrez lire, tous les mercredis, une question d’enfant et la réponse d’auteur-e-s, illustrateur-trice-s, éditeur-trice-s… Aujourd’hui, la question est de Maxime, 6 ans et demi : « Est-ce que les gens qui écrivent les histoires savent tout avant d’écrire ou est-ce qu’ils font des recherches ? Par exemple quand ils écrivent une histoire de dinosaures est-ce qu’ils lisent des livres sur les dinosaures ? ». Cécile Roumiguière, Charlotte Moundlic, Loïc Méhée, Laurent Audouin, Mymi Doinet et Isabelle Wlodarczyk ont accepté de lui répondre, vous découvrirez, en même temps que lui leurs réponses. Chacune des questions retenues fait en plus gagner un ouvrage à l’enfant qui l’a posée. AdamaCette question permet donc à Maxime d’avoir la chance de recevoir, grâce à Zoom éditions, Adama de Remedium, un très bel album qui parle de la bataille d’une classe pour empêcher l’expulsion d’un de leurs camarades (album que nous avions chroniqué ici).


« Est-ce que les gens qui écrivent les histoires savent tout avant d’écrire ou est-ce qu’ils font des recherches ? Par exemple quand ils écrivent une histoire de dinosaures est-ce qu’ils lisent des livres sur les dinosaures ? » (Maxime, 6 ans et demi)

Cécile Roumiguière :
Oh non, les écrivains ne savent pas tout… C’est un côté de ce métier que j’aime beaucoup, on doit apprendre tout le temps, toute sa vie. Des choses sur les dinosaures, sur les facteurs ou les cosmonautes, la danse classique, le jazz ou comment poussent les brins d’herbe. On apprend dans les livres, sur internet, en regardant des photos, des films, des documentaires… on apprend tout le temps. De quoi passer de longues heures (de longues semaines ?) à flâner en repoussant le moment de se mettre à écrire.

LilyCécile Roumiguière est auteure de romans et d’albums. Côté romans, elle vient de sortir Lily chez La joie de Lire. Côté albums, Sur un toit un chat avec Carole Chaix chez À pas de loups. À la rentrée, on pourra découvrir Mon chagrin éléphant chez Thierry Magnier.
Son site : http://cecileroumiguiere.com.

Charlotte Moundlic :
Cher Maxime,
pour écrire un livre documentaire sur les dinosaures qui doit donner des informations précises qui vont aider les enfants à apprendre des choses, l’auteur doit faire des recherches pour ne pas faire d’erreurs.
En revanche s’il souhaite écrire une histoire imaginaire dans laquelle un petit dinosaure mangerait du chocolat en dansant comme Michaël Jackson, pas besoin de se renseigner car les enfants en lisant l’histoire sauront bien que son objectif n’est pas de donner des informations scientifiques.
Mais parfois l’auteur, même si son récit est imaginaire, a besoin de faire des recherches.
Par exemple si son histoire se passe dans une ville qu’il ne connaît pas, il cherche à quoi les rues et les maisons peuvent ressembler pour que son récit soit crédible.

Je suis le fruit de leur amourCharlotte Moundlic est auteure. Elle alterne les albums et les romans. Son dernier roman, Je suis le fruit de leur amour, est sorti chez Thierry Magnier, son dernier album, Le papa de Simon (d’après une histoire de Maupassant, illustré par François Roca), chez Milan.
Retrouvez l’interview que nous avons réalisée d’elle ici.

Loïc Méhée :
Oui ! Autant pour les histoires que pour le dessin.
À chaque fois qu’on raconte ou qu’on dessine quelque chose, il faut savoir de quoi on parle… (pour dessiner un chien, il faut avoir vu un chien au moins une fois dans sa vie !) alors il y a deux possibilités :
– Soit on connaît déjà le sujet, ou bien on l’a souvent dessiné : on n’a plus besoin de faire des recherches par ce qu’on est déjà imprégné… Par exemple si je raconte l’histoire de mon chat, je connais déjà son caractère, ce qu’il mange, si il aime les câlins, de quelle couleur sont ses yeux, etc. Il faudra juste que je l’observe un petit peu, pour avoir des détails plus précis (comment il se tient pour se gratter, quelle tête il fait quand il est en colère…).
– Soit on ne connaît pas (ou mal) le sujet : si on dessine pour la première fois quelque chose, ou si c’est un sujet compliqué… Par exemple si je fais une histoire de dinosaures, et que mon héros est un tricératops, je vais regarder dans des livres ou sur internet comment ils étaient (taille, forme des cornes, longueur, forme de la queue…) mais aussi ce qu’ils mangeaient, quelles étaient leurs habitudes… C’est ce qu’on appelle le travail de documentation.
Parfois, c’est justement en faisant des recherches qu’on trouve des idées : en recherchant des informations sur les tricératops, je vais connaître aussi quels étaient leurs prédateurs, leurs ennemis. Ceci peut me donner une idée d’histoire. Par exemple un tricératops et un tyrannosaure qui se détestent et qui deviennent ensuite amis. Ou qui se battent. Ou un tyrannosaure très gentil mais qui fait peur à tout le monde… Il y a des milliards d’idées, de possibilités.
Et une fois que j’aurai dessiné un tricératops plusieurs fois, je saurai le redessiner sans avoir à me documenter…
Tout dépend aussi du type de livre qu’on écrit, ou qu’on illustre.
– Pour un livre documentaire, il faut être très précis, car le lecteur lit ce livre pour avoir des informations justes. Et même si on imagine certains événements (un combat de dinosaures par exemple), on veut qu’ils soient proches de la réalité.
– Pour un conte, ou une histoire, on fait ce qu’on veut ! Libre court à notre imagination ! On peut même inventer nos propres dinosaures, avec 8 pattes, des ailes, deux mâchoires, etc.
La plupart du temps, on fait tout en même temps !
On imagine, on se documente, on trouve une autre idée, on fait des recherches dans des livres, on invente quelque chose d’incroyable, on regarde autour de nous, on s’en inspire…
Mon conseil : achète ou fabrique-toi un petit carnet qui rentre dans tes poches. Ainsi, dès que tu n’as rien à faire, en attendant le bus, en voiture ou devant la télévision… note ce que tu vois et entends (une situation rigolote, une expression intéressante…) et dessine tout ce que tu vois (une coiffure incroyable, un drôle de chien, un beau paysage…) ! Au bout d’un certain temps ton carnet sera rempli d’idées écrites et dessinées, que tu pourras réutiliser et mélanger pour écrire tes propres histoires… On se documente aussi (et surtout) en regardant autour de nous, sans ouvrir un seul livre… même si il est très compliqué de voir un dinosaure en vrai de nos jours ! (quoique… ma voisine a quand même de très longues dents…).

lolitaLoïc Méhée est auteur et illustrateur. Il connaît bien les dinosaures puisqu’il sortira à la rentrée Au temps des dinosaures (avec Romain Amiot chez Fleurus). Le dernier album qu’il a illustré c’est Lolita d’Alexandra Neraudeault sorti chez Les 400 coups.
Son site : http://loicmehee.wix.com/illustration

Laurent Audouin :
Eh bien, je te répondrai plutôt en tant qu’illustrateur…. est-ce qu’avant de dessiner tu te renseignes sur tout ce que tu dois dessiner, avant !
et là, je te dis oui ! Moi, je fonctionne avec le cerveau d’un enfant ! c’est-à-dire que je suis curieux, très curieux, je me renseigne (sans a priori), je lis, je consulte ! je ne dessine jamais rien sans aller voir sur place ou sans me renseigner sérieusement sur le sujet…

Aventures fantastiques de Sacre CœurLaurent Audouin est auteur et illustrateur. Il a notamment illustré les séries Mirette (chez Sarbacane) et Génial mon école part… (chez Les p’tits bérets). Il vient de sortir le sixième tome des Aventures fantastiques de Sacré-Cœur d’Amélie Sarn chez Le lézard Noir.
Retrouvez l’interview que nous avons réalisée de lui ici.
Son site : http://laurentaudouin.canalblog.com.

Mymi Doinet :
Ah les dinosaures, vaste sujet ! Je ne savais pas grand-chose les concernant avant d’étudier leur cas. J’ai d’ailleurs appris pas mal de détails amusants en écrivant justement toutes sortes de documentaires les concernant. Par exemple, on imagine ces ancêtres des crocodiles tous énormes, alors qu’il existait un dinosaure minus comme une poule, le compsognathus, un vrai poids plume comparé au tyrannosaure et ses plus de 6 tonnes. Et les dinos n’étaient pas tous carnivores : le diplocus par exemple était un pur herbivore qui n’aurait pas fait de mal à une mouche, sauf à l’insu de son plein gré !

La tour Eiffel à New York !Mymi Doinet est auteure. Elle a notamment écrit la série Les animaux de Lou et Les copains du CP (tous deux chez Nathan). Elle vient de sortir la suite de La tour Eiffel à des ailes, La tour Eiffel à New York, illustré par Mélanie Roubineau chez Nathan là encore.
Son site : http://mymidoinet.blogspot.fr.

Isabelle Wlodarczyk :
Bonjour Maxime,
Si je devais écrire un livre sur les dinosaures, je serais un peu embêtée… car je n’y connais vraiment rien. Alors je devrais lire une foultitude de livres, me transformer en rat de bibliothèque. Ça m’arrive parfois. Par exemple, j’ai écrit un livre sur le foot pour lequel j’ai dévoré toutes les encyclopédies du foot et regardé toutes les vidéos que je dénichais ! Mais souvent, je choisis mes sujets en fonction de ce que je connais, de ce qui me passionne et ça me donne l’occasion de relire mes livres préférés. Écrire, c’est souvent lire, avant tout…

Voltaire écraser l'infâmeIsabelle Wlodarczyk est auteure. Elle vient de sortir Voltaire, écraser l’infâme chez Oskar et elle sortira prochainement deux ouvrages en rapport avec l’Odyssée d’Homère : L’odyssée d’Homère pour réfléchir (chez Oskar) et Pénélope d’après l’Odyssée d’Homère (chez Amaterra).
Retrouvez l’interview que nous avons fait d’elle ici.
Son site : http://papierbrouillard.blogspot.fr.

You Might Also Like

Aventures et musique en anglais !

Par 27 juin 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle sélection d’ouvrages destinés à se familiariser avec la langue anglaise, à tout âge !

let's play with the animalsJenny et Jack, son ami perroquet aimeraient jouer à cache-cache avec les animaux de la forêt. Mais tout le monde a disparu… Où sont donc passés le lapin, le cheval, le chat, le poisson, le cochon et l’oiseau ? Heureusement que Jenny a des pouvoirs magiques et qu’avec sa baguette et son balai elle va réussir à retrouver la trace de ses amis.
Tous les ans, un grand jeu est organisé dans la forêt. Tous les jeunes sorciers y participent et le vainqueur remportera un cadeau magique de la part du vieux sage. De multiples épreuves attendent les concurrents. Ils devront notamment savoir compter jusqu’à 10… Heureusement, Jenny maîtrise parfaitement la question ! Aidée de Jack, elle se démène pour gagner cette grande course !
let's count togetherOn retrouve Jenny et Jack avec plaisir dans ces deux nouvelles aventures bilingues. Les histoires d’Orianne Lallemand et Tamara Page-Jones sont racontées en français, mais les paroles de certains personnages apparaissent dans des bulles, en anglais ! Une version audio est disponible sur le site de l’éditeur, pour accompagner la découverte du livre et entendre la bonne prononciation des mots anglais. Avec Let’s count together et Let’s play with the animals, les deux derniers albums de la collection, on retrouve un texte drôle et rythmé avec des personnages attachants et de vraies péripéties, une construction faite pour se familiariser doucement avec la langue de Shakespeare et les notions les plus simples, et de jolies illustrations colorées d’Elsa Fouquier. Un bon moyen de joindre l’utile à l’agréable !
Les mêmes vus par Maman Baobab et Les lectures de Liyah.

VIVE LES COULEURSTwiki et Twini, deux kiwis (les animaux évidemment, pas les fruits), entreprennent de se mettre à la peinture ! Ils découvrent donc la magie des couleurs, mais surtout la séance artistique ne se passe pas tout à fait comme prévu… Les deux compères ne sont pas des plus adroits et les catastrophes s’enchaînent ! Termineront-ils leur œuvre ?
Accompagnées d’un CD pour joindre la version audio à la découverte du livre (et découvrir la chanson des kiwis), les aventures de Twiki et Twini, héros en pâte à modeler issus d’une série d’animation diffusée à la télévision, permettent au lecteur de découvrir une histoire bilingue, avec des passages tantôt en français, tantôt en anglais. Isabelle Duval mélange les deux langues avec finesse dans une histoire pleine d’humour !
Le même vu par Maman Baobab.

chante et découvre l'anglais 2Et si l’on chantait ? Quoi de mieux pour découvrir une langue que de passer par la musique, pour appréhender les intonations et les accents ?
C’est ce que nous propose Chante et Découvre l’anglais Volume 2. À travers une douzaine de chansons originales abordant tour à tour les émotions, les saisons, les aliments, les animaux, l’anniversaire, les nombres ou les villes anglaises, Stéphane Husar nous fait découvrir la musique de la langue anglaise sur des airs pop, jazz, rock… Le livre qui accompagne le CD fournit les paroles des chansons et leur traduction française ainsi qu’un imagier pour chaque thème, qui aide à comprendre les textes et permet d’enrichir son vocabulaire.
Un support ludique pour apprendre en s’amusant, dès le plus jeune âge !
Le même vu par Maman Baobab.

scooby-doo the chocolate phantomScooby-doo, le célèbre chien marron et toute sa bande visitent la foire du chocolat. Mais un fantôme s’introduit dans l’espace d’exposition, détruit tout et menace l’événement ! Les enfants doivent intervenir au plus vite pour arrêter ce malheur !
Sous la forme d’une bande dessinée entièrement présentée en anglais et accompagnée de nombreuses notes en français dans la marge pour aider à la compréhension, The chocolate phantom est une enquête pleine d’humour et de suspense qui permet au lecteur de lire entièrement dans une langue étrangère. Les nombreuses illustrations propres au format de la bande dessinée facilitent encore la compréhension et permettent une lecture autonome ! À la fin de l’ouvrage, on trouve différents jeux. Une très bonne idée bien réalisée, pour entrer complètement dans la langue anglaise, sans filet, ou presque !

MY LOVE MON VAMPIREAlicia est une jeune vampire de 480 ans, rien que ça ! Elle est donc en âge de tuer pour se nourrir. Mais la jeune créature n’est pas comme les autres. Elle ressent des sentiments humains qui l’empêchent d’accomplir son destin de tueuse. Bastien, jeune lycéen l’aperçoit un jour. Il est très intrigué… Il découvrira bientôt quelques secrets de famille troublants qui le plongeront encore un peu plus dans le doute…
My love mon vampire est une histoire bilingue pour les lecteurs aguerris qui se sentent prêts à lire un chapitre entier en anglais, en alternance avec un chapitre en français. N’étant moi-même pas très à l’aise avec l’anglais, j’ai d’abord été un peu effrayée. Puis on prend le rythme, et grâce aux chapitres en français, on retrouve les éventuels éléments incompris dans le passage précédent. Même si je ne suis pas une grande amatrice des histoires de vampire, j’ai trouvé l’histoire de Manu Causse bien ficelée et pleine de suspense. Un support ludique et attractif pour amener les ados à lire en anglais, en douceur !
Le même vu par Butiner de livres en livres.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres d’Orianne Lallemand (
Au secours ! Un fantôme, Let’s go to school with Jenny and Jack !Let’s play with colours with Jenny and Jack !, La Princesse Optipois, Le loup qui changeait de couleurLe loup qui fêtait son anniversaire, Sur les remparts de Saint-MaloLe loup qui n’aimait pas Noël, Le doudou d’Ernestin, Les chaussettes de GaspardAu secours ! Un ogre gloutonP’tit loup rentre à l’écoleAu secours ! Une sorcière au nez crochuAu secours ! Un loup tout poilu et Pestouille et Jolicoeur), Tamara Page-Jones (Let’s go to school with Jenny and Jack ! et Let’s play with colours with Jenny and Jack !), Stéphane Husar (Cat and Mouse : Come to my house !, Cat and Mouse : Feelings, Hello, I am Lily ! from New-York City, Hello, I am Charlie ! from London et J‘apprends l’anglais avec Cat and Mouse, Eat Good Food) et Elsa Fouquier (Mes comptines, Le pilates pour les petits, Les caprices de Mélisse et Gym et comptines pour les petits).

Let’s play with the animals with Jenny and Jack
Texte d’Orianne Lallemand et Tamara Page-Jones, illustré par Elsa Fouquier
Nathan dans la collection Mes premiers bilingues
7,50 €, 173  x 220 mm, 29 pages, imprimé en France, 2014.
Let’s count together with Jenny and Jack
Texte d’Orianne Lallemand et Tamara Page-Jones, illustré par Elsa Fouquier
Nathan dans la collection Mes premiers bilingues
7,50 €, 173 x 220 mm, 29 pages, imprimé en France, 2014.
Twiki et Twini : vive les couleurs !
Texte d’Isabelle Duval
ABC Melody
8,50 €, 170 x 190 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2014.
Chante et découvre l’anglais en musique, volume 2
Texte de Stéphane Husar, illustré par Loïc Méhée et Tom Viguier
ABC Melody
16 €, 150 x 220 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.
Scooby-doo The chocolate phantom
Texte de Claude Nimmo
Larousse dans la collection Harrap’s school
6 €, 155 x 195 mm, 63 pages, imprimé en Espagne, 2015.
My love, mon vampire
Texte de Manu Causse, illustré par Marie-Pierre Odoux
Talents Hauts dans la collection Dual
7,60 €, 120 x 190 mm, 96 pages, imprimé en France, 2013.

À part ça ?

palmierLe nouveau numéro de Georges est sorti ! Dans Palmier, vous découvrirez l’interview d’une garde-forestière, une histoire sur les îles Canaries, la recette des palmiers sucrés, un bricolage en papier à réaliser, un document sur le film Georges de la Jungle, et tant d’autres choses encore ! Comme d’habitude, le contenu est original, riche et varié, et les illustrations magnifiques ! Un air de vacances flotte dans l’air !
Magazine Georges, numéro Palmier, 9,90 €.

Marianne

You Might Also Like

I speak english !

Par 15 juillet 2014 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

En lisant et/ou en écoutant, on peut apprendre l’anglais et s’amuser !

houseOn commence avec la collection J’apprends l’anglais avec Cat and Mouse d’ABC Melody, qui propose des albums très colorés et amusants pour se familiariser avec l’anglais. Couplé à un CD audio, les différents albums proposent la lecture et l’écoute d’histoires simples en anglais, uniquement composées de dialogues. Les illustrations de Loïc Méhée sont grandes, claires, et contiennent des bulles à la manière des bandes dessinées qui ne nécessitent pas de grandes connaissances en anglais pour comprendre. Les personnages de Cat et Mouse sont drôles et attachants et le texte simple de Stéphane Husar plaît aux plus jeunes, qui peuvent s’aider à la fois des intonations de la version audio et feelingsdes illustrations pour comprendre. Le livre et le CD forment donc un bon complément. Dans Come to my House, les deux héros cherchent Coco le perroquet dans toute la maison, et dans Feelings, ils vont au cirque et vivent alors de grandes émotions ! Dans chaque album, on retrouve en fin d’ouvrage une traduction des termes utilisés au cours de l’histoire. Une bonne manière de s’initier à l’anglais tout en s’amusant !

let's go to schoolAutre collection, Mes premiers bilingues publiée chez Nathan. Comme son nom l’indique, il s’agit cette fois d’histoires qui mêlent français et anglais. En réalité, le récit est en français, et les dialogues, présentés là encore sous forme de bulles, sont en anglais. Ainsi, l’enfant comprend l’histoire, et apprend quelques mots d’anglais. Avec Let’s go to school, c’est le lexique de l’école qui est mis en avant, et Let’s play with colors propose de découvrir les couleurs. A chaque fois, on suit les mêmes personnages : Jenny la petite sorcière et Jack son perroquet ! Ils vivent de let's play with colorsdrôles d’aventures, rythmées et fantastiques, crées par Oriane Lallemand et Tamara Page-Jones ! Là encore, on a accès à une version audio, soit sur le site des éditions Nathan, soit en scannant un flashcode avec un smartphone ou une tablette. Les illustrations d’Elsa Fouquier sont chaleureuses et colorées, et complètent très bien ces livres entre albums et courts romans, parfaits pour initier les plus jeunes à la langue de Shakespeare.

tom et le secret du haunted castlePour les plus grands, on passe au roman !
Pour les vacances de Noël, le père de Tom l’emmène en Écosse, dans un château hanté… Il y entend des bruits bizarres et rencontre une écossaise à la recherche de son frère disparu… Beaucoup de mystère dans Tom et le secret du haunted castle est une histoire bien ficelée de Stéphanie Benson, qui commence en français, et progressivement glisse vers l’anglais. Oui, oui, vous avez bien compris ! Cette histoire est progressivement bilingue. D’abord quelques mots, puis des phrases, des morceaux de pages, pour terminer entièrement en anglais. Et c’est là toute la force et l’originalité de la collection Tip Tongue des éditions Syros.
Ma petite sœur qui a 13 ans, a vraiment beaucoup aimé, et particulièrement cet aspect progressif ! C’est original, bien pensé, et accessible ! Là encore, une version audio est disponible, en format mp3, sur le site de l’éditeur. Un bon moyen de proposer de l’anglais à vos ados !

helloeverybodyEt on termine cette chronique anglaise avec de la musique !
Hello Everybody est une compilation de chansons et comptines anglaises, avec des arrangements musicaux originaux de la polka à la biguine en passant par la valse créole. La voix de Sarah Payne donne les paroles tantôt en anglais, tantôt en français, et on découvre un peu du patrimoine anglo-saxon. Dans la jaquette, on trouve également la recette du célèbre thé à l’anglaise, et des Butterfly Cakes ! Il y a également un second CD, qui pour le coup, n’a pas trop de rapport avec l’anglais, mais présente d’autres titres des éditions ARB Music qui se laissent écouter avec plaisir.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Stéphane Husar (Hello, I am Lily ! from New-York City, Hello, I am Charlie ! from London, J‘apprends l’anglais avec Cat and Mouse, Eat Good Food), Loïc Méhée (Le cro-magnon et la Tro-mignonne, La préhistoire, Au secours, un loup tout poilu, J’apprends l’anglais avec Cat and Mouse, Eat good food), et Elsa Fouquier (Mes comptines, Le pilates pour les petits, Les caprices de Mélisse et Gym et comptines pour les petits).

Come to my house
Texte de Stéphane Husar, illustré par Loïc Méhée
ABC Melody dans la collection J’apprends l’anglais avec Cat and Mouse
12,90 €, 240 x 240 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014
Feelings
Texte de Stéphane Huras, illustré par Loïc Méhée
ABC Melody dans la collection J’apprends l’anglais avec Cat and Mouse
12,90 €, 240 x 240mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014
Let’s go to school with Jenny and Jack !
Texte d’Oriane Lallemand et Tamara Page-Jones, illustré par Elsa Fouquier
Nathan dans la collection Mes premiers bilingues
7,50 €, 165 x 210 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014
Let’s play with colours with Jenny and Jack !
Texte d’Oriane Lallemand et Tamara Page-Jones, illustré par Elsa Fouquier
Nathan dans la collection Mes premiers bilingues
7,50 €, 165 x 210 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014
Tom et le secret du haunted castle
de Stéphanie Benson
Syros dans la collection Tip Tongue
6,95 €, 122 x 182 mm, 100 pages, 2014
Hello Everybody !
de Sarah Payne et Magguy Faraux
ARB Music
16,99 €, 2014

A part ça ?

Gabriel vous avait déjà parlé de la collection Yes you can d’Harraps qui propose des romans pour adultes en version originale anglaise, avec dans la marge, la traduction de certains termes pour aider à la compréhension ! Cette série très bien faite continue à s’enrichir avec la parution de nouveaux titres d’auteurs anglo-saxons cet été (Harlan Coben, Mary Higgins Clark, Douglas Kennedy, entre autres…), toujours pour la modique somme de 8,90 € !

Marianne

You Might Also Like

Il y a de l’amour dans l’air !

Par 15 février 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, trois albums dans lesquels on sent flotter comme une parfum d’amour !

la déclarationEt on commence avec un coup de cœur ! Un lapin a très peur d’aller déclarer sa flamme a une belle lapine. Il tourne, il vire, il tergiverse, il imagine comment ça va se passer, puis il se lance… Il finit par s’approcher, tout près, tout près, leurs museaux se frôlent, et là… révélation, changement, coup de théâtre !

Je ne vous en dis pas plus, pour vous laisser le plaisir de découvrir la délicieuse chute de cet album qui surprend au dernier moment ! Philippe Jalbert propose une histoire originale, très tendre, et finalement très drôle, aux illustrations colorées et pleines de tendresse. Et surtout, il crée la surprise,  et m’a personnellement fait ouvrir de grands yeux ! J’aime être surprise comme ça avec un livre ! La déclaration devrait plaire autant aux petits qu’aux grands, même ceux que les bisous baveux dégoûtent un peu !

Le CRO-Magnon et la TRO-mignonneRemontons un peu le temps ! Dans une vallée vivent deux tribus. D’un côté les Cro-magnons, hommes poilus et costauds, et de l’autre les Tro-mignonnes, jolies et sensibles. Les deux groupes ne se côtoient jamais, jusqu’à l’éruption du volcan tout proche qui pousse tout le monde à se réfugier dans une grotte. Et là, il va bien falloir cohabiter ! Si rien n’est simple au départ, un Cro-magnon et une Tro-mignonne serviront d’ambassadeurs et parviendront peut-être à instaurer un climat de paix entre les deux clans.

J’ai d’abord apprécié l’humour du texte de Maureen Dor et des illustrations de Loïc Mehée, qui racontent avec drôlerie les rapports entre les hommes et les femmes, au temps des cavernes. Bon, on se doute que c’est un prétexte pour parler des rapports entre les filles et les garçons en général, mais il n’empêche que cette ambiance de grotte préhistorique, avec des jeux de mots et des détails en lien avec cet univers m’a séduite. Malheureusement, j’ai aussi été un peu embêtée par la chute et la tournure que prennent finalement les événements. Alors que j’imaginais que l’histoire allait faire se révéler les personnages à l’inverse de l’idée qu’on avait d’eux (les filles douces, les garçons costauds), ils se contentent de s’apprécier, et de comprendre qu’ils peuvent être complémentaires et partenaires plutôt qu’en guerre. C’est important mais un peu réducteur parce que les filles ne sont pas que douces et sensibles, ni les garçons poilus et costauds. Tout cela n’a pas suffi à me décevoir complètement : voici un album drôle et original, qui nous plonge au cœur de la Préhistoire ! En plus, on peut écouter l’histoire lue grâce au CD, qui contient également une chanson chantée avec Bruno Solo.
Vous pouvez découvrir quelque pages intérieures sur le site des éditions Clochette.

tyrano de bergeracRestons dans la préhistoire avec Tyrano de Bergerac, ce pauvre dinosaure qui ne supporte pas son nez. D’ailleurs, inutile d’aborder le sujet avec lui ! Il passe ses journées à lire des livres et à écrire des poèmes, sans se mêler aux autres dinosaures. Christian, lui, n’a pas de problème avec son physique, mais pour aligner trois mots, c’est une autre affaire ! Or, il voudrait charmer la belle Roxane, et compte bien sur l’aide de Tyrano pour cela. La belle est séduite par ces beaux mots et tombe amoureuse du bellâtre, mais Tyrano aussi a son mot à dire sur la question ! Et là, tout se complique !

Gilles Chouinard et Rogé proposent une nouvelle aventure d’un petit tyrannosaure, en nous plongeant cette fois dans l’univers de Cyrano de Bergerac, version dinosaure ! C’est drôle, écrit en rimes, mais accessible aux plus jeunes, et les illustrations sont fidèles à l’histoire : Tyrano de Bergerac n’est vraiment pas beau, Christian n’a vraiment pas l’air malin, et Roxane fait tourner les têtes ! Ah que c’est compliqué l’amour !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Maureen Dor (Pauvre Stupidon, Moi, super moi, Le rêve de l’arbre et Rita la féroce fée rousse), Loïc Méhée (La préhistoire, Au secours ! Un loup tout poilu, Cat and Mouse : eat good food), Gilles Chouinard et Rogé (Tyranono), Rogé sans Gilles Chouinard (Migan, mon village) et Philippe Jalbert (Trop, c’est trop !).

La déclaration
de Philippe Jalbert
Seuil Jeunesse
12,90 €, 215 x 268 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2014
Le Cro-magnon et la Tro-mignonne
Texte de Maureen Dor, illustré par Loïc Méhée
Éditions Clochette dans la collection Les Zygomots
14,95 €, 217 x 217 mm, 25 pages, imprimé en Union Européenne, 2014
Tyrano de Bergerac
Texte de Gilles Chouinard, illustré par Rogé
Editions de la bagnole
11,90 €, 230 x 231 mm, 34 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

A Paris, Étienne Lavie a remplacé des panneaux publicitaires par des œuvres d’art ! De quoi changer notre environnement visuel, souvent saturée d’annonces commerciales !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange