La mare aux mots
Parcourir le tag

Luc Melanson

Un papa très grand et une maman très grosse

Par 10 septembre 2012 Livres Jeunesse

Il était une fois un très très grand monsieur, si grand qu’il dépassait les arbres. Ce monsieur avait un rêve : être papa, il y pensait souvent. Il espérait cet enfant pour lui apprendre à croquer dans les pommes sans les décrocher des arbres, parler avec les oiseaux dans le ciel,… Seulement voilà, le jour où ce monsieur eut un enfant il fut très surpris… c’était une toute petite fille ! Comment faire avec cet enfant si différente de lui ? Ses projets tombaient à l’eau…

Attention petit bijou ! Ce livre est tout simplement une merveille. Déjà l’histoire est extrêmement poétique. C’est beau et doux sans être jamais mièvre. Chacun pourra donner une interprétation à l’histoire ou rester dans le premier degré. C’est un livre qu’il est agréable de lire et relire, un livre dont on ne se lasse pas. Ensuite les illustrations… ah les illustrations de Samuel Ribeyron… J’ai déjà parlé de cet illustrateur et chaque fois je vous dit à quel point je suis amoureux de son travail. C’est, je pense, l’illustrateur dont le travail me touche le plus (si quelqu’un veut me faire un cadeau, je rêve d’avoir un original… à bon entendeur…). Chaque page m’émeut, me donne la chair de poule, m’émerveille… c’est beau mais beau… et tellement poétique. L’album est grand, esthétique, merveilleux, un des plus beaux livres de ma bibliothèque (qui en compte pourtant beaucoup).

La maman de ce petit garçon est très grosse. Dans le bus il lui faut deux places et quand les gens la croisent ils font des commentaires, et alors ? Ils doivent être jaloux parce que cette maman est tellement douce, c’est tellement confortable de s’endormir contre elle. Et quand elle rit… ah quand elle rit ! Non décidément une grosse maman c’est bien mieux qu’une maman toute maigre !

Du point de vue personnel, quelle joie de retrouver Olivier Ka dont je n’avais pas lu de livres depuis… une petite dizaine d’années je dirai ! Et ce livre est superbe. Cet enfant qui déborde d’amour pour cette grosse maman, c’est doux et tendre sans être gnangnan (de toutes façons Olivier Ka, je vous reparlerai de lui, est incapable d’être mièvre !). On a ici une très belle histoire sur l’amour des enfants pour leur parents, quelles que soient leurs différences. On parle aussi du regard des autres, du fait de changer par rapport à eux. Les illustrations toutes en rondeur de Luc Melanson sont très belles, elles rajoutent encore plus de douceur au texte. On a envie de se blottir contre cette maman-là ! Un très très bel album.

Le grand papa et sa toute petite fille
de Cathy Hors, illustré par Samuel Ribeyron
Milan
13,5€, 255×360 mm, 32 pages, imprimé en Italie
Une maman tout entière
d’Olivier Ka, illustré par Luc Melanson
Milan
11,90€, 250×280 mm, 32 pages, imprimé en Belgique

A part ça ?

« Capacités inexploitées, enfin je crois. », « État stationnaire », « Si c’est un plaisir de lire les excellentes copies de Jean-Baptiste, c’est un réel calvaire de le supporter pendant les cours. », «Bonne capacité à copier-coller des dissertations sur le net. »,… quand les profs se lâchent sur les bulletins scolaires ça donne des petites perles comme on retrouve dans Brèves de bulletins scolaires sorti chez Chifflet&Cie. On rit beaucoup à la lecture de ce petit livre de poche. On sent qu’il y a de la recherche (parfois trop). Une centaine de pages de vraies perles, de quoi sourire en cette rentrée.
Brèves de bulletins scolaires, Chifflet&Cie, 10€.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange