La mare aux mots
Parcourir le tag

Magdalena (Magdalena Guirao-Jullien)

Des loups, des monstres et des éclats de rire !

Par 14 juillet 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on découvre deux très bons albums qui mettent en scène des méchants un peu désœuvrés face à des victimes pas bien effrayées !

Les monstres
Texte de Magdalena, illustré par Christine Davenier
Père Castor-Flammarion
13,50 €, 248×308 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
Purée de cochons
Texte de Stéphane Servant, illustré par Lætitia Le Saux
Didier Jeunesse
12,50 €, 240×260 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2016.

You Might Also Like

Quelques premières lectures

Par 26 juin 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose quelques ouvrages pour les tout jeunes lecteurs.

Le parfum du voyageC’est avec ses animaux qu’il voyage. Un crocodile empaillé, un chien, un coq, une musaraigne et surtout des chats le suivent partout. Avec eux, il a visité le Vésuve ou encore les chutes du Niagara, il a vu les bulbes du Kremlin et eu le vertige en haut de la tour Eiffel. Avec eux, il a senti le parfum du voyage.
On commence par un très bel ouvrage, Le parfum du voyage d’Anne Bouin et Vincent Bourgeau. Texte poétique, belles illustrations, beau papier, couverture à rabats… C’est un livre première lecture particulièrement réussi !
Un joli petit roman pour voyager.

Oedipe et l'énigme SphinxLe sphinx, un monstre au corps de lion, à la tête de femme, aux ailes de vautour et à la queue de serpent, terrorisait la population. Créon promit que celui qui le vaincrait épouserait la reine et deviendrait roi. Œdipe se présenta.
Sorti dans la collection ma première mythologie chez Hatier Poche, Œdipe et l’énigme du Sphinx va réjouir les jeunes lecteurs passionnés d’Histoire ! Ceux qui aiment les histoires d’aventures, sans rien connaître de la mythologie, apprécieront également cette histoire pleine de suspense !
Œdipe et le Sphinx à portée des jeunes lecteurs.

Les contes du CP - Boucle d'or et les 3 oursIl y avait Papa Ours, Maman Ours et Bébé Ours. Ils vivaient dans la forêt dans une petite maison. Un jour qu’ils étaient partis se promener, une blondinette nommée Boucle d’or goûta leur soupe, testa leurs chaises et même leurs lits !
Pas besoin de vous raconter l’histoire de Boucle d’Or et les trois ours, grand classique ! Magdalena l’a adaptée ici pour les lecteurs en herbe pour la collection Les contes du CP (des contes classiques adaptés au niveau de lecture du CP). Les illustrations de Mélanie Allag sont superbes et pleines d’humour, ce qui ne gâche rien !
Après l’avoir tant écouté, vos enfants seront fiers de lire eux-mêmes un grand classique !

Les contes du CP - Le loup et les 7 chevreauxProfitant de l’absence de la chèvre, un loup fait tout pour entrer dans sa maison pour manger ses sept petits.
Sorti dans la même collection, Le loup et ses sept chevreaux reprend lui aussi un grand classique des contes. Écrit, comme le précédent, par Magdalena, c’est, ici, Églantine Ceulemans qui illustre avec des dessins proches de la BD.

Je commence à lire T9 - La Mauvaise humeurAujourd’hui, Émilie est de très mauvaise humeur ! Stéphane et Sidonie n’arrivent pas à lui redonner le sourire. Elle ne veut pas se lever, elle ronchonne et elle se met même à pleurer ! Ben alors, Émilie ?
On vous a déjà parlé de la collection Je commence à lire avec… émilie. Adaptations du dessin animé d’après le personnage de Domitille de Pressensé, ce sont des petits livres que les fans d’Émilie sont ravis de lire tout seuls. C’est très simple à déchiffrer, le texte et court et en fin d’ouvrage on trouve même quelques jeux en rapport avec la lecture.

Je commence à lire T10 - Les robotsAujourd’hui, Émilie et Sidonie jouent à être des robots. Stéphane les regarde amusé et décide de jouer avec elles. Il sera leur contrôleur ! Quand arrivent les cousins, les robots sont encore plus nombreux !
On retrouve là encore Émilie et ses ami-e-s dans une aventure pleine d’humour. En lisant l’histoire, les enfants vont adorer imiter les robots en détachant bien les syllabes.

Apprenti Chevalier Bonne chance pour leTournoiLe chevalier Bernard de Main-Matin-de-Bonheur se prépare pour un grand tournoi, le tournoi des trois nations. S’il veut gagner, il lui faut faire attention à tout… mais avec un écuyer comme Solal, un garçon très étourdi, ce n’est pas facile…
Beaucoup d’humour dans ce nouvel épisode de L’apprenti chevalier, la série de Christophe Nicolas, Rémi Chaurand et Bérengère Delaporte ! Solal est décidément impayable. Ici, les parents peuvent lire la narration et les enfants les dialogues dans les bulles, un bon moyen de lire en famille !

Que la vie est belle dans l'espaceTokiri le petit lièvre et Kouma la grande girafe regardent le ciel étoilé et ils rêvent. Ils rêvent d’aller se promener dans l’espace. Grâce à leur ami Marabout les voilà bientôt habillés comme des cosmonautes et un en rien de temps ils sont propulsés dans les airs ! Ils ne sont pas près d’oublier leur voyage !
Même principe que dans le précédent, on va aussi partager la lecture grâce aux bulles ! René Gouichoux et Mylène Rigaudie nous racontent une histoire pleine de rebondissements et d’humour, de quoi enchanter les jeunes lecteurs !

Quelques pas de plus…
D’autres idées de premières lectures ici ou .

Le parfum du voyage
Texte d’Anne Bouin, illustré par Vincent Bourgeau
Autrement
8,95 €, 140×220 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2014.
Œdipe et l’énigme du Sphinx
Texte d’Hélène Kérillis, illustré par Grégoire Vallancien
Hatier Jeunesse dans la collection Premières lectures
4,99 €, 142×190 mm, 47 pages, imprimé chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Boucle d’or et les trois ours
Texte de Magdalena, illustré par Mélanie Allag
Castor Poche dans la collection Les contes du CP
5,60 €, 150×195 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Le loup et les sept chevreaux
Texte de Magdalena, illustré par Églantine Ceulemans
Castor Poche dans la collection Les contes du CP
5,60 €, 150×195 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
La mauvaise humeur d’Émilie
d’après Domitille de Pressensé
Casterman dans la collection Je commence à lire avec… émilie
4,95 €, 144×190 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2015.
Les robots
d’après Domitille de Pressensé
Casterman dans la collection Je commence à lire avec… émilie
4,95 €, 144×190 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2015.
Bonne chance pour le tournoi !
Texte de Christophe Nicolas et Rémi Chaurand, illustré par Bérengère Delaporte
Nathan dans la collection Premières lectures et dans la série L’apprenti chevalier
5,60 €, 140×185 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Dans l’espace !
Texte de René Gouichoux, illustré par Mylène Rigaudie
Nathan dans la collection Premières lectures et dans la série Que la vie est belle !
5,60 €, 140×185 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.

À part ça ?

10178015_1031628496848535_3056833699093020026_nON A BESOIN DE VOUS !
Au départ de la mare aux mots nous avions fait un sondage pour vous connaître, connaître vos envies, vos attentes. Seulement voilà, le blog aura bientôt quatre ans et l’on avait envie de le refaire !
Nous aimerions que vous répondiez SINCÈREMENT à « quelques » questions, ça nous aidera énormément ! Ce blog nous le faisons pour vous, il est important que nous connaissions vos attentes.
Comme c’est un peu pénible comme exercice, pour vous remercier 10 d’entre vous gagneront un ouvrage (voir photo) et les 10 suivants un badge La mare aux mots !

C’est ici que ça se passe : https://docs.google.com/…/1ICLmIl2zOGMJStssg3XvF4…/viewform…
Répondez sincèrement (sinon ça n’a aucun intérêt), aucune question n’est obligatoire (mais évitez de toutes les passer), il n’y a pas de bonnes et de mauvaises réponses (et nous cirer les pompes ne vous fera pas gagner plus facilement).

Merci à vous ! (vous avez jusqu’au 1er septembre).

Gabriel

You Might Also Like

Noir !

Par 10 avril 2015 Livres Jeunesse

Le noirLazlo avait peur du noir. Il le voyait tapi derrière une porte, caché dans un placard, mais surtout guettant dans la cave. La nuit, le noir sortait de ses cachettes et envahissait toute la maison. Une nuit, il vint voir Lazlo.
Lemony Snicket (auteur de la série Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire) nous raconte une histoire que l’on connaît bien : la peur du noir. Sauf qu’ici, la façon dont le sujet est traité est vraiment originale. Le noir est un personnage. Un personnage tapi dans les recoins la journée, qui attend la nuit pour remplir la maison. Les magnifiques illustrations de Jon Klassen (et le beau travail d’édition) font aussi que ce noir est réellement présent, comme un personnage.
Un livre aux magnifiques illustrations pour parler de la peur du noir de façon originale.
Le même vu par Les lectures de Liyah.

Dans le noir de la nuitPetit Louis doit aller se coucher, mais il lui manque son oreiller-doudou. Comment pourrait-il s’endormir ? Comme il n’y arrive pas, il décide de partir à sa recherche au fond de son lit et y rencontre de bien étranges personnages qui vivent là, dans le noir. Ils vont l’aider à retrouver son oreiller-doudou.
Dans le noir de la nuit parle également de la peur du noir mais aussi, vous l’aurez compris, de la perte du doudou et de réussir à s’endormir sans. Même si je suis un peu moins fan que du livre précédent (tant au niveau du texte que des illustrations), c’est un album sur l’imaginaire des enfants.
Un album tendre à lire avant de se coucher.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Lemony Snicket (Le compositeur est mort – Enquête à l’orchestre et Les fausses bonne questions de Lemony Sniket, T.1 – Mais qui cela peut-il être à cette heure ?), Magdalena (La princesse Tralala. Une histoire qui joue avec les voyelles, Pipi Caca Popot, Je suis en CE1 T1 : Premier jour de classe, Je suis en CP 3 aventures pour débuter en lecture, L’imagier de Bali, une journée à l’école et 24 petites souris vont à l’école) et Christine Davenier (Ça roule pour Clara et Oh, Pétard !).

Le noir
Texte de Lemony Snicket (adapté par Jacqueline Odin), illustré par Jon Klassen
Milan
13,50 €, 190×254 mm, 42 pages, imprimé en Chine, 2015.
Dans le noir de la nuit
Texte de Magdalena, illustré par Christine Davenier
Père Castor
13,50 €, 240×300 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.

À part ça ?

Depuis mercredi au cinéma, Lilla Anna, un très joli film par les créateurs de Laban le petit fantôme.

Gabriel

You Might Also Like

Les sons, les mots, la ponctuation..!

Par 2 décembre 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on joue avec les sons et la ponctuation !

la princesse tralalaLa princesse Tralala s’ennuie dans son château. Elle attend qu’un prince vienne la sortir de là, et toute la journée elle fait des vocalises pour devenir un jour peut-être chanteuse d’opéra. En voyant un rat, elle ajoute le son R devant les voyelles : RA, RE, RI, RO, RU, son chant s’étoffe ! Puis viennent le CHat, le Papillon, le Lapin, le Mouton, la Taupe et enfin, les Biscottos du beau prince et c’est un festival de syllabes : CHA, PA, LA, MA, TA, BA,…
La princesse Tralala est drôle. Elle n’a pas un langage très élaboré, certes, et elle attend le prince charmant un peu passivement, mais elle fait sourire ! Et puis on joue avec les sons et les syllabes simples en associant les voyelles de la princesse et les consonnes rencontrées au fil de l’histoire (le R du rat, le CH du chat, et ainsi de suite…) ! Magdalena nous propose un texte joyeux, qui donne envie de le chantonner, et Gwen Keraval signe des illustrations originales, colorées, et pleines de détails humoristiques !
Un album parfait pour les enfants qui découvrent la lecture !

ours molaireL’ours molaire, les bains de jardin, la pêche aux cafards, une carpe postale, un bateau d’anniversaire, une machine à foudre,… Vous ne connaissez pas ?
Et bien retrouvez-les dans Ours molaire, un album très drôle de Vincent Pianina. En changeant une seule lettre, toute l’expression se transforme, et ça donne à voir de drôles de mots accompagnés d’illustrations loufoques ! À chaque fois, la lettre changée est en bleu, et on peut s’amuser à retrouver ce qui aurait dû se trouver à cette place-là !
Un album sans histoire, simplement pour jouer avec les mots, les expressions et les illustrations !

un petit point de rien du toutPetit rat est très curieux. Il se faufile dans un livre et veut tout savoir ! À quoi servent le point, les guillemets, la virgule, le tiret, les parenthèses et les crochets ?
Il trouvera dans ce livre toutes les réponses à ses questions et les partage avec le lecteur, qui apprendra ainsi le rôle de tous ces petits signes sans lesquels les textes seraient incompréhensibles !
Ludique et pédagogique Un petit point de rien du tout est une histoire simple de Véronique Cauchy pour maîtriser les règles de la ponctuation, joliment illustrée par Elena del Vento.
Un livre à mi-chemin entre l’album et le documentaire, pour apprendre en s’amusant !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Magdalena (Pipi Caca Popot, Je suis en CE1 T1 : Premier jour de classe, Je suis en CP 3 aventures pour débuter en lecture, L’imagier de Bali, une journée à l’école et 24 petites souris vont à l’école), Gwen Keraval (10 contes de Chine, Drôle de planète !, Yoshka et La sorcière au nez de fer) et Vincent Pianina (Jungle).

La princesse Tralala. Une histoire qui joue avec les voyelles.
Texte de Magdalena, illustré par Gwen Keraval
Père Castor Flammarion
10,50 €, 227 x 248 mm, 26 pages, imprimé en France, 2014.
Ours Molaire
de Vincent Pianina
Gallimard Jeunesse Giboulées
13 €, 184 x 226 mm, 44 pages, imprimé en Italie, 2014.
Un petit point de rien du tout
Texte de Véronique Cauchy, illustré par Elena del Vento
Circonflexe dans la collection Aux couleurs du monde
8,95 €, 196 x 198 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.

Marianne

You Might Also Like

Grand-mère et grand-père

Par 22 novembre 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on rend une nouvelle fois hommage aux grands-parents !

Louna est timide. Tout le monde la trouve trop dans sa bulle, mais elle ce qu’elle aime, c’est le calme et la tranquillité. Elle aime par-dessus tout aller chez sa grand-mère, dont elle est très proche, qui la comprend et avec qui elle partage de merveilleux moments : chansons, secrets, histoires, repas,… Quand elle est chez elle, ce qu’elle aime plus que tout, c’est voyager dans la tapisserie de la chambre bleue : se perdre dans les motifs de la toile de Jouy, et s’inventer des histoires ! N’avez-vous jamais fait ça également ?
Quelle poésie et quelle tendresse dans cet album ! Magdalena Guirao Jullien trouve les mots justes et simples pour retranscrire toute la complicité qui existe entre cette petite fille et sa grand-mère. Quant aux illustrations de Christine Davenier, qui trouvent leur place dans les motifs du papier peint, elles sont pleines de vie et traduisent parfaitement la rêverie de Louna et les rapports si complices qu’elle entretient avec sa grand-mère.
Louna est la chambre bleue est un magnifique album pour enfants, une ode à l’enfance, au rêve, et aux doux moments du quotidien !

C’est bien connu, souvent, chez les grands-parents, c’est un peu la fête ! Souvent, on peut choisir le plat, l’activité, le programme télé.. C’est le cas de ce petit garçon qui passe tous les mercredis chez son grand-père. Mais pour une fois, il aimerait que Papy choisisse et décide un peu plus… Après un petit temps de latence, la journée s’annoncera finalement pleine de surprises !
Discret, pas forcément très démonstratif, ce grand-père déborde d’amour pour son petit-fils et ça se sent ! Avec C’est Papy qui choisit, Jean Leroy nous propose une histoire simple et tendre, pleine d’humour et de justesse et les illustrations de Jean-Luc Englebert sont douces et expressives.
Une jolie histoire pour raconter le quotidien et les relations particulières entretenues avec les grands-parents !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Magdalena Guirao Jullien (La petite fille du tableau), Christine Davenier (Ca roule pour Clara !), Jean Leroy (Canaille fête son anniversaire, Un jeune loup bien éduqué, Anoki, Canaille a oublié son doudou, Canaille ne veut pas aller à l’école, Canaille va chez le docteur, Canaille n’aime pas la soupe et Si j’étais un oiseau…) et Jean-Luc Englebert (Les poupées, c’est pour les filles). Retrouvez également notre interview de Jean Leroy.

Louna et la chambre bleue
Texte de Magdalena Guirao Jullien, illustré par Christine Davenier
Kaléidoscope
13 €, 225 x 300 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2014.
C’est Papy qui choisit
Texte de Jean Leroy, illustré par Jean-Luc Englebert
Pastel
10,50 €, 157 x 215 mm, 30 pages, imprimé en Italie, 2014.

À part ça ?

georges fantomeLe nouveau numéro de Georges est sorti ! Il s’appelle Fantôme et il vaut le détour, comme toujours ! Il a même quelque chose en plus des numéros habituels, avec sa couverture phosphorescente. Comme une enfant, j’aime le recharger à la lumière, puis tout éteindre et voir le titre et les fantômes briller dans le noir ! Son intérieur est entièrement à colorier, tout en noir et blanc ! Retrouvez une histoire de Lili Scratchy, les aventures de Pampi et Gorri, une visite des catacombes, des mots en roumain, des jeux, un labyrinthe et même toutes les explications pour fabriquer un thaumatrope, cet appareil pour voir s’animer une image !
Magazine Georges, numéro Fantôme, Éditions Grain de sel, 9,90 €.

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange