La mare aux mots
Parcourir le tag

Malika Doray

Joliment solides

Par 9 décembre 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente une sélection d’albums cartonnés, beaux et costauds !

genial il pleutIl pleut, il fait froid, le temps est humide… Grenouilles et escargots sont à la fête, mais les autres animaux font la tête ! Ce n’est pas un temps à mettre un chat ou un chien dehors comme on dit ! Et pourtant, un temps pluvieux apporte également son lot de petites joies et de bonheurs simples !
Avec Génial il pleut !, Malika Doray nous propose justement de nous intéresser à ces petites joies de la pluie (goûter, bain moussant, moment entre amis,…) avec humour, et nous offre illustrations toujours aussi tendres !
Un album cartonné à lire bien au chaud, quand on la flemme de sortir sous la pluie !

bim bam boumAprès la pluie, la neige ! L’oiseau pousse la boule en haut de la colline, et c’est parti ! Elle emporte tout sur son passage, l’écureuil, le lapin, le renard, et l’ours… Et toute cette joyeuse troupe dégringole, semant au passage quelques effets personnels…
Bim Bam Boum !, ça décoiffe ! Carré, épais, très simple, cet album cartonné nous emporte dans une course folle ! La boule de neige grossit grossit grossit : c’est vivant et drôle, tant grâce au texte d’Anne Crahay qu’aux illustrations de John Pan !, pleines de vie !
Enfilez bonnets et moufles, on part à la neige !

ouvre-moi ta porteToc, toc, toc ! C’est le cerf qui s’invite chez le lapin, il a croisé le loup… Toc, toc, toc ! Voilà le loup justement… Tous aux abris ! Mais il semble avoir peur lui aussi… Alors il entrera, quoiqu’il en soit ! Mais le calme n’est pas revenu dans la maisonnée… Tout le monde tremble toujours…
Quel suspense dans ce livre cartonné ! Du suspense à la portée des plus jeunes qui riront des aventures nocturnes de tous ces animaux… Très bien pensé, efficace en quelques mots, et drôle jusqu’à la chute, Ouvre-moi ta porte est une réussite, jusque dans les illustrations tout en noir et blanc…ou presque ! Michaël Escoffier et Matthieu Maudet font la paire !
Un album pour frissonner de rire (ça se dit non ?) !

mes animaux tout douxOn reste dans le noir et le blanc ! Une souris, un chat, une taupe, un lapin, des moutons, un loup, une chouette, une chauve-souris, des papillons, un panda, un pingouin, des ours…
Tout ce beau monde se retrouve dans Mes animaux tout doux, un imagier en noir et blanc de Xavier Deneux, à observer et à toucher ! C’est doux, en velours ou en poils, c’est simple, mais c’est joli et les plus petits apprécient cette découverte des images très contrastées !
Un album à offrir aux tout-petits qui découvrent les livres !

DunCoteEtDeLautre-entier_Mise en page 1Un ourson se retrouve face à un mur. Mais qu’y a-t-il donc de l’autre côté ? Il voit des choses dépasser, il essaie de l’escalader, il regarde à travers un trou, et finit par passer de l’autre côté ! Vous voulez savoir ce qu’il y a trouvé ? Retournez donc le livre, et vous découvrirez ce qui se cache de l’autre côté du mur…
Deux histoires en une qui se réunissent sur la page centrale (on tourne alors le livre), un univers tout simple autour de ce mur, et ça fonctionne ! Gwendoline Raisson suscite la curiosité des jeunes lecteurs, et Ella Charbon propose des illustrations douces et vivantes !
D’un côté… et de l’autre est un album cartonné intelligent qui fera réfléchir les plus petits !

couv boucleBoucle d’Or, on ne vous la présente plus ! Elle s’invite chez les Ours, sème la pagaille, finit par s’endormir dans le petit lit, et prend ses jambes à son cou quand la famille Ours rentre après sa balade en forêt…
Mais voir ce conte prendre vie sous nos doigts, c’est assez magique ! Anne-Sophie Baumann nous propose une version simple de ce conte classique, et Laure Du Fay donne une nouvelle jeunesse à la petite fille bouclée et à la famille des ours ! Et le lecteur, sur des pages solides et avec des systèmes de tirettes, de volets, et de roues, donne vie à cette aventure : la balade en forêt, les larmes de la fillette, les bols de soupe, les chaises, les lits,… L’animation suit le texte et renforce la compréhension ! Très utile avec les plus jeunes (ou avec mes patients qui présentent des troubles de compréhension du langage oral…) qui donnent vie à l’histoire !
Un album cartonné qui ne craint pas les assauts des petites mains, et qui les invitent même à manipuler encore et encore !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Malika Doray (Y’a plus de place, Un manteau de pluie pour la fourmi, 4 petits livres de saisons, Le grand livre de tout même de petit pois, Le mariage, une histoire à colorier, Nous ce qu’on préfère, Près du grand érable, Dans le ventre des dames, parfois, il y a un bébé… et Quand ils ont su), Michaël Escoffier (Le chevalier noir, L’anniversaire, La croccinelle, Le ça, Tous les monstres ont peur du noir, Trois petits riens, Le jour où j’ai perdu mes super pouvoirs, Zizi, Zézette, mode d’emploi, Le grand lapin blanc, Vacances à la ferme, Bonjour FacteurLa plume, Sans le A et Bonjour Docteur), Matthieu Maudet (Un jeune loup bien éduqué, La croccinelle, Le ça, Bonjour facteur et Bonjour docteur), Xavier Deneux (Totam ne veut pas dormir, Chez moi, Mes rêves, Bon appétit Totam !, Regarde et Au dodo les animaux !), Gwendoline Raisson (Vite, Les sornettes de Gullemette et Fête d’anniversaire chez la famille Pompom), Ella Charbon (Vite), Anne-Sophie Baumann (Dessus dessous la ville, Les trois petits cochons, Les pompiers, Le grand-livre jeu du permis, Cherchons les petites bêtes ! Découvertes et activités au jardin, Au trot petit poney ! et Bonjour docteur !), et Laure Du Fay (Ze vais te manzer, Je suis le cauchemar, Welcome to the zoo ! Bienvenue au zoo !, Pablo le pirate chasse au trésor !, Petit indien, Jeux de langue – Jeux d’écriture et Hans la chance).
Retrouvez également nos interviews de Malika Doray, Michaël Escoffier et Matthieu Maudet.

Génial il pleut !
de Malika Doray
L’école des loisirs
10,50 €, 260 x 190 mm, 16 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Bim Bam Boum !
Texte d’Anne Crahay, illustré par John Pan !
L’élan vert
9,40 €, 160 x 160 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014.
Ouvre-moi ta porte
Texte de Michaël Escoffier, illustré par Matthieu Maudet
L’école des loisirs
12,30 €, 150 x 215 mm, 36 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Mes animaux tout doux
de Xavier Deneux
Tourbillon dans la collection Blanc Noir
13,99 €, 166 x 166 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2014.
D’un côté… et de l’autre
Texte de Gwendoline Raisson, illustré par Ella Charbon
L’école des loisirs
11,70 €, 200 x 200 mm, 38 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Boucle d’Or
Texte d’Anne-Sophie Baumann, illustré par Laure Du Fay
Tourbillon
13,99 €, 201 x 210 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

Vous cherchez des idées de cadeaux de Noël, nous vous avons préparé une sélection en photos, pour les petits et les grands ! Il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts ! Retrouvez cet album sur Facebook !

Marianne

You Might Also Like

Entre les petites mains, ils ne craignent… pas grand-chose !

Par 16 février 2014 Livres Jeunesse

Une nouvelle sélection de livres cartonnés qu’on peut laisser aux tout-petits sans trop de risques.

Mon imagier des animaux familiers Et l’on commence par une collection qu’on connaît bien : les Kididoc. Deux nouveaux imagiers signés Nathalie Choux, Mon imagier des jouets et Mon imagier des animaux familiers. Dans le premier, les enfants vont donc retrouver le tambour, la dînette, les cubes, la pâte à modeler… et comme chaque fois dans les Kididoc on va aussi manipuler : bouger les pièces du puzzle, faire écrire des crayons de couleur… bien entendu, c’est en manipulant des volets épais qui sont solides (c’est une des choses que je préfère dans les Kididoc, ils ont vraiment trouvé un système pour que l’enfant puisse faire bouger les animations sans que ça soit fragile). Mon imagier des jouetsDans Mes animaux familiers, même principe on va manipuler la langue du chien pour lui faire lécher son écuelle, passer une pelote de laine d’un chat à l’autre ou tourner la roue du hamster. On retrouve donc ici le nom des animaux familiers les plus courants, du chien à la souris en passant par les poissons ou les lapins. Dans les deux ouvrages, comme dans chaque Kididoc il y a des petites questions à poser à l’enfant pour lui faire deviner des petites choses ou pour lui faire exprimer ses goûts. Une collection solide et colorée, parfaite pour les tout-petits !


On joue ! Toujours chez Nathan, une autre collection dont on vous a déjà parlé et que j’aime beaucoup : les Petit Nathan. Deux nouveaux livres dans la collection : On joue ! et On mange ! Dans le premier, on fait la course avec un petit singe. Sur un vélo, dans une voiture de course, dans une fusée et même sur un terrain de foot tout va très vite, il faut faire tourner la roue pour être encore plus rapide (attention aux parents qui détestent les bruits, la roue n’est pas silencieuse !). Dans on mange !, on part à la On mange !rencontre d’un petit lapin qui grignote sa chaussure, croque dans une pomme de pin, goûte du sable et même un livre ! Heureusement, ses parents sont là pour lui rappeler que le mieux c’est de croquer dans des carottes ! Ici, rien à tourner, mais des coins du livre en matière à mordiller (comme les anneaux de dentition). Petit bémol tout de même, expliquer aux enfants qu’un livre ne se mange pas… avec un livre dont les coins se mordillent… Deux albums conçus par une spécialiste du développement des tout-petits, avec des illustrations vives et colorées d’Emiri Hayashi.

Je Sais Faire Toute SeuleToujours chez Nathan (qui fait quand même beaucoup de livres cartonnés pour les tout-petits), deux ouvrages dans une nouvelle collection au graphisme vintage : Je sais faire toute seule et Maintenant je suis grand. Dans le premier, une petite fille nous raconte qu’elle choisit ses vêtements, se mouche, mange sa pomme, éteint sa lumière… sans l’aide de personne. Maintenant Je Suis GrandDans le second, un petit garçon nous explique que depuis qu’il a grandi il peut cueillir ses pommes, courir, jouer dans les vagues… Même si c’est un peu étrange d’avoir sorti une version fille et une version garçon, j’adore le graphisme de ces deux livres cartonnés qu’on pourrait prendre pour des rééditions de livres anciens. Ce genre d’illustrations est un peu à la mode, mais personnellement ce n’est pas pour me déplaire ! Deux petites histoires plaisantes aux illustrations rétro.

À croquer ! Avez-vous déjà fait le poireau ? Je suis certain que quelqu’un vous a déjà couru sur le haricot… Vous êtes plutôt blanc comme une endive ou rouge comme une tomate ? Vous l’aurez compris, on va jouer avec la langue française et les expressions autour des fruits et des légumes. Un petit livre cartonné signé Modeste Madoré et sorti chez Océan éditions qui va permettre d’apprendre le nom de ces choses qu’on mange. Des illustrations pleines d’humour pour un petit album vraiment original et très réussi.

Un énorme câlin pour Martin !Envie d’un énorme câlin ? Je vous présente Martin ! On a l’habitude des livres avec une marionnette à doigt, ici c’est un grand livre avec une grande marionnette pour la main entière ! Un énorme câlin pour Martin ! nous raconte l’histoire de l’ours Martin qui a envie de faire un câlin à ses amis… mais ce ne sera pas si facile que ça ! L’histoire est surtout un prétexte pour faire participer les enfants (ils doivent faire un câlin à la marionnette), on peut la raconter en la jouant complètement. En général, les enfants adorent !


Y A Plus De PlaceY’a plus de place ? Si si c’est l’avantage d’un blog par rapport à un journal papier, on peut en mettre autant qu’on veut ! Un nouvel album de Malika Doray nous ravit toujours. Ici, on va partir en voyage sur un bateau… s’il y a une place pour nous ! En effet la barque se rempli petit à petit et l’on a beau se dire qu’il n’y a plus de place on n’ose pas refuser à l’ami qu’on croise de se joindre à nous. Sauf qu’au bout d’un moment… Alors on pense bien sûr à La mouffle avec cette histoire pleine d’humour, personnellement je suis très fan du graphisme épuré de Malika Doray et ses livres sont toujours parfaitement adaptés aux tout-petits (qui n’ont pas besoin de 1001 détails et voient surtout les contrastes forts). Encore un très bel ouvrage signé par une illustratrice qu’on aime décidément beaucoup.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Nathalie Choux (Coccinelle ouvre ses ailesLa poulette et les trois maisonnettes, Mon imagier de la famille, Chevaliers, Toutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais posées, Mon imagier de la maison, Mon imagier des formes, Mon imagier de Noël, L’ogresse poilueDe vrais amis, Mon imagier des saisons et Mon imagier de la nuit), Christel Denolle et Emiri Hayashi (Regarde comme je t’aimeBonne nuit Rosalie, Bonjour mon bébé !, Coucou les animaux !, On se cache ?, On s’habille ? et On fait du bruit !), Emiri Hayashi sans Christelle Denolle  (Regarde dans la neige et Regarde dans la mer) et Malika Doray (Un manteau de pluie pour la fourmi…, 4 petits livres de saisons, Le grand livre de tout même de petits pois, Le mariage, une histoire à colorier, Nous ce qu’on préfère, Près du grand érable, Dans le ventre des dames, des fois, il y a un bébé… et Quand ils ont su…). Nous avons également déjà interviewé Malika Doray.

Mon imagier des animaux familiers
de Nathalie Choux
Nathan dans la collection Kididoc
7,95 €, 170×170 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2014.
Mon imagier des jouets
de Nathalie Choux
Nathan dans la collection Kididoc
7,95 €, 170×170 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2014.
On joue !
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95 €, 177×178 mm, 10 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
On mange !
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95 €, 177×178 mm, 10 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Je sais faire toute seule
Texte de Stephen Krensky (traduteur non indiqué), illustré par Sara Gillingham
Nathan
7,90 €, 165×227 mm, 12 pages, imprimé en Allemagne, 2014.
Maintenant je suis grand
Texte de Stephen Krensky (traduteur non indiqué), illustré par Sara Gillingham
Nathan
7,90 €, 165×227 mm, 12 pages, imprimé en Allemagne, 2014.
À croquer !
de Modeste Madoré
Océan éditions dans la collection Océan Baba
9,50 €, 150×150 mm, 26 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Un énorme câlin pour Martin !
Texte de David Melling (traduit par Hugless Douglas)
Larousse
14,90 €, 270×274 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Y’a plus de place
de Malika Doray
École des loisirs dans la collection Loulou & Cie
10,70 €, 180×240 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2014.

À part ça ?

Avec mamanAh les relations parents/enfants… Ça ne s’arrête pas à l’enfance ! C’est avec beaucoup d’humour qu’Alban Orsini croque une relation au quotidien entre une mère et son fils à travers leurs SMS. Vous avez peut-être (certainement même) déjà lu ces échanges sur le blog Avec Maman (ou sur les réseaux sociaux), des captures d’écran du téléphone d’un fils mettant en ligne ses conversations avec sa mère. Certains se sont même demandés si c’étaient de vrais messages ou si c’était une fiction… Avec la sortie du livre Avec Maman plus de doutes, il y avait bien un auteur derrière tout ça. Voici donc rassemblés plus de 350 échanges souvent hilarants, souvent tendres entre un fils (généralement exaspéré) et sa mère (qui découvre les nouvelles technologies). J’ai beaucoup souri à la lecture de ces conversations, j’ai parfois ri et j’ai même eu la larme à l’œil à la fin. C’est vraiment très bien fait, pas juste des SMS balancés comme ça, il y a vraiment une trame dramatique, un scénario, c’est bourré de clins d’œil, on recroise des personnages au fur et à mesure des échanges (le voisin Boris, Diane la petite amie du fils, Grisouille le chat confié à la mère, le Grapfenstrüc, la grand-mère…). Et parce que rien ne vaut des extraits, allez-voir certains de ces échanges sur le blog. Le livre est illustré par Vivilablonde (Les petites filles top-modèles). Un très bel ouvrage qui prouve qu’on peut faire passer énormément avec une forme d’écriture surprenante.
Avec Maman, Alban Orsini, Chiflet & Cie, 12,95 €.

Gabriel

You Might Also Like

Entre les petites mains

Par 3 novembre 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une sélection de livres en carton (et un en tissu), le genre de livres qu’on peut mettre entre les mains des plus petits (même si parfois les histoires s’adressent aux un peu plus grands).

la moufleUne moufle dans la neige, oh mais c’est un super abri pour une souris ça ! Quand soudain, des bruits de pas… C’est Lièvre, Souris l’invite à venir avec elle. Mais Renard arrive, puis Sanglier… Combien d’amis la moufle pourra-t-elle supporter ?

Il y a des chances que vous connaissiez ce conte de randonnée d’origine russe, plusieurs versions sont sorties et d’ailleurs cette version-là avait déjà été éditée dans d’autres formats. La voici donc dans un graaaaand (et beau) format cartonné. La taille de l’album met parfaitement en valeur les illustrations (merveilleuses) de Cécile Hudrisier. Le texte de Florence Desnouveaux est de ceux qu’on prend plaisir à lire à voix haute, elle joue avec les mots, les sons et ça ravit les enfants. Un magnifique grand album, un super cadeau (et génial dans les classes).
Le même vu par Un petit bout de Bib(liothèque).
Des extraits sur le site de l’éditeur.

à l'endroit à l'enversSi l’on tient le livre dans un sens le crayon est au début, en retournant le livre il est à la fin. Là, le doigt montre en haut, mais dans l’autre sens, il montre en bas. Ici, c’est le printemps, l’arbre a toutes ses feuilles, à l’envers c’est l’automne, ce sont les racines de l’arbre que l’on voit et les feuilles sont par terre.

Après le très grand livre, le tout petit ! à l’endroit à l’envers de Menena Cottin est un livre très graphique et très bien fait sur les contraires. Les idées sont vraiment bonnes, on n’a pas juste « en haut », « en bas » mais on va trouver aussi des notions comme donner et recevoir, attraper et échapper. Un livre parfait pour les tout-petits (qui adorent les livres avec de forts contrastes, surtout en noir et blanc) mais aussi pour les plus grands pour chercher le mot illustré.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Le çaQu’est-ce que c‘est que ça ? demande Maman à Jules en désignant une crotte sur le sol. « Ça ? C’est… le ça ! ». Jules ne voit pas le problème, maman, elle, en voit un ! Il va falloir s’expliquer… le dialogue va être savoureux.

Le ça est une petite merveille… surtout par sa chute (que je ne vous raconterai pas ici, n’insistez pas !). Un dialogue très drôle, un quiproquo plein d’humour. J’avoue qu’en le lisant tout seul j’ai eu un doute sur le fait que les enfants comprennent, je l’ai donc lu à ma fille de 5 ans qui elle en tout cas a bien ri. Le tandem Michaël Escoffier/Matthieu Maudet est décidément un duo qui fait des merveilles ! Un des livres les plus drôles (avec le prochain dont je vais vous parler dans cette chronique) que j’ai lu ces derniers temps. Une histoire de pot mais surtout une histoire de ça !
Des extraits sur le site de l’illustrateur.

La grande petite bibliothèqueÉmile et Rose ont une super bibliothèque. Un polar, un roman à l’eau de rose, un livre de cuisine, un recueil de blagues, une autobiographie et un livre de science-fiction la composent et comme ils sont généreux, ils la partagent avec nous ! Dans Je me souviens Émile se remémore ses trois premières années, dans Rose voit rouge on va mener l’enquête suite au crime d’un doudou, dans Le tourbillon de l’amour Rose rêve au prince charmant, dans La tétine qui venait de… Mars on se demande si Émile n’a pas été remplacé par un extraterrestre, dans Les 1000 meilleures blagues d’Émile on va retrouver 7 super blagues (et oui) et dans Je sais presque cuisiner une super recette de gâteaux au chocolat. Bref une bibliothèque complète !

Mais que j’ai ri à la lecture de ces six petits livres cartonnés signés Vincent Malone et Lili Scratchy ! Bon déjà, parce qu’il y a un running gag que j’ai trouvé très drôle, ensuite parce que qui dit Vincent Malone dit déjanté et grand n’importe quoi et là ça ne déroge pas à la règle. On suit donc les aventures de deux personnages (une petite fille piquante et son frère collant) à travers six petits livres aussi drôles les uns que les autres (mais encore plus drôles les uns après les autres). C’est court, drôle, original et ça devrait ravir les fans de patauketcheupe !

Pas envieGRMLGRM commence par dire Michka, un petit chien. Ses amis lui proposent successivement de jouer au foot, de faire une bataille, de se balader, de se déguiser, de jouer à cache-cache mais n’auront comme réponse que « pas envie » de la part de ce petit grognon. Et s’il avait une raison de grogner ?

Beaucoup d’humour ici aussi, de l’humour qui pique comme on aime (et comme sait le faire Dorothée de Monfreid). J’adore les personnages grognons (j’en connais qui vont dire que ce n’est pas étonnant) et les enfants aussi aiment ça. C’est tellement mieux que la mièvrerie. On reconnaît bien ici nos marmots quand ils ont envie de ne rien faire… à part râler (et d’autres choses, mais je ne vous raconte pas la chute). Un album coloré et plein d’humour.

Vite !Ping-Ping et son amie Pong, deux pandas jouent aux cubes quand tout à coup… VITE ! Il faut y aller, vite ! Mais où aller… dans le pot de fleurs ? Non ! Dans le panier de cerises ? Mais non ! Dans les bottes ? Sûrement pas ! Mais où alors ??? VIIIIIIITE !

Gwendoline Raisson et Ella Charbon signent un album plein d’humour et très coloré sur (vous l’aurez compris, je pense), le pot. Ah ce fameux moment où les enfants jouent et il faut vite y aller avant qu’il ne soit trop tard ! Une histoire toute simple, mais efficace, et pleine d’humour pour se rappeler que le pipi (ou le reste !) c’est dans le pot qu’on le fait !
Des extraits sur le site de l’illustratrice.

AtchoumCe livre nous présente Monsieur Atchoum. Il tient son nom du fait qu’il éternue tout le temps, et ce depuis le jour où des poils lui ont poussé sur le visage. Au départ, c’était juste un poil, mais très vite il y en a eu d’autres et encore d’autres et puis vraiment beaucoup au point de ressembler à un plumeau ! Et les poils, ça fait éternuer… Atchoum !

Xavier Salomó a écrit une histoire très originale et pleine d’humour. C’est typiquement le genre d’albums qui fait rire les enfants (parce que le personnage est drôle, à cause des poils et grâce aux « Atchoum » qu’on leur joue). La fin de l’album leur réserve même une petite surprise (le livre propose grâce à un jeu de miroir et de fenêtre de se voir le visage tout poilu). Un album drôle et vraiment original.
Le même vu par Les lectures de Liyah.

Voici un oeufVoici un œuf, si on le couche et qu’on lui ajoute des pattes… il s’en va ! Non il faut qu’il revienne… voilà ! Donc, voici un œuf auquel on a rajouté des pattes… on lui ajoute une queue (mais faut bien choisir laquelle), des ailes (attention à la taille), un cou, une tête et l’on obtient une poule !

Qui de l’œuf ou de la poule… c’est un peu l’histoire que nous proposent Ramadier & Bourgeau (un super duo à qui l’on doit, entre autres, Au secours voilà le loup !). L’œuf se transforme en poule, la poule pond un œuf… qui se transformera certainement en poule, une fois finie on peut recommencer l’histoire sans fin. C’est drôle, intelligent et poétique.

Le plus beau cadeau du mondeIl est heureux aujourd’hui Papa Ours, c’est son anniversaire ! Les fêtes il adore ça, surtout quand il y a des cadeaux… et surtout que cette année on lui a promis le plus beau des cadeaux ! Imaginez son impatience… Mais il n’y a personne à la maison, juste une lettre de ses enfants qui lui disent qu’ils vont revenir bientôt mais qu’en attendant il ne faut pas fouiller ! Fouiller, mais quelle idée ? Pour occuper le temps Papa Ours va juste ranger un peu partout, nettoyer la voiture, arroser le jardin… mais ce n’est pas pour fouiller, hein !

Ici, il va falloir soulever des rabats (en espérant bien sûr trouver ce fameux cadeau !) et chaque fois on va énumérer (on trouve un requin à moustache dans la baignoire, 2 baleines pleines de taches dans le meuble du salon, 3 canards à houppette dans l’aspirateur… etc.). Bien sûr, on ne trouvera le cadeau qu’à la fin et ça va être un sacré cadeau ! Beaucoup d’humour ici aussi dans cet album très coloré. L’auteur s’est amusée, comme elle le raconte, à inverser les rôles (c’est le papa qui fouille partout pour trouver son cadeau d’anniversaire). Un très bel album animé à compter.
Le même vu par Œil d’ailleurs.

Un Manteau De Pluie-On aime Malika Doray (vous le savez) et chaque fois qu’un de ses livres sort on est ravis… et quand il y en a deux la joie est double !

Une fourmi et son manteau de pluie, un éphémère et son manteau d’air, un canard avec un pull en laine, une hirondelle et sa robe de printemps.

Grâce à des pages découpées (et grâce à son ingéniosité), Malika Doray va encore enchanter et surprendre les enfants avec Un manteau de pluie. C’est comme toujours très graphique, plein de poésie et d’humour. Les décors d’une page se transforment en manteaux, robes ou pulls apparaissent grâce aux fenêtres. Que c’est beau, que c’est doux !

4 petits livres de saisonsLes carottes sont semées au printemps, poussent en été, sont récoltées en automne et en hiver elles servent pour le bonhomme de neige ! C’est en été que les bébés lapins sortent du nid, en automne ils sont devenus grands, en hiver ils se font des câlins pour que des bébés lapins naissent au printemps. Et quelles sont les couleurs suivant les saisons ? Que font les animaux quand passent le printemps, l’été, l’automne et l’hiver ?

Quatre magnifiques petits livres réunis dans un coffret, 4 petits livres de saisons. Quatre histoires simples pour les petits et là aussi très graphiques. On y parle donc des saisons mais aussi de ce qu’il se passe pendant ces saisons, des plantes qui poussent, des animaux qui hibernent, des changements de météo. C’est vraiment un petit coffret plein de charme et de poésie, et là aussi très graphique.

Regarde Comme Je T'aimeUne journée de Petit Ours et sa maman, une journée de balade, de gourmandise, d’amusement, mais surtout une journée de câlins pour se dire qu’on s’aime.

Je vous ai parlé à plusieurs reprises de cette collection, Regarde chez Nathan, je les trouve la plupart du temps très réussis (c’est le cas ici). Des textes pleins de douceur (conçus par une psychologue et psychanalyste spécialisée dans le développement des tout-petits), mais surtout des illustrations signées Emiri Hayashi qui sont extrêmement douces et poétiques, et les matières à toucher qui ornent les pages (surtout une sorte de feutrine très douce) rajoutent encore plus cette sensation. Un très joli livre sur la journée des petits, du lever au coucher.

Avec mon doigt... Les animauxAvec mon doigt, je touche les oreilles de l’éléphant, je suis le cours de la rivière, je caresse le singe, je fais crisser les poils du hérisson.

Avec mon doigt… Les animaux est un très joli livre à toucher sorti aux éditions Usborne. De nombreuses matières à toucher (plusieurs par pages) et des graphismes pleins de couleurs. On passe aussi le doigt à travers le trou de certaines pages et je trouve bien faits tous les parcours (suivre le serpent, la rivière, la galerie des fourmis…). Un bien joli livre à toucher.
Le même vu par Les mercredis de Julie.

Bonne Nuit RosalieC’est la nuit, Rosalie va se coucher. Elle regarde la lune si haute qu’elle ne peut la toucher. Un dernier tour de cheval à bascule et au dodo (mais pas avant d’avoir pris son doudou et embrassé maman).

On termine par un livre tissu tout mignon. On retrouve d’ailleurs l’illustratrice de Regarde comme je t’aime, Emiri Hayashi dans cette histoire de coucher. Une petite Rosalie se balade sur les pages (un petit doudou retenu par un ruban), à la fin du livre elle retrouve son lit (une petite poche), on peut donc la coucher. La poignée du livre est un anneau de dentition et autour du livre on trouve des petites étiquettes à suçoter, comme aiment à le faire les bébés (quoi ? vous ne connaissez pas les doudous étiquettes ?), et dans lesquelles ils pourront aussi glisser leurs doigts. Un livre tissu tout doux sur le rituel du coucher.
Le même vu par Les lectures de Liyah.

Quelques pas de plus…
On chronique régulièrement des livres à mettre entre les mains des tout-petits, par exemple , ici ou .
Nous avons déjà chroniqué des livres de Cécile Hudrisier (Comptines pour compterComptines pour chanter les couleursLa petite poule rousse, Mais il est où ce gros matou ?, La grosse faim de P’tit Bonhomme, Il était une fois… Contes en haïku, Les plus belles chansons anglaises et américaines, P’tit biscuit ou L’histoire du bonhomme de pain d’épices qui ne voulut pas finir en miette, Comptines pour chanter en anglais, Le fil rouge, Chansons pour chanter Noël et Comptines pour chanter la ferme), Michaël Escoffier et Matthieu Maudet (Bonjour facteur et Bonjour Docteur), Michaël Escoffier sans Matthieu Maudet (Tous les monstres ont peur du noir, Trois petits riens, Sans le A et Le jour où j’ai perdu mes supers pouvoirs, Zizi, zézette mode d’emploi, Le grand lapin blanc, Vacances à la ferme et La plume), Matthieu Maudet sans Michaël Escoffier (Papy), Vincent Malone (Kiki kiffe l’écolePapa Houêtu, Maman HoutuvaKiki fout le camp, Kiki King de la banquise, Kiki fait caca et Quand papa était petit il y avait des dinosaures), Dorothée de Monfreid (Le manuel du Docteur Schnock), Gwendoline Raisson (Les sornettes de Guillemette et Fête d’anniversaire chez la famille Pompom), Ramadier & Bourgeau (Au secours voilà le loup ! et Mais il est où ?), de Cédric Ramadier sans Vincent Bourgeau (Attention aux princesses !), Malika Doray (Le grand livre de tout même de petits pois, Le mariage, une histoire à colorier, Nous ce qu’on préfère, Près du grand érable, Dans le ventre des dames, des fois, il y a un bébé… et Quand ils ont su…), Christel Denolle et Emiri Hayashi (Bonjour mon bébé !, Coucou les animaux !, On se cache ?, On s’habille ? et On fait du bruit !), Emiri Hayashi sans Christelle Denolle  (Regarde dans la neige et Regarde dans la mer) et Stella Baggott (Mon premier livre sonore : NoëlMon tout premier livre en noir et blanc – Livre pour le bain, C’est moi bébé !, Mon premier Noël, Où est mon monstre ? et Mon tout premier livre en noir et blanc en promenade).
Retrouvez aussi nos interview de Cécile Hudrisier, Michaël Escoffier, Matthieu Maudet et Malika Doray.

La moufle
Texte de Florence Desnouveaux, illustré par Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection à petits petons
19,90€, 315×315 mm, 19 pages, imprimé en Chine, 2013.
à l’envers à l’endroit
de Menena Cottin
Thierry Magnier dans la collection Tête de lard
6,60€, 120×120 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2013.
Le ça
Texte de Michaël Escoffier, illustré par Mathieu Maudet
École des loisirs dans la collection Loulou & cie
10,50€, 190×190 mm, 24 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
La grande petite bibliothèque de Rose et Émile
Texte de Vincent Malone, illustré par Lili Scratchy
Seuil jeunesse dans la collection L’ours qui pète
19,90€, 207×351 mm, 132 pages, imprimé en Chine, 2013.
Pas envie
de Dorothée de Monfreid
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
10,70€, 210×260 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Vite !
Texte de Gwendoline Raisson, illustré par  Ella Charbon
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
10,50€, 195×250 mm, 18 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
Voici un œuf
de Ramadier & Bourgeau
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
11€, 180×180 mm, 48 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Atchoum
Texte de Xavier Salomó
Seuil Jeunesse
13,50€, 194×225 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2013.
Le plus beau cadeau du monde
de Claudia Bielinsky
Casterman
13,50€, 210×278 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2013.
Un manteau de pluie pour la fourmi…
de Malika Doray
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
11€, 205×204 mm, 26 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
4 petits livres de saisons
de Malika Doray
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
13,50€, 120×120 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Regarde comme je t’aime
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Regarde
13,90€, 260×261 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2013.
Avec mon doigt… Les animaux
Auteur non précisé (traduit par Renée Chaspoul), illustré par Stella Baggott
Usborne dans la collection Avec mon doigt…
8,95€, 192×192 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Bonne nuit Rosalie
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Les livres des bébés
19,90€, 215×215 mm, 6 pages, imprimé en Chine, 2013.


À part ça ?

Encore du nouveau dans le livre d’or !

Gabriel

You Might Also Like

Les invités du mercredi : Malika Doray et Pascal Parisot (+ concours)

Par 15 mai 2013 Les invités du mercredi

Quel beau mercredi ! Je reçois Malika Doray, une des personnes les plus talentueuse de la littérature jeunesse. Quel bonheur de revenir avec elle sur son parcours et sur son oeuvre. A la suite de cette interview j’aurai la joie de faire un chanceux parmi vous grâce à Didier Jeunesse. En effet je vous propose de tenter de gagner le magnifique Dans le ventre des dames, des fois il y a un bébé… /des fois il n’y a pas de bébé, un de ses tout premiers livres qui parle de la grossesse… et de la « non grossesse ». Ensuite, pour notre rubrique En vacances avec, nous recevons le génial Pascal Parisot… une occasion de mieux le connaître ! Un très beau mercredi non ?


L’interview du mercredi : Malika Doray

Malika DorayQuel a été votre parcours ?
J’ai fait des études en arts appliqués et en sciences humaines. Et puis parallèlement j’ai travaillé avec des enfants. Notamment dans une structure d’éveil avec des tout-petits pendant quelques années.

Quelles techniques utilisez-vous ?
J’utilise un dessin basique : un contour noir avec des aplats de couleurs. C’est basique mais après toutes les variations sont possibles. Le contour peut être fin ou épais (au stylo, au marqueur ou à l’encre de chine) et la couleur peut être au marqueur, à la gouache, au collage. C’est fonction du texte, mais aussi de l’objet, du livre qu’on va avoir au final (son format, son papier…). Sur un titre comme Si un jour… si cela avait été un album papier le trait aurait sans doute été plus épais, plus « contenant », comme il est cartonné le livre est à mon sens rassurant en lui même, le trait pouvait se faire plus subtile.

Pouvez-vous nous parler de Dans le ventre des dames, des fois, il y a un bébé… ? Comment est né cet album ?
danslevnentredesdames_couvertureC’était mon deuxième album. Le premier parlait de la mort d’une grand-mère. J’avais sans doute envie de parler aussi de la vie. Mais plus que de parler de « comment on fait les bébés » dont beaucoup d’autres albums parlent très bien j’avais envie d’évoquer que « le ventre des dames » existe même quand il n’y a pas de bébé dedans, qu’on ne fait pas l’amour que pour avoir des bébés, que parfois on essaie d’en avoir et que ça ne marche pas, ou pas tout de suite. Du coup, cet album propose d’un côté Dans le ventre des dames, des fois, il y a un bébé et de l’autre des fois il n’ y a pas de bébé et c’est pour cette deuxième histoire que j’ai fait ce livre.

Quelles sont vos sources d’inspirations ?
Pour Dans le ventre des dames, j’ai repris, entre autres, les mots que ma mère avait fini par trouver pour nous parler du cycle féminin quand mon frère et moi étions très petits (on l’avait harcelée pour comprendre à quoi servaient les tampons périodiques sur lesquels on était tombé). Ce qui continuait à me plaire adulte c’est qu’elle avait utilisé les mots Le grand livre de toutd’une histoire enfantine, poétique tout en respectant les réalités scientifiques : elle s’était adaptée à nous, tout en nous prenant au sérieux. Et de façon générale je fonctionne comme cela : les sources d’inspirations sont de tout domaine, il n’y a pas d’un côté les sciences de l’autre la poésie, d’un côté l’Art et de l’autre les conversations dans un café. Les sources d’inspiration sont partout. C’est plus une question d’écoute, de regard que de source d’inspiration. Il y a des moments où je suis réceptive d’autres moins. Quand je le suis je note…
Et puis il y a des démarches qui vous imprègnent. Pour reprendre l’exemple de Dans le ventre des dames… je ne suis pas sûre que l’idée de mettre les deux histoires têtes-bêches me serait venue si je n’avais pas si souvent lu et pratiqué auprès des enfants avec qui je travaillais les prelivres de Bruno Munari– 12 petits livres merveilleux, avec 12 matières différentes, 12 reliures différentes et qui chacun peuvent être ouvert au recto comme au verso (Prélivres de Bruno Munari, diffusion les Trois Ourses). De la même façon j’adorais lire aux même enfants Ça y est je vais naître de Katsumi Komagata (toujours diffusé par les Trois Ourses) qui mêle complètement science et poésie graphique. Essayer d’égaler graphiquement Bruno Munari ou Katsumi Komagata  pour moi ce serait peine perdue, mais il y a des démarches vous nourrissent et pas seulement pour faire des livres.

Quelles étaient vos lectures d’enfant, d’adolescente ?
J’ai lu et relu beaucoup d’albums de Sendak, Arnold Lobel, Janosch, et jusqu’à très, très tard en fait. Jusqu’à 13-14 Quand ils ont su...ans. Et puis presque sans transition je suis passée à Maupassant et Kundera. Le plus étrange c’est que je n’ai pas le souvenir d’avoir eu le sentiment d’être passée d’un monde à l’autre. Pour moi il y avait de la philosophie et un regard sur la vie chez Ranelot et Buffolet, d’Arnold Lobel (édition l’Ecole des Loisirs) et des personnages aux relations comiques chez Kundera. Et cette idée qu’il n’y a pas d’un côté des livres pour enfants et de l’autre la Littérature adulte m’est restée. Il y a simplement des livres accessibles aux tout-petits, à leur niveau (je ne suis pas sûre que je comprenais tout Kundera à 14 ans) mais le fond est souvent d’un intérêt très universel.

Quels sont vos projets ?
Continuer ?

Bibliographie sélective :

Retrouvez Malika Doray sur son site : http://minisites-charte.fr/sites/malika-doray

Comme je vous le disais avant cette interview, je vais faire un chanceux parmi vous ! Grâce aux éditions Didier Jeunesse, l’un de vous va recevoir le magnifique Dans le ventre des dames, des fois il y a un bébé… /des fois il n’y a pas de bébé…. Pour cela je vous propose de laisser un commentaire à cet article et je tirerai au sort parmi vos réponses. Vous avez jusqu’à lundi mardi 20 h !


En vacances avec… Pascal Parisot

Une fois par mois, je pars en vacances avec un artiste (je sais vous m’enviez). Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet artiste va donc profiter de ce voyage pour me faire découvrir des choses. On emporte ce qu’il veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… 5 de chaque ! 5 albums jeunesse, 5 romans, 5 DVD, 5 CD, sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il veut me présenter et c’est lui qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette semaine c’est Pascal Parisot qui s’y colle, merci à lui !
Allez en route !

5 albums jeunesse 
  • les 7 boules de cristalTortillas pour les Daltons (le meilleur et de loin le plus drôle des Lucky Lucke)
  • Les lauriers de César (Farpaitement, farpaitement.) (le meilleur et de loin le plus drôle des Astérix)
  • Les 7 boules de cristal (le meilleur et de loin le plus magique des Tintin)
  • L’album 8 de Gaston Lagaffe (apparition du fameux Gaffophone si mes souvenirs sont bons)
  • Gai Luron « rit de se voir si beau en ce miroir  » (par exemple)
5 romans
Pour les grands
  • La conjuration des imbéciles (J K Toole) incontournable !Matilda
  • Bonjour tristesse (F Sagan) comme ça, parce que je l’ai relu y’a pas longtemps
  • Aphorismes (Oscar Wilde) comme ça parce que je l’ai relu y’a pas longtemps
Et pour les plus petits
  • Matilda (R Dahl ça reste quand même un auteur essentiel pour nos petites têtes blondes et brunes)
  • Les dix petits nègres (A Christie) bravo Agatha ! fallait la trouver la fin.
Tout ça sans trop réfléchir bien sûr
5 DVD
Pour les petits
  • Le livre de la jungle (chef d’œuvre à tous les niveaux y compris musical)Le livre de la jungle
  • Les dieux sont tombés sur la tête (les enfants ne verront plus jamais une bouteille de coca de la même manière)
  • Colombo (on peut être petit, mal habillé avec un œil de verre et être un héros… on a pas fait mieux depuis dans le genre)
 Pour les grands (dans la bonne humeur)
  • Spinal tap (un classique musical à mourir de rire)
  • Y’a t il un flic pour sauver la reine (un gag toutes les 30 secondes, un peu fatiguant à la longue, mais avec des moments d’anthologie)
5  CD
vincent-malone-le-roi-de-la-trompette-100841727
  • Amoroso (Joan Gilberto) la grande classe !
  • Ram (P Mc Cartney) meilleur album solo de sa majesté.
  • Trouble fête (Arthur H) un moment de grâce avec mon pote Nicolas Repac.
  • Le roi de la trompette (Vincent Malone) ha, ha, ha, ha… si, si je vous jure.
  • Svalutation (À Celentano) ahh, cette voix italienne même pas pénible, trop fort.
5 artistesNino Ferrer
  • Nina Simone (la meilleure des chanteuses noires qui ont mal quelque part)
  • Nino Ferrer (le meilleur de tous les artistes français suicidés)
  • Éric Satie (le meilleur des compositeurs pianistes sans succès de son vivant)
  • The Beatles (le meilleur groupe à succès)
  • Antonio Carlos Jobim (le Chopin du Brésil)
5 endroits
  • Les Hautes Vosges (pour ceux qui aiment les champignons et les belles forêts, et qui aiment le pays de mon enfance)
  • Itaparica (Brésil au « Zimbo Tropical » chez un copain qui loue des bungalows)
  • Le parc des Beaumonts (Montreuil pour pique-nique, mais dans le bas du parc, parce que en haut y’a des mobylettes qui cassent les oreilles)
  • La Calanque de Sormiou (les antilles en france métropolitaine (évitez juillet août)
  • Paris « Paris, Paris, Paris ! » (y’a que ça de vrai, d’après Lino Ventura dans L’aventure c’est l’aventure)

Pascal ParisotPascal Parisot est chanteur

Discographie jeunesse :

  • La vie de château, Naïve, (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Bêtes en stock, Naïve (2010), que nous avons chroniqué ici.
  • Les pieds dans le plat, Naïve (2009), que nous avons chroniqué ici.

(mais je vous conseille aussi fortement sa discographie adulte et les albums du groupe Radiomatic, groupe qu’il a créé avec la divine Fredda !)

Il faut absolument le voir en concert, ses prochaines dates :

  • 1er juin 2013 à Clermont-Ferrand au Festival Brindilles
  • 14 et 15 juin 2013 à Macon à La cave à musique
  • 21 juin 2013 à Neuilly Sur Seine sur le Parvis de l’hôtel de Ville (concert gratuit)
  • 22 juin 2013 à Les Clayes sous bois au Parc de Diane
  • 13 juillet 2013 à La Rochelle aux Francofolies
  • 18 juillet 2013 à Sablé sur Sarthe au Festival Rock Ici Mômes
  • 7 septembre 2013 à Mouilleron le captif au Festival Face et Si
  • 20 octobre 2013 à Varadesà l’Espace Alexandre Gautier
  • du 24 au 26 octobre, du 31 ocotobre au 2 novembre et les 13 novembre, 1er décembre et du 21 au 23 décembre à Paris à L’Européen

Retrouvez toutes ses dates (et plus d’informations sur son site) : http://prod.pascalparisot.naive.nbs-test.com. Retrouvez aussi notre interview de Pascal Parisot.

You Might Also Like

Vas-y c’est solide !

Par 9 mai 2013 Livres Jeunesse

Une sélection de livres cartonnés. Certains ne s’adressent pas forcément aux tout-petits mais puisqu’ils sont solides autant les regrouper ici.

Bienvenue bébé !

On commence par les tout-petits-petits avec un coffret (qui s’ouvre en coulissant) de chez Hatier Jeunesse, Bienvenue bébé contient un oiseau en tissu/boîte à musique (il suffit de tirer pour lancer la Berceuse de Brahms) que personnellement je trouve magnifique. On peut l’accrocher dans un lit à barreau, par exemple. Il est accompagné d’un petit livre tout cartonné que là je trouve assez accessoire. Les illustrations sont jolies mais il fait un peu « léger ». En tout cas, même si je sors du cadre de la chronique littéraire, j’adore l’oiseau en tissu.

Collection Petit Nathan Emiri Hayashi

Chez Nathan viennent de sortir 5 jolis petits albums très cartonnés illustrés par Emiri Hayashi (que j’aime décidément beaucoup). Dans Coucou les animaux ! et Bonjour mon bébé ! des trous dans les pages invitent à voir la page suivante. Dans le premier on devra deviner ce que le renard a aperçu ou qui a peur du crocodile, notamment. L’enfant ne devinera pas réellement (vu la cible) mais ça donne une lecture ludique. Dans Bonjour mon bébé ! on voit également dans les trous des éléments de la page suivante, ici c’est donc l’univers du bébé (le biberon, la tétine, le lit,…). Dans les trois autres, On s’habille ?, On se cache ? et On fait du bruit ! on va toucher des matières… et faire du bruit ! On s’habille ? nous montre un petit loup qui met ses vêtements l’un après l’autre et chaque fois c’est l’occasion de toucher une matière différente. Des animaux se cachent sous des éléments en feutrine dans On se cache ? Il faudra baisser la tulipe pour découvrir la coccinelle, pousser le rocher pour découvrir l’ours ou soulever la feuille pour découvrir le petit écureuil. Des petites billes en plastique font du bruit dans On fait du bruit ! Surtout qu’il va falloir bouger le livre dans tous les sens pour lire cette petite histoire sur les sons. Cinq petits livres très colorés et surtout très esthétiques, que les enfants vont adorer manipuler… et que nous, nous allons adorer graphiquement !

Les animaux de bébé et La maman de Bébé

Alex Sanders et Pierrick Bisinski ont sorti deux gros livres pratiques pour les petites mains. Les animaux de bébé et La maman de bébé. Le premier est un imagier des animaux, rien de très original… sauf que les animaux sont pleins d’humour, on n’est pas ici dans la mièvrerie (Alex Sanders…), même les parents s’amusent devant la tronche de certains animaux. La maman de bébé c’est un imagier autour de la mère… le maquillage, le dentifrice et la brosse à dent, le soutien-gorge… la machine à laver… On regrettera (forcément) le sexisme de l’album mais on pourra s’amuser de quelques détails et trouver cet imagier plutôt original.

Chez moi

Chez moi de Xavier Deneux est une petite merveille, il faut dire que c’est un illustrateur qui fait toujours des livres Chez moi Deneuxmagnifiques. Ici on parle des maisons (château, tente, igloo, immeuble,…) et les pages sont en relief. La page de gauche montre l’habitation (et est en relief) et la page de droite montre son intérieur (et là c’est dans un creux), en fermant la page les deux s’emboîtent (j’espère que vous comprenez le principe). C’est très beau, très fin, très graphique. Je suis vraiment fan.

Le grand livre de tout

C’est un grand imagier un peu particulier que propose Malika Doray (qui propose toujours des choses originales d’ailleurs), Le grand livre de tout et même de petits poisLe grand livre de tout est un album qui s’ouvre dans les deux sens (de l’autre côté il s’appelle d’ailleurs Le grand livre du reste et même de frites !), les pages sont les mêmes mais grâce à un ingénieux système ce qui était caché dans un sens apparaît dans l’autre (moi et ma compagne ça nous a pris plusieurs minutes pour comprendre le pourquoi du comment !). Un immense serpent, un citron, des pinceaux, des tulipes,… c’est un album très graphique, très esthétique et vraiment original. J’aime décidément beaucoup le travail de Malika Doray.

Si petit et Si grand

On reste dans les albums graphiques avec deux albums signés Marjorie Béal et Laurie Cohen. Si grand et Si petit nous présentent un monde de plus en plus petit, pour le premier, et de plus en plus grand pour le second. Dans Si grand Si petitc’est un géant qui nous parle de son monde et on part de son immense taille pour arriver à une goutte d’eau (en passant par une maison, un lit, un vase,…). Dans Si petit c’est un minuscule oiseau enfermé dans une cage, la cage d’une chambre, la chambre d’une ville, une ville de France, la France dans le monde… on part donc du petit pour arriver à l’immense. J’aime beaucoup les illustrations de Marjorie Béal et ce sont deux très beaux albums, même si je regrette que la graduation soit parfois un petit peu hasardeuse (ou non tenue, au choix). Deux albums dans lesquels les enfants prendront conscience de la grande taille ou de la petite taille des choses.

l'anniversaire de Zozo

Oh c’est L’anniversaire de Zozo ! Coco, Lulu et Loulou viennent le fêter avec lui. On va ouvrir les cadeaux, jouer au ballon et à cache-cache avant de souffler les bougies. Avec sa collection Bébés Mimes, Armelle Modéré propose des livres qui vont nous permettre de jouer avec les enfants. Ici on va soulever des fenêtres, frapper des mains, souffler sur les bougies, faire bouger le ballon,… tout est fait pour faire participer l’enfant, le faire mimer (des indications sont là pour que les parents sachent quoi faire sur chaque page). Le genre de livre qui donne lieu à de beaux moments à partager entre parents et enfants.

Deux Mains deux petits chiens

On reste dans les mimes avec Deux mains, deux petits chiens de Nadja. Un chien qui court, deux chiens qui se bagarrent ou qui s’embrassent voilà ce que l’on va mimer avec nos mains. Sur la page de droite les chiens et sur celle de gauche des mains pour nous faire comprendre comment mimer, de quoi bien s’amuser !

Mon bébé et moi

Un enfant ça aime avoir un bébé, c’est le cas de cette petite fille. Il faut le promener, le nourrir, changer sa couche… tout faire comme les parents ! Ici c’est un livre avec des choses à tirer, à pousser, à tourner,… les enfants adorent ce genre d’ouvrages. Les interactions sont assez originales (on tire pour faire descendre le lait dans le biberon, on noue la couche de bébé,…). On parle ici aussi du fait d’avoir un petit frère ou une petite sœur (car la petite fille fait en fait comme sa maman, oui ici les papas ne s’occupent pas des bébés…). Au-delà du sexisme c’est un petit livre très sympathique avec des activités et des matières plutôt originales.

Papy

Un gros coup de cœur pour Papy de Jean Leroy et Matthieu Maudet. Deux enfants se disputent une balançoire… qui est le premier à l’avoir vue ? Heureusement Papy interviendra… heureusement ? Pas sûr ! Énormément d’humour ici, le genre d’humour un peu piquant comme j’aime. Et graphiquement c’est un album qui est beau ! Même si l’album est tout cartonné il plaira aux grands (même à ceux de 35 ans !).

Dis-moi l'oiseau

Quand la géniale Alice Brière-Haquet fait un livre pour les petits c’est aussi un régal, Dis-moi l'oiseau...Dis-moi l’oiseau est le dialogue entre un chat et un oiseau, un chat qui aimerait bien que l’oiseau s’approche un peu plus de lui… mais l’oiseau n’est pas dupe ! (quoique…). Le texte est extrêmement poétique (quand il s’agit de mots, Alice Brière-Haquet est une des meilleures orfèvres) et plein d’humour. Les illustrations de Claire Garralon sont très esthétiques. Un magnifique petit livre à l’humour piquant.

Papa Houetu et Maman Houtuva

Deux autres coups de cœur, Papa Houêtu ? et sa « suite » Maman Houtuva ? Ici le délirant Vincent Malone Maman Houvatus’amuse avec les expressions en les prenant au pied de la lettre. Quand papa est coincé dans un bouchon on ne voit que ses yeux qui sortent du bouchon de liège, quand il est coincé à la boîte ce sont des dizaines de boîtes de conserves avec la photo dudit papa, en pleine galère et le voilà a en train de ramer avec d’autres galériens. Maman, elle, essaye de joindre les deux bouts en tirant énergiquement sur deux cordes opposées, lance une machine en projetant une machine à laver ou poursuit une grand-mère qui court avec une boule en affirmant qu’elle essaye de récupérer mémé qui a perdu la boule. Bref c’est très drôle, on s’amuse autant que les enfants (voire plus). On rit aussi de l’impatience des enfants qui demandent, en boucle, où vont et où sont les parents. C’est aussi un bon moyen d’expliquer réellement les expressions à nos bambins. Côté illustrations c’est la géniale Soledad Bravi qui met en image les délires de Vincent Malone, deux livres hilarants et colorés !

Fais c'que je dis, fais pas c'que je fais

Toujours au Seuil, deux ouvrages cartonnés avec des grands volets : Fais c’que je dis, pas c’que je fais ! et C’est beurk, j’adore ! Les deux sont une suite de situations qui trouveront un pendant sous le volet. Dans le premier l’enfant C'est beurk j'adoreraconte qu’il n’a pas le droit de dire des gros mots mais quand son père bricole…, que ses parents lui demandent toujours d’arrêter de regarder la télé… mais qu’ils filent devant quand il est couché ou que sa mère dit à tout le monde qu’elle adore les bébés mais a affirmé avoir envie de jeter le sien par la fenêtre ! Le second énumère les situations que les enfants adorent… et pourtant : Aller au bain (mais ils refusent d’en sortir), manger sa soupe car il a plus faim (mais dévore un bol de mousse au chocolat), il a peur du noir dans son lit (mais se cache dans les placards),… On sourira en reconnaissant bien là nos enfants dans le second et nous même dans le premier !

On termine cette grande sélection par deux livres jeux, là aussi en pages cartonnées (mais qui ne s’adressent pas aux tout-petits).

Fête d’anniversaire chez la famille Pompom

C’est le génial Nicolas Gouny qui illustre Fête d’anniversaire chez la famille Pompom de Gwendoline Raisson. Ici grâce à des jeux (suivre un parcours, retrouver des éléments), on va apprendre les jours de la semaine. Chaque jour est représenté par une jolie planche et on suit la semaine de Madame et Monsieur Pompom et de leurs enfants, une semaine un peu particulière car c’est l’anniversaire de Jean-Gaston… et il est bien impatient de le fêter ! En fin d’ouvrage on parle des mois et des saisons et on peut même chanter une comptine (sur l’air de L’empereur, sa femme et Le petit Prince).

Quel bazar !

Quel bazar dans cette maison ! Tout est en vrac… On tourne la page et quelque chose a disparu… mais quoi ? Martine Quel bazar !Perrin avec ses illustrations très graphiques invite ici les enfants à un jeu de mémoire et d’observation. A chaque fois il faudra trouver l’objet en moins, heureusement un indice sera proposé grâce à un trou dans la page. En fin d’ouvrage on tente de se souvenir de la couleur de chaque objet. Un ouvrage très esthétique et vraiment ludique.

Quelques pas de plus…
D’autres livres pour les bébés sous le tag têtard (et deux livres-CD pour les bébés dimanche prochain)
Nous avons déjà chroniqué des livres de Virginie Desmoulins (Activités faciles pour les tout-petits et Bonjour Lapin), Emiri Hayashi (Regarde dans la neige et Regarde dans la mer), Alex Sanders (Les trois petits cochons, ), Pierrick Bisinski (Jojo l’hippopo sur son bateau et Jojo l’hippopo dans son avion), Xavier Deneux (Mes rêves, Bon appétit, Totam !, Regarde et Au dodo, les animaux !), Malika Doray (Le mariage, une histoire à colorier, Nous ce qu’on préfère, Près du grand érable, Dans le ventre des dames, des fois, il y a un bébé… et Quand ils ont su…), Laurie Cohen (Ma maison du bout du monde, Est-ce que vous m’aimerez encore… ?, Dans le ventre de maman et Ma voisine est une sorcière), Marjorie Béal (Ma maison du bout du monde et La fabrique extraordinaire), Armelle Modéré (Plouf ! et Coucou !), Nadja (Cinq petites sorcières, La robe couleur de tout, une histoire à colorier et L’amour c’est fou), Jean Leroy (Canaille n’aime pas la soupe), Matthieu Maudet (Bonjour facteur et Bonjour Docteur), Alice Brière Haquet (Le peintre des drapeaux, Paul, A quoi rêve un pissenlit ? et Perdu !), Claire Garralon (Six souricettes découvrent les couleurs), Vincent Malone (Quand Papa était petit y avait des dinosaures), Soledad Bravi (Trop facile, la science !, Fruits légumes et Louise Titi), Vincent Mathy (Petits ruisseaux) et Nicolas Gouny (Quand on sera grands, Le soleil sur la colline, Vacances à la ferme, Il était une fois… une grenouille, Il était une fois… un papillon, Paolo, La vérité sort toujours de la bouche des enfants,  Meuh non ! Y’a pas que les vaches qui pètent qui polluent la planète !, Jérôme, Amédée et les girafes). Plusieurs d’entre eux ont été nos invités d’un mercredi, retrouvez notre interview de Nadja, notre interview d’Alice Brière-Haquet et notre interview de Nicolas Gouny.

Bienvenue bébé
de Virginie Desmoulins
Hatier Jeunesse dans la collection Poussin câlin.
16,98€, 180x140x60 mm (coffret), 8 pages, imprimé en Chine, 2013.
Bonjour mon bébé !
de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95€, 175×177 mm, 8 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
Coucou les animaux !
de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95€, 175×177 mm, 8 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
On se cache ?
de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95€, 175×177 mm, 8 pages, imprimé à Singapour, 2013.
On s’habille ?
de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95€, 175×177 mm, 8 pages, imprimé en Singapour, 2013.
On fait du bruit !
de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95€, 175×177 mm, 8 pages, imprimé en Singapour, 2013.
La maman de bébé
d’Alex Sanders et Pierrick Bisinski
Gallimard jeunesse giboulées
15€, 147×157 mm, 58 pages, imprimé en Italie, 2013.
Les animaux de bébé
d’Alex Sanders et Pierrick Bisinski
Gallimard jeunesse giboulées
15€, 147×157 mm, 58 pages, imprimé en Italie, 2013.
Chez moi
de Xavier Deneux
Milan, dans la collection Les imagiers Gigognes
9,90€, 170×170 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2013.
Le grand livre de tout même de petits pois
de Malika Doray
L’école des loisirs dans la collection Loulou & Cie.
15€, 300×400 mm, 3 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Si grand
de Laurie Cohen, illustré par Marjorie Béal
Les p’tits bérêts dans la collection A p’tits pas
11,50€, 150×210 mm, 35 pages, imprimé en France, 2013.
Si petit
de Laurie Cohen, illustré par Marjorie Béal
Les p’tits bérêts dans la collection A p’tits pas
11,50€, 150×210 mm, 35 pages, imprimé en France, 2013.
L’anniversaire de Zozo
d’Armelle Modéré
Hatier Jeunesse dans la collection Bébés mimes
9,99€, 200×203 mm, 12 pages, imprimé à Hong Kong, 2013.
Deux mains deux petits chiens
de Nadja
L’école des loisirs dans la collection Loulou & Cie
8,50€, 170×170 mm, 10 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
Mon bébé et moi
de Emma Dodd
Gallimard Jeunesse
13€, 235×237 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2013.
Papy
de Jean Leroy, illustré par Matthieu Maudet
L’école des loisirs dans la collection Loulou & Cie
10,70€, 190×190 mm, 28 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
Dis-moi, l’oiseau…
d’Alice Brière-Haquet, illustré par Claire Garralon
Thierry Magnier dans la collection Tête de lard
6,60€, 120×120 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2013.
Papa, Houêtu ?
de Vincent Malone, illustré par Soledad Bravi
Seuil Jeunesse
12€, 150×150 mm, 52 pages, imprimé en Chine, 2005.
Maman  Houtuva ?
de Vincent Malone, illustré par Soledad Bravi
Seuil Jeunesse dans la collection L’ours qui pète
10€, 150×150 mm, 52 pages, imprimé en Chine, 2013.
C’est beurk, j’adore !
de Vincent Mathy
Seuil Jeunesse
9,90€, 190×190 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013.
Fais c’que je dis, pas c’que je fais !
de David Merveille
Seuil Jeunesse
9,90€, 190×190 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013.
Fête d’anniversaire chez la famille Pompom
de Gwendoline Raisson, illustré par Nicolas Gouny
Belin Jeunesse dans la collection Les ptits circuits
8,90€, 230×160 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2013.
Quel Bazar à la maison !
de Martine Perrin
Seuil Jeunesse
12€, 190×190 mm, 46 pages, imprimé en Chine, 2013.

A part ça ?

Envie de gagner de beaux albums de Princesse Camcam (comme vous le savez on adore son travail ici) ? ABC melody vous propose de répondre à une petite question : Citez trois régions visitées par Marie dans l’album Marie voyage en France. (Vous pouvez trouver des indices sur leur site et sur notre chronique). Dès que vous avez la réponse, envoyez un mail à laurie@abcmelody.com avec la réponse et vos coordonnées (vos nom, prénom et adresse postale). Le concours est ouvert jusqu’au 19 mai inclus.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange