La mare aux mots
Parcourir le tag

Marie-Aline Bawin

Dormir sur ses deux oreilles

Par 5 février 2013 Livres Jeunesse

Oh, laissez, laissez-moi dormir,
Mes oiseaux pour escorte.
Je vais, la fatigue me porte

Extrait de Le Sommeil, de Barbara

Je sais à quel point le sommeil est un sujet important pour les petits comme pour les grands ! Je vous propose donc une sélection thématique de livres pour aborder la nuit avec sérénité.

On commence avec un guide pour les parents :

COUV_LeSommeilLe sommeil, conseils et astuces au quotidien est issu de la collection Les petits guides parents. C’est un recueil d’informations, de conseils, d’astuces, de questions-réponses à propos du sommeil des enfants de 0 à 6 ans. En effet, en fonction de l’âge, les besoins en sommeil mais aussi les rythmes, et les éventuels problèmes varient. Madeleine Deny décortique tous les petits soucis que peuvent rencontrer les enfants : excitation, cauchemars, doudous, tétines, endormissement, réveils nocturnes… Différents spécialistes donnent leur avis et leurs éclairages. Alors, comme tous ces guides, il y a sûrement des choses à prendre et des choses à laisser, en fonction de chaque enfant, de chaque parent et de chaque situation personnelle, mais je trouve qu’il est facile d’aller piocher une ou deux infos, sans forcément le lire in extenso. C’est plutôt concret et bien fait !

Maintenant, place aux livres pour enfants, en commençant par les tout-petits. En effet, le sommeil est vraiment un thème qui concerne l’enfant dès son plus jeune âge.

au dodo les animauxAu dodo les animaux est un livre en tissu vraiment adapté aux plus petits. Toute une série d’animaux nous présente tout ce qu’il faut faire avant d’aller se coucher : la souris se déshabille, le chat met son pyjama, l’éléphant se brosse les dents, et ainsi de suite jusqu’à la quatrième de couverture qui présente tous les personnages couchés dans le lit. Sur chaque page, un rabat avec du papier bruissant et de jolies illustrations en noir et blanc, bien contrastées et donc bien visibles ! Tout est doux, tant le petit texte simple et en rimes de Frédérique Loew que dans les jolis dessins de Xavier Deneux ou même le tissu de la couverture ! De quoi se laisser aller tout doucement vers le sommeil !

Mais revenons à nos moutons (c’est le cas de le dire dans un article sur le sommeil) et intéressons-nous à des livres plus « pratiques ».

poussin-au-litToujours pour les plus petits, voici Au lit, poussin ! un album cartonné qui aborde un peu plus en détail une situation bien connue des parents. Anne Terral nous présente Poussin qui a décidé qu’il n’avait pas sommeil et qu’il n’irait pas se coucher. Excité comme une puce, il joue au chevalier, se cache dans le linge sale, réclame un dessin animé, veut soudainement téléphoner, et court un peu partout. Seule une histoire lue avec ses parents finira par le calmer, et même s’il continue à clamer le contraire, Poussin est tout de même bien fatigué…

Un livre tout simple mais bien mené pour tous les enfants un peu excités le soir venu et jamais prêts à aller se coucher ! Et les illustrations vivantes et colorées de Bruno Gibert rendent ce petit coquin très attachant !

Et il n’est pas le seul à avoir quelques difficultés à aller se coucher !

9782244499444C’est également le cas de Yoyo, la petite héroïne de Yoyo, je ne veux pas dormir, un petit album pour enfants. Occupée à jouer dans sa chambre, elle n’apprécie que très moyennement que sa maman prononce du bout du couloir LA phrase fatale : Au lit bébé ! Ça la met même dans une grande colère : pour la peine, tous ses jouets iront se coucher eux ! Elle les balance dans son lit d’un air rageur, et n’a finalement plus de place pour s’y glisser quand la fatigue la rattrape ! Sacrée Yoyo !

Alors cette fois, ce sont vraiment les illustrations qui font la force de ce petit livre. En effet, le texte de Susie Morgenstern est vraiment très simple, sans phrases. C’est certainement pour donner un effet « langage de bébé », mais je ne suis personnellement pas spécialement séduite. En revanche,  les illustrations de Marie Quentrec sont vraiment réussies. A la fois douces, tendres et réalistes, elles sont très expressives : Yoyo est d’abord étonnée d’entendre qu’il est l’heure d’aller se coucher, puis elle paraît fâchée, et enfin, progressivement, on voit sur son visage les marques de fatigue. Un petit livre qui devrait parler à bien des enfants qui n’aiment pas être interrompus dans leur jeu, et qui déclarent haut et fort : « Je ne suis jamais fatigué » !

les_dents___le_pot_et_au_dodo__394169Voilà encore un petit héros qui ne déroge pas à la règle ! Au moment d’aller dormir Crocodilou a lui aussi mille choses à faire. La toilette, les dents, le pot, c’est classique mais ce n’est quand même pas ce qu’il y a de plus marrant ! Lui, ce qu’il « adore faire le soir, c’est tout ce qui n’est pas obligatoire » : ranger l’armoire, accrocher son peignoir, chercher son mouchoir,… Cette fois, avec Les dents, le pot, et au dodo, on s’intéresse aux enfants qui bizarrement ont soudainement des tas de choses à faire avant de se coucher !

Mais le texte de Claire Astolfi est vraiment plein de tendresse. Ce crocodile joue, mais il ne rechigne finalement pas tant que ça à aller dormir. Il aime aussi embrasser son papa, faire des câlins dans le noir, et ne tarde pas à se laisser aller. On sent vraiment, notamment grâce aux belles illustrations d’Anne-Sophie Lanquetin, que Crocodilou, grâce à tous ses petits rituels est vraiment serein au moment de s’endormir.

On continue maintenant avec un recueil d’histoires en lien avec le sommeil :

PHPC pour endormir les petitsLes Petites Histoires du Père Castor pour endormir les petits sont effectivement tout à fait appropriées au moment du coucher. Elles ont toutes pour thème la nuit, le coucher et le sommeil. Des petites histoires courtes, extrêmement variées tant au niveau du texte que des illustrations : c’est une réussite ! Cerise sur le gâteau, le livre est fourni avec un CD-MP3 qui reprend l’intégralité des récits, lus par deux comédiens. C’est une lecture de qualité qui m’a rappelé (attention, je vous raconte ma vie) les histoires diffusées par haut-parleurs le soir, dans les dortoirs de la classe verte. Un petit bonus bien agréable qui complète très bien ce beau livre !

Retrouvons maintenant des petits héros connus sur La Mare aux Mots :

tom-ne-veut-pas-dormirEncore un petit coquin qui essaie de gagner du temps au moment d’aller se coucher : il fait un TRÈS long câlin à Papa, préfère les LONGUES histoires de Maman, boit un GRAND verre d’eau… Toutes les ruses sont bonnes à prendre !

Marie-Aline Bawin est décidément très forte pour saisir avec justesse le comportement des enfants. Avec Tom ne veut pas dormir, elle arrive encore à se placer du point des vue des petits tant dans le texte que dans les illustrations, douces et pleines de détails. Une valeur sûre que ce cher Tom !

F2120-8On continue avec Camille à qui il arrive aussi toujours tout un tas d’aventures bien connues des enfants. Dans Camille ne veut pas dormir, elle cherche à repousser le moment du coucher au maximum. Elle joue et si elle va se coucher maintenant, ça ne va pas du tout parce que demain, elle aura oublié son histoire. Finalement, en bougonnant et pas de gaieté de cœur, elle se résout à se préparer. Maman file répondre au téléphone, et Camille en profite alors pour retourner jouer encore un peu, à toute vitesse ! Sa maman lui explique pourquoi il est important qu’elle aille dormir maintenant, et non sans quelques rituels précis, elle finit par accepter… jusqu’à ce que qu’elle soit seule, et qu’elle trouve encore tout un tas de choses à faire. Ce coucher qui s’éternise parlera sans doute à beaucoup d’entre vous.

F2120-23Le titre de cet album : Camille a fait un cauchemar, est plus qu’explicite. Camille se réveille en hurlant parce qu’elle a fait un mauvais rêve. Elle crie et ses parents accourent : câlin, mots doux, lumières, et même dessin du monstre pour l’oublier, ils font tout pour rassurer leur petite fille. Dans cette histoire, on retrouve le thème des peurs nocturnes, bien transcrites, tant dans le texte que sur le visage de la petite fille, qui ne fait pas du cinéma.

9782508004513Enfin, pour terminer dans la série des Camille, un album qui traite d’un sujet original : Camille a oublié Nounours. Elle doit aller dormir chez son cousin. Quel drame quand la petite fille se rend compte que Nounours n’est pas dans son sac ! Son cousin lui propose une de ses peluches, mais ce n’est pas du tout pareil. Son oncle lui donne alors son astuce, quand lui-même dort loin de sa famille : il ferme les yeux et pense très fort à sa femme et son petit garçon. Camille n’est qu’à moitié rassurée, mais elle veut bien essayer et finit par trouver le sommeil. Un petit livre toujours aussi bien fait pour parler de ce moment pas drôle que beaucoup d’enfants sont amenés à connaître un jour.

Les aventures de Camille sont décidément vraiment bien faites. Nancy Delvaux invente des histoires très réalistes, au plus proche du quotidien des petits, et les illustrations d’Aline de Pétigny sont vraiment bien observées, avec le souci du détail.

Et parce que même les hippos chers à mon cœur ont des soucis pour trouver le sommeil, je me devais de vous parler d’Au lit, Ludo !

Couv Au lit, Ludo !Ludo n’a pas du tout envie de dormir tout seul ! Le doudou, la lampe, le biberon, le livre, les jouets, le chat, mais aussi les parents et la petite sœur, il accepte tout le monde dans son lit. Tellement qu’il n’a plus de place et qu’il va finalement mettre tout le monde dehors ! A moins que… Son doudou est triste tout seul, il va bien falloir l’accueillir !

Le petit héros de Catherine Leblanc va finalement trouver des avantages à dormir tout seul. Et puis il sait que dans la maison, personne n’est bien loin. Là encore,ce petit album illustré par Laurent Richard présente une situation simple du quotidien, abordée avec tendresse et humour pour dédramatiser tout en douceur.

On continue avec un autre petit réfractaire du sommeil !

49769469Il s’agit de Gaspard, le petit frère de Simon Lapin. En fait, il a des circonstances atténuantes : ils ont construit tous les deux une cabane dans le jardin cet après-midi, et le petit Gaspard y a laissé son doudou. Du coup, il refuse de s’endormir. En bon superhéros qui se respecte, Simon décide de prendre les choses en main. Cape sur les épaules, il part en expédition dans le jardin… Au matin, le réveil va être difficile…

Même si dans Non pas dodo !, Stéphanie Blake utilise le prétexte du doudou perdu pour faire vivre à son héros une véritable aventure, elle traite quand même en filigrane de la difficulté à s’endormir sans ses repères habituels. Une seule chose m’a un peu gênée : le langage bébé de Gaspard, que j’ai parfois dû relire deux fois pour comprendre ! Mais je suis sûre que ce duo de lapins aura ses fans.

Couv Cacao se lève toujours trop tôt 4mm corr MS.inddAprès tout le sommeil, c’est aussi le réveil ! Justement, Cacao a une fâcheuse tendance à se lever trop tôt, surtout les jours où rien ne presse. Il fait donc diverses tentatives pour sortir ses parents du lit, sans succès. Ces derniers commencent même à être agacés. Finalement, il va trouver à s’occuper tout seul et même leur réserver une surprise !

Cacao se lève toujours trop tôt est un petit livre tout simple écrit et illustré par Fanrtasy Kids, mais il devrait plaire à bon nombre de petits « lève-tôt ».

lesmonstres_couvAutre petit livre plein de promesses : Les monstres de la nuit. Il faut dire que l’histoire est signée France Quatromme et que c’est quand même souvent un gage de qualité. Elle nous raconte ici l’histoire d’un petit garçon dont les nuits sont hantées par des cauchemars. On va donc le suivre dans sa bataille contre les monstres qui l’empêchent de dormir. Les illustrations d’Eva Chatelain sont magnifiques, tout en noir et blanc et plantent bien le décor de cette ambiance un peu inquiétante de la nuit. De quoi encourager les enfants à dompter leurs peurs, pour retrouver un sommeil serein !

Enfin, pour terminer cette looooongue chronique (j’espère que personne ne s’est endormi), je vous présente un très court roman pour les enfants un tout petit peu plus âgés.

35739_AmbreCV600pxAmbre est une nouvelle élève dans l’école d’Agathe. Du coup, cette dernière l’invite à sa soirée-pyjama. Tout le monde s’amuse entre repas festif, et partie de cache-cache. Puis vient le moment de se coucher ! Ambre sort une douzaine de doudous de sa valise, pour se protéger des cauchemars, et du coup les copains se moquent et s’amusent à lui faire peur. Il n’y a rien à faire, elle ne trouve pas le sommeil. Alors, Agathe discute avec elle très tard, pour la rassurer, en lui tenant la main. Finira-t-elle par dompter ses craintes et dormir tranquille ?

Avec Ambre a peur du noir, Pakita signe une histoire pleine de vie très proche du quotidien des enfants. J-P Chabot ajoute des touches de couleur dans le texte et surtout donne vie à l’histoire avec ses illustrations pétillantes ! Un roman court qui mine de rien, aborde tout un tas de thèmes en lien avec le sommeil : les soirées à l’extérieur, le doudou devant les copains, la honte, les rituels de ces fêtes entre amis, la solidarité des amis,…

Quelques pas de plus…
D’autres livres où on parle de sommeil et des cauchemars : La famille noctambule de Karina Wolf et Les frères Hilts, 40 histoires du marchand de sable, Si je te croque… de Cri et Ninie, Ma maison de nuit de François Aubin, Jour de grève chez les marmottes de Nicole Snitselaar et Coralie Saudo, Victor et les Amulettes de Marie-Nuage Giudicelli,Audrey Jacqmin et Sophie Lebot, Au revoir cauchemar de Junko Honda, 101 moutons au chômage, de Nicole Snitselaar et Coralie Saudo, Dors bien, Rosalie de Brigitte Minne et An Candaele, Tu ne dors pas, petit ours ? de Martin Waddell et Barbara Firth, Va-t’en Grand Monstre Vert ! d’Ed Emberley et Du bruit sous le litde Mathis. Et encore plus sur le post sur ce sujet sur le forum (que nous vous proposons d’enrichir).
Retrouvez nos autres chroniques :

D’autres livre de Madeleine Deny :  La tétine de Kouki, C’est trop bon ! Spécial régions, En piste les dés et son interview.
D’autres livres de Xavier Deneux : Bon appétit, Totam ! et Regarde.
Un autre livre de Bruno Gibert : Peluches à Paris
Un autre livre de Susie Morgenstern : La liste des fournitures
Un autre livre illustré par Marie Quentrec : Le doudou de la maîtresse
D’autres livres de Marie-Aline Bawin : Tom à l’hôpital, Tom fait pipi au lit
Un autre livre de Nancy Delvaux : Camille va à l’hôpital
D’autres livres de Catherine Leblanc : Le goût d’être un loup, Les petites personnes, Au revoir, bonjour, Lulu et Moussu, Ah ! Si j’étais président ! et Comment ratatiner les monstres ?. (Retrouvez également notre interview de Catherine Leblanc).
D’autres livres de Stéphanie Blake : Je veux des pâtes !, Je veux pas aller à l’école et Un bébé dans le ventre de maman ?
D’autre livres de France Quatromme : Le géant de la grande forêt et Le petit pot de Zaza. Retrouvez également son interview.

Le sommeil Conseils et astuces au quotidien
de Madeleine Deny
Nathan dans la collection Les petits guides parents
7,20 €, 150 x 195 mm, 93 pages, imprimé en France, 2009
Au dodo les animaux
de Frédérique Loew illustré par Xavier Deneux
Tourbillon
15,15 €, 160 x 155 mm, 4 pages, lieu d’impression non précisé, 2008
Au lit, poussin !
de Anne Terral illustré par Bruno Gibert
Albin Michel Jeunesse
9,90 €, 190 x 179 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2012
Yoyo : Je ne veux pas dormir
de Susie Morgenstern illustré par Marie Quentrec
Lito
5 €, 185 x 185 mm, 18 pages, imprimé en Union Européenne, 2010
Les dents, le pot, et au dodo !
de Claire Astolfi illustré par Anne-Sophie Lanquetin
Lito
7 €, 180 x 230 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2012
Petites histoires du Père Castor pour endormir les petits
de Collectif. Lu par Claire Benoist et Benjamin Scampini
Flammarion dans la collection Père Castor
15 €, 180 x 234 mm, 128 pages, imprimé en Chine, 2012
Tom ne veut pas dormir
de Marie-Aline Bawin
Mango Jeunesse
5 €,175 x 160 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2012
Camille ne veut pas dormir
de Nancy Devaux illustré par Aline de Pétigny
Hemma
4,95 €, 205 x 210 mm, 16 pages, imprimé en Belgique, 2009
Camille a fait un cauchemar
de Nancy Devaux illustré par Aline de Pétigny
Hemma
4,95 €, 205 x 210 mm, 16 pages, imprimé en Belgique, 2009
Camille a oublié Nounours
de Nancy Devaux illustré par Aline de Pétigny
Hemma
4,95 €, 205 x 210 mm, 16 pages, imprimé en Belgique, 2009
Au lit, Ludo !
de Catherine Leblanc illustré par Laurent Richard
L’Elan vert dans la collection Roudoudou
10,20 €, 195 x 195 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013
Non pas dodo !
de Stéphanie Blake
L’école des Loisirs
12,70 €, 225 x285 mm, 34 pages, imprimé en France, 2010
Cacao se lève toujours trop tôt
de Fantasy Kids
Société des écrivains
9 €, 145 x 210 mm, 24 pages, imprimé en France, 2012
Les monstres de la nuit
de France Quatromme illustré par Eve Chatelain
Editions Petit Roland
4,5 €, 200 x 210 mm, 20 pages, imprimé en France, 2012
Ambre a peur du noir
de Pakita illustré par J-P Chabot
Rageot dans la collection L’école d’Agathe
5,20 €, 120 x 190 mm, 27 pages, imprimé en France, 2012

A part ça ?

Nos amis de la librairie Pages après pages (29, rue des Dames 75017 Paris) proposent une rencontre autour du livre Cet enfant qui ne dort pas (collection Questions de parents chez Albin Michel) de Lyliane Nemet-Pier, le 16 février à 11h

Marianne

You Might Also Like

A l’hôpital

Par 22 janvier 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une sélection thématique de livres jeunesse qui traitent de l’hôpital. Pour en parler, anticiper ou dédramatiser, que l’enfant soit ou non le premier concerné.

l'hôpitalCommençons avec un petit documentaire pour les plus jeunes, paru dans la très bonne collection « La petite imagerie » chez Fleurus, et sobrement appelé L’hôpital. Très clair, simple, il aborde beaucoup de situations en lien avec une hospitalisation : les raisons pour lesquelles on doit aller à l’hôpital, les urgences, les différents examens, le déroulement d’une opération, le séjour… Hélène Grimault et Emilie Beaumont expliquent tout cela avec des mots compris par les enfants, tandis que les illustrations de Marie-Anne Didierjean sont à la fois réalistes, détaillées, et toutes douces (sur de belles pages résistantes, épaisses et glacées). Un indispensable !

Bonjour docteur !Un autre documentaire, Bonjour docteur de la collection Mondo Mino. Cette fois, c’est beaucoup plus général, puisqu’on découvre le monde médical dans son ensemble (pédiatre, ophtalmo, dentiste,…). Mais finalement, bon nombre de situations abordées peuvent très bien se retrouver à l’hôpital : accident, pompiers, radios, maternité… Cette fois, l’album est ludique puisqu’on y trouve des photos, des autocollants repositionnables, des scènes à compléter. C’est vraiment bien fait, détaillé et fourni et les illustrations de Gaëtan Evrard sont bien pensées : on retrouve certains personnages d’une page à l’autre (la petite fille de la cour de récré avait la varicelle, le bébé de la maternité dort un peu plus loin dans sa chambre,…). Anne-Sophie Baumann emploie des termes précis mais simples. De quoi s’approprier ces situations parfois un peu anxiogènes.

Passons maintenant à des albums qui mettent vraiment en scène un personnage qui se retrouve hospitalisé.

Tom à l'hôpitalTom à l’hôpital est une des aventures du petit lapin à qui il arrive tout un tas d’histoires bien connues des plus jeunes (déménagement, anniversaire, école, plage, deuil,…). Cette fois-ci, il a très mal au ventre. Tellement qu’il ne peut réciter sa poésie. Alors sa maman vient le chercher et appelle le médecin. Celui-ci est formel : c’est sans doute l’appendicite, il faut aller à l’hôpital. Tom prépare son petit sac avec ses jouets préférés, et c’est le moment de partir. La rencontre avec l’infirmière, la prise de sang, l’anesthésiste, le chirurgien, la soirée un peu particulière, le réveil aux aurores pour partir au bloc, le personnel habillé tout en vert… Il y en a des choses à raconter quand on vit une aventure comme celle-ci !

Marie-Aline Bawin signe un très bel album pour enfants. L’histoire est vraiment racontée du point de vue de Tom et ça devrait parler aux enfants : beaucoup de petits détails qui peuvent paraître insignifiants aux adultes sont mentionnés et aucune étape n’est oubliée. En effet, plus que l’opération en elle-même, c’est souvent tout le reste qui peut angoisser les petits patients. En plus, les illustrations de Christophe le Masne sont vraiment belles, douces, fines et réalistes (même si les personnages sont des animaux, les enfants n’auront aucun mal à s’identifier).

Camille va à l'hôpitalDans la même veine des petits héros du quotidien, on retrouve Camille, cette petite fille à couettes toujours accompagnée de son nounours. Dans Camille va à l’hôpital, elle a la gastro-entérite et doit rester hospitalisée quelques jours. Elle n’est pas très rassurée, mais Nounours et un de ses parents peut rester avec elle.

Là encore, je trouve que l’histoire de Nancy Delvaux est très réaliste et que les scènes sont vraiment bien croquées : Camille est en sous-vêtements sur la table d’examens, on voit sa perfusion sur son poignet, les parents se relaient auprès d’elle, son papa lui refait ses couettes sur le bord du lit et on aperçoit la petite trousse de toilette,… Aline de Pétigny n’a rien oublié dans ses illustrations.Tout cela peut paraître insignifiant mais je suis persuadée que ce réalisme tout simple peut rassurer. Finalement, à l’hôpital, c’est différent mais beaucoup de choses ne changent pas. Autre intérêt de cet album pour enfants : on y évoque le passage des clowns dans les chambres des enfants pour les divertir et alléger un peu le quotidien. Mais là encore, Camille a d’abord un peu peur, et met un petit moment avant de se détendre et de se laisser aller à sourire. C’est très bien observé !

Passons à deux albums beaucoup plus poétiques. Un peu moins proches du quotidien mais intéressants pour évoquer des situations un peu plus difficiles.

YolaYola est vraiment un magnifique album pour enfants de Jeanne Ashbé. Yola est une toute petite fille. On nous présente sa famille, son entourage, son quotidien, heureux et simple. Mais une nuit, elle fait un mauvais rêve et ressent une violente douleur à la tête. Elle a de la fièvre. Ses parents la baignent, la bercent mais rien ne la soulage. Elle hurle même de douleur. Puis elle vomit et finalement ses parents l’emmènent à l’hôpital. Là-bas, une grande chambre blanche, des ombres vertes, des voix inconnues, le froid du coton sur le bras, et toujours cette douleur. Heureusement, Maman est toujours auprès d’elle. Plus tard, c’est Papa qui restera près d’elle, qui fera le pitre pour la distraire pendant que Maman dessine dans la purée pour arracher un sourire. Finalement, Yola va vivre un moment dans cette chambre pour combattre une vilaine maladie et le quotidien s’organise. Visite du médecin chargé de réduire les douleurs, courrier, cadeaux, jeux, goûter… Toute la famille essaie de profiter de moments simples et heureux. Mais tout n’est pas toujours facile…

Cette fois, beaucoup de choses sont sous-entendues, suggérées avec poésie. Mais en filigrane, le texte aborde vraiment plein d’éléments intéressants : la douleur, l’inconnu, la maladie, la colère, les moments d’abattements, mais aussi la sortie de l’hôpital et les retrouvailles avec un quotidien bien plus paisible. Les mots sont beaux, et les larmes n’étaient pas loin par moments. Les plus jeunes y verront une belle histoire, et les plus grands décoderont d’autres messages…

Un jour n'est pas l'autreUn jour n’est pas l’autre évoque encore d’autres aspects de l’hospitalisation. Tom est en long séjour parce qu’il est gravement malade. Il est connu dans le service pour sa bonne humeur et a une amie Lila, elle aussi hospitalisée. Quand il sera guéri et qu’il sortira, il aura un chien, Balthazar. Le même qu’il dessine tous les jours depuis qu’il est arrivé ici. Mais quand ce moment arrivera-t-il ? Il voit tous les jours le médecin mais il aimerait que celui-ci le soigne plus rapidement. Petit à petit, il va comprendre que s’il a besoin de ce grand monsieur barbu, l’inverse est vrai aussi. Sans envie, sans bonne humeur, sans espoir, ce n’est que plus difficile. L’équipe soignante s’occupe de la partie médicale, et mais il faut aussi que Tom garde le moral.

Là encore, les mots de Pili Mandelbaum sont bien choisis. L’ensemble est très poétique et les dialogues entre le docteur et le petit patient sont intéressants. Les illustrations sont pâles, légères et donnent à l’ensemble un aspect un peu ancien. Les expressions des personnages en disent long sur leurs sentiments et l’idée de s’intéresser à la relation entre les enfants et les médecins est très bonne. C’est un album certainement moins grand public que les précédents, mais finalement, sans être concerné, on peut aimer cette belle histoire qui parle de sujets graves.

platatrasPour terminer cette sélection très éclectique, je vous propose Plâtatras, une BD pour adolescents de Guillaume Long. On va suivre les folles aventures d’un jeune garçon qui a fait une mauvaise chute et va devoir être opéré d’une double fracture de la jambe. Le tout raconté du point de vue du jeune homme à l’imagination fertile. L’opération est une vraie mission : il entend qu’on parle de glue, de scie, et l’affaire prend une drôle de tournure. Et finalement, même quand on est un super-héros, on a peur des piqûres, de la perfusion et on élabore des plans d’évasion avec son voisin de chambre. Et tous ces bruits étranges, ces lumières, ces bonhommes déguisés, ce n’est quand même pas hyper rassurant…

Une BD enlevée, un peu déjantée et très rythmée qui ferait un bon cadeau pour un ado casse-cou hospitalisé. Histoire de le rassurer, de le faire rire, et de lui faire discrètement comprendre qu’il a le droit d’avoir la trouille lui aussi, même à son âge…

Quelques pas de plus…
Retrouvez d’autres chroniques :
– des livres dont l’action se passe tout ou en partie à l’hôpital : Les enquêtes d’Anatole Bristol : le gang des farceurs de Sophie Laroche et Le petit homme dans l’ascenseur de Lenia Major.
– d’autres livres d’Emilie Beaumont : Enfants du Monde, Le cirque, Les couleurs
– des livres d’Anne-Sophie Baumann : La Mare, Engins et machines animées.
– un autre livre illustré par Guillaume Long : Contes d’ailleurs et d’autre part de Pierre Gripari
– un autre livre de Jeanne Ashbé : Et après, il y aura…

L’hôpital
d’Hélène Grimault et Emilie Beaumont illustré par Marie-Anne Didierjean
Fleurus dans la collection La petite imagerie
5,50 €, 170 x 205 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2010.
Bonjour Docteur                                                              
d’Anne-Sophie Baumann illustré par Gaëtan Evrard
Tourbillon dans la collection Mondo Mino
13,10 €, 188 x 218 mm, 30 pages, imprimé en Malaisie, 2004
Tom à l’hôpital
de Marie-Aline Bawin illustré par Christophe Le Masne
Mango Jeunesse
8 €, 237 x 210 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2002
Camille va à l’hôpital
de Nancy Delvaux illustré par Aline de Pétigny
Hemma
4,95 €, 210 x 210 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2009
Yola
de Jeanne Ashbé
L’école des loisirs dans la collection Pastel
13 €, 245 x 215 mm, 42 pages, imprimé en Italie, 2001
Un jour n’est pas l’autre
de Pili Mandelbaum
L’école des loisirs dans la collection Pastel
11,20 €, 235 x 287 mm, 23 pages, imprimé en Belgique, 1991.
Plâtatras !
de Guillaume Long
La Joie de lire dans la collection Somnambule
9,80 €, 215 x 285 mm, 36 pages, imprimé en Chine, 2009.

A part ça ?

Guillaume Long, l’auteur de Plâtatras (entre autres) tient un blog de cuisine dessiné que je lis depuis longtemps et dans lequel je pioche souvent des idées : A boire et à manger.

Marianne

You Might Also Like

La nuit prochaine, promis, je ne mouillerai pas les draps !

Par 9 novembre 2012 Livres Jeunesse

 Si votre enfant a fait sa première rentrée, vous n’y avez sans doute pas échappé… le fameux décompte des jours avant la date butoir à laquelle il doit être propre ! Seulement voilà, la rentrée est passée, le petit dernier fait bien pipi dans les toilettes ou dans son pot la journée… mais la nuit c’est autre chose ! Voici quelques livres pour évoquer ce douloureux problème !

Dans l’obscurité d’une chambre un petit garçon ressent une drôle d’impression… son ventre le chatouille… Il n’a pas envie de quitter son lit car il fait nuit, il pense a un petit ruisseau qui dans sa prairie s’élance et grossit de plus en plus jusqu’à quitter son lit, lui… Le petit garçon ne quitte toujours pas le sien. Très belle histoire, très poétique que ce parallèle entre le petit garçon qui a envie de faire pipi et ce ruisseau que personne n’arrête, Cathy Ytak met beaucoup d’humour et de poésie dans ce texte. Il est agréable à lire à voix haute, les mots roulent. Côté illustrations c’est très coloré et lumineux, Vincent Mathy a illustré de façon très moderne cette histoire et en a fait un livre très esthétique. Petits ruisseaux est un joli petit livre, drôle et plein de charme.

Tora est un petit chat qui, chaque nuit, rêve qu’il va dans l’eau pour chercher de la nourriture qui l’appelle, seulement voilà, une fois dans l’eau il se retrouve tout mouillé et ça le réveille… et vous devinez la suite, dans son lit il est mouillé aussi ! Ce qui fait bien rire son frère d’ailleurs… Le petit chat qui se réveillait tout mouillé est un très joli livre japonais, vraiment plein de charme et d’humour. On parle ici des rêves qui malheureusement ont parfois une incidence sur la vraie vie (Tora rêve qu’il va dans l’eau et se retrouve mouillé). Les illustrations de Hisako Madokoro sont vraiment très douces et l’histoire simple à comprendre pour les petits. Le livre finit par une question qui amène les enfants à participer à l’histoire. Un très bel album.

Quand il était bébé, Barnabé avait des couches tout le temps, maintenant c’est juste la nuit. Parfois il essaye sans… et régulièrement c’est la cata ! Ses parents ont tout essayé : Cataplasmes au jus de patate, sirops aux crottes de poule et même un remède soit disant efficace à base de limace très amer… rien à faire, il fait pipi au lit ! C’est gênant… surtout le jour où il doit aller dormir chez sa copine, la jolie Lilou… Le pipi au lit c’est aussi ça, ne pas pouvoir dormir chez les copains sans stresser… mais si les copains étaient comme nous ? L’hippopotame de cette histoire est tout plein de charme et les enfants vont l’adorer, les illustrations sont superbes et très douces, elles sont parfaites pour cette histoire de Christine Naumann-Villemin qui sait toujours parler des petits soucis du quotidien.

Tipoussin a fait un tipipi et c’est l’occasion pour Mamie Poule de raconter l’histoire du canari qui avait fait pipi au nid. Une histoire dans laquelle un simple pipi va provoquer un enchainement de situations chez les animaux, le début d’un sacré quiproquo. Je n’ai pas adhéré au texte car, comme je l’ai déjà dit ici, j’ai du mal avec les mots qui font langage bébé dans les albums jeunesse. Par contre je suis toujours aussi fan des illustrations d’Hervé Le Goff, le livre est très beau, très esthétique. Si vous, les histoires avec des « tipipi », « pas pu pas faire pipipi pas pu pas… » ne vous dérangent pas, le livre peut vous plaire !

La maman de Louis le lui a demandé « pas de pipi au lit ! » et il va falloir lui obéir. Seulement voilà la pluie frappe les carreaux et ça donne sacrément envie de faire pipi ! Mais le pot… où est-il ? Un album plein d’humour où un petit cochon va parcourir toute la maison pour retrouver son pot, aidé par toutes sortes de pots (du pot de miel au pot de peinture). On parle ici aussi des rêves, de l’imaginaire des enfants. Même si ce n’est pas un livre qui apportera vraiment une solution à l’enfant sur le pipi au lit, c’est un album amusant qui permettra de dédramatiser tout ça.

On finit par un livre plus classique, dans la série des Tom. Le petit lapin compte les jours avant d’aller dormir chez sa marraine et retrouver son cousin qu’il aime tant. Seulement voilà, il espère que là-bas il ne fera pas pipi au lit ! Comme dans Le pipi de Barnabé, c’est ici aussi par le biais de la nuit chez des amis qu’on évoque le pipi au lit. Les livres de Tom font partie des classiques pour évoquer les petits soucis de la vie, et généralement c’est assez bien écrit, là encore c’est le cas. Les illustrations toujours aussi douces. On évoque dans l’album les calendriers avec des jours de soleils et des jours de pluie, méthode que connaissent bien les parents confrontés au problème d’un enfant qui fait pipi au lit tardivement.

Quelques pas de plus…
Sur le même sujet, notre héroïne préférée, émilie qui elle aussi fait pipi au lit. Je vous conseille également Gros Pipi d’Émile Jadoul. La littérature de Judith et Sophie conseille, quant à elle, Fanfantôme. Bon courage pour les parents qui connaissent ce souci, cette chronique ne vous aura certainement pas donné de solution mais des livres qui vous permettront de montrer à vos enfants qu’ils ne sont pas les seuls à se réveiller mouillés.

Petits ruisseaux
de Cathy Ytak, illustré par Vincent Mathy
Éditions Sarbacane
12,90€, 172×242 mm, 32 pages, imprimé à Singapour
Le petit chat qui se réveillait tout mouillé
de Kazuo Iwamura (adapté en français par Florence Seyvos), illustré par Hisako Madokoro
L’école des loisirs
11,20€, 245×250 mm, 32 pages, imprimé en France
Le pipi de Barnabé
de Christine Naumann-Villemin, illustré par Elsa Oriol
Kaléidoscope
13,20€, 236×296 mm, 23 pages, imprimé en Italie
Le canari qui faisait pipi au nid
de Christine Beigel, illustré par Hervé Le Goff
Gautier Languereau dans la collection Les petites histoires du soir
6,90€, 196×198 mm, 20 pages, imprimé en France
Pipi de nuit
de Christine Schneider, illustré par Hervé Pinel
Albin Michel Jeunesse
10,65€, 202×259 mm, 31 pages, imprimé en France
Tom fait pipi au lit
de Marie-Aline Bawin, illustré par Elisabeth de Lambilly
Mango Jeunesse
8,50€, 235×220 mm, 24 pages, imprimé en Italie

A part ça ?

Sur le forum, j’ai créé des sujets sur les émissions de radio. Vous aussi venez parler avec nous de celles que vous écoutez, nous donner votre avis ou découvrir celles dont nous avons parlées ! C’est ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange