La mare aux mots
Parcourir le tag

Marie Houblon

Des photos plus fortes que des mots !

Par 1 février 2014 Livres Jeunesse

Personnellement, j’aime beaucoup les albums pour enfants dont les illustrations sont des photographies. Voici deux exemples qui ne m’ont pas fait changer d’avis, bien au contraire !

le tout petitDes épis de blé qui deviennent des cheveux, des bougies qui donnent le rose aux joues, des galets en guise de sourire, un chemin pour tracer les lignes de la main, des ruisseaux qui coulent comme des larmes… Quel programme !

Attention, coup de cœur ! Anne Letuffe parvient à nous raconter tout cela, sans utiliser aucun mot. En mêlant, grâce à un jeu de pages percées, de très belles photographies d’éléments de l’environnement (arbres, cailloux, rivières, sable, feuilles, mais aussi routes, toit de tuiles, et pavés) et des dessins en noir et blanc tendres et poétiques, cet album nous offre un bel imagier de la nature et du corps humain ! J’ai du mal à vous en dire plus, tant Le Tout Petit est un projet original, mais vous pouvez vous en faire une idée plus précise sur le site de l’auteur directement. J’ai découvert également qu’il était possible d’acheter ou de louer (notamment pour des groupes vu la taille) Le tout petit jeu, un jeu en bois issu de cet album, pour prolonger le plaisir de la lecture : tunnels, jeux de cartes, livre en bois,… Il y a de quoi faire ! En tout cas, même en se contentant de l’album, on a affaire à un petit bijou : à la fois beau, esthétique, ludique et original, je suis séduite !

le petit monde d'elliott erwittAutre album, autre coup de cœur ! Cette fois on s’intéresse au travail d’Elliott Erwitt ! Admirer, Souffler, Pleurer, Partir, Dépasser,… Voici quelques exemples des verbes qui sont illustrés dans cet imagier par de magnifiques photographies en noir et blanc.

Encore une fois Marie Houblon choisit avec beaucoup de talent les meilleurs photographies pour mettre du sens sur des mots de la vie courante. On ne voit pas toujours le lien immédiatement, mais il y en a toujours un. On le cherche, on le devine, on discute, et même si on ne le trouve pas, on profite du talent d’Elliott Erwitt qui a su capter des situations quotidiennes avec simplicité et tendresse (coup de cœur pour la grande sœur qui force son petit frère à regarder vers sa bougie d’anniversaire alors que le bébé a bien mieux à faire !). Les images ne datent pas d’hier, et pourtant même les plus jeunes comprennent très bien de quoi il s’agit ! Le petit monde d’Elliott Erwitt est un magnifique support pour observer, parler, échanger, donner son avis, et confronter ses expériences, rien qu’avec les images !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Marie Houblon : Mais…que font-ils ? et Quand tes grands-parents étaient enfants.

Le tout petit
d’Anne Letuffe
L’atelier du poisson soluble
18 €, 168 x 214 mm, 60 pages, imprimé en Italie, 2013
Le petit monde d’Elliott Erwitt
Photos d’Elliott Erwitt, sélectionnées par Marie Houblon
Tourbillon
14,95 €, 227 x 227 mm, 90 pages, imprimé où, 2013

A part ça ?

Comme chaque début de mois, nous vous donnons aujourd’hui nos coups de cœur du mois dernier. En janvier, c’était donc, en ce qui me concerne : Bonnet d’or et les trois ogres d’Éric Battut (Élan Vert) et Égaux sans ego d’un collectif (Locus Solus). Et pour Gabriel : Babakunde d’Annelise Heurtier et Mariona Cabassa (Casterman), Billie du Bayou, le banjo de Will de Séverine Vidal et Ronan Badel (Élan Vert) et Rouge ! d’Alice Brière-Haquet et Élise Carpentier (Møtus).
Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog, sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Marianne

 

You Might Also Like

Voyages dans le temps

Par 1 septembre 2012 Livres Jeunesse

Décidément, j’aime beaucoup la collection de livres de photos pour enfants des éditions Tourbillon. Cette fois, avec Quand tes grands-parents étaient enfants, Marie Houblon nous propose une sélection d’images du quotidien de deux époques différentes. Sur chaque double-page de ce beau livre carré à la couverture épaisse et au papier glacé, on trouve à gauche le noir et blanc et les années 50 environ, et à droite la couleur et les années 2000 (même si certaines images sont à mon sens un peu datées, mais on voit bien que c’est une époque différente quand même). Les jeux, les devoirs, les loisirs, les tâches quotidiennes, la ville, les vacances, la famille, etc. Certaines choses ont beaucoup changé et évolué et d’autres beaucoup moins. Les images choisies sont belles, surtout les plus anciennes et invitent à de nombreux commentaires. Les enfants appréhendent également la notion de génération : un jour, les grands-parents ont été enfants, puis ils ont grandi et ont eu à leur tour des enfants, les parents, et ainsi de suite. A la fin du livre, on trouve même un arbre généalogique à compléter ! En voilà une idée intéressante !

On continue avec les imagiers photos. Pour grandir, il faut… publié dans la collection YAPASPHOTO du Rouergue, est un petit album carré à la couverture cartonnée qui propose de parcourir l’enfance en images. Catherine Grive et Jean-François Spricigo font l’inventaire des verbes des premières années : naître, s’éveiller, manger, se laver, dormir, mais aussi contempler, embrasser, comploter, bouger, rester, partir, hésiter, détester, se méfier… et bien d’autres. A chaque page son verbe, et à chaque verbe son image. Une belle photographie en noir et blanc, très vivante, illustre le mot. Résultat : un imagier pour enfants pas comme les autres, plein de poésie et de tendresse !

Quelques pas de plus…
Un autre livre de Marie Houblon, Mais… que font-ils?
Quand tes grands-parents étaient enfants chroniqué par La littérature Jeunesse de Judith et Sophie
Un autre voyage dans le temps avec Gabriel cette fois : C’était comment Paris quand tu avais mon âge ? de Corinne Targat et Lise Herzog

Quand tes grands-parents étaient enfants
de Marie Houblon
Tourbillon dans la collection Les photos des petits.
14,95 €, 220×230 mm, 96 pages, imprimé en France
Pour grandir, il faut…
de Catherine Grive et Jean-François Spricigo
Rouergue dans la collection YAPASPHOTO
10,10 €, 150×152 mm, 24 pages, imprimé en Italie

A part ça ?

En 1900, on imaginait l’an 2000 comme ça !

Marianne

You Might Also Like

Mots et photos !

Par 10 mars 2012 Livres Jeunesse

Une fois n’est pas coutume, on parle aujourd’hui de livres hors du commun, en rendant, cette fois, hommage à la photographie.

Mais… que font-ils ?, conçu par Marie Houblon et paru aux éditions Tourbillon, est un vrai bijou, comme on en voit peu ! A la fois simple et fort !

Déjà, cette couverture m’enchante ! Vous n’avez pas envie de rire avec eux ? De découvrir devant quel film, ils s’amusent autant ?
Mais venons-en aux faits, au cœur de l’objet ! Vous avez sans doute déjà vu des dizaines d’imagiers différents : imagiers des petits, de la ferme, de la maison, des animaux, des couleurs, et de presque tout ce qui se trouve sur Terre. Mais là, le genre est complètement renouvelé ! Ça ne ressemble à rien de ce que je connaissais jusque là (mais je peux aussi avoir certaines lacunes en la matière…)
Marie Houblon a sélectionné de magnifiques photographies de la célèbre agence Magnum. Elle a d’un autre côté choisi des verbes de la vie quotidienne : Accueillir, Bronzer, Marcher, Lire, Franchir, Distribuer, Pique-Niquer, Nettoyer,  Sourire, Suivre…Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, puisqu’en tout, on en compte plus de 150 ! La réunion des images et des mots est pleine de justesse, et de tendresse. Il n’y a finalement pas grand-chose de plus à dire sur le principe, mais je trouve que de ce concept assez simple, elle a vraiment fait un ouvrage magnifique !
C’est plein de poésie. Mais de poésie concrète, puisqu’il s’agit de photos, qui mettent donc en lumière des scènes réelles ! C’est la poésie de la vie, quoi ! Oui, quand je suis enthousiaste, je m’emballe un peu parfois, je vous l’accorde ! Mais c’est mérité !
Il n’y a qu’un seul mot pour chaque photo, comme dans beaucoup d’autres imagiers, mais nul doute que vous et vos enfants trouverez de quoi développer ! Les photos sont variées et mettent en scène enfants, adultes, animaux et paysages du monde entier, tantôt en couleur, tantôt en noir et blanc. On observe, on commente, on découvre le sens de certains mots. Mais on peut également comparer avec ce que l’on connaît, broder des histoires à partir de l’image ou du mot, passer au suivant sans s’attarder, revenir, sauter des pages, prendre son temps, les faire défiler à toute vitesse, les lier entre eux, discuter, montrer, détailler…Du tout-petit au très grand, tout le monde y trouve son compte, et peut partager la lecture ! Et ce n’est que meilleur à plusieurs !
Vous l’aurez compris, je suis enchantée par ce beau livre, qui pour ne rien gâcher a une couverture épaisse et moelleuse, et de belles pages glacées, le tout dans un format carré, assez grand pour mettre en valeur les photos, mais pas trop encombrant !
J’ai le plaisir de vous annoncer que ce n’est pas le seul ouvrage du genre chapeauté par Marie Houblon, et que notamment chez Tourbillon, on en trouve plusieurs, dans la collection Les Photos des Petits. Bonne découverte !

Pour rester dans le thème de la photographie et des livres particuliers, je vous présente, Le Soleil meurt dans un brin d’herbe écrit par Jean Rivet et illustré par Aude Léonard, paru aux éditions Motus dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois. Il est plutôt selon moi, à réserver à un public déjà grand, adolescent. Jean Rivet est un poète, qui évoque dans ce petit ouvrage ses petites-filles, avec beaucoup d’amour et de bienveillance. Il parle d’elles et de la vie, qui ont en commun le fait d’être précieuses à ses yeux. Parfois en rimes, parfois en prose, parfois très courts, parfois plus longs, tous ces poèmes ont des formes différentes. Tantôt ils sont concrets, et évoquent un objet, un lieu précis, tantôt ils sont plus philosophiques, invitant à la rêverie. Les illustrations d’Aude Léonard s’accordent bien à l’univers de Jean Rivet. En noir et blanc, ce sont des collages de photographies, très oniriques. L’ensemble forme un petit recueil plein d’amour, dont chacun tirera ce qui lui parle !

Mais… que font-ils ?, Marie Houblon
Tourbillon, dans la collection Les photos des petits
Prix : 19,90 €
Public : A leur lire (à regarder avec eux, pour être exacte)/Lecteurs débutants/Lecteurs confirmés…Et plus encore !

Le soleil meurt dans un brin d’herbe, Jean Rivet, Aude Léonard
Motus, dans la collection Pommes Pirates Papillons
Prix : 10 €
Public : Lecteurs confirmés

———————————————————————————————————————

A part ça ?

Comment donner vie aux histoires de nos livres préférés ? Ce site, bien qu’en anglais, donne une partie de la réponse ! Pourquoi ne pas créer des bricolages en lien avec nos aventures favorites ? Les références présentées sont certainement surtout connues des anglo-saxons, mais on note quand même une idée avec le Gruffalo, et finalement, c’est déclinable à l’envi ! A vos idées, à vos pinceaux !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange