La mare aux mots
Parcourir le tag

Marie Lafrance

Les invité.e.s du mercredi : Marie Lafrance et Delphine Jacquot

Par 25 janvier 2017 Les invités du mercredi

Aujourd’hui, on a eu envie d’en savoir plus sur Marie Lafrance, illustratrice dont on suit le travail depuis quelque temps et qui vient de sortir un magnifique album aux éditions de la Bagnole. Ensuite, nous partons en vacances avec l’auteure-illustratrice Delphine Jacquot ! Nous vous souhaitons un bon mercredi !


L’interview du mercredi : Marie Lafrance

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre dernier album, DEUX garçons et UN secret sorti aux éditions de la Bagnole, une magnifique histoire dans laquelle on peut voir de l’homosexualité ?
En fait pour moi ce livre parle beaucoup plus des préjugés, du regard de l’autre sur une différence perçue, que d’homosexualité. Les deux garçons jouent à un jeu, qui devient rapidement un enjeu de société et divise leurs familles et leurs amis. L’auteur donne des pistes, en douceur, pour l’ouverture, la tolérance, et franchement à regarder l’état du monde on gagnerait tous à ce que ces notions soient enseignées à un très jeune âge !
Deux petits garçons qui s’amusent à se marier c’est l’essence même de l’enfance, dans toute son innocence. Cette fraîcheur, c’est souvent les adultes qui viennent la souiller, avec leurs œillères et leurs préjugés.
Cet album est subtilement subversif, car il dit aux enfants : vos parents peuvent se tromper, ils ne sont pas nécessairement parfaits, ils ont parfois des défauts, mais on peut les aimer quand même et tracer soi-même son chemin. C’est toute la pertinence de la littérature jeunesse, pour moi, d’enseigner aux enfants à penser par eux-mêmes !

Quelles techniques d’illustration avez-vous utilisées pour cet album ?
J’ai tout dessiné à la mine de plomb, je colore ensuite digitalement. Je me sers de ce que je trouve pour les textures, je « scanne » du bois, des tissus, des expériences sur papier avec différents médiums. Avant de développer cette technique je me suis battue des années avec de l’acrylique et des pinceaux, pour lesquels je n’étais pas très douée finalement ! Ma technique actuelle m’a fait revenir avec bonheur vers le dessin, qui m’est beaucoup plus naturel.

Vous utilisez des techniques différentes suivant les projets ?
Depuis quelques années je me sers uniquement de cette technique mais je la développe au gré des projets et j’ai l’impression d’en apprendre tous les jours les multiples possibilités. Actuellement je travaille de plus en plus le dessin, et le « lâcher prise », je travaille sans trop réfléchir, et quelquefois ça m’amène où je n’aurais jamais pensé aller.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?
J’ai d’abord surtout fait de l’Illustration éditoriale, pour des magazines et des journaux, j’ai aussi travaillé avec plaisir pour des agences de publicité, je n’étais pas particulièrement attirée par l’édition jeunesse, on peut dire que je suis tombée dedans quand ma fille était petite ! J’y ai découvert un univers, une liberté et un très grand plaisir, je crois que ça me va assez bien finalement.

Quelles étaient vos lectures d’enfant, d’adolescente ?
J’étais une enfant très angoissée, seule la lecture me calmait, je lisais donc énormément, et tout ce qui me tombait sous la main ! J’ai lu la Comtesse de Ségur, la bibliothèque rose, Tintin, les Club des Cinq, et sans transition, à la faveur de la bibliothèque familiale bien garnie, les classiques, Dumas, puis Zola, Victor Hugo, Stendhal, Simone de Beauvoir, Simenon, Dostoïevsky, souvent bien avant de pouvoir comprendre ce que je lisais, j’ai donc relu plus tard.

Quelques mots sur vos projets ?
Je travaille actuellement à un album sur une géante qui a vraiment existé et voyagé avec le cirque Barnum dans la deuxième moitié du 19e siècle, c’est du bonbon.
Et j’ai plusieurs débuts d’histoire que j’aimerais écrire moi-même.

Bibliographie (francophone) :

  • Deux garçons et un secret, illustration d’un texte d’Andrée Poulin, éditions de la Bagnole (2016), que nous avons chroniqué ici.
  • Mes comptines à chanter, illustration de chansons classiques, Seuil Jeunesse (2015).
  • Le petit ours gris de la Mauricie, illustration de chansons de Félix Leclerc, La Montagne Secrète (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Le petit gilet beige, illustration d’un texte d’Ingrid Chabbert, Des ronds dans l’O (2013).
  • Le nouveau voyage de Monsieur Caca, illustration d’un texte d’Angèle Delaunois, Les 400 coups (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Contes du Vietnam, illustration d’un texte de Chon Tanh Phan, Milan Jeunesse (2010).
  • Contes et Sagesses d’Afrique, illustration d’un texte de Souleymane Mbodj, Milan Jeunesse (2009).
  • Petits contes méchants, illustration d’un texte de Gudule, Milan Jeunesse (2008).
  • Le sorcier amoureux, illustration d’un texte de Mireille Levert, Dominique et compagnie (2007).
  • Le petit chien de laine, illustration d’un texte de Lionel Daunais, La Montagne Secrète (2005).
  • Émilie pleine de jouets, illustration d’un texte de Gilles Tibo, Dominique et compagnie (2003).
  • Le grand voyage de Monsieur Caca, illustration d’un texte d’Angèle Delaunois, Les 400 coups (2002).
  • Chansons drôles, chansons Folles, illustration de chansons d’Henriette Major (2000).

Le site de Marie Lafrance : http://www.marielafrance.net.


En vacances avec… Delphine Jacquot

Régulièrement, je pars en vacances avec un.e artiste (je sais vous m’enviez). Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à la.le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet.te artiste va donc profiter de ce voyage pour me faire découvrir des choses. On emporte ce qu’elle.il veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… 5 de chaque ! 5 albums jeunesse, 5 romans, 5 DVD, 5 CD, sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il.elle veut me présenter et c’est elle.lui qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette fois-ci, c’est avec Delphine Jacquot que je pars ! Allez en route !

5 albums jeunesse :

  • Les aventures d’Archibald le koala de Paul Cox
  • Love de Gian Berto Vanni et Lowell A. Siff
  • Romance de Blexbolex
  • Les aventures de la famille Mellops de Tomi Ungerer
  • Martha était là d’Atak

5 romans :

  • Le mur invisible de Marlen Haushofer
  • La femme changée en renard de David Garnett
  • La fin des temps de Haruki Murakami
  • Le dernier des fous de Timothy Findley
  • Le mystérieux docteur Cornélius de Gustave Le Rouge

5 BD :

  • Tintin de Hergé
  • Commissaire Toumi d’Anouk Ricard
  • Jane, le renard et moi d’Isabelle Arsenault et Fanny Britt
  • Peggy Lee de Fanny Michaëlis
  • La révolte d’Hop-Frog de David B. et Christophe Blain

5 DVD :

  • La Mort aux trousses d’Alfred Hitchcock
  • Winnipeg mon amour de Guy Maddin
  • Les ailes du désir de Wim Wenders
  • Apocalypse Now de Francis Ford Coppola
  • Interstellar de Christopher Nolan

 5 CD :

  • Clair de lune de Debussy
  • Solo piano de Philip Glass
  • Tender Prey de Nick Cave
  • Éthiopiques-volume 4 de Mulatu Astatke
  • Play Captain Calypso’s hoodoo party de Wild Billy Childish and the Blackhands

5 artistes :

  • Glen Baxter
  • Henry Darger
  • Charles Fréger
  • Marcel Dzama
  • Philippe Ramette

5 lieux :

  • Binic, mon port d’attache
  • le Muséum d’histoire naturelle de Florence
  • la brocante Place du Jeu de Balle à Bruxelles
  • le Palais de Pena (par temps de brume) à Sintra, au Portugal
  • les backwaters au Kerala, en Inde

Delphine Jacquot est auteure et illustratrice.

Bibliographie sélective :

  • Réclamez des contes, texte et illustrations, Les Fourmis Rouges (2016), que nous avons chroniqué ici.
  • Casse-Noisette, illustration d’un texte de Pierre Coran, Didier Jeunesse (2015).
  • Un éléphant à New York, illustration d’un texte de Benoît Broyart, Didier Jeunesse (2015).
  • Le fil de soie, illustration d’un texte de Cécile Roumiguière, Thierry Magnier (2013).
  • Cendrillon ou la belle au soulier d’or, illustration d’un texte de Jean-Jacques Fdida, Didier Jeunesse (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Les aventures improbables de Peter et Herman, texte et illustrations, Les Fourmis Rouges (2013).
  • Le livre secret des anges, illustration d’un texte de Mario Urbanet, Glénat (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • La belle au bois dormant ou le Songe de la vive ensommeillée, illustration d’un texte de Jean-Jacques Fdida, Didier Jeunesse (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Monsieur Chopin ou le voyage de la note bleue, illustration d’un texte de Carl Norac, Didier Jeunesse (2010).
  • Comptines de miel et de pistache, Didier Jeunesse (2009).

You Might Also Like

C’est pas mon genre !

Par 9 janvier 2017 Livres Jeunesse

Si vous êtes fidèles de la mare aux mots, vous savez à quel point les sujets tel que le sexisme, le genre, l’homophobie… nous tiennent à cœur (la chronique la plus lue du blog reste d’ailleurs celle sur l’homosexualité dans les livres pour enfants). Même si nous parlons régulièrement de ces sujets, nous n’avions pas fait de chronique dédiée depuis un moment. Trois livres sortis récemment sont l’occasion de le faire. Après la chronique, vous trouverez quelques autres pistes. Et cette chronique est ouverte à tous et à toutes, sans abonnement, n’hésitez donc pas à partager.

Un extraterrestre débarque sur Terre dans le but d’en savoir plus sur quelque chose qui n’existe pas sur sa planète : le genre. Qu’est-ce qui différencie un garçon d’une fille. Et plus il interroge les personnes qu’il croise, plus notre héros est embêté… visiblement, à part physiquement, ce n’est pas si facile de faire la différence entre les deux sexes.
Bonjour madame ! parle avec beaucoup d’intelligence du genre. Bien qu’on y aborde énormément de sujets, bien qu’il soit un support parfait pour un travail en classe, voilà un album qui ne ressemble pas non plus aux livres militants qu’on aime bien parce qu’ils défendent des idées qui nous tiennent à cœur et qui « ont le mérite d’exister » (oui, j’ai quelques noms en tête, mais ne comptez pas sur moi pour les donner ici). Non Bonjour madame ! est un très bon album tout court. Il déconstruit avec beaucoup d’humour les clichés sexistes en montrant à quel point les aprioris sont ridicules quand ils sont vus par une personne extérieure. Celui qui ne connaît pas sur sa planète de différence entre les deux genres s’étonnera aussi que l’un ne supporte pas d’être pris pour l’autre (comme si c’était insultant pour un garçon d’être pris pour une fille).
Un album drôle, intelligent et bien foutu pour réfléchir à l’absurdité des phrases du genre « c’est un truc de filles ».

Émile et Mathis s’aiment énormément, si bien que le jour où les deux enfants trouvent une bague ils décident de se marier. Seulement quand Émile raconte à ses parents ce beau moment qu’il a vécu ceux-ci ne sont pas vraiment à la fête et lui expliquent que ce n’est pas possible, un garçon ne peut pas se marier avec un garçon !
Parler d’homosexualité dans un livre pour enfant ce n’est pas évident. D’ailleurs, peu de maisons d’édition osent (il y a des auteur.e.s qui ont des projets dans leurs tiroirs, mais ont du mal à les faire éditer). Des albums sur ce sujet qui sont délicats, intelligents, poétiques et bien illustrés… ça ne court par les rues ! On pense surtout au superbe Jérôme par cœur de Thomas Scotto et Olivier Tallec. Comme dans ce dernier, dans DEUX garçons et UN secret on ne parle d’ailleurs pas directement d’homosexualité. Dans les deux albums, il n’est peut-être juste question que d’une forte amitié, c’est le regard des adultes qui transforme tout ça. Ici, on parle donc de parents qui se mêlent des beaux sentiments de leurs enfants et de parents plus ouverts, on parle aussi des ami.e.s complices, d’accepter les autres comme ils sont. Plus tard, comme le dit la mère de Mathis, les deux garçons se marieront peut-être… et peut-être pas, et alors ?
Un bel album délicat et poétique sur les amours des enfants et sur le regard intolérant de certains parents.

Les garçons cherchent toujours la bagarre alors que les filles cherchent la paix, Le rose est une couleur de fille, À la maison les filles aident plus que les garçons, En classe les garçons sont turbulents alors que les filles sont calmes… Qui n’a jamais entendu ces phrases idiotes, ces clichés sexistes ? Et si l’on réfléchissait d’où viennent ces idées reçues ?
Alors que certains éditeurs essaient de sortir des livres antisexistes qui se révèlent finalement plus sexistes qu’autre chose (mais comme il y a un filon, faut y aller !), Oskar éditeur a sorti un album plein d’intelligence et de bon sens sur les préjugés sexistes. Intelligent, car il ne nie pas tout… mais explique des choses. Il rappelle que la société n’élève pas pareil les enfants en fonction de leur sexe, on ne demande pas la même chose à un garçon qu’à une fille et ça explique pas mal de choses (l’album devrait d’ailleurs être lu par tous les parents et tou.te.s les enseignant.e.s !!!). Ici, on réfléchit (l’ouvrage est sorti dans la collection Philo, des mots pour réfléchir), on nous donne des exemples concrets, on nous invite même à jouer. C’est vraiment bien fait, qu’on le lise à la maison ou qu’on l’utilise en classe.
28 idées reçues sur les filles et les garçons torpillées avec intelligence, un album IN-DIS-PEN-SA-BLE !

Si vous avez aimé cette chronique, quelques autres qui pourraient vous plaire :

Retrouvez les livres antisexistes que nous avons chroniqués regroupés ici et ceux sur l’homosexualité .

Bonjour madame !
Texte de Delphine Rieu, illustré par Julie Gone
Eidola
10 €, 160×220 mm, 32 pages, imprimé en France, 2016.
DEUX garçons et UN secret
Texte d’Andrée Poulin, illustré par Marie Lafrance
Éditions de la bagnole dans la collection La vie devant toi
13,90 €, 250×250 mm, 32 pages, imprimé en Canada, 2016.
Idées reçues sur les filles et les garçons
Texte d’Agnès Aziza, illustré par Manu Boisteau
Oskar Éditeur dans la collection Philo, des mots pour réfléchir
14,95 €, 165×230 mm, 230 pages, imprimé en Europe, 2015.

You Might Also Like

Musiques d’enfance

Par 18 novembre 2014 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui, je vous présente une sélection de CD, pour chanter et rêver !

Wanted Joe DassinJoe Dassin tient une place particulière dans ma vie. Ma grand-mère, de qui j’étais extrêmement proche, l’écoutait souvent, et appréciait sa voix si particulière. On l’écoutait en cassette audio dans sa voiture, quand j’allais chez elle le week-end, et on regardait les reportages le concernant à la télévision, ensemble sur le canapé… J’ai été bercée par ses chansons qui racontent souvent de petites histoires que les plus jeunes peuvent comprendre (à leur niveau tout du moins).
J’étais donc très curieuse de découvrir Wanted Joe Dassin, un album pour enfants qui remet certains des plus grands tubes du chanteur des années 60 : Les Champs-Elysées, Le petit pain au chocolat, Le moustique, Le chemin de Papa, Siffler sur la colline, L’équipe à Jojo, Comme la lune… En tout, ce sont quatorze titres que reprennent The Joe’s, groupe composé de Laurent Madiot, Ben Ricour et Jean-Pierre Cheveu Bottiau. C’est une très belle surprise ! Ils n’essaient pas de copier, ils ont leur propre style et les arrangements musicaux sont modernes et pétillants ! C’est gai, vivant, et très agréable à écouter ! Il manque juste un petit livret pour suivre les paroles !
Un album dans l’air du temps, qui remet au goût du jour des tubes d’antan !
Des concerts issus de cet album sont donnés par The Joe’s un peu partout en France. Renseignez-vous !
L’écouter sur deezer.

HENRI DESHenri Dès est une autre page importante de mon enfance. J’avais plusieurs cassettes audios, les textes de ses chansons contenues dans les petits livrets sont parmi les premières choses que j’ai su lire pour pouvoir chanter en même temps que lui, et c’est aussi mon premier concert (en 1996 à l’Acropolis de Nice, dans des fauteuils rouges en velours qui me paraissaient immenses à l’époque).
Alors même si je n’écoute plus ses chansons en boucle, je garde une tendresse pour ce chanteur pour enfants, et j’étais ravie de découvrir ce beau livre-CD à l’occasion de ses 50 ans de carrière. Ce sont donc pas moins de 50 chansons qui sont réunies sur deux CD, pour redécouvrir l’ambiance joyeuse, les petites histoires, les mélodies entrainantes, et la voix douce d’Henri Dès. Et surtout, on trouve un joli livret contenant une belle illustration pop-up retraçant la vie et la carrière du chanteur, avec des photos d’époque !
50 ans de chansons est un bel objet pour découvrir ou redécouvrir Henri Dès qui chante depuis un demi-siècle !
Retrouvez des extraits sur le site d’Henri Dès.

lila et les piratesLila est la fille du grand pirate Edward Tromblon. Et ce n’est pas marrant de voir son père partir sur les mers ! Elle décide alors de partir le rejoindre ! Accompagnée de son perroquet Kiko elle prend la mer et vit de grandes aventures !
Avec Lila et les pirates, Nicolas Berton nous embarque dans une grande aventure chantée et endiablée ! Ça bouge, c’est entrainant, varié, et original ! La musique, les paroles, l’ambiance sonore, tout est réuni pour créer une vraie aventure musicale ! Et c’est assez rare : l’ensemble des chansons peut s’écouter séparément, mais forme également une vraie histoire ! Ce n’est ni une suite de titres, ni un conte lu !
Un disque à écouter pour prendre le large !
Vous pouvez retrouver plus d’informations, des extraits musicaux, des vidéos, et les paroles des chansons sur le site dédié à Lila et les pirates.

le petit ours gris de la mauricieAu cœur de la Mauricie, province canadienne, un ourson désobéit à ses parents et refuse d’entrer en hibernation. Il n’a pas peur, et il veut partir explorer les paysages enneigés ! Aventure risquée…
Le petit ours gris de la Mauricie est un conte hivernal de Félix Leclerc, à lire au coin de la cheminée, et à écouter !
Des chansons d’Edgar Bori à l’accent canadien qui nous fait voyager ponctuent la lecture, et on peut également suivre l’histoire sur un beau livre illustré par Marie Lafrance avec tendresse et délicatesse. C’est le genre d’histoire qui donne envie de se pelotonner dans une couverture, près du radiateur ou de la cheminée un soir d’hiver !
Un livre-CD qui nous fait voyager dans le froid inquiétant, en paroles et en musique, assez court et donc adapté aux plus jeunes !
Vous pouvez écouter des extraits de ce CD sur le site des éditions de La Montagne Secrète.

Babatoumba a un rendez-vous importantBabatoumba est un jeune garçon bien pressé. Il a un rendez-vous important. Mais en chemin, il rencontre Xylo l’hippo, Nimportekoa le koala, Chignon la guenon, Lèveto l’éléphanteau et Couchetar le guépard, qui ont tous besoin de son aide ! Il s’arrête, mais reprend rapidement sa route, il est pressé…
Après les contrées froides, les pays chauds ! Elodie Perraud Soubiran nous emmène dans une aventure entre lecture et musique, au cœur de l’Afrique ! C’est vivant, plein d’humour, joliment illustré par Olivier Deliens, et plaisant à écouter !
De quoi s’évader, rêver et rire sans bouger de son canapé !
Vous pouvez retrouver une vidéo de présentation avec des extraits musicaux sur le site des éditions Éponymes Jeunesse.

Quelques pas de plus…
Retrouvez tous les CD et livres-CD musicaux que nous avons chroniqués sur l’album Pinterest qui leur est consacré.

Wanted Joe Dassin
de The Joe’s : Laurent Madiot, Ben Ricour et Jean-Pierre Cheveu Bottiau
Naïve Jeunesse
18 € (prix conseillé), durée : 44 min. env, 2014.
50 ans de chansons
d’Henri Dès
Universal
15 € (prix conseillé), 275×140 mm, 16 pages, durée : 127 min. env., lieu d’impression non indiqué, 2014.
Lila et les pirates
de Nicolas Berton
Naïve Jeunesse
14 € (prix conseillé), durée : 45 min, 2014.
Le petit ours gris de la Mauricie
Texte de Félix Leclerc, illustré par Marie Lafrance, lu et chanté par Edgar Bori
La montagne secrète
20 € (prix conseillé), 10 € en version numérique, 210 x 210 mm, durée : 37 min. env., imprimé à Hong-Kong, 44 pages, 2013.
Babatoumba a un rendez-vous important
Texte d’Elodie Perraud-Soubiran, illustré par Olivier Deliens, lu et chanté par Marthelene
Éponymes Jeunesse
13 € (prix conseillé), durée : 24 min. env., 2014.

Marianne

You Might Also Like

Et si on parlait du caca ?

Par 24 janvier 2014 Livres Jeunesse

Ah cette chose si mystérieuse et qui fait rire… rien que le mot « caca » et les enfants se bidonnent ! Pourtant, c’est aussi un sujet de questionnement de la part des enfants. Je vous propose deux albums sur le sujet, un pour dédramatiser le caca (tout le monde le fait, non ?) et l’autre un peu plus informatif.

Tout Le Monde Fait CacaLe loup dans la forêt, l’éléphant d’Afrique en Afrique et l’éléphant d’Asie en Asie, le pigeon sur les statues, la mouche dans la tasse de lait, les parents aux toilettes… tout le monde, si si, tout le monde, fait caca !

Un album très simple, mais efficace, dont la chute est « et moi depuis ce midi sur mon petit pot ». Grâce à Rascal et Pascal Lemaitre, on dédramatise donc le caca et l’on se félicite d’arriver à le faire dans le pot. Un petit album (sorti dans la collection Lutin Poche donc à petit prix) plein d’humour pour parler du pot, donc, et rappeler que ce besoin naturel est commun à tout le monde. Il n’y a donc pas besoin d’en faire tout un plat !

Nouveau Voyage de monsieur Caca (Le)Voilà que Monsieur caca est tombé dans l’eau des toilettes… et si c’était le début d’une aventure ? Il va parcourir des tuyaux, les égouts et même visiter une usine ! Un sacré voyage pour Monsieur Caca !

Le nouveau voyage de Monsieur Caca est une suite (mais on peut le lire aisément sans avoir lu le premier, on comprend tout à fait de quoi il s’agit !). Alors que Le grand voyage de Monsieur Caca expliquait comment ce qu’on mange se transforme, celui-ci explique ce qu’il devient après nous avoir quittés. C’est plein d’humour (mais pas trop, juste ce qu’il faut) et instructif pour les petits. On parle donc ici de l’assainissement de l’eau et de la récupération des déchets. Un album cartonné drôlement bien fait !

Quelques pas de plus…
Encore envie de caca ? Pipi caca au musée.
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Rascal (Le plus joli des rêves et Le temps des ours) et d’Angèle Delaunois (Chronique d’une sorcière d’aujourd’hui : Isabelle et Chronique d’une sorcière d’aujourd’hui : Alicia).

Tout le monde fait caca !
Texte de Rascal, illustré par Pascal Lemaitre
L’école des loisirs dans la collection Lutin poche
5,60€, 150×190 mm, 27 pages, imprimé en France, 2013 (première édition 2011)
Le nouveau voyage de monsieur Caca
Texte d’Angèle Delaunois, illustré par Marie Lafrance
Les 400 coups
7,50€, 187×187 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013.

A part ça ?

Suivant ce qu’on mange, le caca n’est pas le même. On voit ça dans un petit jeu en ligne appelé La machine à caca.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange