La mare aux mots
Parcourir le tag

Marjorie Béal

En voiture, Simone !

Par 6 avril 2015 Livres Jeunesse

Notre camping-car !Aujourd’hui, pour une petite fille en bottes de pluie rouges, c’est jour de fête : son grand-père passe la chercher avec son camping-car, et tous deux partent, en tête à tête, pour quelques jours à la mer. Enfin, à la mer ou ailleurs, peu importe, finalement, ce qui compte, c’est de partir avec son papi, en camping-car. Et quand une tempête éclate, c’est encore mieux : une bonne raison de rester enfermé dans ce petit nid douillet !
Les enfants ont parfois des lubies qu’on a du mal à comprendre, comme jouer avec un emballage plutôt qu’avec le cadeau lui-même, ou encore préférer le moyen de transport à la destination des vacances ! C’est vrai ça, pourquoi aller pique-niquer sur la plage, alors qu’on peut pique-niquer tout pareil dans le camping-car ? La relation entre la petite fille et son grand-père est très attendrissante, et les illustrations de Magali Arnal, faites en partie au feutre, donnent un album une teinte très inhabituelle que j’aime beaucoup.
Le même vu par Le tiroir à histoires.

La plus BelleQu’elle est belle, cette petite voiture rouge ! C’est la plus belle, même, disent le titre et le texte. Au fil des pages, la plus belle tourne sur elle-même, chante à tue-tête, fonce droit devant puis se repose un peu, se fait mal et file au garage… Mais quand on regarde bien tous les détails des illustrations, on voit que la petite fille en arrière-plan, celle qui joue avec la voiture, vit les mêmes aventures que son jouet. De qui parle vraiment le narrateur ? Qui est la plus belle finalement ?…
Voilà un album tout mignon, dans lequel un petit garçon parle de la petite fille dont il est amoureux. Tout en formes géométriques, les illustrations sont principalement en rose, jaune, orange et rouge, c’est très visuel : parfait pour accrocher le regard des tout-petits ! Et c’est surtout une très jolie façon de rappeler que les filles aussi ont droit de jouer aux voitures (tout comme les garçons ont droit de jouer à la poupée, si si).
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Ma OuatureNe dit-on pas que les enfants ont une imagination débordante ? Comme ce petit garçon qui a construit une Ouature extraordinaire et qui se fait voler son doudou par la Grenouille Cosmique !
Heureusement que sa Ouature, lancée à la poursuite du méchant qui s’enfuit dans son technomobile, peut voler jusque dans les nuages, plonger jusqu’aux fonds marins, se battre contre les calamars géants, s’élever jusqu’au soleil et rattraper in extremis les doudous jetés sans pitié dans l’espace. Ouf, c’était moins une !
Quelle aventure que celle de ce petit garçon et de sa Ouature ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne s’ennuie pas : le rythme de l’histoire mime parfaitement la vitesse de la course-poursuite qui forme le cœur de l’album. Sur chaque page, on trouve de nouveaux détails, de nouvelles créatures, de nouveaux décors, dans le style très moderne de Federico Combi. Un bel album qui rappelle qu’on peut tous vivre de folles aventures, pour peu qu’on ait un peu d’imagination !
Des extraits sur le site de l’éditeur.
Le même vu par Sous le feuillage et Les Lectures de Liyah.

Allez savoir pourquoi, vos jeunes enfants deviennent fous dès qu’ils voient une bétonnière, un camion-poubelle ou une tractopelle ? Alimentez leur passion grâce à ces deux documentaires consacrés aux transports !

Les transportsLe livre Les Transports, de la collection Ma Baby Encyclopédie Larousse, suit une famille de son départ en vacances dans la voiture familiale jusqu’au cockpit de l’avion, en passant par le garage avec sa dépanneuse, l’autoroute avec ses semi-remorques, ou encore le train avec son wagon plateau porte-voitures. À la fin de l’ouvrage, des jeux, des stickers et un puzzle permettent de découvrir le monde des transports en s’amusant. La couverture matelassée est parfaite pour les petites mains !

Les transportsL’imagier Les transports, dans la collection cache-cache docs de Milan, se construit autour de doubles-pages thématiques : les vélos et les trottinettes, les bus, les trains et les tramways, les véhicules de travaux et de secours… Sur chaque double, les illustrations foisonnantes sont légendées de petits textes explicatifs, dont certains sensibilisent à la sécurité (port du casque à vélo, de la ceinture en voiture, etc.) Les nombreux volets à ouvrir cachent plein de petits détails amusants que les plus jeunes vont adorer !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Fanny Robin (Margot et On n’a rien vu venir), de Marjorie Béal (La coccinelle et le caméléon, Lucien le magicien, L’histoire qui fait peurÀ la campagneEt toute la ville s’éveilleMes deux papasSi petitSi grandMa maison du bout du monde, et La fabrique extraordinaire), de Pierre Crooks (Hippopo Tam-Tam, Saperlipopette mène l’enquête et Poulp’ombre), et de Romain Guyard (Si ta voisine est une sorcière, Si tu rencontres un loup dans la forêt20 bonnes raisons d’aller à l’école20 bonnes raisons de croire au Père Noël et Pourquoi les chiens n’aiment pas les chats). Retrouvez également nos interviews de Fanny Robin et Marjorie Béal.

Notre camping-car !
de Magali Arnal
l’école des loisirs
12,20€, 209×267 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
La plus Belle
Texte de Fanny Robin, illustré par Marjorie Béal
Des ronds dans l’O jeunesse
10€, 207×211 mm, 28 pages, imprimé en Belgique, 2015.
Ma Ouature
Texte de Pierre Crooks, illustré par Federico Combi
Balivernes Éditions
13€, 250×290 mm, 30 pages, imprimé en Belgique, 2014.
Les Transports
Texte de Jean-Michel Billioud, illustré par Romain Guyard
Larousse dans la collection Ma Baby Encyclopédie Larousse
6,90€, 205×195 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2014.
Les transports
Texte de Ruth Martin (traduit par Sylvie Lucas), illustré par Allan Sanders
Milan dans la collection cache-cache docs
9,90€, 208×226 mm, 16 pages, imprimé en Malaisie, 2015.

Marie

You Might Also Like

C’est qui le plus fort ?

Par 19 septembre 2014 Livres Jeunesse

La coccinelle et le caméléonUn caméléon aperçoit une coccinelle, tout de go il lui déclare qu’elle est bien petite, la coccinelle quant à elle trouve cet animal bien grand ! Le caméléon rétorque que lui au moins est élégant, la coccinelle objecte qu’elle au moins vole… S’en suit une petite conversation où chacun oppose à l’autre ses qualités pour lui faire comprendre qu’il est le mieux…
La coccinelle et le caméléon est un petit album plein d’humour signé Laurie Cohen et Marjorie Béal. Ici donc on se compare, on se trouve mieux que l’autre et la fin (très drôle) nous prouvera que tout avantage est relatif. On parle donc de la différence, d’accepter l’autre tel qu’il est et de relativiser nos « avantages ». Graphiquement, je trouve que c’est un des albums les plus réussis de Marjorie Béal (et d’après moi le meilleur album du duo).
Un bel album plein d’humour avec un beau message derrière.

D’unWaterlo & Trafalgar côté Trafalgar, de l’autre Waterlo. Chacun est derrière son mur, armé d’une longue vue et zieute l’autre. Waterlo observe Trafalgar, Trafalgar observe Waterlo… et par tous les temps ! Trafalgar voit un escargot, ça égaye son quotidien, mais celui-ci continue sa route… et fini chez Waterlo qui le mange ! Trafalgar hurle, menace, sort les armes, Waterlo hurle, menace, sort les armes. Puis on va se coucher. Et le lendemain, ça recommence…
Waterlo et Trafalgar est un album sans texte, proche de la BD, signé Olivier Tallec. Ici, on parle donc de deux hommes en guerre (sont-ils les gardes de deux peuples ennemis ? la réponse sera donnée à la fin). Trafalgar et Waterlo sont différents, ils n’agissent pas de la même façon, n’ont pas les mêmes armes, la même nourriture, mais au fond… ne sont-ils pas fait pour s’entendre ?
Un superbe album du génial Olivier Tallec qui nous fait réfléchir un peu et sourire pas mal.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Laurie Cohen (Dans la nuit noire, Une touche de…, Mon ami imaginaire, À la campagne, Ma maison du bout du monde, Si petit, Si grand, Et toute la ville s’éveille, Est-ce que vous m’aimerez encore…?, Dans le ventre de maman et Ma voisine est une sorcière), Marjorie Béal (Lucien le magicien, L’histoire qui fait peurÀ la campagne, Et toute la ville s’éveille, Mes deux papas, Si petit, Si grand, Ma maison du bout du monde, et La fabrique extraordinaire) et Olivier Tallec (Jérôme par cœur, La boum ou la plus mauvaise idée de ma vie, Qui quoi qui, Coffret Grand Loup & Petit Loup, MarlaguetteLe plus féroce des loups, Pas de pitié pour les baskets, Kevin et les extraterrestres, Restons Calmes !, Joyeux Noël Rita et MachinMaurice Carême chanté par Domitille, Mon cœur en miettesLe slip de bain, ou les pires vacances de ma vie et La croûte). Retrouvez aussi nos interview de Marjorie Béal et d’Olivier Tallec.

La coccinelle et le caméléon
Texte de Laurie Cohen, illustré par Marjorie Béal
Frimousse dans la collection Tralala itou
11 €, 185×185 mm, 24 pages, imprimé en Slovénie, 2014.
Waterlo & Trafalgar
d’Olivier Tallec
Père Castor
13 €, 195×260 mm, 58 pages, imprimé en Chine, 2012.

You Might Also Like

Trois petits héros

Par 19 août 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, la lettre L est à l’honneur ! Lucien, Léo et Lila nous offrent des histoires pour les plus jeunes !

Lucien le magicienLucien est un vrai magicien ! Un de ceux qui peuvent transformer les glaçons en pluie, faire disparaître bonbons et ballon d’un seul coup de baguette, ou créer des rêves avec de simples crayons ! Mais son tour le plus fort est sans doute celui qui consiste à transformer Lucie en coquelicot…
Coup de cœur pour Lucien le magicien, ce petit album carré aux pages renforcées de la collection Premières histoires des petits qui devrait séduire les plus jeunes ! Avec tendresse, poésie, et quelques formules magiques, Anne Loyer nous présente un petit personnage attachant qui va conquérir le cœur des enfants ! Les illustrations de Marjorie Béal, très graphiques, en noir, blanc, et jaune (à une exception près… je vous laisse découvrir) sont vraiment superbes et complètent à merveille cette histoire simple et drôle, accessible aux plus jeunes ! Une belle réussite !
Vous pouvez consulter quelques pages sur le site des éditions Tourbillon.

léoLéo fête son anniversaire et essaie de porter son gâteau tout seul. Il aime également faire de la luge dans un carton, et a parfois du mal à s’endormir quand la lune brille trop fort.
Lila, elle, part à l’aventure. Dans le jardin, elle joue avec un papillon, et essaie d’escalader le mur pour voir ce qu’il se passe de l’autre côté… Elle veut tout savoir et tout expérimenter.
Léo et Lila sont deux jeunes enfants, qui découvrent la vie et partagent avec nous les petits événements et les grands plaisirs du quotidien. Des expériences, des maladresses, de petits moments de bonheur…
Dans ces deux tout petits albums, qui sont complètement indépendants, Imme Dros raconte de très courtes histoires sur deux ou trois pages, en rimes et avec des mots simples. lilaLes illustrations d’Ingrid Godon, stylisées et très expressives à la fois, principalement bleues, rouges et grises sont pleines de douceur et mettent en valeur les aventures de ces deux jeunes personnages, qui découvrent avec joie leur environnement quotidien.
Voici deux petits albums simples et harmonieux !
Vous pouvez feuilleter quelques pages sur le site des éditions La joie de lire : Léo, Lila.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres d’Anne Loyer (Dans l’enfer d’Écomonde, La rentrée de Noé, La petite enquiquineuse et le vieux géant, Candy, Sur les quais, Ma grande sœur et Moi, Einstein, gardien de maizoo), Marjorie Béal (L’histoire qui fait peurÀ la campagne, Et toute la ville s’éveille, Mes deux papas, Si petit, Si grand, Ma maison du bout du monde, et La fabrique extraordinaire) et Ingrid Godon (Quelque chose de grand). Retrouvez également nos interviews d’Anne Loyer et Marjorie Béal.

Lucien le magicien
Texte d’Anne Loyer, illustré par Marjorie Béal
Tourbillon dans la collection Premières histoires pour les petits
7,95 €, 187 x 167 mm, 17 pages, imprimé en Malaisie, 2014
Léo et…
Texte de Imme Dros (traduit par Maurice Lomré), illustré par Ingrid Godon
La joie de lire
6,90 €, 167 x 168 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2014
Lila et…
Texte d’Imme Dros (traduit par Maurice Lomré), illustré par Ingrid Godon
La joie de lire
6,90 €, 167 x 168 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2014

À part ça ?

En Picardie, jusqu’en Octobre se tient Jardins en scène ! De la danse, du théâtre, du cinéma, le tout dans les plus beaux parcs et jardins de la région.

Marianne

You Might Also Like

Des petits héros pour nos petits héros à nous

Par 23 février 2014 Livres Jeunesse

Je vous propose, aujourd’hui, une sélection d’ouvrages pour les plus jeunes.

On commence par de toutes nouvelles séries et tout d’abord… Les pops !

Les pops rien qu'à moiSourili a un trésor, attention c’est SON trésor, pas question de le partager avec ses amis. Ronlapin est triste, lui n’en a pas… Heureusement, Zazèbre va lui montrer qu’on peut tous avoir des trésors, que les trésors sont partout, il suffit de regarder autour de soi.

Une très jolie histoire pour se rappeler que la valeur des choses est celle qu’on leur donne. Un caillou, un marron, une feuille, tout peut devenir un trésor. Et que jouer à plusieurs, c’est bien plus amusant que de jouer seul !

Les pops pourquoi tu boudesQue c’est calme ce matin ! Ronlapin aimerait bien que ses copains se réveillent et viennent jouer avec lui. Il tente de les chatouiller un peu, mais visiblement ça ne plaît pas à Sourili qui part vite se cacher. Où est-elle ? Il faut chercher ! Ah non ce n’est pas le jeu que Ronlapin avait prévu et le voilà qui boude…

Vous l’aurez compris, ici on va parler d’une situation que l’on connaît bien avec les enfants… l’enfant boudeur ! Et contre les boudeurs, qu’est-ce qui est efficace ? Si vous ne savez pas, la solution est dans le livre !

Les pops c'est qui le plus grand ?« Coucou, les riquiquis ! » lance tout à coup Griboulion à ses copains. Riquiquis ? Les voilà surpris ! C’est qu’il pense être devenu le plus grand. Pourtant si Sourilili grimpe sur la balançoire elle le dépasse, si Ronlapin déplie ses oreilles il lui arrive au-dessus. Tous rigolent bien, pas Gribouilion qui est devenu si grand qu’il est maintenant très sérieux. Vraiment ?

Ici, c’est le fait de vouloir vite devenir grand et sortir de l’enfance dont on parle. Souvent, les enfants aimeraient d’un coup être grands, mais finalement il y a quelques avantages à être encore petit…

Les pops trop tôt pour le dodo !La journée est finie, il faut aller se coucher. Tout le monde tombe de sommeil… Ah non, pas tout le monde ! Zazèbre ne veut pas dormir, elle sort même de la maison en prétextant un rendez-vous avec la lune ! Les copains la suivent, mais les bruits de la nuit ce n’est pas très rassurant ! Et si l’on faisait une fête pour avoir moins peur ?

Dans cette quatrième et dernière aventure des Pops, on parle des enfants qui refusent d’aller se coucher… alors qu’ils sont crevés ! Zazèbre ne veut pas aller au lit, mais elle sera la première à s’endormir. On parle aussi d’affronter sa peur de la nuit.

Quatre tomes donc pour cette nouvelle série, Les pops, signée Juliette Valery et Tristan Mory (tous deux déjà auteurs du génial Patabulle). Les Pops portent bien leur nom, ça pétille, c’est coloré, c’est plein d’énergie. Tout en étant plein de tendresse, très poétique. Les livres ont des pages plastifiées, pratiques pour les petites mains. Des nouveaux héros qu’on adore déjà !

On passe à une autre série, Les livranimo sortis chez Lito.

Un pot juste pour moiPas facile de jouer quand on a une couche, il faut souvent la changer… Titourse a décidé, il faut que ça change ! Mais pour ça, il faut un pot… Où en trouver un ? Chez le castor il est au milieu de l’eau, chez la marmotte il est minuscule, chez le marcassin il y a trop d’enfants c’est toujours occupé… il doit bien y avoir une solution !

Le thème de ce livre est facile à trouver… Le pot ! Ah ce fameux pot… Ici, c’est une histoire très originale que nous raconte Muriel Zürcher (ce n’est pas une énième histoire de « non ce n’est pas fait pour mettre sur la tête »). On est quand même plus à l’aise pour jouer sans couche, non ?

Je veux prendre un bain !Se baigner dans la rivière glacée ? Pour Petite Cane, c’est hors de question ! Alors que faire quand tout le monde est trop occupé pour l’accompagner dans une petite mare bien chaude ? Un peu d’astuce, quelques amis et l’on trouve bien vite une solution.

C’est d’entraide et d’ingéniosité dont nous parle cette petite histoire de bain. Alors bien sûr on parle aussi du bonheur de patauger dans l’eau, mais si Petite Cane n’était pas aussi maline et si elle n’avait pas quelques amis prêts à l’aider, elle ne pourrait pas se baigner dans une eau bien chaude !

Qui veut un doudouUn lion c’est courageux, ça n’a pas besoin de doudou ! Tu parles… bien sûr que si, on en a besoin, surtout qu’un doudou, ça sert à tout plein de choses, pas juste à nous rassurer. Tilion est bien content d’avoir le sien ! Par contre, Papa lion a l’air bien grognon… Qu’est-ce qui le gène tant dans ce doudou ?

Ah le doudou… On sait à quel point la plupart des enfants y tiennent… Dans cet album-là, on verra qu’il n’y a pas que les enfants qui en ont besoin… Et si les parents, eux aussi, avaient parfois besoin d’un peu de réconfort ? Vive les doudous !

Je suis le roi du non !À toutes les questions, Souriceau n’a qu’une seule et même réponse : NON ! Aujourd’hui, c’est son anniversaire, ça tombe mal ! Souriceau refuse de ranger ses affaires, d’aider papa à faire le gâteau, d’aider maman à décorer la maison… Seulement quand les invités arrivent…

Ah le « non »… Que de bons moments passés pour nous parents avec un simple mot de trois lettres… Heureusement, certaines situations font que le « oui » revient, mais vite, car les invités attendent à la porte !

Beaucoup d’humour et de tendresse, là encore, dans cette série signée Muriel Zürcher, auteur qu’on aime beaucoup à La mare aux mots. Des petits albums souples aux illustrations colorées.

Encore une série, ce coup-ci le héros est un petit fantôme !

Manolo un boudeur de petit fantôme Ce matin, rien ne va ! Manolo ne veut pas se lever et quand enfin il sort du lit on ne peut pas dire qu’il soit de bonne humeur… Pendant le petit déjeuner, il continue de bouder. Sur le chemin de l’école, c’est la même chose ! Aujourd’hui, Manolo boude ! Espérons que Papa connaisse un secret qui empêche les enfants de bouder…

On retrouve donc les enfants boudeurs avec des situations qu’on connaît bien (en tout cas moi je les connais bien…) ! On peut dire que Manolo a de la chance, son papa est patient et sait le remettre de bonne humeur.

Manolo un cochon de petit fantomeOh la la, mais dans quel état rentre Manolo ! Le drap du petit fantôme n’a plus rien de blanc… on peut retrouver tout ce qu’il a fait toute la journée : du marron sous le menton c’est du chocolat, du vert sur les genoux c’est qu’il a roulé dans l’herbe… C’est sûr Maman ne va pas être contente… Et si ce petit coquin de Manolo trouvait une solution ?

Là encore, certains parents reconnaîtront cette situation où nos enfants rentrent dans un tel état qu’on se demande ce qu’ils ont bien pu faire de leur journée ! Il y en a de toutes les couleurs.

Même si je regrette un peu le « l’heure des mamans » (d’autant plus que c’est son papa qui vient chercher Manolo) et le « Maman ne va pas être contente » (papa, lui, s’en fout certainement), voilà une très bonne nouvelle série ! Quelle bonne idée d’avoir pris comme héros un petit fantôme, c’est original ! Beaucoup d’humour dans l’écriture de Sandrine Beau et dans les illustrations de Coralie Saudo. Et les livres sont beaux avec leur couverture épaisse et leur beau papier !

De nouvelles aventures pour des héros que l’on connaît déjà.

Tomi fait des crepesAujourd’hui, Tomi fait des crêpes ! Des œufs, du lait, de la farine… il a tout ce qu’il faut ! On sort la poêle (oui, Tomi n’a pas de billig !), on fait sauter, mais attention Tomi ! Faut bien qu’elle retombe dans la poêle cette crêpe et non pas sur la tête de Pingouin ! Quand on a fini, on partage avec les amis, on va se régaler !

Tomi c’est un petit ours qui nous vient de Suède. Ses aventures sont pleines de charme, drôles et délicates. Les illustrations épurées et colorées sont parfaitement adaptées aux plus petits. Typiquement le genre de héros que l’on aime. Dans Tomi fait des crêpes on parle donc de partage, de gourmandise. La plupart des enfants adorent quand on fait des crêpes, ils risquent forcément d’aimer cette petite histoire !
De nombreuses autres aventures de Tomi existent, retrouvez-les là : http://www.editions-hatier.fr/collection/tomi.
Le même vu par Les Mercredis de Julie et Butiner de livres en livres.

Oops et Ohlala prennent leur bainOops et Ohlala s’amusent bien dans leur bain, ils chantent, font nager des canards, jouent au sous-marin, se font de la barbe et des cheveux en mousse… mais attention quand même à ne pas trop éclabousser !

Ah le bonheur du bain… Deux héros qu’on aime décidément beaucoup. Des pages plastifiées, des dessins pleins d’humour et très colorés et toujours des histoires simples, mais efficaces.
Déjà 18 titres disponibles dans cette collection où les enfants retrouveront des moments de leur quotidien, retrouvez la liste ici : http://www.talentshauts.fr/?p=catalogue8-32.

On termine avec trois ouvrages qui ne présentent pas des héros récurent, mais toujours à destination des plus jeunes.

 Tac-tac le hibouJe vous présente Tac-Tac le hibou. Il n’a pas toujours eu cette tête-là, c’est à cause de sa témérité qu’il a deux petites oreilles qui pointent comme ça. Vous ne me croyez pas ? Et bien lisez Tac-Tac le hibou, vous saurez tout !

Ici, ce n’est pas un héros récurent, mais une collection qui chaque fois nous explique (de façon saugrenue) une des caractéristiques d’un animal (par exemple pourquoi les moustiques ont une épine de rose sur le bout du nez). C’est là encore des illustrations épurées, mais super efficaces, comme les enfants aiment. Faut dire que cette série est signée Édouard Manceau ! Une petite collection, un brin déjantée, qu’on aime décidément beaucoup.

Histoire qui fait peurUne histoire qui fait peur, ça vous dit ? Il faut un ciel de nuit, deux grandes étoiles, trois grandes chauves-souris… et bien d’autres choses encore ! Mais croyez-moi, vous allez avoir peuuuuur ! Quoique…

Voilà une histoire avec énumération originale et pleine d’humour ! Marjorie Béal prouve ici qu’elle peut  écrire avec autant de talent qu’elle illustre (elle est surtout connue pour ses illustrations, L’histoire qui fait peur ! n’est que le second livre dont elle signe le texte). La chute est très drôle, très bien trouvée. Un livre aussi esthétique qu’amusant, une vraie réussite !
Le même vu par Les lectures de Liyah.

On termine avec des couleurs ?

Une touche de....Une page trop blanche sur laquelle on rajoute un peu de bleu, puis un peu de rouge… tient, en se mélangeant ils font du violet ! Et si l’on mélange du bleu et du jaune alors ?

Très originale, ici aussi, cette petite histoire de couleur. Cette page sur laquelle on rajoute des gros traits de peinture et l’on voit le résultat des mélanges. Bien entendu, le fond est vu et revu (le nom des couleurs, la couleur obtenue par le mélange de deux autres), mais la forme est complètement originale. Laurie Cohen et Marjorie Béal ont eu vraiment une très bonne idée. Un très joli livre sorti chez Points de suspension.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Juliette Vallery (Patabulle et les bottes rouges, Au chat et à la souris, Patabulle cultive son jardin et Patabulle les pieds sur terre), Tristan Mory (Patabulle et les bottes rouges, Patabulle cultive son jardin et Patabulle les pieds sur terre), Muriel Zürcher (Cro-magnonLe tourneur de page, T.3 Au-delà des temps, Le gang des gigoteurs, Le voleur de lunettes, Papa Yaga, Krok Mais, Le tourneur de page, tome 2 : Vers l’inconnu, Le tourneur de page – T1 : Passage en outre-monde et La perle volée), Sigrid Martinez (Annick la bernique et la mer salée), Sandrine Beau (Fées d’hiver, Je suis une lionne, L’Ogre qui n’avait peur de rien, La girafe en maillot de bainRouge Bitume, Ma maman est comme ça, Mon papa est comme ci, On n’a rien vu venir, Roulette Russe Tome 1 Noël en Juillet, Des crêpes à l’eau, L’hippopotin, L’été où mon grand-père est devenu jaunophile, L’étrangleur du 15 Août, et Quand on sera grands), Coralie Saudo (Un pour tous, tous poussin !Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île et 101 moutons au chômage), Mellow (Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes), Amélie Graux (Comptines des papas, 9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes), Édouard Manceau (Chponk le moustique), Marjorie Béal (À la campagne, Et toute la ville s’éveille, Mes deux papas, Si petit, Si grand, Ma maison du bout du monde et La fabrique extraordinaire) et Laurie Cohen (Mon ami imaginaire, À la campagne, Ma maison du bout du monde, Si petit, Si grand, Et toute la ville s’éveille, Est-ce que vous m’aimerez encore…?, Dans le ventre de maman et Ma voisine est une sorcière). Retrouvez nos interviews de Juliette Vallery, Muriel Zürcher, Sandrine Beau, Coralie Saudo, et Marjorie Béal.

Rien qu’à moi
Texte de Juliette Vallery, illustré par Tristan Mory
Albin Michel Jeunesse dans la collection Les pops
5,90 €, 162 x172 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2014.
Pourquoi tu boudes ?
Texte de Juliette Vallery, illustré par Tristan Mory
Albin Michel Jeunesse dans la collection Les pops
5,90 €, 162 x172 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2014.
C’est qui le plus grand ?
Texte de Juliette Vallery, illustré par Tristan Mory
Albin Michel Jeunesse dans la collection Les pops
5,90 €, 162 x172 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2014.
Trop tôt pour le dodo !
Texte de Juliette Vallery, illustré par Tristan Mory
Albin Michel Jeunesse dans la collection Les pops
5,90 €, 162 x172 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2014.
Un pot juste pour moi !
Texte de Muriel Zürcher, illustré par Sigrid Martinez
Lito dans la collection Livranimo
4,90 €, 170×207 mm, 24 pages, imprimé en UE, 2014.
Je veux prendre un bain !
Texte de Muriel Zürcher, illustré par Sigrid Martinez
Lito dans la collection Livranimo
4,90 €, 170×207 mm, 24 pages, imprimé en UE, 2014.
Qui veut un doudou ?
Texte de Muriel Zürcher, illustré par Sigrid Martinez
Lito dans la collection Livranimo
4,90 €, 170×207 mm, 24 pages, imprimé en UE, 2014.
Je suis le roi du non !
Texte de Muriel Zürcher, illustré par Sigrid Martinez
Lito dans la collection Livranimo
4,90 €, 170×207 mm, 24 pages, imprimé en UE, 2014.
Manolo, un boudeur de petit fantôme
Texte de Sandrine Beau, illustré par Coralie Saudo
Les 400 coups dans la collection Manolo
8 €, 224×224 mm, 32 pages, imprimé au Canada, 2014
Manolo, un cochon de petit fantôme
Texte de Sandrine Beau, illustré par Coralie Saudo
Les 400 coups dans la collection Manolo
8 €, 224×224 mm, 32 pages, imprimé au Canada, 2014
Tomi fait des crêpes
Texte de Eva Pils et Agneta Norelid (traduit par Yann Walcker), illustré par Kenneth Andersson
Hatier Jeunesse dans la collection Tomi
4,95 €, 150×167 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014.
Oops et Ohlala prennent un bain
Texte de Mellow, illustré par Amélie Graux
Talents Hauts dans la collection Oops & Ohlala
5,80 €, 157×157 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013.
Tac-tac le hibou
d’Édouard Manceau
Frimousse dans la collection La p’tite étincelle
6,60 €, 135×135 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013.
L’histoire qui fait peur !
Texte de Marjorie Béal
Des ronds dans l’O
10 €, 166×169 mm, 30 pages, imprimé en Belgique, 2013.
Une touche de…
Texte de Laurie Cohen, illustré par Marjorie Béal
Points de suspension
8 €, 140×160 mm, 24 pages, imprimé en France, 2013.

À part ça ?

Ces comptines que vous n’oserez plus chanter à vos enfants

Gabriel

You Might Also Like

Voyages poétiques, entre campagne et mer !

Par 9 novembre 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux albums qui nous font voyager, tantôt à la campagne, tantôt à la mer… C’est beau !

Campagne_inside.indd A la campagne on prend le temps de vivre. Les feuillages nous font de l’ombre, les cerises nous régalent, l’herbe, la rosée et le vent ont une odeur particulière, les coccinelles s’envolent et les roseaux ondulent. Mais il y a aussi les groseilles, les papillons, les baisers dans les buissons, les cabanes, les feuilles mortes et le parfum de la terre.

Marre de la grisaille ? Envie de verdure ? Il suffit d’ouvrir ce bel album pour plonger dans tous ces petits bonheurs champêtres, qui font le charme des sorties en pleine nature, plus ou moins loin de la ville. Laurie Cohen trouve les mots justes pour retranscrire les plaisirs les plus simples et les plus précieux, et c’est délicieux. Quant aux illustrations de Marjorie Béal, elle accompagne ce joli texte d’illustrations simples et colorées, qui nous placent au plus près de cette campagne : dans l’herbe, sur le tapis de feuilles, au sommet des branches, dans le massif des groseilles, on est au cœur de cette belle nature ! Un album pour s’évader et s’émerveiller des joies les plus simples !
Le même vu par Parfums de livres.

la mer et luiAutre destination et autre poésie, comme son titre l’indique, La mer et lui nous plonge au cœur de l’océan. Enfin, presque ! Le capitaine prend sa retraite et emmène avec lui la mer, sa plus fidèle compagne. Il habite maintenant en ville, mais dans le verre du salon, il a gardé ce précieux liquide sur lequel il a vécu depuis tant de temps. C’est un besoin partagé, tous les deux sont liés pour l’éternité. Le vieil homme peut plonger dans ses souvenirs, et la mer continue de lui livrer ses plus grands secrets. Mais sur la plage, la vie est triste. « La mer sans la mer, ce n’est plus que du vent ». Les marins, les enfants, les baigneurs rouspètent, alors le capitaine décide de libérer son amie…

Henri Meunier est un véritable poète. Au départ, les enfants peuvent être un peu troublés par cette écriture poétique, recherchée, où tous les mots sont choisis et agencés, non seulement pour leur sens, mais aussi pour leur sonorité. Et du coup, progressivement, on se laisse bercer par le doux bruit de ce récit, qui nous emporte loin, très loin de notre quotidien. Ce capitaine est attachant, et la mer est un véritable personnage, au centre de l’album. Régis Lejonc complète merveilleusement cette belle histoire, avec des illustrations magnifiques qu’on dirait tout droit sorties d’un musée.  Chaque page est un tableau, lumineux, tour à tour doux ou plus tourmenté. Larguez les amarres, c’est vraiment magnifique !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres d’Henri Meunier (Chevaliers, Grand et Petit) et de Régis Lejonc (Le petit chaperon rouge ou La petite fille aux habits de fer blanc, et Obstinément Chocolat). Mais aussi un livre sur lequel ils ont tous deux ont déjà collaboré pour La rue qui ne se traverse pas. Retrouvez également d’autres chroniques de livres de Laurie Cohen (Est-ce que vous m’aimerez encore…?, Dans le ventre de maman, Ma voisine est une sorcière), Marjorie Béal (Mes deux papas, La fabrique extraordinaire) et de Laurie Cohen et Marjorie Béal réunies (Ma maison du bout du monde, Si petit, Si grand, et Et toute la ville s’éveille).

A la campagne
de Laurie Cohen, illustré par Marjorie Béal
Balivernes
14 €, 210 x 300 mm, 48 pages, imprimé en Belgique, 2013
La mer et lui
d’Henri Meunier, illustré par Régis Lejonc
Notari dans la collection L’oiseau sur le rhino, section Les hérons
23 €, 296 x 196 mm, 48 pages, lieu d’impression non précisé, 2013

A part ça ?

Vous êtes sans doute au courant, en ce moment, Astérix et Obélix sont à l’honneur avec la sortie du dernier tome de leurs aventures. La Bibliothèque Nationale de France (BNF) propose une exposition consacrée aux deux héros jusqu’au 19 Janvier 2014 !

Marianne

 

 

You Might Also Like

Secured By miniOrange