La mare aux mots
Parcourir le tag

Maroc

De la musique

Par 26 novembre 2018 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui, je vous propose une chronique musicale. Des CD ou des livres-CD pour chanter et danser… tout en faisant le tour du monde ! Demain, vous pourrez lire une suite à cette chronique : des CD et livres-CD pour écouter des histoires.

Le colibri chante et danse
Sélection musicale et illustrations de Mariana Ruiz Johnson, avec la participation de Grupo Cántaro
La Montagne Secrète
19,50 €, 210×210 mm, 65 pages, 39 min. env., imprimé à Hong Kong, 2018.
Shanta, voyage musical en Inde
Textes de Caroline Chotard, musiques de Zaf Zapha, illustrations de Charlotte Cottereau
LaCaZa Musique dans la collection Tout s’métisse
18 €, 180×210 mm, 56 pages, 45 min. env, imprimé en Union Européenne, 2018.
Comptines de cajou et de coco
Collectage de Nathalie Soussana, réalisation musicale de Jean-Christophe Hoarau, illustrations de Judith Gueyfier
Didier Jeunesse dans la collection Comptines du Monde
23,80 €, 274×274 mm, 60 pages, 46 min. env., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2018.
Maroc, comptines danses et berceuses
par Halima Hamdane et Zakariae Heddouchi
Arb Music
Autour de 15 €, 33 min. env., 2018.
Guinée, comptines danses et berceuses
par Sia Tolno
Arb Music
Autour de 15 €, 32 min. env., 2018.
Be Happy ! Mes plus belles comédies musicales
Livre écrit par Susie Morgenstern et illustré par Sébastien Mourrain
Didier Jeunesse dans la collection Livres-disques Classique & Jazz
23,80 €, 273×273 mm, 48 pages, 64 min. env., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2018.
Zut fête Noël
de Zut
Dessous de Scène
Autour de 12 €, 31 min. env., 2018.
Minute papillon !
Chansons d’Alain Schneider, illustrations de Vincent Farges
Les éditions des Braques
18 €, 210×210 mm, 36 pages, 62 min. env., imprimé en Union Européenne, 2018.

You Might Also Like

Des CD et des livres-CD

Par 29 mai 2017 CD non musical, Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui, je vous propose des CD et livres-CD et je vous préviens, on va voyager !

Chanson d’aujourd’hui pour les petits et les grands aussi vol. 2
Collectif
Saperlipopette dans la collection Les petites collections saperlipopette
45 min. env.
Les tambours dansent, 25 comptines de Bangui à Rio
Collectif
ARB Music
46 min. env.
Berceuses & comptines berbères
Collectif, collectage de Nathalie Soussana, réalisation musicale de Jean-Christophe Hoarau, illustrations de Virginie Bergeret
Didier Jeunesse dans la collection Comptines du monde
23,80 €, 274×274 mm, 60 pages, CD : 47 min. env.,, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
Comptines pour petits marmitons
Collectif, illustré par Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection Éveil Musical
13,90 €, 190×190 mm,28 pages, CD : 14 min. env., imprimé en Chine, 2016.
Jeux d’eau, initiation à la musique classique
Collectif, sélection musicale et textes explicatifs d’Ana Gerhard, illustrations de Margarita Sada
La Montagne Secrète
19,50 €, 208×204 mm, 64 pages, CD : 42 min. env., imprimé à Hong Kong, 2016.
Gaya et le petit désert
Conte de Gilles Vigneault, chansons de Gilles et Jessica Vigneault chantées par un collectif, illustrations de Stéphane Jorisch
La Montagne Secrète
19,50 €, 208×204 mm, 64 pages, CD : 48 min. env., imprimé à Hong Kong, 2017.

You Might Also Like

À taaaaaable !

Par 3 avril 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un de mes sujets préférés : la nourriture !

ManneleQui était cette vieille femme qui vivait à l’écart et qui intriguait tant les gens ? Une ogresse pour certains, une sorcière pour d’autres. Il y en a même qui pensait qu’elle était une divinité hindo-brahmanique ! Chaque samedi, elle venait au village, toujours pour acheter la même chose, mais chacun se tenait à l’écart. Pourtant un samedi, elle ne vint pas et l’épicier demanda à son fils de lui porter ce qu’elle achetait habituellement.
Un conte qui fait un peu peur, magnifiquement illustré par Clotilde Perrin. On parle des préjugés et des rumeurs, de la peur, des légendes. On parle aussi de l’amitié intergénérationnelle et de la gourmandise (car, tant pis je raconte la fin, si la vieille dame mange bien des enfants… ils sont en brioche !).
Une belle histoire magnifiquement illustrée qui est suivie par la recette des Mannele, les bonshommes en brioche qui nous viennent d’Alsace.

la nuit du kougelhopfDans une nuit glaciale, trois hommes avancent montés sur des chevaux. La route a été longue, les chevaux sont fatigués. Ils croisent enfin un village, ils savent qu’ils vont pouvoir enfin se reposer. Sauf qu’au village, personne ne leur ouvre. Ici, on n’aime pas les étrangers surtout que l’un des hommes a la peau noire, le laisser entrer porterait malheur à la maison. Pourtant un enfant, ravi de recevoir trois princes, va ouvrir sa porte. Avec son père, Hans Kougel ils vont accueillir ces hommes qui vont leur offrir un étrange pain.
C’est une des versions de la légende du kougelhopf que nous raconte Lionel Larchevêque dans cette très belle histoire (superbement illustrée par Julie Faulques). On nous raconte donc la création de cette pâtisserie venue d’Alsace (en fin d’ouvrage on va trouver la recette et une partie documentaire)

Albert au pays du MunsterAlbert va passer ses vacances chez son oncle et sa tante dans les Vosges. Il va y rencontrer Tino, une jeune fille intrépide qui sent très fort des pieds… Mais si l’odeur ne venait pas de la jeune fille ? Forcément quand on parle du munster, on parle d’odeur ! Sorti dans la même collection que les deux ouvrages précédents, il est donc ici question du célèbre fromage vosgien. En fin d’ouvrage, un documentaire et une recette qui met l’eau à la bouche.

KIKI fait des crêpesKiki a une crêpe party avec ses copains, en plus, c’est lui qui s’occupe des crêpes ! Enfin… heureusement que sa maman est là pour l’aider à faire la pâte et lui montrer comment faire ! Sauf que Kiki, qui fait ses crêpes à la poêle, a un souci… Quand il les fait sauter, elles ne retombent jamais !
On connaît bien maintenant Kiki, le héros de Vincent Malone et Jean-Louis Cornalba. Kiki et ses allitérations en [k] et son humour ravageur. Kiki fait des crêpes garde la même recette que les précédents, et comme c’est une recette qu’on aime on ne s’en lasse pas !
Vive Kiki !
Le même vu par Des livres, etc.

Gâteau !Un coup de fil qui annonce un gâteau, forcément on fonce ! Sauf que les deux chats héros de cette histoire n’ont pas de chance… Le vélo est dégonflé, la voiture ne démarre pas, le bus est déjà passé, visiblement il n’y a pas de train… Vont-ils trouver une solution ?
Un album sans texte avec de très jolies illustrations sorti chez une maison qui connaît bien les livres sur la nourriture : La palissade ! Entre la BD et l’album jeunesse, voilà une histoire pleine d’humour avec deux héros très expressifs !

Le goût de la vanilleUn petit moineau gourmand s’envole. Il va suivre des sacs de riz et embarquer sur un cargo. Et voilà notre moineau dans un pays qu’il ne connaît pas et qui va découvrir des saveurs qu’il ne connaît pas.
Le goût de la vanille de Bob Graham est un album aussi doux que la vanille (un peu trop à mon goût, d’ailleurs). L’histoire d’un oiseau et d’une petite fille qui vont goûter pour la première fois de la vanille. On parle donc de la découverte des saveurs nouvelles, on parle aussi du voyage, de la nourriture qui traverse les océans.
Un album plein de douceur.
Le même vu par Sous le feuillage.

Et GloupsAu fond de l’océan, un zooplancton s’étire quand soudain… une crevette qui passe par là l’avale ! La crevette se sent bien, elle se repose sur le sable, mais soudain… un éperlan la gobe ! L’éperlan a bien mangé, il est ravi, mais soudain…
Vous l’aurez compris, on parle ici de la chaîne alimentaire. Sauf que l’album est plein de surprises, les choses ne se passent pas toujours comme on les imagine ! On soulève des volets, on découvre qui vient de prendre son repas. C’est drôle, ludique et en même temps pédagogique (on apprend qui mange quoi).
Un petit album plein d’humour et de suspense.

Lou p'tit loup et les abeillesLou P’tit Loup adore le miel. Sauf que qui dit miel, dit abeille ! Et les abeilles, ça pique… Pourtant, aidé par son ami Nounours, ils vont tenter de se déguiser pour ne pas se faire repérer des abeilles… Encore faut-il aller à la bonne adresse !
On commence à connaître le nouveau héros d’Antoon Krings (auteur des Drôles de petites bêtes), Loup p’tit loup. Un héros tendre qui plaît beaucoup aux enfants qui aiment les histoires pleines de douceur. Dans cette histoire, on apprend que c’est un sacré gourmand. Grâce à l’amitié et l’entraide, il va assouvir son envie de se régaler.
Le nouvel épisode d’une série aux belles illustrations à la peinture.
Le même vu par Enfantipages.

La pizzaEt maintenant une pizza, ça vous dit ? D’accord, mais avant, vous savez, vous, comment a été créée la pizza ? Et bien grâce à Raphaël Fejtö vous allez le savoir !
Entre l’album et le documentaire, ce petit livre sur l’invention de la pizza est drôle, bien conçu et vraiment adapté aux plus jeunes. On a vraiment l’impression de lire une histoire… tout en apprenant l’Histoire d’un plat que les enfants connaissent bien !
La pizza est un des titres de la collection Les p’tites inventions et il donne bien envie de connaître les autres ouvrages de la série !

Pour finir cette chronique, je vous propose de passer aux fourneaux !

Cuisine marocaine des petits chefsEt l’on commence par le très beau livre de cuisine marocaine sorti aux Éditions du Jasmin. Salade de laitue à l’orange, briwattes aux légumes, tajine aux légumes du soleil, yaourt aux fruits secs, thé à la menthe… ici, les recettes sont simples, à la portée des enfants (même si l’aide des parents est vivement conseillée). Chaque recette est complétée par une petite info et l’on trouve même des petits détails pratiques et des informations sur les épices.
Un album de cuisine aux belles illustrations, sorti en partenariat avec l’Institut du monde arabe.

Coffret copcakes pour les enfantsUn petit cupcake ? Les éditions Usborne nous proposent un coffret avec un livre de recettes, des caissettes en papier (beaucoup) et des piques de décoration (20). Les recettes sont simples, bien expliquées (étape par étape) et l’on va pouvoir tester plus de vingt recettes de cupcakes. On y trouve aussi des conseils, des idées et des informations sur les allergies ! Par contre, le coffret (et son contenu) étant fabriqué en Chine nous n’avons pas osé utiliser les caissettes (qui sentaient extrêmement fort les produits chimiques).
Un coffret avec lequel on va s’amuser à créer de jolis cupcakes… et l’on va surtout se régaler !

Quelques pas de plus…
Un tableau pinterest regroupe les livres de cuisine pour enfant que nous avons chroniqués.
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Lionel Larchevêque (La princesse qui n’aimait pas les princes, Arsène veut grandir et Mamythologie), de Clotilde Perrin (Le bonhomme et l’oiseau et L’ogre bouquiniste), de Julie Faulques (L’histoire de vraie de Kiki la tortue géante et  L’histoire vraie de Ralfone l’orang-outan), de Vincent Malone (Histoires avant de bien dormir, Mon ami le zombie, Kiki est kaki, Kiki a un kiki, Kiki en Amérique, La grande petite bibliothèque de Rose et Émile, Kiki kiffe l’écolePapa Houêtu, Maman HoutuvaKiki fout le camp, Kiki King de la banquise, Kiki fait caca et Quand papa était petit il y avait des dinosaures), de Jean-Louis Cornalba (Histoires avant de bien dormir, Kiki est kaki, Kiki a un kiki, Kiki en Amérique, Kiki kiffe l’école, Kiki fout le camp, Kiki King de la banquise et Kiki fait caca), de Terkel Risbjerg (Crocs), de Corinne Boutry (Le monde imaginaire de Martin et Anatole et le chêne centenaire), de Laurent Richard (Ca…caca…catastrophe !, Au lit Ludo, Au revoir, bonjour !, Le seul roi, c’est moi, Tao, le petit samouraï, La malédiction de la sorcière, Plus vite !, et On a volé la recette de la galette des rois !), d’Antoon Krings (Lou P’tit Loup et la bergère et L’herbier des drôles de petites bêtes) et de Raphaël Fejtö (À quoi tu sers ?).  Retrouvez aussi notre interview de Lionel Larchevèque.

Mannele
Texte de Lionel Larchevêque, illustré par Clotilde Perrin
Le thé aux histoires dans la collection Parfum d’Alsace et de Lorraine
13,90 €, 238×205 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
La nuit du kougelhopf
Texte de Lionel Larchevêque, illustré par Julie Faulques
Le thé aux histoires dans la collection Parfum d’Alsace et de Lorraine
13,90 €, 238×205 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Albert au pays du munster
Texte d’Amandine Meyer, illustré par Thomas Gosselin
Le thé aux histoires dans la collection Parfum d’Alsace et de Lorraine
13,90 €, 238×205 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Kiki fait des crêpes
Texte de Vincent Malone, illustré par Jean-Louis Cornalba
Seuil Jeunesse dans la collection L’ours qui pète
6,90 €, 160×160 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Gâteau !
de Terkel Risbjerg
La Palissade
10,50 €, 157×164 mm, 30 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Le goût de la vanille
de Bob Graham (traduit par Michèle Moreau)
Didier Jeunesse
13,90 €, 207×300 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2015.
Et gloups !
Texte de Corinne Boutry, illustré par Laurent Richard
Beluga
11 €, 155×220 mm, 28 pages (+ rabats), imprimé en Italie, 2014.
Lou P’tit Loup et les abeilles
d’Antoon Krings
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la série Lou P’tit Loup
6,20 €, 195×195 mm, 28 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
La pizza
de Raphaël Fejtö
Playbac dans la collection Les p’tites inventions
6,90 €, 150×200 mm, 32 pages, imprimé en Slovénie chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Coffret cupcakes pour les enfants
de Fiona Patchett et Abigail Wheatley (traduit par Nathalie Chaput, Véronique Dreyfus, Claire Lefebvre, Christine Sherman et Caroline Slama).
Usborne
14,95 €, 192×244 mm, 64 pages, imprimé en Chine, 2015.
Cuisine marocaine des petits chefs
d’Amal Harizia
Éditions du Jasmin
13,50 €, 220×220 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2015.

À part ça ?

Cuisiner pour ses enfantsOn termine avec un ouvrage qui ne s’adresse pas directement aux enfants, mais qui les concerne quand même ! Cuisiner pour ses enfants pour qu’ils finissent toujours leurs assiettes, sorti chez Larousse est un petit livre (format poche) qui propose une centaine de recettes qui risquent de plaire aux difficiles ! Pizza au chèvre et aux pommes de terre, spaghettis à la sauce et au basilic, gâteau d’anniversaire au chocolat, mais aussi petites soupes à la tomate et à la carotte, gnocchis au mascarpone et aux tomates ou encore salade de semoule tricolore. On va manger de tout, en se régalant ! Et comme toujours avec les petits livres de cuisine Larousse la maquette est claire et belle (avec de belles photos), les recettes sont faciles et le livre est à petit prix (moins de 6 € !). Bref, on adore !
Cuisiner pour ses enfants pour qu’ils finissent toujours leur assiette, auteur non crédité, Larousse (dans la collection Tous à Table !), 5,95 €.

Gabriel

You Might Also Like

Il pleut, c’est tout ce qu’il sait faire*

Par 9 février 2015 Livres Jeunesse

QUELLE AVERSE !Il est des jours
où les lois de la nature ne fonctionnent pas.
Il est des jours
Où l’amour tombe du ciel.

Comme tous les jours monsieur Simon s’est levé puis il s’est lavé le visage, il a disposé ses cheveux autour de son crâne chauve et s’est coiffé la moustache. Il a ensuite pris son petit déjeuner, a enfilé de son bleu de travail et est sorti, comme tous les jours. Mais ce jour-là, il s’est passé une chose qui ne s’était jamais passée auparavant. Il avait commencé à pleuvoir de l’eau, ça, c’était normal, mais d’un coup une femme est tombée du ciel puis une autre et bientôt des dizaines… il fallait se faire à l’idée : il pleuvait des princesses de conte de fées.
Quelle averse ! est sorti chez un éditeur dont je suis totalement fan, OQO. Il est donc question d’un phénomène surnaturel (des princesses qui tombent du ciel), mais pas traité comme dans un conte (très vite, on s’inquiète de ce qu’on va faire de ces princesses). Il y sera aussi question d’une rencontre entre un maçon et une princesse (le livre est d’ailleurs dédié « pour monsieur José, le maçon (et mon père), qui a épousé une princesse ») et leur dialogue est savoureux. C’est délicat, poétique et décalé. Les illustrations sont de celles qui nous invitent toujours à regarder ce qu’il se passe en arrière-plan.
Un superbe conte poétique et décalé sur l’amour.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Il pleut, il pleut Berbère !Dans le sud du Maroc, en pays berbère, il n’a pas plu depuis des années. Et sans pluie, pas de légumes dans les jardins, pas d’orge dans les champs, peu d’amandes dans les amandiers, pas assez d’herbe pour nourrir les moutons. Saïd n’a plus qu’une solution pour nourrir sa famille. Zahra, sa femme, et ses enfants le savent et ils aimeraient tant qu’il ne le fasse pas… mais il n’y a plus d’autres alternatives…
Elles sont superbes les illustrations de Marianne Larvol qui accompagnent le texte de Gérard Alle. Ici, on parle donc des Berbères (en fin d’ouvrage, une page documentaire adaptée aux plus jeunes explique qui ils sont et où ils vivent), de l’importance de l’eau, du sacrifice.
Un très bel album pour voyager.
Quelques extraits sur le site de l’illustratrice.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Raquel Saiz (Si les chats portaient des bottes, les grenouilles gouverneraient), Gérard Alle (La sieste du taureau) et Marianne Larvol (La sieste du taureau).

Quelle averse !
Texte de Raquel Saiz (traduit par Laurence Guillas), illustré par Maja Celija
OQO dans la collection O
14 €, 250×230 mm, 36 pages, imprimé en Espagne, 2009.
Il pleut, il pleut Berbère !
Texte de Gérard Alle, illustré par Marianne Larvol
Locus Solus dans la collection Minus
11,90 €, 200×235 mm, 32 pages, imprimé en Bretagne chez un imprimeur éco-responsable, 2014.

A part ça ?

Le recrutement de La mare aux mots est terminé… On vous présente bientôt Laura et Marie !

Gabriel

*le titre de la chronique est un extrait d’Il pleut de Brigitte Fontaine

You Might Also Like

Voyageons grâce aux histoires

Par 30 septembre 2013 Livres Jeunesse

Ça vous dit de voyager ? Aujourd’hui je vous propose un conte du Sahel, un conte turc, une histoire qui se passe en Afghanistan et des contes du Maroc. Nous irons même, dans le A part ça, au bord du Mékong, du Zambèze et du Gange.

Le chant des géniesUn homme qui refusait de continuer à vivre dans la pauvreté décida de cultiver un champ qu’on disait appartenir aux génies. On lui avait pourtant dit que les génies n’aimaient pas qu’on touche à cette terre mais il ne voyait pas d’autres façons de gagner de l’argent. A peine avait-il commencé, que les génies intervinrent… pour l’aider ! Mais allaient-ils être toujours aussi bienveillants ?

Le chant des génies qui vient de ressortir au format « poche » chez Actes Sud Junior, est un magnifique conte traditionnel du Sahel. Le texte est superbe et les nombreuses répétitions (les génies disent toujours les deux mêmes phrases) font que les enfants participent. Ils tremblent et rient à l’écoute des aventures de ce pauvre homme (et de sa famille). Ils imaginent même ce qui va découler des actions des personnages. Les belles illustrations d’Emre Orhun participent au côté « angoissant » du conte. Un très beau conte.

Le Nuage amoureuxEn jouant de son pipeau, un derviche avait créé un monde. Un monde dans lequel vivait le terrifiant Seyfi le Noir et la douce Aïché. Seyfi possédait toute la terre de ce petit monde sauf un petit jardin qui appartenait à Aïché. Bien entendu l’homme rêvait de s’en emparer, et pourquoi pas d’avoir Aïché pour le même prix ! Il allait devoir tenter milles ruses pour que le jardin lui appartienne… mais c’était sans compter sur un nuage amoureux d’Aïché qui allait tout faire pour aider la jeune fille.

Le nuage amoureux est un superbe texte, extrêmement poétique, magnifiquement écrit par Nâzim Hikmet, un auteur turc qui a passé une partie de sa vie en prison, a reçu le prix international de la paix en 1955 avant d’être déchu de sa citoyenneté turque et a fini sa vie en exil. Je ne connaissais pas cet auteur mais c’est vraiment une très belle plume. Ici on est entre le roman et l’album (c’est un album dont le texte est assez long) et chaque phrase est magnifiquement ciselée. Les illustrations d’Oya Lydia Bierschwale (qui n’est pas une contemporaine de Nâzim Hikmet puisqu’elle est née près de 20 ans après sa mort) sont très belles, elles ajoutent encore plus de poésie au texte et elles ont le charme des illustrations du Moyen Orient. Un magnifique album.

Le sourire de la montagneUn roi avait ramené un dieu de ses voyages. Pas un dieu qui punit, comme ceux qui vivent au-dessus de la montagne, non un dieu bienfaisant, un dieu souriant. Le roi voulu donc lui faire construire une statue sculptée à même la montagne pour qu’elle donne confiance à ceux qui doivent y monter. Une grande statue souriante. La construction pris des années mais la statue est faite pour rester longtemps.

François Place signe un très bel album qui nous rappelle bien entendu ces grands Bouddha de Bamiyan qui ont été détruit il y a quelques années alors qu’ils trônaient la depuis des milliers d’années. Le roi qui construit la statue veut que son peuple ait un dieu bon, qui veille sur lui et qui lui donne du courage, pas un dieu qui l’effraie et l’empêche d’avancer. Un très bel album plein de poésie et de philosophie sur ces sourires qui nous aident à avancer.

Mahboul le sage et autres contes marocainsKarim refusait tout ce que sa mère lui donnait à manger, lassée un jour elle lui demande ce qui lui ferait plaisir… « de la purée de pommes de terre ! ». Sauf que lorsqu’il l’eue devant lui… il n’en voulut pas non plus ! Un homme sans travail décidât de déménager avec sa famille dans un autre village pour y trouver un emploi. Mais forcément il fallait aussi trouver où dormir ! Après avoir essuyé plusieurs refus, une vieille dame accepta enfin… sauf qu’ils ignoraient que c’était une ogresse. Mahboul était surnommé ainsi parce que tout le monde le pensait idiot. Pensez… il ne disait jamais non ! Pourtant une simple amande trouvée par terre allait lui apporter le plus grand des bonheurs.

Halima Hamdane raconte Mahboul le sage et les deux autres contes marocains issus de la tradition orale qui l’accompagnent… et c’est un pur bonheur ! Car le très bel album illustré par Nathalie Novi est accompagné d’un CD. On se régale à l’écouter nous raconter ces histoires où les mots arabes accompagnent les mots français sans que ça gène la compréhension. Entre chaque conte on écoute une petite comptine traditionnelle. A la fin du CD les contes sont même repris intégralement en arabe. C’est un beau voyage qu’on nous propose ici. J’ai eu la chance de voir Halima Hamdane raconter une de ces histoires il y a peu, si elle passe près de chez vous foncez ! Mais en attendant je vous conseille chaudement de l’écouter dans de très beau livre-CD.
Des extraits (du CD et du livre) en ligne.

Quelques pas de plus…
Nous aimons vous faire voyager régulièrement grâce aux contes, retrouvez par exemple notre dernière chronique de contes du monde.
Nous avons chroniqué plusieurs livres de Nathalie Novi (Mamouchka et le coussin aux nuages, Yeghvala, la belle sorcière et La petite sirène.

Le chant des génies
Texte de Nacer Khémir, illustré par Emre Orhun
Actes Sud Junior dans la collection Encore une fois
4,95€, 150×190 mm, 39 pages, imprimé au Portugal, 2013.
Le nuage amoureux
Texte de Nazim Hikmet (traduit par Münevver Andaç), illustré par Oya Lydia Bierschwale
Gallimard Jeunesse Giboulées
14,50€, 230×257 mm, 42 pages, imprimé en France, 2013.
Le sourire de la montagne
de François Place
Gallimard Jeunesse
16€, 225×237 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Mahboul le sage
Texte d’Halima Hamdane, illustré par Nathalie Novi
Didier Jeunesse dans la collection Contes et Voix du monde
16€, 218×218 mm, 35 pages, CD 22 min., imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013.

A part ça ?

LES GENS DU FLEUVE - 3D DVDAu bord du Gange on va rencontrer la Mataji, grande prêtresse, Deidi Von Schaewen, une photographe amatrice d’arbre sacrés ou le Sadhu Clic (qui tient son nom au fait qu’il fait beaucoup de photo) et on va assister à de grandes cérémonies religieuses. Au bord du Mékong un pêcheur funambule initie son fils, des archéologues essayent de préserver des vestiges et un hollandais cherche des plantes médicinales rares. Au bord du Zambèze un pêcheur risque sa vie pour nourrir sa famille, un riche hôtelier raconte l’histoire du pays et des gardes forestiers luttent contre les braconniers. Trois DVD, trois magnifiques voyages où non seulement on découvre des paysages d’une beauté à couper le souffle mais on rencontre aussi des hommes et des femmes qui vivent là, au bord de ces trois grands fleuves. Comment oublier la joie de Joseph, pêcheur, vivant un premier vol en hélicoptère, comment ne pas trembler devant le fils de Som Nieng qui va risquer sa vie en traversant le fleuve déchaîné sur une corde… Trois magnifiques voyages à vivre avec les enfants (ou pas… mais personnellement ma fille de cinq ans a adoré les regarder en plusieurs fois).

Quelques images :

Les gens du fleuve, 5h50 (3DVD), France télévision (24,99€ prix de vente conseillé).

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange