La mare aux mots
Parcourir le tag

Maureen Dor

Futurs métiers, grand-mère de 2015 et lune égarée

Par 20 juin 2015 Livres Jeunesse

Je seraiQuand elle sera grande, elle sera maîtresse… ou bien docteur ! Lui, sera vétérinaire. Un autre sera dresseur de requins et une autre astronaute. Chacun son envie et chacun a ses explications !
Avec beaucoup de tendresse et de poésie, Coralie Saudo et Nicolas Gouny croquent avec justesse les fantasmes de métier des enfants, des plus courants aux plus farfelus. On sourit en lisant que le futur chauffeur de bus imagine qu’il prendra son temps et l’on se réjouit en voyant que les filles ne veulent pas forcément être infirmière ou maîtresse (même si on regrettera le docteur sans « e » pour une fille).
Un livre plein d’humour sur les métiers rêvés des enfants.

MA MAMIE c'est de la dynamiteIl y en a qui se font appeler grand-mère, d’autres mamie ou mémé, elle c’est Minouche ! Faut dire que c’est une sacrée grand-mère ! Le genre qui va à son cours de Zumba en roller, qui tente toutes les coiffures (et de toutes les couleurs) et qui part à Noël avec ses copines en croisière au soleil !
Beaucoup de femmes sont grands-mères avant 60 ans et qui ressemble à ces vieilles avec canne qu’on croise à longueur de livres jeunesse à cet âge-là ? Maureen Dor et Roland Garrigue l’ont bien compris ! Ils dressent le portrait d’une grand-mère de 2015 avec beaucoup d’humour, tant dans le texte que dans les illustrations.
Un album qui montre enfin les grands-mères autrement que comme des vieilles mémés !

Bonne nuit MaxMais que fait Max encore debout ? Il est pourtant l’heure d’aller se coucher… il a d’ailleurs bien sommeil, ses yeux se ferment tout seuls. Il dit bonne nuit à tout le monde, poisson, carton, araignée, lune… lune ? Ah non, elle n’est pas là ! Mais où est-elle ? Max ne peut pas se coucher sans l’avoir vue, il part à sa recherche.
On retrouve Max, le héros irrésistible de Max le terrible, dans ce bel album. Des illustrations épurées avec de grands aplats de couleur, un récit simple, mais efficace, un héros qu’on espère retrouver d’album en album.
Un album tendre et poétique aux illustrations colorées.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages de Coralie Saudo (Les trois petits champions, Viiite !, Mon monde de 1 à 1000 et bien plus encore…, À l’école des poussins !, Le vieux-vieux monsieur du 33e étage, Ca… caca… catastrophe !, Un pour tous, tous poussin, Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île, 101 moutons au chômage, Manolo, un boudeur de petit fantôme et Manolo, un cochon de petit fantôme), de Nicolas Gouny (Viiite !, Léopold le chevalier au mille-pattes, À cache-cache avec les contraires, À cache-cache avec les formes et les couleurs, Quand on sera grands, Le soleil sur la colline, Vacances à la ferme, Il était une fois… une grenouille, Il était une fois… un papillon, Paolo, La vérité sort toujours de la bouche des enfants, Meuh non ! Y’a pas que les vaches qui pètent qui polluent la planète, Jérôme, Amédée et les girafes et Fête d’anniversaire chez la famille Pompom), de Maureen Dor (Tout et rien, Les 3 sœurs du roi méchant, Pauvre Stupidon, Moi, super moi, Le rêve de l’arbre, Rita la féroce fée rousse et Quelle chatastrophe !), de Roland Garrigue (L’encyclopédie des Martiens à l’usage des Terriens qui rêvent de visiter Mars, Le livre Super Pouvoirs, Au secours ! Un fantôme, Mille milliards de fourmis, Mon gros dico des monstres à ratatinerAu secours ! Une sorcière au nez crochu, Comment ratatiner les cauchemars, Comment ratatiner les méchants et  Ah ! Si j’étais président) et Ed Vere (Max le Terrible). Retrouvez également notre interview de Coralie Saudo et de Nicolas Gouny.

Je serai
Texte de Coralie Saudo, illustré par Nicolas Gouny
Frimousse dans la collection Maxi’Boum
15,50 €, 237×307 mm, 28 pages, imprimé en Malaisie, 2010.
Ma mamie c’est de la dynamite !
Texte de Maureen Dor, illustré par Roland Garrigue
Éditions Clochette dans la collection Quelle famille !
13 €, 214×289 mm, 25 pages, imprimé en Union Européenne, 2015.
Bonne nuit Max
d’Ed Vere (traduit par Emmanuelle Pingault)
Milan
11,90 €, 220×290 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2015.


Gabriel

You Might Also Like

Pauvres et riches

Par 23 janvier 2015 Livres Jeunesse

TOUT et RIENMonsieur Picaillon était extrêmement riche, Basile-le-fil, lui, n’avait rien, même pas un toit pour s’abriter. Mais un jour, quand le premier perdit la clef de son coffre-fort, c’est le second qui la trouva. Monsieur Picaillon n’avait plus accès à son immense fortune, Basile-le-fil, lui, avait autour du cou une clef en or qui faisait des envieux…
Deux personnages qui n’ont rien en commun et qui n’auraient jamais dû se rencontrer et pourtant dans ce bien joli conte ils vont le faire. On verra qu’on n’est pas forcément plus heureux quand on est riche et surtout il arrive parfois qu’un petit événement change une vie. Sans trop vous dévoiler la fin, Maureen Dor a l’intelligence de ne pas la rendre trop morale, pas complètement éloignée de la réalité. Les illustrations de Cédric Babouche sont proches de la BD, pleines de détails et de mouvements, on se régale (d’autant qu’elles sont particulièrement mises en valeur par un beau papier) !
Un joli conte moderne, une histoire d’aujourd’hui.

Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvresPourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? C’est la question à laquelle répondent Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon dans un petit livre documentaire sorti chez La ville brûle. Les deux sociologues expliquent aux enfants ce que c’est que d’être riche, comment on le devient, ce que font les riches, comment ils vivent…
Bien que le livre manque parfois de nuance (et, j’ai l’impression, avec les enfants il en faut un peu) et que certains lui reprocheront un côté partisan (par exemple dans un dessin en fin d’ouvrage en face de la question « Que peut-on faire pour que ça change ? » un personnage sur un bateau hurle « la barre à gauche toute »), voilà un magnifique outil de travail. Ce n’est pas, personnellement, un livre que je donnerai à un enfant pour qu’il le lise seul, mais c’est un ouvrage parfait pour répondre à des questions, discuter, entamer des débats. Avec un enfant, ou avec une classe !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Maureen Dor (Les 3 sœurs du roi méchant, Pauvre Stupidon, Moi, super moi, Le rêve de l’arbre, Rita la féroce fée rousse et Quelle chatastrophe !).

Tout et rien
Texte de Maureen Dor, illustré par Cédric Babouche
Les éditions Clochette dans la collection Le Livre Ami
16,95 €, 214×318 mm, 25 pages, lieu d’impression non indiqué, 2014.
Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ?
Texte de Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, illustré par Étienne Lécroart
La ville brûle dans la collection Jamais trop tôt
8,50 €, 150×210 mm, 64 pages, imprimé en Union Européenne, 2014.

À part ça ?

Dans l’émission Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin ! du 14 janvier, Véronique Soulé a lu deux textes que j’ai trouvés extrêmement forts, vraiment justes et bien écrits. Deux textes d’enseignants à propos de la tuerie de Charlie Hebdo. Si vous ne les connaissez pas, je vous invite fortement à les lire :
« Comment avons-nous pu laisser nos élèves devenir des assassins ? »
« Pour mes élèves de Seine Saint-Denis »

Vous pouvez aussi écouter la lecture de ces articles par Véronique Soulé dans son émission.

Gabriel

You Might Also Like

Roumanie ou Inde, les contes sont partout !

Par 15 avril 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux très beaux contes !

les trois soeurs du roi méchantUn roi avait trois filles. L’un d’elle ne parlait pas, la seconde n’entendait pas et la dernière ne voyait pas. Puis vint un fils. Un fils parfait. Il ne devra pas vivre au contact de ses sœurs, des fois que leurs défauts soient contagieux. Un jour, il reprend le trône familial, et dirige le pays avec colère… Mais peut-être que ses sœurs, cachées jusque là, pourraient un jour lui être d’un grand secours.

Conte roumain de Marianna Galeana, Les 3 sœurs du roi méchant est le seul qu’elle ait transmis en version écrite. Tous les ingrédients du conte traditionnel sont réunis : un royaume, un pauvre roi, un prince cupide, une forêt, des aventures, des éléments fantastiques,… Et même une morale en filigrane : on peut toujours avoir besoin d’autrui ! Contée par Maureen Dor que l’on peut écouter grâce au CD fourni avec le livre, joliment illustrée sur du papier qui sent bon par Stéphane Girel, cette histoire nous fait voyager. On retrouve également une chanson en lien avec l’histoire !

les mésaventures du gourou paramartaComment se procurer un cheval ? C’est la question que se posent Paramatra, un gourou brahmane et ses élèves (Nigaud, Bêta, Nunuche, Zozo et Nouille, ça veut tout dire n’est-ce pas ?) Chacun y va donc de ses hypothèses et de ses idées, plus farfelues les unes que les autres !

Le gourou de Paramarta est en fait un recueil de contes tamoules, reliés entre eux par cette histoire de cheval. Écrits au dix-septième siècle par Viramamunivar, et traduits dans cette version par Françoise de Valence, ces contes sont drôles, pleins de malice et de sagesse. Il y a beaucoup de texte, mais les enfants qui ne savent pas lire prendront tout de même du plaisir à écouter ces histoires d’un autre temps et d’un autre lieu. Les illustrations à l’aquarelle de Lydia Gaudin Chakrabarty sont très belles et accompagnent avec poésie ces aventures ! Un joli livre, avec du papier de qualité et un format presque carré, pour s’évader !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Maureen Dor (Pauvre Stupidon, Moi, super moi, Le rêve de l’arbre, Rita la féroce fée rousse et Quelle chatastrophe !)

Les 3 sœurs du roi méchant
Texte de Marianna Galanea, conté par Maureen Dor, et illustré par Stéphane Girel
Éditions Clochette dans la collection Les Classimots
14,95 €, 210 x 255 mm, 24 pages, imprimé en Union Européenne, 2013
Le gourou de Pamarta
Texte de Viramamunivar (traduit par Françoise de Valence) et illustré par Lydia Gaudin Chakrabarty
Chandeigne
16 €, 190 x 180 mm, 128 pages, imprimé au Portugal, 2013

A part ça ?

Les cerisiers japonais en fleurs sont magnifiques !

Marianne

 

You Might Also Like

L’orthophonie [1/2]

Par 17 mars 2014 Livres Jeunesse

Dans la vie, quand je n’écris pas des chroniques pour La Mare aux Mots, je suis orthophoniste. J’aime énormément mon métier, et j’ai décidé de vous présenter aujourd’hui et demain, une sélection de livres qui traitent des troubles du langage et de la communication. Troubles d’articulation, dysphasie, bégaiement, autisme, surdité, dyslexie, handicap, maladies dégénératives, déficience intellectuelle… : de 0 à 100 ans on peut avoir besoin d’un orthophoniste !

quelle chatastropheQuelle chatastrophe ! Émile se réveille un matin avec un chat dans la gorge. Un vrai chat qui l’empêche de bien prononcer les mots : tous les « ca » deviennent des « cha ». Dur dur de se faire comprendre avec un tel problème de prononciation. Avec Madeleine, il va tout tenter pour se débarrasser du vilain matou :  faire le poirier pour le faire tomber, l’inciter à sortir chasser les souris, se laver les dents 100 fois par jour parce que c’est bien connu, les chats n’aiment pas l’eau… Mais rien n’y fait et Émile est désespéré !

Même si en réalité, le son « k » et le son « ch » n’ont que peu de liens entre eux, et que le « chat dans la gorge » dont on entend souvent parler n’est pas un défaut de prononciation, ce petit Émile est bien ennuyé de ne pas réussir à se faire comprendre, comme beaucoup d’enfants concernés par un trouble d’articulation et plus généralement du langage oral. Et cette histoire pleine d’humour de Maureen Dor permet de dédramatiser, d’en rire, et de se dire qu’on n’est pas seuls dans cette situation ! Les illustrations de Charlotte Meert, toutes en rondeurs et en couleurs sont drôles, et nous plongent même parfois à l’intérieur de la bouche ! On prolonge le plaisir avec le CD de l’histoire et une chanson ! Le chat n’a qu’à bien se tenir !

le petit princheUn roi et une reine s’aiment et donnent un jour naissance à un beau prince qui a tout pour ravir ses parents et la cour. Jusqu’à ce qu’il se mette à parler ! Il transforme tous les « s » en « ch » ! Mais qu’à cela ne tienne, le roi et la reine décident d’instaurer un nouveau décret : dorénavant, tout le monde chuintera ! Les chaussettes deviendront des « chauchettes », les saucisses des « chauchiches » et ainsi de suite. Le petit prinche grandit donc sans souci dans un monde complètement fait pour lui. Jusqu’au jour où…

Un « s » qui devient « ch » dans la bouche des enfants, c’est fréquent. Et si ça fait parfois sourire l’entourage, ce n’est pas toujours aussi drôle pour celui qui est concerné. Et pourtant, qu’est-ce qu’on sourit avec cette histoire d’Alice Brière-Haquet ! Un royaume où les « sous » deviennent des « choux » c’est assez drôle, et quand en plus la « salsa » devient le « chachacha », c’est du grand n’importe quoi ! Les illustrations de Camille Jourdy fourmillent de détails et sont très expressives puisqu’une partie du texte y est même intégré sous forme de bulles de bande dessinée. Un bel album tendre et malin pour voir d’un autre œil les défauts de prononciation !

qu'est-ce que tu dis Coralie« Qu’est-ce que tu dis, Coralie ? » Toute la journée, la petite fille entend cette phrase. Effectivement, son problème à elle, ce sont les sons « k » et « g ». Elle les transforme en « t » et « d », et si ça fait rire tout le monde, ça a tendance à l’agacer. Elle va chez Hélène, une orthophoniste depuis quelques temps, et ça va déjà mieux : la preuve, si elle décompose le mot lentement, elle peut y arriver. Mais de là à lire une poésie devant toute la classe, elle n’est pas encore prête…

Cette fois, l’orthophoniste entre en scène. On assiste à une séance, où un perroquet, en répétant ce que dit Coralie, l’aide à prendre conscience de ses erreurs et à se corriger. Bon, dans la réalité, on a rarement un vrai perroquet dans le bureau, mais effectivement, c’est aussi une partie de notre travail que d’aider l’enfant à avoir un bon retour de ses productions. Cet album de Stefan Boonen est bien fait, et décrit vraiment tout ce qui se joue autour d’un trouble d’articulation : la peur et la honte parfois de parler en public, le fait que l’entourage puisse aider en redonnant à chaque fois le bon modèle sans exiger de faire répéter constamment, ou bien comment les enfants trouvent eux-mêmes des stratégies pour contourner la difficulté. La lecture est agréable notamment grâce aux grandes illustrations de Pauline Oud et en fin d’ouvrage, on trouve aussi quelques pages adressées aux adultes, plus théoriques, sur la prononciation, l’articulation, et l’orthophonie. À cheval entre réalité et fiction, cet album est au plus près du quotidien des enfants concernés par de tels troubles !

En orthophonie, nous sommes également amenés à prendre en charge les personnes et notamment les enfants concernés par le bégaiement, ce trouble du langage oral complexe dont on entend tant parler !

les noeuds dans la gorge d'arianeAriane bégaie. Elle répète des syllabes, des mots, et tout cela se bouscule. Parfois même, ça ne sort pas du tout. Elle le sait bien, et se rend compte de sa différence quand elle entend ses copains parler. À la maison, elle a parfois du mal à trouver un espace pour parler. Quand Mamie vient, c’est plus calme. D’ailleurs, Mamie tricote, et Ariane trouve que la pelote et ses nœuds ressemblent un peu à son bégaiement. Tout est là, mais tout est enchevêtré, coincé… Alors, avec de la patience, elles vont s’atteler à démêler Les nœuds dans la gorge d’Ariane, pour retrouver de la fluidité.

Avec cette métaphore de la pelote de laine, Danielle Noreau (qui est également orthophoniste) tente d’expliquer aux enfants ce trouble complexe qu’est le bégaiement. Et surtout, elle l’explore dans toutes ses dimensions. En effet, Ariane apprécie d’avoir un moment sans ses frères bruyants pour s’exprimer ou pouvoir prendre son temps non seulement pour parler, mais aussi pour manger sa soupe par exemple, tranquillement et sans pression. L’histoire reprend de nombreux conseils qui sont donnés aux parents lors des séances, et encore une fois, les enfants concernés se reconnaîtront dans cette petite fille si courageuse. Louise Catherine Bergeron met des images tout en finesse sur ce beau texte, qui permet d’appréhender un peu plus sereinement le bégaiement.

le prince bégayantMême les princes peuvent bégayer ! C’est le cas de ce prince de tribu africaine. Et pour un chef, c’est parfois difficile : les regards moqueurs des siens, la difficulté à impressionner l’ennemi, et la profonde tristesse d’être différent et de ne pouvoir faire des mots une force. Alors, un jour, il part en pirogue, s’isoler et surtout prendre le large avec toutes ses difficultés. Là, il découvre d’autres langages, et même un langage un peu particulier : celui de l’amour…

Totalement écrit en vers, Le prince bégayant est un magnifique texte, très joliment illustré qui s’adresse à mon sens aux lecteurs un peu plus âgés. Avec justesse, et surtout beaucoup de sensibilité, François Place parle de la difficulté d’être bègue. Toutefois, ce n’est ni larmoyant ni démoralisant, et que l’on soit ou non concerné, on se laisse porter par cette belle aventure lointaine. Voilà une bien jolie manière de mettre des mots sur toutes ces difficultés !

moncopainbogueugueuFerdinand a un ami : Basile Tambour. Basile Tambour bégaie.  Et il est rapidement surnommé Bogueugueu par tout le monde. Ce bégaiement, ça lui gâche un peu la vie ! Il bégaie surtout sur les « b », les « t », les « g », les « d », tous les sons un peu durs finalement. Et parfois, pour éviter ça, il en arrive même à ne pas dire tout à fait ce qu’il voulait. Il voit une « orthomachinchose », mais ça ne fait pas tout malheureusement, et ça reste quand même difficile. Mais accompagné de Ferdinand, Basile finira par surpasser tout cela, pour en faire une force !

Avec Mon copain Bogueugueu, Béatrice Fontanel s’adresse aux enfants qui commencent à lire seuls. Ce court roman joliment illustré par Marc Boutavant dresse le portrait d’un petit garçon courageux, qui essaye de résister aux moqueries et de vivre avec son bégaiement. Là encore, pas de niaiserie ou de passages larmoyants, mais un récit plein de vérité, à la fois tendre, plein d’humour et parfois un peu cruel, pour coller au plus près du quotidien des enfants concernés ! Et en même temps, c’est plein d’espoir et lumineux, pour relativiser, se sentir compris et prendre la vie du bon côté !
Gabriel a déjà chroniqué un livre où Bogueugueu est présent : Bogueugueu est amoureux.

mon enfant bégaieEt pour aller plus loin, je vous conseille le guide d’Anne-Marie Simon, Mon enfant bégaie. Sans se substituer à une prise en charge spécifique et aux conseils d’un orthophoniste adaptés à chaque situation particulière, il permet d’aborder de nombreuses questions, non seulement sur le bégaiement en général, mais aussi sur les particularités de ses manifestations et de ses répercussions selon l’âge. Des tas d’informations à piocher au fil des besoins pour s’informer, se rassurer, trouver les mots et avancer aussi bien en famille que dans les différents lieux de vie de l’enfant (crèche, école, collège…).

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres d’Alice Brière-Haquet (Mon voyage en gâteau, Mélina, Pierre la lune, Mademoiselle Tricotin, Une vie en bleu, Aliens mode d’emploi, Dis-moi l’oiseau, Le peintre des drapeaux, Paul, A quoi rêve un pissenlit ?, Perdu !, Rouge, et Le bonhomme et l’oiseau), François Place (Le sourire de la montagne), et Béatrice Fontanel et Marc Boutavant (Bogueugueu est amoureux).

Quelle chatastrophe !
Texte de Maureen Dor, illustré par Charlotte Meert
Éditions Clochette dans la collection Les Zygomots
14,95 €, 220 x 220 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2013
Le petit prinche
Texte d’Alice Brière-Haquet, illustré par Camille Jourdy
P’tit Glénat 
11 €, 306 x 215 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2010
qu’est-ce que tu dis Coralie ? Une histoire sur… la prononciation
Texte de Stefan Boonen (traduit par Laurence Baulande), illustré par Pauline Oud
Dominique et Cie
14 €, 225 x 285 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2009
Les nœuds dans la gorge d’Ariane. Une histoire sur… le bégaiement
Texte de Danielle Noreau, illustré par Louise Catherine Bergeron
Dominique et Cie
14 €, 221 x 285 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2009
Le prince bégayant
de François Place
Gallimard Jeunesse
13,50 €, 170 x 275 mm, 46 pages, imprimé en Italie, 2006
Mon copain Boguegueu
Texte de Béatrice Fontanel, illustré par Marc Boutavant
Gallimard Jeunesse
9,15 €, 155 x 215 mm, 41 pages, imprimé en Italie, 2006
Mon enfant bégaie
d’Anne-Marie Simon
Tom Pousse dans la collection Concrètement que faire ?
11 €, 125 x 190 mm, 111 pages, imprimé en UE, 2012

À part ça ?

Info-langage.org propose des informations le développement du langage de l’enfant, très utiles aux parents ou professionnels de la petite enfance.

Marianne

 

You Might Also Like

Il y a de l’amour dans l’air !

Par 15 février 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, trois albums dans lesquels on sent flotter comme une parfum d’amour !

la déclarationEt on commence avec un coup de cœur ! Un lapin a très peur d’aller déclarer sa flamme a une belle lapine. Il tourne, il vire, il tergiverse, il imagine comment ça va se passer, puis il se lance… Il finit par s’approcher, tout près, tout près, leurs museaux se frôlent, et là… révélation, changement, coup de théâtre !

Je ne vous en dis pas plus, pour vous laisser le plaisir de découvrir la délicieuse chute de cet album qui surprend au dernier moment ! Philippe Jalbert propose une histoire originale, très tendre, et finalement très drôle, aux illustrations colorées et pleines de tendresse. Et surtout, il crée la surprise,  et m’a personnellement fait ouvrir de grands yeux ! J’aime être surprise comme ça avec un livre ! La déclaration devrait plaire autant aux petits qu’aux grands, même ceux que les bisous baveux dégoûtent un peu !

Le CRO-Magnon et la TRO-mignonneRemontons un peu le temps ! Dans une vallée vivent deux tribus. D’un côté les Cro-magnons, hommes poilus et costauds, et de l’autre les Tro-mignonnes, jolies et sensibles. Les deux groupes ne se côtoient jamais, jusqu’à l’éruption du volcan tout proche qui pousse tout le monde à se réfugier dans une grotte. Et là, il va bien falloir cohabiter ! Si rien n’est simple au départ, un Cro-magnon et une Tro-mignonne serviront d’ambassadeurs et parviendront peut-être à instaurer un climat de paix entre les deux clans.

J’ai d’abord apprécié l’humour du texte de Maureen Dor et des illustrations de Loïc Mehée, qui racontent avec drôlerie les rapports entre les hommes et les femmes, au temps des cavernes. Bon, on se doute que c’est un prétexte pour parler des rapports entre les filles et les garçons en général, mais il n’empêche que cette ambiance de grotte préhistorique, avec des jeux de mots et des détails en lien avec cet univers m’a séduite. Malheureusement, j’ai aussi été un peu embêtée par la chute et la tournure que prennent finalement les événements. Alors que j’imaginais que l’histoire allait faire se révéler les personnages à l’inverse de l’idée qu’on avait d’eux (les filles douces, les garçons costauds), ils se contentent de s’apprécier, et de comprendre qu’ils peuvent être complémentaires et partenaires plutôt qu’en guerre. C’est important mais un peu réducteur parce que les filles ne sont pas que douces et sensibles, ni les garçons poilus et costauds. Tout cela n’a pas suffi à me décevoir complètement : voici un album drôle et original, qui nous plonge au cœur de la Préhistoire ! En plus, on peut écouter l’histoire lue grâce au CD, qui contient également une chanson chantée avec Bruno Solo.
Vous pouvez découvrir quelque pages intérieures sur le site des éditions Clochette.

tyrano de bergeracRestons dans la préhistoire avec Tyrano de Bergerac, ce pauvre dinosaure qui ne supporte pas son nez. D’ailleurs, inutile d’aborder le sujet avec lui ! Il passe ses journées à lire des livres et à écrire des poèmes, sans se mêler aux autres dinosaures. Christian, lui, n’a pas de problème avec son physique, mais pour aligner trois mots, c’est une autre affaire ! Or, il voudrait charmer la belle Roxane, et compte bien sur l’aide de Tyrano pour cela. La belle est séduite par ces beaux mots et tombe amoureuse du bellâtre, mais Tyrano aussi a son mot à dire sur la question ! Et là, tout se complique !

Gilles Chouinard et Rogé proposent une nouvelle aventure d’un petit tyrannosaure, en nous plongeant cette fois dans l’univers de Cyrano de Bergerac, version dinosaure ! C’est drôle, écrit en rimes, mais accessible aux plus jeunes, et les illustrations sont fidèles à l’histoire : Tyrano de Bergerac n’est vraiment pas beau, Christian n’a vraiment pas l’air malin, et Roxane fait tourner les têtes ! Ah que c’est compliqué l’amour !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Maureen Dor (Pauvre Stupidon, Moi, super moi, Le rêve de l’arbre et Rita la féroce fée rousse), Loïc Méhée (La préhistoire, Au secours ! Un loup tout poilu, Cat and Mouse : eat good food), Gilles Chouinard et Rogé (Tyranono), Rogé sans Gilles Chouinard (Migan, mon village) et Philippe Jalbert (Trop, c’est trop !).

La déclaration
de Philippe Jalbert
Seuil Jeunesse
12,90 €, 215 x 268 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2014
Le Cro-magnon et la Tro-mignonne
Texte de Maureen Dor, illustré par Loïc Méhée
Éditions Clochette dans la collection Les Zygomots
14,95 €, 217 x 217 mm, 25 pages, imprimé en Union Européenne, 2014
Tyrano de Bergerac
Texte de Gilles Chouinard, illustré par Rogé
Editions de la bagnole
11,90 €, 230 x 231 mm, 34 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

A Paris, Étienne Lavie a remplacé des panneaux publicitaires par des œuvres d’art ! De quoi changer notre environnement visuel, souvent saturée d’annonces commerciales !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange