La mare aux mots
Parcourir le tag

Mellow

Bientôt la rentrée !

Par 7 août 2014 Livres Jeunesse

Cette année, pas de grosse chronique sur la rentrée, nous en avons fait plusieurs les années précédentes et vous pourrez y puiser des tas d’idées ! Mais voici quand même trois livres sortis depuis.

A l'école des poussinsDemain, c’est la première rentrée des poussins, imaginez un peu ! Ça s’active dans le poulailler ! Et pendant que certains préparent leur cartable, Shirley stresse un peu… Qu’est-ce qu’elle va faire à l’école ? Et si la maîtresse est méchante ? Heureusement, ses amis sont là pour la rassurer !
On est ravi de retrouver les poussins de Géraldine Collet et Coralie Saudo ! On adore ces personnages dont les préoccupations sont si proches de celles des enfants. Ici encore les auteurs ont su croquer avec justesse les angoisses et l’excitation de la veille de la rentrée.
Un album drôle et tendre jusque dans les illustrations.

CeA l'école d'Eliott matin, c’est son papa qui accompagne Eliott à l’école. Il y retrouve ses copains et Élise, sa maîtresse. Certains pleurent un peu, d’autres réclament un bisou. Au fait, qui reste à la cantine ? Une fois les parents partis, on se retrouve tous dans la classe. Julie, l’Atsem, aide la maîtresse. On se répartit en petits groupes, certains feront du dessin, d’autres jouent aux voitures, d’autres enfilent des perles. Il y aura aussi la cantine, la sieste, le sport… bref une journée bien remplie.
C’est dommage de devoir le signaler, mais comme c’est rare, ici il y a autant de papas que de mamans qui accompagnent les enfants à l’école, il y a des garçons qui enfilent des perles tout comme il y a des filles qui jouent aux voitures ! Bref, que ça fait du bien un livre non sexiste ! (et l’on ne devrait même pas le signaler tellement ça devrait être normal…) Françoise de Guibert et Olivier Latyk décrivent, avec beaucoup de justesse, la journée des petits. Même l’Atsem est présente ! C’est riche en détails, en petites histoires, une vraie réussite !
Un grand livre cartonné, coloré, avec des volets. Un super bon livre sur la maternelle.

Oops et Ohlala vont à l'écoleOops et Ohlala sont à l’école, mais c’est un peu la cata… Quand ils doivent dessiner un rond, Oops dessine un carré… Quand ils doivent le colorier en bleu, Ohlala le colorie en jaune ! Quant au moment du saute-mouton, c’est vraiment la catastrophe ! Oups ! Ohlala…
Ah nos amis Oops et Ohlala… ils m’amusent toujours autant (je crois d’ailleurs que c’est celui qui m’a fait le plus pouffer, seul chez moi). Une série qui croque parfaitement les enfants et qui est, en même temps, drôle et décalée. Bref, j’adore !

Quelques pas de plus…
Retrouvez tous les ouvrages sur la rentrée scolaire et l’école en général que nous avons chroniqués regroupés dans un tableau pinterest.
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Françoise de Guibert (Maman et Papa), Olivier Latyk (Cache-cache des grosses bêtes, Cache-cache des petites bêtes, En voiture ! Mes premiers pas sur la route, La merveilleuse légende de Saint NicolasL’imagier de la couleurLa petite Louise, ses voyages et son accordéon, La vie merveilleuse de la princesse Olga et Contemimes : comptines à mimer et chanter), Géraldine Collet (Un pour tous, tous poussin !, Défends-toi !, La petite liseuse, Sais faire moi, La rentrée de Jacotte, Jacotte en vacances, Okimdam, l’oiseau auquel il manquait une case, Tranquille, Tout seul !, Tous ensemble !, Le fil rouge, S’échapper d’une île et A table), Coralie Saudo (Le vieux-vieux monsieur du 33e étage, Ca… caca… catastrophe !, Un pour tous, tous poussin, Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île, 101 moutons au chomâge, Manolo, un boudeur de petit fantôme et Manolo, un cochon de petit fantôme), Mellow (Oops et Ohlala à la mer, Oops et Ohlala vont dormir, Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bain et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes) et Amélie Graux (Oops et Ohlala à la mer, Pouce !J’aime mes cauchemars, Oops et Ohlala vont dormir, Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bain, Comptines des papas, 9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes). Retrouvez aussi nos interviews de Géraldine Collet et de Coralie Saudo.

L’école d’Eliott
Texte de Françoise de Guibert, illustré par Olivier Latyk
Gallimard Jeunesse
15,90 €, 260×320 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014.
À l’école des poussins !
Texte de Géraldine Collet, illustré par Coralie Saudo
Les 400 coups
8 €, 222×222 mm, 32 pages, imprimé au Canada, 2013.
Oops et Ohlala vont à l’école
Texte de Mellow, illustré par Amélie Graux
Talents Hauts dans la collection La petite vie de Oops & Ohlala
5,80 €, 156×156 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2013.

À part ça ?

Expériences à la plageBon sérieusement… ok on s’approche de la rentrée, mais il reste un mois ! Autant en profiter… pour faire des expériences à la plage et surtout en mettre plein la vue aux copains. C’est ce que nous proposent Jack Guichard, Guy Simonin et Kamil Fadel dans Expériences à la plage sous-titrée Défie tes copains et ramène ta science !. Car oui ici on va impressionner ses amis, les défier. Arriveront-ils à trouver le galet qui chauffe le plus parmi ceux qu’on leur propose, à retourner un seau rempli d’eau avec un frisbee sans rien renverser ou encore à se décoller de leur ombre ? Nous on va réussir grâce à ce petit livre drôlement ingénieux. Chaque fois, on nous explique comment défier les copains, comment réussir le défi et l’explication scientifique. C’est ludique et l’on apprend plein de choses… et en plus ça tient dans la poche !
Expériences à la plage de Jack Guichard, Guy Simonin et Kamil Fadel, illustré par Lucie Maillot, Le Pommier, 6,90 €.

Gabriel

You Might Also Like

Ahou tchatchatcha

Par 7 juillet 2014 Livres Jeunesse

Ça vous dit de partir dès ce matin pour le bord de mer ?

ROMI A LA PLAGERomi, le rhinocéros, est à la plage. Sur terre et sur mer, l’hiver et l’été, habillée de façon sobre ou avec fantaisie, sous le parasol et sur le plongeoir…
Vous l’aurez compris, Romi à la plage est un album sur les contraires. Un nouveau personnage, sorte de cousine (pas si éloignée) du héros de Mon hippopotame.
Quel bonheur cet album très graphique signé par une illustratrice qu’on aime décidément beaucoup, Janik Coat.
Les livres sur les contraires sont légion, mais là c’est drôle (mais fin), esthétique, original, coloré.
Un très beau livre sur les contraires… à la plage !
Des intérieurs sur le site de La soupe de l’espace.

Le Phare d EdgarLe vieux phare avait toujours été là, d’après les habitants. Il se dressait, fièrement, à la pointe de l’île. Dans celui-ci vivait Edgar, un vieux gardien qui semblait être là, lui aussi, depuis toujours. Pourtant un beau matin, trois messieurs décidèrent qu’ils étaient trop vieux ce phare et son gardien, qu’il fallait un nouveau bâtiment, plus moderne, complètement automatisé. Vivre sans son phare, c’était impensable alors le vieux gardien se mit à pleurer, il pleura tant que d’énormes vagues se formèrent.
Parfois, on veut moderniser des choses qui n’ont pas besoin de l’être, quitte à sacrifier des hommes, c’est le message du bien joli album signé Stéphanie Bonvicini et Bérengère Le Gall. Un livre tout en hauteur, comme un phare, qui met en valeur les illustrations.
Le phare d’Edgar est une jolie histoire pour se rappeler que parfois il faut se battre pour sauvegarder les belles choses que certains veulent détruire au nom de la modernité.
Des extraits en ligne.

Oops et Ohlala à la merÀ signaler aussi que nos amis Oops et Ohlala ont aussi leur aventure à la mer. Ils y construisent des châteaux, mangent des gâteaux (plein de sable), s’éclaboussent ou encore jouent avec les vagues. Comme d’habitude, c’est drôle et plein de charme. Une super série pour les plus petits avec des feuilles plastifiées résistantes aux petites mains peu précautionneuses avec les livres.

La mer ma baby encyclopédieEt je vous signale également, qu’un livre sur la mer vient de sortir dans la collection Ma baby encyclopédie de chez Larousse, collection dont on vous parle régulièrement. Ici aussi pages plastifiées, mais ce documentaire pour les tout-petits propose aussi des jeux, un puzzle et des autocollants. On va apprendre le vocabulaire du bord de mer, des bateaux, des oiseaux et des poissons…

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Janik Coat (Clotaire se déguise, Une vie d’escargot, Mon hippopotame, Pour un carré de chocolat, Une vie d’ours et La surprise), Mellow (Oops et Ohlala vont dormir, Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bain et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes) et Amélie Graux (Pouce !J’aime mes cauchemars, Oops et Ohlala vont dormir, Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bain, Comptines des papas, 9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes). Retrouvez aussi notre interview de Janik Coat (dans laquelle elle nous parlait de Romi à la plage).

Romi à la plage
de Janik Coat
Autrement
9,90 €, 180×190 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2014.
Le phare d’Edgar
Texte de Stéphanie Bonvicini, illustrations de Bérengère Le Gall
Marmaille & compagnie
15 €, 186×347 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Oops et Ohlala à la mer
Texte de Mellow, illustré par Amélie Graux
Talents Hauts dans la collection La petite vie de Oops & Ohlala
5,80 €, 157×157 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2014.
La mer
Texte de Valérie Guidoux, illustré par Julien Akita
Larousse dans la collection Ma baby encyclopédie
6,90 €, 205×195 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

la petite salamandre 94Profitons de l’été pour observer la nature ! Le dernier numéro de La petite salamandre, La revue des enfants curieux de nature, nous propose d’en savoir plus sur le papillon boussole (un papillon migrateur) grâce à un grand dossier, richement illustré. On va aussi apprendre à mieux connaître le vers luisant et à différencier la mouette du goéland. On retrouve les habituels jeux, BD, histoires, idées de loisirs créatifs, idées de lectures, courrier des lecteurs…
La petite salamandre c’est décidément une super revue nature qu’on adore !
Plus de renseignements sur ce numéro.
6 € le numéro, 29 € l’abonnement d’un an.

Gabriel

You Might Also Like

C’est l’heure d’aller au lit !

Par 2 mai 2014 Livres Jeunesse

Cétenkiki ki ki Cétenkikikikkinan
Cétenkiki d’allez au lit dès maintenant,
Cétenkiki d’allez au lit dès maintenant
Je ne veux pas papa je ne veux pas maman
Je ne veux pas papa je ne veux pas… NAN
Je ne veux pas papa je ne veux pas maman
Si c’est comme ça Ah ça je n’irai pas me laver les dents !
Cetenkiki,
Vincent Malone

Cauchemars, peur du noir et heure du sommeil repoussée… Ah quand vient le temps de dormir…

J'aime mes cauchemarsLa nuit, une petite fille rêve de monstres horribles cachés sous son lit, qu’elle se perd dans la rue ou qu’elle arrive en culotte à l’école. Sa maman a la solution : des histoires pleines de douceur qui forcément rendront les nuits plus douces… Sauf que la douceur, c’est barbant ! Avec des rêves tout mignons, les nuits ne sont plus drôles, c’est tellement mieux les cauchemars, non ?

J’aime mes cauchemars (c’est dommage ce titre qui nous révèle la chute !) est un album anti mièvrerie comme j’aime. Elle n’en a pas envie cette petite fille d’histoires de prince charmant ou de chatons, elle ce qu’elle veut ce sont des monstres et des frissons ! On le sait, la plupart des enfants aiment se faire peur, ils se reconnaîtront dans ce personnage piquant ! Et puis, c’est une très jolie façon de dédramatiser les cauchemars, de les apprivoiser. Un album plein d’humour signé Séverine Vidal avec de très belles illustrations crayonnées pleines de couleurs signées Amélie Graux.
Le même vu par Chez Clarabel, Le tiroir à histoire et Sous le feuillage.

Blanche hait la nuitBlanche, elle, n’aime pas la nuit. Chaque jour, elle revient, et chaque jour Blanche organise des concerts pour réveiller le soleil et faire partir la lune. Forcément, les parents, ça les agace un peu… Tous les prétextes sont bons, chaque phrase des parents amène des chants, des actions… mais à force…

Blanche hait la nuit aura un goût de déjà vu pour certains d’entre vous… Sibylle Delacroix a su croquer avec beaucoup de justesse ces enfants qui deviennent des piles électriques au moment du sommeil. L’album est bourré d’humour, de clins d’œil. L’histoire est rythmée par des bruits (Blanche tape sur son tambour) et des chants. Un petit album aux illustrations pleines de mouvements sur ces enfants qui s’animent à l’heure du coucher.

Oops et OhlalaC’est l’heure d’aller au lit ! Mais Oups et Ohlala n’ont pas vraiment envie… tous les prétextes sont bons pour reculer l’heure du coucher : on joue encore un peu, on veut aller aux toilettes, on veut une histoire, on a soudain une folle envie de ranger sa chambre, on réclame un verre d’eau et son doudou… Et quand toutes les demandes sont assouvies, on est enfin tranquille ?

On retrouve notre petit panda et notre petit koala qu’on aime décidément beaucoup. Encore une aventure pleine d’humour sur des situations du quotidien. Là encore, on se dit que Mellow connaît bien les enfants ! Un album, comme à chaque fois, avec des pages plastifiées et donc manipulables par les tout petits avec des couleurs franches et de forts contrastes comme ils aiment.

Mais papa...Un père souhaite une bonne nuit à ses enfants… sauf que ceux-ci lui rappellent qu’il a oublié les pyjamas ! Allez c’est chose faite, maintenant bonne nuit ! Ah non, il manque encore le doudou, puis ce sera le verre d’eau, la veilleuse, le lit, le plancher et les murs et tant d’autres choses encore…

Voilà un papa bien distrait (quand on a un personnage qui s’occupe mal des enfants ou qui oublie tout, c’est généralement le père… mais passons…) heureusement que ses enfants sont là pour le rappeler à l’ordre ! Avec de très jolies illustrations signées Marianne Dubuc, voici une histoire un brin décalée, basée sur la répétition qui a cartonné auprès de ma fille de six ans. Derrière le côté parfois absurde du propos, on rappelle quand même tout le rituel du coucher avec tout ce que nous réclament, souvent, les enfants. Un album tout doux et plein d’humour.

Quelques pas de plus…
D’autres livres sur l’heure du coucher et le sommeil que nous avons chroniqués : Trop tôt pour le dodo !, La boîte à musique de Gaston, Le doudou d’Ernestin, Un bisou pour Lili, Les chaussettes de Gaspard, Le pyjama de Charlotte a disparu, La veilleuse pour Juliette, Le livre magique de Sacha, À la sieste, Au lit tout le monde !, Réveillés les premiers, Dis tu dors ?, 40 histoires du marchand de sable, Jour de grève chez les marmottes, Victor et les Amulettes, 101 moutons au chômage, Dors bien, Rosalie, Tu ne dors pas, petit ours ?, Le sommeil Conseils et astuces au quotidien, Au dodo les animaux, Au lit, poussin !, Yoyo : Je ne veux pas dormir, Les dents, le pot, et au dodo !, Petites histoires du Père Castor pour endormir les petits, Tom ne veut pas dormir, Camille ne veut pas dormir, Camille a fait un cauchemar, Camille a oublié Nounours, Au lit, Ludo !, Non pas dodo !, Cacao se lève toujours trop tôt, Les monstres de la nuit, Ambre a peur du noir,
Quel cauchemar !Bonne nuit petit monstre vertA l’heure du loup, Y’a un monstre à côté, Le mons’trouille, Comment ratatiner les cauchemars, Au revoir cauchemar et Bonne nuit petit monstre vert.
Nous avons déjà chroniqué des livres de Séverine Vidal (Méga-Loup, Fées d’hiver, Billie du bayou, le banjo de Will, Billie du bayou, SOS Garp en détresse, Noël à l’endroit, Mon secret rit tout le temps, 55 oiseaux, Prune et l’argent de poche, Une girafe un peu toquée, Bad Lino, L’œil du pigeon, Au pays des vents si chauds, Petit Minus, Le laboureur de nuages & autres petits métiers imaginaires, La grande collection, Mon papa est zarzouilleur, Clovis & le pain d’épices, Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeurPrune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps), Amélie Graux (Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bain, Comptines des papas, 9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes), Mellow (Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bainet Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes) et Marianne Dubuc (Le lion et l’oiseau). Retrouvez aussi notre interview de Séverine Vidal.

J’aime mes cauchemars
Texte de Séverine Vidal, illustré par Amélie Graux
Gallimard Jeunesse Giboulées
14 €, 205×285 mm, 24 pages, imprimé en Belgique chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Blanche hait la nuit
de Sibylle Delacroix
Bayard Jeunesse
10,50 €, 185×187 mm, 26 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Oops et Ohlala vont dormir
Texte de Mellow, illustré par Amélie Graux
Talents Hauts dans la collection Oops & Ohlala
5,80 €, 157×157 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013.
Mais papa…
Texte de Mathieu Lavoie, illustré par Marianne Dubuc
De la martinière Jeunesse
7,50 €, 160×220 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014.

À part ça ?

Pour rester dans le même sujet, l’application Nott won’t sleep (hélas que sur Ipad) chroniquée par DéclicKids.

Gabriel

You Might Also Like

Bon anniversaire !

Par 20 avril 2014 Livres Jeunesse

En ce moment, on fête des anniversaires ! Vous avez remarqué ? Oui, je sais il y en a toute l’année, mais vous n’avez pas remarqué qu’il y en a plus autour d’avril ? Quand je travaillais dans un magasin de jouets, c’était la période pendant laquelle on mettait le plus en avant tout ce qui concernait les organisations d’anniversaires. Visiblement, ça aurait un lien avec l’été, neuf mois avant (période où l’on a plus de temps, on est plus détendu). Bref, après avoir fêté l’anniversaire de Maman Baobab puis celui de Marianne, en attendant de fêter le mien puis celui de ma fille aînée… aujourd’hui, on va fêter celui de héros de livres !

Joyeux anniversaire MartinAujourd’hui, c’est un jour particulier pour Martin, c’est son anniversaire ! En attendant ses amis, il gonfle des ballons. Mais bientôt les voilà, les bras chargés de cadeaux que l’ours met tous ensemble pour les ouvrir plus tard, mais les jumeaux Félix et Hugo, ne sont pas patients et ouvrent les cadeaux à la place de Martin… et très vite c’est le bazar ! Ça vire même à la catastrophe quand le bâton sauteur de Martin est cassé… surtout qu’il s’est fait très mal en tombant, cet anniversaire c’est vraiment une horreur !

Je vous avais déjà parlé de Martin (qui nous proposait de lui faire un gros câlin), le revoici donc dans une nouvelle aventure. Même si j’avoue ne pas être très fan de ses albums, ce gros ours plaît généralement aux enfants et ici on parle d’entraide, de pardonner, d’amitié. Des thèmes importants dans la littérature jeunesse. Un grand livre avec pour héros un personnage mignon.

Canaille fête son anniversaireCanaille fête son anniversaire. Il s’est déguisé en pirate, Tortillon en chevalier et Cannelle en princesse. Après avoir soufflé ses cinq bougies, Canaille ouvre ses cadeaux et il découvre un ballon de foot ! Super, ils vont pouvoir jouer… sauf que Cannelle n’aime pas le foot !

J’aime beaucoup Canaille, le petit héros de Jean Leroy et Émile Jadoul, mais j’avoue avoir trouvé celui-là un peu… Canaille déguisé en pirate et son copain en chevalier pendant que sa petite sœur est déguisée en princesse, les garçons qui aiment le foot, mais pas les filles qui préfèrent la dînette… on est loin des livres anti-sexistes ! Si ce genre de cliché ne vous dérange pas, vous serez ravis de retrouver un petit héros qu’on aime beaucoup.

Oops et Ohlala fêtent un anniversaireOh aujourd’hui c’est l’anniversaire de Tom ! Oops et Ohlala sont bien décidés à ne pas rater ça ! Faut acheter un cadeau, l’emballer (pas facile de manipuler du scotch !), on fait un gâteau et l’on y met des bougies puis on se déguise et en route pour chez Tom ! Il va être bien surpris ! Ça… Oops et Ohlala ne savent pas à quel point !

Il y a deux jours, je vous parlais déjà d’eux, revoici donc le petit panda et le petit koala un peu maladroits. Ici, donc ils vont faire une sacrée surprise pour l’anniversaire de leur copain Tom sauf que… avec Oops et Ohlala, ça ne se passe pas toujours comme prévu ! Beaucoup d’humour, des illustrations colorées pour un des (le ?) meilleurs épisodes de la collection.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de David Melling (Un énorme câlin pour Martin !), Jean Leroy (Un jeune loup bien éduquéAnokiCanaille a oublié son doudou, Canaille ne veut pas aller à l’école, Canaille va chez le docteur, Canaille n’aime pas la soupe et Si j’étais un oiseau…), Émile Jadoul (Ça sent bon la mamanComme un secretCanaille a oublié son doudouCanaille ne veut pas aller à l’école, Canaille va chez le docteurCanaille n’aime pas la soupeMon bonnetLes mains de papaA l’eau, Hourra, AglaglaTout le monde y va, Gros pipiA la douche et A la folie), Mellow (Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bainPlay with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes) et Amélie Graux (Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bain, Comptines des papas, 9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes).

Joyeux anniversaire, Martin !
de David Melling (traduit par Anne Delcourt)
Larousse
12,90 €, 265×270 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.
Canaille fête son anniversaire
Texte de Jean Leroy, illustré par Émile Jadoul
Casterman dans la collection Canaille
5,50 €, 180×180 mm,24 pages, imprimé en Chine, 2013.
Oops et Ohlala fête un anniversaire
Texte de Mellow, illustré par Amélie Graux
Talents Hauts dans la collection La petite vie de Oops & Ohlala
5,80 €, 157×157 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2013.

À part ça ?

Cram Cram 25Le nouveau numéro de notre revue préférée est sorti ! Quoi ? Vous ne savez pas quelle est notre revue préférée ? Mais c’est Cram Cram ! Le magazine jeunesse qui voyage ! Et cette fois-ci, c’est aux Galapagos qu’on se rend, grâce à la famille Akili. On va rencontrer les animaux (qui vivent en harmonie avec les hommes, ou plutôt l’inverse) et découvrir des paysages somptueux. Ensuite, on retrouve les rendez-vous actuels : les trucs et astuces et les blagues, L’animal du mois (la tortue géante), La grande histoire (ici il est question d’Oro qui veut trouver la pierre de vie et de mort), Le jouet de grand-père Daniel (la noix-tortue dont il nous raconte l’histoire puis nous explique comment la fabriquer), La boîte à idées (où l’on va se servir d’une bouteille comme pot puis peindre sans peinture… grâce à une feuille), La recette écolo de Miss Foldingo (les tortues au chocolat, une recette québécoise) et la Cram Cram Encyclo ! Encore un super numéro de Cram Cram ! en grande partie illustré par Lucie Riolland (Les deux géants) !
Commander ce numéro de Cram Cram ! (ou d’autres) ou même s’abonner : http://www.cramcram.fr.

Gabriel

You Might Also Like

À taaaaaable !

Par 18 avril 2014 Livres Jeunesse

Et si l’on mangeait ?

le gros goûter Invitation : Le gros goûter, près du petit lac à 16 heures. Autant vous dire que tout le monde s’y précipite ! Enfin… à son rythme… Pendant que Lapin va bondissant, Renard va courant, Sanglier caracole, Ours déboule, et la tortue Nana, elle, avance à petits pas. En passant tout le monde rigole, si elle est aussi lente, il ne restera rien pour elle ! Mais Nana les rassure il lui restera assez de ce qu’elle préfère…

Stéphane Servant et Cécile Bonbon, auteur et illustratrice du génial Le machin, reforment donc leur duo pour un nouveau conte en randonnée. Répétitions (comme les enfants aiment), humour décalé (à la Stéphane Servant), illustrations (magnifiques) faites de tissu, de laine et de coton, suspense intenable (mais qu’est-ce qu’elle aime cette tortue à la fin !)… ici, on se régale ! La double chute finale est complètement inattendue… et irrésistible ! Un conte (un brin cruel) qui va beaucoup faire ricaner nos amateurs d’histoires décalées.
Le même vu par Œil d’ailleurs et des extraits des planches sur le (super) site de Didier Jeunesse.

Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala ont faim ! Il faut passer à table. Mais d’abord, on met le couvert ! Qu’est-ce qu’on mange ? Oh miam de la purée et des saucisses ! En plus on peut s’amuser à faire un volcan avec la purée. Et en dessert ? De la mousse au chocolat ! Bon maintenant il faut débarrasser. Oh attention ! Oups… oh là là…

On vous a déjà parlé plusieurs fois de ces deux personnages sympathiques à destination des plus jeunes (avec des livres aux feuilles plastifiées pour résister aux mains trop brutales). On adore leurs aventures qui sont parfaitement adaptées aux tout-petits, ils reconnaissent là leur quotidien et les illustrations aux forts contrastes sont parfaites pour eux. Ici, il est donc question de manger… et de mettre la table et de la débarrasser (et tant pis si l’on est un peu maladroit). Des petits héros qu’on aime dans une histoire pleine d’humour.

Un repas chez les lapins de PâquesGabin le lutin est invité avec sa cousine Amélia la gentille sorcière à fêter Pâques chez ses voisins les lapins. Au menu : carottes râpées ! Mais Gabin a une idée… il n’y aura pas que ça à manger !

Un album plutôt sympathique aux couleurs pastelles pour parler des œufs de Pâques (c’est le moment !). Même si j’ai personnellement trouvé l’histoire trop complexe, les enfants aimeront retrouver ici le genre de personnages qu’ils adorent (lapins, gentille sorcière, lutin…). En fin d’ouvrage, on retrouve même la recette des œufs de Pâques.
Le même vu par Délivrer des livres et une bande annonce.

Arthur est allergique et alors ?Quand sa maman l’accompagne à l’école, Arthur a toujours avec lui son panier-repas. Il faut dire qu’il est allergique, il ne doit pas manger comme les autres ! Rien de très grave, il faut juste s’organiser. Confier le panier-repas en arrivant, qu’il soit conservé jusqu’à l’heure du déjeuner, ne pas manger dans l’assiette des copains.

Pas de gros coup de cœur ici non plus, comme pour le précédent, mais voilà un livre qui a au moins le mérite d’exister ! On dédramatise ici les PAI (Projet d’Accueil Individualisé). C’est une situation quotidienne, présente dans à peu près toutes les classes… et pourtant (à ma connaissance) aucun livre pour les enfants n’en parle ! C’est vraiment le genre d’ouvrage dont on applaudit la sortie ! Il aurait peut-être mérité d’autres illustrations… Mais c’est un avis personnel. Un album sur les allergies alimentaires et l’école, avec même des recettes en bonus !
Un site sur le livre : http://www.arthurallergique.com.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Stéphane Servant (Nos beaux doudous, Boucle d’ours, Le machin, Le crafougna et Le masque), Cécile Bonbon (Le machin), Mellow (Oops et Ohlala prennent un bainPlay with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes), Amélie Graux (Oops et Ohlala prennent un bain, Comptines des papas, 9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes) et Camille Piantanida (L’étoile de pépé).

Le gros goûter
Texte de Stéphane Servant, illustré par Cécile Bonbon
Didier Jeunesse
12,50 €, 234×250 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Oops et Ohlala mangent comme des grands
Texte de Mellow, illustré par Amélie Graux
Talents Hauts dans la collection La petite vie de Oops & Ohlala
5,80 €, 157×157 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013.
Un repas chez les lapins de Pâques
Texte de Carine Foulon, illustré par Élise Catros
La Palissade
12,50 €, 245×250 mm, 24 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Arthur est allergique, et alors ?
Texte de Marie-Constance Mallard, illustré par Camille Piantanida
Libre Label dans la collection Petit Label
12 €, 210×145 mm, 32 pages, lieu d’impression non indiqué, 2014.

À part ça ?

Mily Miss QuestionMily c’est Miss Question. L’amour, le « beau », la mort, la normalité… Mily s’interroge. Son chien Pop (qui parle) l’accompagne dans ses aventures, on croise aussi son frère qui se prend pour une rock star, sa petite sœur qui l’horripile parfois, Masséo le sportif qui se la pète un peu, le sage Dan, la copine Juliette, Gaspard (dont Mily est un peu amoureuse…) et plein d’autres personnages. Dans cette série où la philo est expliquée à hauteur d’enfant, on combat aussi les clichés sexistes. Des décors réels avec des personnages animés, un résultat plutôt esthétique et surtout très intéressant. Chaque fois, ça se termine par une question, pour amener l’enfant à réfléchir. Un double DVD vient de sortir (avec 40 épisodes de 7 minutes) mais on peut aussi retrouver Mily Miss Question sur France 5.
Mily Miss Question, double DVD (40 épisodes de 7 minutes), autour de 15 €, Francetv distribution.

Un épisode :

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange