La mare aux mots
Parcourir le tag

Mensonges

Des contes

Par 25 juillet 2013 Livres Jeunesse

Je vous propose une sélection de contes, connus ou moins connus, et même des contes à faire soi-même.

En commence par deux très beaux albums tirés de contes de Grimm.

Les musiciens de brêmeUn âne, un chien, un chat et un coq dont leurs maîtres ne voulaient plus partent ensemble sur les routes pour devenir musiciens à Brême et en chemin ils vont découvrir qu’ensemble on est plus fort.

Vous connaissez certainement ce conte de Grimm dont nous vous avons déjà parlé (Les histoires de musiciens de Brême racontées dans le monde, la très belle version sortie chez Syros), ici c’est le génial Antoine Guilloppé qui met magnifiquement en image cette histoire d’union des faibles, de camaraderie. Les illustrations pleines pages sont superbes avec leurs forts contrastes (comme sait si bien les faire Antoine Guilloppé) et la tranche du livre est toilée. Vraiment un magnifique ouvrage.

L'homme à la peau d'oursParce qu’il est sans le sou, un homme accepte un marché avec le Diable : s’il ne se lave pas, ne se peigne pas et ne se coupe pas les ongles pendant les sept années à venir, il le couvrira d’or. Autre condition : il devra porter sur le dos la peau de l’ours qu’il vient de tuer. S’il échoue son âme appartiendra au Diable. Ce sont sept années difficiles qui attendent cet homme, sept années où il sera repoussé à cause de l’odeur qu’il dégage, sept années à lire du dégoût dans le regard des gens. Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Je ne connaissais pas ce magnifique conte de Grimm, adapté ici par Anne Jonas. On y parle donc de l’apparence, des a L'homme à la peau d'ourspriori mais c’est également une histoire d’amour. On pense à La belle et la bête. Dans un tout autre style que les illustrations d’Antoine Guilloppé, celles de Sébastien Mourrain sont tout aussi superbes. Elles sont ici aussi bien mises en avant (pleine page voire double page). Le bel album, avec sa couverture à bords francs, fait partie de ces livres qu’on aime offrir (ou s’offrir !), qu’on garde précieusement. Un très beau conte de Grimm un peu moins connu, dans une belle édition.

La petite sirèneParce qu’elle est tombée amoureuse d’un homme, une sirène renonce à sa vie aquatique et à sa voix. Mais sa nouvelle vie a une condition, l’homme en question doit tomber amoureux d’elle sinon elle mourra.

Est-il encore nécessaire de résumer l’histoire de la petite sirène ? Cette histoire à l’issue tragique qui plaît toujours autant aux enfants. C’est pour la collection Les petits cailloux (dont on vous parle régulièrement : Les amoureux du ciel, Le nom du diable, Le monstre du Loch]) qu’Alexandra Huard a illustré le conte d’Andersen. Cette collection de petits albums (à petit prix) est bien adaptée aux plus jeunes (dès 5 ans d’après l’éditeur) avec des textes raccourcis et des illustrations colorées. Ce nouvel album complète bien cette jolie collection.

Tom PouceUn petit couple de paysan se désespérait de ne pas avoir d’enfants, il souhaitait en avoir un à tout prix, fut ce-t-il minuscule, sept mois plus tard naquit un enfant de la taille d’un pouce qu’on appelât Tom Pouce. L’enfant ne grandit pas et sa taille l’amenât à vivre de folles aventures.

Classique là aussi sorti dans une collection bien connue : Les classiques du Père Castor. Illustré ici par Amélie Dufour, c’est un plaisir de retrouver ce personnage qui passe par la panse d’une vache ou le ventre d’un renard. Un conte intemporel très joliment mis en image dans un album à petit prix.

Le chat de la mère MichelElle avait pourtant juré qu’elle n’aurait plus d’animal de compagnie seulement voilà, quand la Comtesse de la Grenouillière vit ce pauvre chat maltraité elle ne put le laisser ainsi et le prit sous son aile. La comtesse confia l’animal à l’une de ses employées de maison : la Mère Michel. Celle-ci devait en prendre soin comme s’il s’était s’agissait de son maître, lui-même. Seulement voilà, un autre employé de la comtesse, le Père Lustucru, ne supportait pas ce chat et rêvait de le voir disparaître…

Forcément vous aurez reconnu cette histoire et vous avez déjà en La mère Micheltête, j’en suis sûr, l’air de La mère Michel. Saviez-vous qu’en 1846 Émile de La Bédollière avait écrit toute une histoire d’après la comptine créée quelques années plus tôt ? Les éditions Mouck ont eu la très bonne idée de ressortir ce conte, magnifiquement illustré par Maddalena Gerli. C’est plein d’humour, on lit l’album tout en sachant ce qu’il va se passer mais pourtant l’histoire est pleine de surprises ! On est ici plus proche du petit roman que de l’album jeunesse, le texte est plutôt long. Un bien joli livre.

Les exploits du baron de Münchhausen Avez-vous déjà entendu parler du Baron de Münchhausen, cet illustre personnage qui a voyagé sur la Lune, traversé la Terre d’un bout à l’autre (en passant par le centre) et tué en même temps un crocodile et un lion ?

Toujours dans la même collection, aux éditions Mouck, voici donc les aventures du célèbre Baron de Münchhausen à qui il est arrivé des choses absolument incroyables. On lit ses exploits avec le sourire, imaginant le personnage qui raconte des récits invraisemblables à son auditoire médusé (le fameux baron a vraiment existé). c’est vraiment des aventures que ma fille a adoré écouter et j’ai pris du plaisir à lui les lire. Même si je suis moins fan des illustrations très « bandes dessinées » de Roxane Brelin, encore un bien bel album, plein d’humour et de fantaisie.

L'archipel de NounaDans un archipel vivait une famille royale, elle occupait une île appelée l’Île Blanche car le palais de cette famille était d’un blanc éclatant. Il y avait aussi l’Île Bleue, l’Île Rose, l’Île Verte mais surtout l’Île Noire, seule île qui était interdite aux enfants du Roi, il faut dire qu’il vivait là un bien étrange personnage. C’est une rencontre avec cet homme qui va changer un jour la vie de Nouna, une des princesses, elle va en effet se retrouver changée en pierre.

L’Archipel de Nouna est un livre dédié à Anna, petite fille atteinte du syndrome de Rett, maladie génétique dont une des conséquences est la disparition des mouvements coordonnés de la main (une partie des droits du livre est d’ailleurs reversé à l’Association Française du Syndrome de Rett). Même si j’ai beaucoup de mal avec ce genre d’illustrations, l’histoire est plutôt jolie et j’avais envie de mettre en avant ce conte sur basé une maladie et au profit d’une association.
Le site de l’association Au nom d’Anna.

Fais tes contesEt si on faisait nous-mêmes nos contes pour finir ? C’est ce que proposent Stéphane Millerou et Quitterie Laborde dans un grand album à spirale très original ! Ici on choisit entre plusieurs alternatives pour créer son histoire. L’histoire commence-t-elle par un prince qui terrasse un dragon ou qui choisi la princesse la plus proche, par défaut ? Et à la fin le prince retourne-t-il chez ses parents ou commence-t-il une belle (enfin presque) histoire avec la princesse ? C’est grâce à trois volets au choix qui composeront les quatre parties de l’histoire que l’enfant (ou le parent !) crée la sienne, chaque fois elle est également illustrée. En fin d’ouvrage des mots tout droits venus du moyen-âge (et qui sont utilisés dans les histoires) sont expliqués. Le livre est très sympa, plein d’humour, vraiment original et n’a finalement qu’un seul défaut : 3 choix pour chaque partie c’est trop peu ! Un bon moyen de jouer avec les contes et de créer des histoires qui ne manquent pas de piquant !

PinocchioOn termine cette sélection par un petit bonus, le Pinocchio d’Enzo D’Alò vient de sortir en DVD. Là aussi c’est un personnage qu’on connaît bien (sans connaître vraiment l’histoire, parfois). J’avais été très intrigué par la bande annonce, je trouvais que les paysages avaient l’air superbes mais les personnages avaient l’air beaucoup moins réussis. En fait je suis tombé sous le charme, certaines scènes sont magnifiques visuellement (le rêve de Pinocchio par exemple) et les paysages sont vraiment à tomber par terre (on dirait de la peinture). Côté histoire, je n’ai pas lu l’œuvre de Carlo Collodi et mes seules comparaisons sont la version de Luigi Comencini avec Nino Manfredi dans le rôle de Geppeto et Gina Lollobrigida dans celui de la fée bleue (et avec la superbe musique de Fiorenzo Carpi), que j’ai revu avec ma fille il y a peu et celle de Roberto Benigni dont j’ai un souvenir lointain. C’est ici assez différent, la scène du pays des merveilles/pays des jouets est moins traumatisante que dans la version de 1972 (elle m’avait beaucoup marqué enfant), Lucignolo a quasiment disparu (un personnage fait juste penser à lui), Pinocchio n’habite jamais chez la fée, il ne devient un petit garçon qu’à la fin… bref c’est peut-être un peu édulcoré (quoique…) et c’est forcément résumé (le dessin animé ne dure qu’1h20 quand le film de Manfredi durait 6×55 minutes). Une version peut-être plus adaptée aux petits (quoique ma fille de 5 ans a adoré le Manfredi), plein de charme et aux décors somptueux.
La bande annonce.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres des frères Grimm (Le petit chaperon rouge, Blanche Neige, Hansel et Gretel et Hans la chance), d’Antoine Guilloppé (La mouffle, Loup noir, Grand blanc, Première neige, Plein soleil, Qui dit noir dit blanc, Pleine lune et Akiko la rêveuse), Sébastien Mourrin (Émile, le petit fifre), Andersen (Contes inédits : Le compagnon de voyage, Le petit Ole Ferme l’oeil, Le goulot de Bouteille, Le Rossignol et l’empereur de Chine, un CD regroupant plusieurs de ses contes, La petite fille aux allumettes illustré par Fabrice Backès, Les habits neufs de l’empereur illustré par Parastou Haghi et un recueil sorti chez Lito, Contes d’Andersen), Alexandra Huard (Rikimini), Amélie Dufour (Où est cachée la maîtresse ?), Maddalena Gerli (Le petit Mouck). Nous avons également interviewé Antoine Guilloppé.

Les musiciens de Brême
Texte des frères Grimm, illustré par Antoine Guilloppé
Gautier Languereau dans la collection Les albums merveilleux
14€, 237×292 mm, 29 pages, imprimé en Espagne, 2013.
L’homme à la peau d’ours
Texte d’Anne Jonas d’après les frères Grimm, illustré par Sébastien Mourrain
Seuil Jeunesse
15€, 230×330 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2013.
La petite sirène
d’après un conte d’Andersen, illustré par Alexandra Huard
Nathan dans la collection Les petits cailloux
5,50€, 170×199 mm, 32 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013.
Tom Pouce
d’après un conte des frères Grimm, illustré par Amélie Dufour
Père Castor dans la collection Les classiques du Père Castor
4,40€, 210×180 mm, 24 pages, imprimé en France, 2013.
Le chat de la mère Michel
Texte de Emile de la Bédollière (adapté par Gérard Pourret), illustré par Maddalena Gerli
Éditions Mouck dans la collection Lecture Neuve
14€, 211×308 mm, 56 pages, imprimé en Europe, 2011.
Les exploits du baron de Münchhausen
Texte de Gottfried August Bürger (adapté par Gérard Pourret), illustré par Roxanne Brelin
Éditions Mouck dans la collection Lecture Neuve
14€, 211×308 mm, 56 pages, imprimé en Europe, 2011.
L’Archipel de Nouna
Texte d’Isabelle Provost, illustré par Sandra Solinet
Éditions des papillons de Charcot dans la collection Albums
15€, 200×265 mm, 32 pages, imprimé en France, 2013.
Fais tes contes
Texte de Stéphane Millerou, illustré par Quitterie Laborde
Les p’tits bérets dans la collection Sur la pointe des pieds
13,90€, 300×210 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Pinocchio
d’Enzo D’Alò
France Télévision Distribution
16,99€ (prix de vente conseillé), 84 minutes.

Gabriel

You Might Also Like

Aller vers l’inconnu et découvrir le monde

Par 8 avril 2013 Livres Jeunesse

Comme souvent le lundi, deux albums coups de cœur. Deux livres qui parlent de dépasser les peurs, les a priori, la routine, d’aller plus loin que ce que là où on a l’habitude d’aller, découvrir le monde.

Un autre mondeC’est bien enfoui sous la terre que vivent les Obscuris, leur royaume est là, dans la pénombre. Seul un long puits les relie au reste du monde, et la seule lumière qu’ils connaissent c’est celle lointaine qu’ils voient par ce long tunnel. Une lumière qui effraie car on ne la comprend pas. Pourtant un soir d’orage une branche enflammée va tomber dans le puits et tout à coup les Obscuris vont voir, voir à quoi ils ressemblent et voir autour d’eux. Mais quand on n’a jamais vu, imaginez le choc ! Una utre mondePourtant l’un d’eux va oser toucher cette lumière et même avoir envie d’aller voir d’où elle vient…

Il est difficile de résumer cet album tellement il est riche, tellement les thèmes abordés sont nombreux… La peur tout d’abord, peur de l’autre, de l’inconnu, de ce qui est différent, et puis le rejet de cette différence, le goût de l’aventure, la solitude, le mensonge (dans lequel on s’enferme), l’espoir,… Un autre monde est surtout un petit bijou, tant sur le plan visuel que sur son histoire. Un album qui marque, qui touche dans lequel on peut voir tellement de choses, de métaphores sur notre monde. L’histoire est superbe et les illustrations (Frédéric Laurent, tout est dit…) sont renversantes. J’adore les messages transmis ici, la richesse de cet album. Un album à se procurer d’urgence !

Les listes de WallacePour Wallace la vie est simple, tout est noté ! Wallace fait des listes de tout, quel gain de temps ! Ses journées sont ainsi prévues à l’avance, comme tout est noté il suffit de suivre. Seulement un jour Wallace croise Albert, qui vient s’installer dans l’appartement d’à côté, Albert le salue mais répondre n’est pas sur sa liste ! Pour demain c’est noté, Wallace dira bonjour à Albert… mais si ce n’était que le début d’une suite d’imprévus ?

Les listes de Wallace est également un magnifique album sur le fait de dépasser ses habitudes, son petit confort et vivre de folles aventures (comme faire une soupe avec deux oignons quand il était écrit trois !). C’est aussi un superbe album sur l’amitié. C’est parce qu’il a maintenant un ami (voir liste n°14) que Wallace va accepter des choses insensées, qu’il va sortir de sa routine. C’est également un album sur la peur, c’est pour se rassurer que Wallace fait des listes. Vous l’aurez compris c’est ici aussi un album extrêmement riche, un album très fort, plein d’émotion et là aussi avec de très beaux messages sur le monde, les gens. Bref là également un album à se procurer d’urgence… votre banquier va me détester (et votre libraire m’adorer).

Quelques pas de plus :
Nous avons déjà chroniqué plusieurs (tous ?) livres de Frédéric Laurent (Momotarō, Monstres en ville, Les deux poissons et Fipopus et Gropopus) et deux livres d’Olof Landström (Quelle chance ! et La tototte).

Un autre monde
de Frédéric Laurent
Rêves bleus
15€, 240×320 mm, 36 pages, imprimé en Turquie, 2013
Les listes de Wallace
de Barbara Bottner et Gerald Kruglik (traduit par Rémi Stefani), illustré par Olof Landström
Casterman dans la collection Les albums Casterman
13,95€, 222×287 mm, 30 pages, imprimé en Slovénie, 2011.


A part ça ?

Le sélection du prix des incos 2012-2013 a été révélée (plusieurs albums qu’on a adoré y figurent) et Hérisson nous la donne sur son blog.

Gabriel

You Might Also Like

Mais si c’est vrai !

Par 22 novembre 2012 Livres Jeunesse

Parfois les enfants voient des choses que nous ne voyons pas… mais c’est peut-être nous qui ne savons plus voir.

Le jour de la rentrée n’est jamais un moment agréable à vivre pour les enfants, pour ce petit garçon un évènement lui a rendu la chose plus facile. Sur son chemin, il a rencontré, perché dans un arbre, un être étrange. Ce curieux personnage est tout de suite devenu son ami et l’a accompagné en classe. Bien plus facile de vivre tout ça avec un copain ! Très vite Lucien (car c’était son nom) est devenu indispensable à la vie du petit garçon… même s’il était le seul à le voir.

Quel bel album sur les amis imaginaires des enfants ! L’association du texte d’Anne Gaëlle Balpe et des illustrations de Nathalie Choux donnent un album très poétique, très doux, très beau. Avec beaucoup de sensibilité on parle ici de cette bouée dont ont besoin les enfants et du moment où il faut laisser partir cet ami. Vraiment un bien bel album.

Une petit fille crie, appelle son papa… il y a un dinosaure à la fenêtre, un lapin rose à la porte et encore plein d’autres choses surprenantes. Mais quand viendra enfin ce papa ?

Ici c’est avec beaucoup d’humour qu’on parle des enfants qui aiment attirer l’attention quand on est occupé. La petite fille n’a de cesse d’appeler son papa… qui ne vient pas. Et si elle ne mentait pas ? Le texte d’Ingrid Chabbert est très drôle et quelle bonne idée de le faire illustrer par le talentueux Nicolas Gouny qui y rajoute encore beaucoup d’humour. Un album qui pétille, qui fait sourire et qui fait franchement du bien.

Allez je vous laisse il y a une girafe qui m’appelle ! (ah mince moi je n’ai plus le droit, je suis grand maintenant… quoique…).

Quelques pas de plus…
Retrouvez :
– notre interview d’Anne-Gaëlle Balpe et ses livres que nous avons chroniqués : Le grand n’importe quoi, Rouge Bitume, Noël en juillet, On n’a rien vu venir, Bonhomme et le caillou bleu, Quand je serai grand, je serai… Grand Méchant Loup ! et Les potions de Papi-guérit-tout.

– Les autres livres de Nathalie Choux que nous avons chroniqués : Mon imagier des saisons et Mon imagier de la nuit
– notre interview d’Ingrid Chabbert et ses livres que nous avons chroniqués : La mémoire aux oiseaux, L’oiseau, Les écharpes de Mamie Berthe, Tonnerre de catch, La fête des deux mamans, Raconte-moi la révolution, Les yeux du parapluie, Sur les quais et Le bateau de Malo.
– Les autres livres de Nicolas Gouny que nous avons chroniqués : Meuh non ! Y’a pas que les vaches qui pètent qui polluent la planète !, Il était une fois… un papillon, Jérôme, Amédée et les girafes et Poulp’ombre.

De vrais amis
d’Anne-Gaëlle Balpe, illustré par Nathalie Choux
Gallimard jeunesse
12,50€, 248×308 mm, 32 pages, imprimé en Belgique
La vérité sort toujours de la bouche des enfants
d’Ingrid Chabbert, illustré par Nicolas Gouny
Frimousse
13€, 252×206 mm, 28 pages, imprimé en Italie

A part ça ?

Pour la sortie de son dernier album, Pyjama Party, La montagne secrète vous propose de télécharger gratuitement une trousse d’anniversaire (3-5 ans ou 6-9 ans) qui contient plein d’idées, de conseils,… pour organiser une belle fête. C’est ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange