La mare aux mots
Parcourir le tag

Michel Boucher

Si l’on jouait avec les mots ?

Par 23 janvier 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose deux livres qui jouent avec la langue française.

Drôle de bonhommeC’est un drôle de bonhomme que celui-ci. Des yeux plus gros que le ventre, des fourmis dans les jambes, un poil dans la main… ça y est, vous l’imaginez ?

J’aime toujours quand les enfants essayent de comprendre une expression qui leur est inconnue. Si on leur parle de quelqu’un qui met les pieds dans le plat, ils se demandent pourquoi cette personne fait ce genre d’absurdité ! C’est un peu le principe de ce livre, représenter de façon littérale des expressions courantes. Le bonhomme de l’histoire est finalement un sacré personnage ! Beaucoup d’humour et de poésie, un livre parfois même complètement absurde comme on aime.
Vous pouvez lire le livre en ligne (pour mieux le découvrir avant de l’acheter).

Le loir est cherConnaissez-vous Yvelines ? Elle est Gironde, on adore Savoie, et même si elle trouve tout Cher, elle ne vit pas dans la m’Isère.

Vous aurez compris, je pense, le principe du petit dernier de la collection Mouchoir de Poche, Le loir est cher ! Michel Boucher s’amuse avec les départements et les place dans des phrases. On a envie de faire ensuite comme l’auteur, de s’amuser à placer dans des phrases les stations de métro ou les capitales du monde. Un vrai exercice pour l’esprit ! Comme d’habitude, dans cette collection, c’est un petit livre aux pages noires et à l’écriture blanche. Un livre très poétique qui permettra aussi, pourquoi pas, de retenir les départements !
Des extraits en ligne.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Catherine Leblanc (Plus vite ! Mes véhicules, Soleil, Ce crime, Ma couleur, Au lit Ludo !, Le goût d’être un loup, Les petites personnes, Au revoir, bonjour, Lulu et Moussu, Le prince Kangor, et Mon gros dico des monstres à ratatiner) et de Michel Boucher (J’en ai assez !, Paul-la-Toupie et J’aime plus les animaux). Retrouvez aussi notre interview de Catherine Leblanc.

Drôle de bonhomme
Texte de Catherine Leblanc, illustré par Christophe Alline
L’initiale dans la collection L’agréable
12€, 200×200 mm, 24 pages, imprimé en France, 2013.
Le loir est cher !
de Michel Boucher
Møtus dans la collection Mouchoir de poche
4,50€, 105×150 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2013.

À part ça ?

100 chefs-d’œuvre qui prennent vie grâce au vidéaste italien Rino Stefano.

Gabriel

You Might Also Like

Changer de vie

Par 23 novembre 2012 Livres Jeunesse

« Je ne veux plus être loup », voici ce que déclare un jour un loup. Il a quitté la meute et cherche où aller, il voudrait être tout autre, pourquoi pas un coq pour avoir plus de couleur ou un poisson pour ne plus courir à s’en écorcher les pattes ? Retrouvera-t-il Le goût d’être loup ?

Très beau petit livre de la collection Mouchoir de poche chez Motus, signé Catherine Leblanc. Elle nous parle ici, avec beaucoup de délicatesse, de poésie, du moment où l’on voudrait être tout autre, jusqu’à remarquer qu’on est ce que l’on est, qu’on est bien comme ça, qu’un loup ne sera jamais un escargot ou un hérisson… et c’est tant mieux. Comme toujours dans cette collection, c’est l’auteur qui illustre lui-même le livre et là aussi beaucoup de sensibilité et de poésie dans les illustrations de Catherine Leblanc à base de dessins et de calligrammes. Un petit livre esthétique, poétique écrit par une vraie plume de la littérature jeunesse.

Assez ! devant son bol le petit garçon tempête, il ne veut plus boire du lait au goût de pistache, il voudrait du vrai lait de vache, la vache, quant à elle, rouspète car elle voudrait voir passer un vrai train, le train, lui, ne veut plus tourner en rond…

Ici encore, personne n’est heureux de ce qu’il a et voudrait être tout autre… ou alors c’est ce qu’imagine ce petit garçon devant son bol… On parle aussi ici de l’imaginaire des enfants (parfois très développé quand il s’agit de prendre le petit déjeuner avant d’aller à l’école…). Dans la même collection que le précédent, Michel Boucher a illustré son texte par un petit garçon qui voit passer tous ces plaintifs devant son bol, lui ne bouge pas, seule sa bouche bouge (d’ailleurs le livre peut être utilisé comme folioscope). Là encore un livre poétique et esthétique.

Parce qu’il est surmené, un directeur doit se reposer, ordre du médecin. Voilà donc cet homme, habillé de son costume, à la mer, lui qui n’est jamais parti en vacances. Là il rencontre un pêcheur qui chaque jour part à la pêche une heure et revient chaque jour avec deux poissons. Le directeur lui conseille d’y rester toute la journée et revenir avec plus de poissons et ainsi devenir riche.

J’ai tout simplement adoré ce petit album au graphisme un peu rétro et à l’histoire pleine de sens (inspirée d’un conte mexicain). Le riche industriel propose une vie au pêcheur qui tient à sa vision personnelle de la vie (en gros travailler plus pour gagner plus), le pêcheur, lui, ne voit pas l’intérêt de s’enrichir si c’est pour se tuer à la tâche et voit des richesses plus importants que les richesses pécuniaires. L’album est extrêmement esthétique et l’histoire parlera autant aux enfants qu’aux parents.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué…
– d’autres livres de Catherine Leblanc : Les petites personnes, Au revoir, bonjour, Lulu et Moussu et Ah ! Si j’étais président ! (Retrouvez également notre interview de Catherine Leblanc)
– d’autres livres de Michel Boucher : Paul-la-Toupie et J’aime plus les animaux
– un autre livre de Frédéric Laurent : Fipopus et Gropopus
– d’autres livres de la collection Mouchoir de Poche : Une petite heure perdue, de Nathalie Hense et Je suis venu tout seul de Nicole Dedonder.

Le goût d’être un loup
de Catherine Leblanc
Motus dans la collection Mouchoir de poche
4,50€, 105×150 mm, 32 pages, imprimé en France
J’en ai assez !
de Michel Boucher
Motus dans la collection Mouchoir de poche
4,50€, 105×150 mm, 32 pages, imprimé en France
Les Deux Poissons
de Frédéric Laurent
Éditions D’Orbestier dans la collection Rêves bleus
10€, 145×210 mm, 40 pages, imprimé en France sur papier issu des forêts gérées durablement.

A part ça ?

Puisque je parle de folioscope dans l’article… un joli site avec des vidéos etc : http://www.flipbook.info

Gabriel

You Might Also Like

Un chien qu’on adore et des animaux qu’on n’aime plus

Par 8 mai 2012 Livres Jeunesse

Patabulle est un petit chien qui adore son jardin. Ses plantes s’y sentent bien… un peu trop ! Elles poussent à une vitesse faramineuse si bien que bientôt elles atteignent le ciel. Patabulle en profite pour grimper et découvrir ce qu’il y a là-haut, se balader sur les nuages et rencontrer la jolie Libellune.

On vous avait déjà parlé de Patabulle, un premier album était sorti : Patabulle les pieds sur terre chroniqué ici, et c’est avec joie que j’en reparle aujourd’hui. C’est une nouvelle fois un album très tendre, très doux, très poétique. Les illustrations de Tristan Mory sont superbes, entre modernité et  illustrations à l’ancienne. C’est plein de couleurs, ça met de bonne humeur. Le texte de Juliette Vallery est également très doux et très poétique.  Le héros est terriblement attachant, le genre de héros que les parents aiment autant que les enfants.  Visuellement et en tant qu’objet le livre est un petit bijou : pages épaisses, coins arrondis, texte écrits à la main,…  Un bien bel album !

Allez faire un tour sur le site de Patabulle, je parie que vous allez tomber sous le charme : http://patabulle.fr

Il n’aime plus les animaux ce petit garçon, et il le leur dit. Escargots et tortues, je ne vous aime plus. Mais pourquoi cette haine ? La réponse sera donnée dans la dernière page du livre… parce que Domino, son chat, est mort.

Construit sous forme de comptine,  Je n’aime plus les animaux ! aborde le sujet de la mort des animaux de compagnie, de la tristesse et surtout de cette forme de colère qu’on peut ressentir envers les autres à ce moment-là. Celui qu’on aimait est parti, pourquoi les autres sont encore là ? Michel Boucher exprime bien cette colère dans ce petit album paru chez Gulf Stream.  Ses illustrations sont douces et drôles. Une façon d’aborder la mort d’une façon originale.

Quelques pas de plus…
Notre chronique de Patabulle, les pieds sur terre.

Patabulle cultive son jardin
de Juliette Vallery, illustré par Tristan Mory
Actes Sud Junior
12,50€
J’aime plus les animaux
de Michel Boucher
Gulf Stream dans la collection Les p’tites balades
9,90€

———————————————————————————————————————

A part ça ?

À partir de demain c’est la fête de la nature un peu partout en France. Diverses animations sont prévues. Plus d’info ici : http://www.fetedelanature.com

Gabriel

You Might Also Like

« Ni’mporte comment, Paul ne réponds jamais »

Par 14 novembre 2009 Livres Jeunesse

 

Thomas a un frère un peu différent, Paul. Il veux lui offrir un cadeau d’anniversaire, mais Paul ne réagit pas, il est autiste.
A travers le regard de ce petit frère qui a honte quand ses copains viennent à la maison, on découvre ce que c’est pour un enfant d’avoir un frère différent.

Paul-la-Toupie, de Geneviève Laurencin et Michel Boucher
C’est aux éditions du rocher, 12€
Public : Lecteurs débutants / lecteurs confirmés

Plus de livres sur le thème du respect de la différence sur le forum.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange