La mare aux mots
Parcourir le tag

Miho Takeda

Mais c’est un cauchemar !

Par 8 juillet 2013 Livres Jeunesse

Et si on parlait des peurs nocturnes ?

Y'a un monstre à côtéIl y a un bruit horrible cette nuit, un bruit qui fait peur… Et si c’était un monstre ? On imagine quelle tête il peut avoir pour faire un bruit aussi horrible et on se demande où il est exactement… juste derrière la porte ? Allez on s’arme de courage et on y va !

Beaucoup d’humour dans cet album signé Ingrid Chabbert et Stéphane Sénégas. De l’humour et surtout une chute très très drôle ! Un texte bien rythmé et parfaitement mis en image par un illustrateur que je ne connaissais pas. Y’a un monstre à côté est un album plein d’énergie et de suspense qui nous a beaucoup amusé ma fille et moi et qui nous montre que les monstres… ne sont pas toujours ceux qu’on croit !

monstrouilleDans sa maison tout fait un peu peur… le frigo qui grogne quand il n’y a aucun bruit, l’escalier qui grince d’un coup et même quand il fait un shampoing, l’enfant sent quelque chose dans son dos. Bon d’accord il est un peu trouillard mais vous n’auriez pas peur, vous ? Et la nuit c’est pire que tout, tous les monstres se donnent rendez-vous dans sa chambre, ils fusionnent et deviennent le Monstrouille ! Là le petit garçon se transforme en Méga Froussard. Monstrouille contre Méga Froussard qui sera le gagnant ?

Voilà un album plein d’énergie avec des TADAAM !! des explosions, des pages découpées en cases et Le Monstrouilled’autres dessins en pleine page,… On pense aux manga forcément, c’est vraiment plein de pep’s. Au-delà de la forme c’est aussi un album plein d’humour sur la peur, les petites peurs du quotidien liées aux bruits étranges d’une maison qui forcément sont décuplées quand on se retrouve seul dans l’obscurité d’une chambre (et avec une veilleuse c’est pas mieux, y’a des ombres !). Les enfants vont se reconnaître dans ce petit garçon froussard (qui ne l’est finalement pas plus qu’un autre !) et adorer cet album très original pour les occidentaux que nous sommes.

Les cauchemars on va s’en débarrasser grâce à Catherine Leblanc.

Comment ratatiner les cauchemarsLes cauchemars vous les connaissez. Ils nous entraînent la nuit dans leurs mondes pas très sympa où il se passe des choses déroutantes, étranges et surtout effrayantes. Pourtant il existe des solutions pour s’en débarrasser, ce livre est là pour ça.

De ceux que j’ai lu dans la collection Comment ratatiner…, Comment ratatiner les cauchemars est, d’après moi, le plus réussi ! Ici Catherine Leblanc nous parle de ce que sont des moments effrayants de nos nuits, elle donne aux comment ratatiner les cauchemars 2enfants des astuces pour s’en débarrasser (créer un piège à cauchemar à côté du lit, les dessiner puis chiffonner le dessin et le mettre à la poubelle,…) et propose même de les comprendre (c’est souvent une bonne méthode pour s’en débarrasser). C’est ici aussi un album plein de pep’s et d’humour qui sera très parlant (voire très utile) aux enfants persécutés (le mot n’est pas trop fort) par des peurs nocturnes.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres d’Ingrid Chabbert (Les chaussettes qui puentIndira l’indépendante, Firmin, Un accordéon sinon rien, La vérité sort toujours de la bouche des enfants, La mémoire aux oiseaux, L’oiseau, Les écharpes de Mamie Berthe, Tonnerre de catch, La fête des deux mamans, Raconte-moi la révolution, Les yeux du parapluie, Sur les quais et Le bateau de Malo et Catherine Leblanc (Soleil, Ce crime, Ma couleur, Au lit Ludo ! Le goût d’être un loup, Les petites personnes, Au revoir, bonjour, Lulu et Moussu et Le prince Kangor)  dont deux avec Roland Garrigue (Ah ! Si j’étais président ! et Comment ratatiner les monstres ?). Nous avons également déjà interviewé Ingrid Chabbert et Catherine Leblanc.

Y’a un monstre à côté
Texte d’Ingrid Chabbert, illustré par Stéphane Sénégas
Frimousse dans la collection Maxi’Boum
15€, 236×307 mm, 26 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Le mons’trouille
de Miho Takeda
Nobi Nobi ! dans la collection 1,2,3 soleil
11,50€, 230×205 mm, 40 pages, imprimé en Slovaquie, 2013.
Comment ratatiner les cauchemars
Texte de Catherine Leblanc, illustré par Roland Garrigue
p’titGlénat dans la collection Vitamine
11€, 256×285 mm, 26 pages, imprimé en Espagne, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange