La mare aux mots
Parcourir le tag

Mo Willems

Des ombres facétieuses, un pigeon qui fait un caprice et des peluches qui visitent la capitale

Par 18 mars 2012 Livres Jeunesse

Je vous avais parlé de Suzy Lee il y a peu avec les superbes La vague et Miroir Miroir. Dans le même esprit, Ombres joue aussi avec la pliure. Ici l’album s’ouvre à la verticale et la pliure sépare donc la page du haut de celle du bas, la petite fille de son l’ombre.

Tout commence par un jeu dans le garage, une petite fille monte sur une pile de cartons pour allumer la lumière et la symétrie avec son ombre est parfaite, elle joue avec elle, créant des ombres chinoises avec ses mains. Mais l’oiseau qu’elle vient de créer s’anime bientôt, et l’ombre du balai qui est à ses côtés s’est transformée en ombre de fleur : au fur et à mesure des pages la différence entre la réalité et l’ombre est de plus en plus importante. La vraie pièce se vide tandis que celle de l’ombre est peuplée d’animaux étranges, fabuleux ou terrifiants. Mais l’oiseau-ombre, fuyant le loup rejoint la petite fille et tout est chamboulé. Le loup passe lui aussi du côté réel et la petite fille va fuir du côté ombre. Tout est mélangé, et la parfaite symétrie entre l’ombre et la réalité ne reviendra qu’avec la seule phrase du livre, un à table qui vient d’ailleurs.

C’est ici aussi une pure merveille graphique mais pas seulement. Comme dans La vague où la petite fille imaginait cette vague qui jouait avec elle, ou dans Miroir Miroir où elle imaginait une inversion des rôles, là encore c’est de l’imagination débordante des enfants dont on parle. Ce qu’elle imagine prend vie et la magie n’est brisée que par le retour à la réalité qu’est l’appel de sa mère. Mais pourtant, comme dans La vague la dernière page est un clin d’œil qui montre que finalement tout continue, que pour l’enfant, même sans lui, les personnages fantasmés sont toujours là, ils continuent leur jeu. Suzy Lee a décidément un très grand talent pour nous faire ressentir des choses très fortes, faire voyager notre imagination et ce sans aucune parole.

Également sorti chez Kaléidoscope

Ce pigeon veut vraiment quelque chose depuis toujours, depuis au moins mardi dernier : Un petit chien ! Oh si si il s’en occupera bien c’est promis ! Et il est prêt à tout pour l’avoir : trouver des arguments, scander « un petit chien », hurler… et si on lui cédait ?

Qui n’a pas connu ce genre d’aventure ? On supplie ses parents pour avoir un animal mais est-on vraiment capable de s’en occuper ? c’est ce thème bien connu des parents qu’aborde Le pigeon veut un petit chien ! de Mo Willems. J’avais déjà parlé de cet auteur à propos de L’heure du pipi ! et de Guili Lapin. Ici aussi le texte est très simple, très court et surtout très drôle. Le graphisme est sobre mais efficace !

Après les animaux qui veulent un animal… les peluches en voyage !

Un jour, mon grand-père m’a demandé :
– Est-ce que tu aimerais visiter Paris ?
Oui, j’ai dit, et on est parti.
C’est le début de folles aventures à la capitale, Poussin, Papi Toutou, Tonton Mouton, Madame Trompette et Miss Titi vont visiter tous les quartiers et les monuments de Paris. Ils vont croiser des personnages hauts en couleurs comme les caricaturistes de Montmartre, vivre de grands moments comme assister à un opéra à l’Opéra Garnier ou boire un verre au Café de Flore et faire des choses encore plus parisiennes comme marcher dans du caca de chien, supporter les gens qui marchent sur les pieds dans le métro ou esquiver les automobilistes parisiens.

C’est un album très doux et très drôle, avec des réflexions du genre Il faut avoir bien peur du noir pour éclairer une ville comme ça. À croire que les habitants sont restés des enfants. L’objet lui-même est très beau avec son papier épais. C’est surtout un livre génial pour les amoureux (lucides) de Paris car on passe vraiment partout (22 lieux différents !). Les personnages sont très attachants, facétieux. Un bien bel album, très doux mais jamais mièvre.

Ombres de Suzy Lee
Kaléidoscope, 15 €
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

Le pigeon veut un petit chien ! de Mo Willems
Kaléidoscope. 12€50
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

Peluches à Paris de Bruno Gibert
Autrement, 14€50
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

————————————————————————————————–

À part ça ?

Je vous ai déjà parlé à deux reprises de On n’a rien vu venir, le livre continue sa course folle dans les médias ! Après que France Inter en ait parlé, hier c’était Paris Première :

A noter que le livre est également recommandé par La ligue des droits de l’homme. Un joli parcours pour ce livre signé par des auteurs qu’on adore ici.

Gabriel

You Might Also Like

Histoires de doudous

Par 24 février 2012 Livres Jeunesse
Il est usé par les bisous
Déguenillé, repli de trous
On lui a remplacé un œil
Est-ce une chien ou un écureuil,
Ou un lapin ? Quelle importance ?
Il est aimé et on le perd
On le réclame on est en transes
Et la vie n’est plus qu’un désert
Doudou perdu d’Anne Sylvestre

Et oui aujourd’hui on parle d’un truc qui sent souvent mauvais… le doudou !

À la naissance de Joseph, son grand-père, tailleur, lui a offert une très belle couverture qu’il avait confectionnée, elle est devenue son schmat doudou. Mais voilà qu’un jour, alors que Joseph a grandi, sa mère décide de jeter cette vieille couverture. Le petit garçon court chez son grand-père qui en fera une veste… mais la veste sera un jour trop petite…

Gros coup de cœur pour ce sublime album. Tout d’abord l’histoire, tirée d’un conte yiddish, est superbe. Ce petit garçon va continuer de faire vivre son doudou sous plusieurs formes jusqu’à ce qu’il écrive son histoire, pour qu’il existe encore. C’est aussi une histoire magnifique sur l’amour d’un grand-père pour son petit-fils, sur la transmission. Ensuite les illustrations de Joëlle Jolivet sont magnifiques. C’est un album que j’ai lu et relu depuis que je l’ai, toujours avec le même plaisir.

Parfois on perd le doudou…

Trixie, qui ne parle pas encore, ne se sépare jamais de son doudou, mais un jour à la laverie, son papa l’oublie… et si ce drame était l’occasion pour Trixie de prononcer ses premier mots ?

Ici on mélange photos sépias et dessins, un cocktail plutôt réussi de Mo Willems (dont je vous avais parlé il y a peu avec L’heure du pipi dans la thématique sur le pot). Il y a une vraie recherche graphique, et même si, je l’avoue, j’ai moins été séduit par cet album, il va plaire à tous les enfants qui connaissent cette crainte de perdre leur doudou !

Mais que font les doudous quand on dort ?

La journée les doudous restent immobiles, inertes, à attendre… mais la nuit… ils ne chôment pas ! Ils doivent inspecter la chambre, rajuster les couvertures, chasser les cauchemars, accueillir les nouveaux mais surtout veiller sur le sommeil des enfants !

Encore un très bel album, les dessins sont à tomber (je ne connaissais pas le travail d’Alexis Deacon et je trouve ses illustrations extraordinaires), le texte extrêmement poétique, c’est un livre très doux, le genre d’album qui plaît autant aux parents qu’aux enfants, eux vont adorer imaginer ensuite leurs doudous s’activer pendant leur sommeil, vous allez adorer le leur faire croire et tout le monde va rester scotché devant la beauté des dessins.

Chez Émilie c’est la fête ! Les cousins viennent dormir. On installe un grand matelas, chacun met son pyjama et on prend son doudou, Émilie et Stéphane leurs ours, Alexandre son lutin, Nicolas son mouton et Guillaume… il a oublié son doudou ! Alors la maman d’Émilie va tout faire pour lui trouver un remplaçant… mais on ne remplace pas un doudou comme ça !

On n’est jamais déçu par les aventures d’Émilie, ici encore on retrouve ce personnage qu’on adore. Dans cet album on parle donc des doudous qui ne sont que pour les petits (Émilie, comme Guillaume a besoin de son doudou pour dormir). Un album très tendre qui plait autant aux parents qu’aux enfants.

Plus de livres sur les doudous sur le forum.

Le schmat doudou raconté par Muriel Bloch, illustré par Joëlle Jolivet
Syros, dans la collection Albums paroles de conteurs 10,50€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants (dès 3/4 ans d’après l’éditeur)

Guili Lapin, un conte moral de Mo Willems
Kaleidoscope, 12,50 €
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

Pendant que tu dors d’Alexis Deacon
Kaleidoscope, 12,50 €
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

émilie et le doudou de Domitille de Pressensé
Casterman, 5,50 €
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

———————————————————————————————————————-

À part ça ?

Je l’ai annoncé hier sur Facebook, nous allons bientôt chroniquer aussi des jeux. Nous resterons dans le même esprit, ce seront des petits jeux, généralement de ceux qu’on peut trouver dans certaines librairies. Même si on s’éloigne un peu des « conseils culturels » je me suis dit que vous seriez intéressés. De nouvelles rubriques arrivent très prochainement, en espérant que vous aimerez toutes ces nouveautés.

Gabriel

You Might Also Like

Et si on parlait de pipi ?

Par 3 février 2012 Livres Jeunesse

J’fais pipi sur l’gazon pour embêter les coccinelles… vous connaissez la suite ! Mais aujourd’hui il va plutôt être question de faire pipi… dans le pot !

Ici on adore les livres d’Émile Jadoul. C’est souvent très simple et donc facilement accessible pour les enfants les plus jeunes. Dans Tout le monde y va ! Il est donc question du pot. Le livre est un défilé, une succession de personnages : le cowboy, le papa, la princesse, l’indien, la sorcière, la maman, le prince,… Mais ils vont où, tous ? Qu’est ce qu’ils attendent devant une porte fermée, en file indienne, la plupart un truc à lire à la main ? Et oui vous avez deviné ! Le livre se termine par des parents qui disent à leur enfant sur le pot Tu vois Léo, tout le monde y va ! et sa réponse Alors si tout le monde y va moi aussi ! C’est tendre comme toujours chez Émile Jadoul, les pages sont en papier cartonné et le livre en format à l’italienne. Bref un livre simple et efficace !

On reste un peu avec Émile Jadoul pour un Gros pipi. Là ça s’adresse aux un peu plus grands puisqu’il s’agit de la nuit. Chaque nuit Léon réveille sa maman car il a trop envie de faire pipi. sa mère l’accompagne et se recouche. Puis Léon appelle son papa, plus tard dans la nuit et c’est la même chose… Et tous les matins les parents de Léon sont très fatigués… Et s’il apprenait à aller faire pipi tout seul ? Les dessins sont vraiment sympa et très parlants pour les enfants. C’est un album très chouette pour évoquer l’autonomie. La fin (que je ne vais pas vous la révéler) est très drôle. Émile Jadoul une valeur sûre !

Attention… c’est L’heure du pipi ! On reste calme, on file au bout du couloir on lève la lunette, on baisse la culotte et on peut faire pipi ! Avec des illustrations très drôles et un graphisme original (chaque mot est dans un objet tenu par des souris) cet album est très simple et terriblement efficace. Le texte est court mais très parlant. Les visages des enfants sont très expressifs. Ici pas d’histoire juste l’essentiel… et ça fonctionne !  La couverture du livre est recouverte d’une jaquette qu’on enlève pour pouvoir y coller les autocollants fournis. Ainsi l’enfant peut coller une souris qui le félicite sur les jours de la semaine où il aura réussi. Ingénieux ! Un album vraiment sympathique !

Pour Lili c’est pas facile… Quand elle est trop occupée à jouer elle oublie qu’elle a envie de faire pipi et là… petit souci ! Pareil au parc et sur le toboggan en plus… Maman décide de lui acheter un pot et de lui apprendre à s’en servir… mais Lili n’y arrive pas. Et si elle n’était pas prête tout simplement ? J’adore l’idée de Lili va sur le pot (c’est grâce à un petit livre que Lili arrivera à aller sur le pot et le petit livre est offert avec l’album) et j’aime beaucoup les illustrations. Le texte et les dessins sont assez drôles. Je n’ai pas bien compris, par contre, pourquoi la petite fille n’avait plus de couches AVANT d’avoir un pot mais bon… Ou alors elle a des couches qui n’absorbent rien ! Mais passé ce détail de scénario c’est un joli petit album que les enfants vont adorer.

Mais qu’est-ce-que c’est que ça ? Un pot ? Zaza n’en veut pas ! Alors tout le monde va lui trouver une utilité : le chien veut y faire la sieste, le chat s’en servir de gamelle, le lapin y ranger ses carottes,… Mais si tous faisaient prendre conscience à Zaza que ce pot c’est pour elle qu’il a de l’intérêt ? L’histoire de Le petit pot de Zaza est drôle et rythmée, elle est illustrée par quelqu’un qu’on aime beaucoup ici : Coralie Saudo. Avec des dessins simples, un graphisme épuré elle arrive à donner beaucoup d’énergie à l’album et c’est typiquement le genre d’illustrations qui parlent aux petits. La couverture est matelassée bref un petit livre charmant.

Et je termine avec notre amie émilie ! La petite fille en rouge a un petit souci… émilie fait pipi au lit… Stéphane se moque On va te mettre une couche comme à la petite élise. Heureusement Maman arrive et console émilie en lui expliquant que ça arrive à tout le monde. Comme toujours avec ce personnage c’est simple et plein de charme. Les enfants l’adorent et nous aussi.

D’autres livres sur la propreté sur le forum.

Tout le monde y va ! d’Émile Jadoul
Chez Casterman 9€
Public : Tout petits / A leur lire

Gros pipi d’Émile Jadoul
Chez L’école des loisirs dans la collection Pastel 11€
Public : A leur lire

L’heure du pipi ! de Mo Willems
Chez Kaleidoscope. 15€
Public : A leur lire

Lili va sur le pot de Yih-Fen Chou, illustré par Chih-Yuan Chen
Chez Casterman. 6€95
Public : A leur lire

Le petit pot de Zaza de France Quatromme, illustré par Coralie Saudo
Chez L’élan vert.10€
Public : A leur lire

émilie fait pipi au lit de Domitille de Pressensé
Chez Casterman. 5€50
Public : A leur lire

————————————————————————————————————————–

A part ça ?

Si vous êtes à Paris entre le 10 et le 25 février, le musée du Quai Branly propose un spectacle qui a l’air magnifique. Le maître des marionnettes est un hommage aux marionnettes sur l’eau du Vietnam. Vous pouvez voir des images ici : http://www.celestins-lyon.org/index.php/Menu-thematique/Saison-2011-2012/Spectacles/Le-Maitre-des-marionnettes. Personnellement je pense y aller avec ma fille donc je vous en reparlerai.  Plus d’infos, réservations,… http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/theatre-danse-musique-2011-2012/spectacles-2011-2012/le-maitre-des-marionnettes.html

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange