La mare aux mots
Parcourir le tag

Montagne

Vivre en harmonie avec les animaux

Par 22 février 2018 Livres Jeunesse

Sans le dire clairement, les trois livres du jour parlent de protection animale. C’est parfois bien plus intelligent d’utiliser des chemins détournés pour faire passer des messages. Aujourd’hui, on parle donc de végétarisme, d’animaux disparus et de vivre en harmonie avec les animaux.

Le jour où les ogres ont cessé de manger des enfants
Texte de Coline Pierré, illustré par Loïc Froissart
Rouergue
15,50 €, 210×280 mm, 40 pages, imprimé au Portugal, 2018.
Où êtes-vous ?
de Barroux
Seuil Jeunesse
12,50 €, 225×280 mm, 40 pages, imprimé au Portugal, 2018.
Dans ma montagne
Texte de François Aubineau, illustré par Jérôme Peyrat
Père fouettard dans la collection Grain de sable
13 €, 235×238 mm, 32 pages, imprimé en Belgique chez un imprimeur éco-responsable, 2017.

You Might Also Like

Que d’aventures !

Par 1 août 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, c’est mer et montagne ! On part en expédition avec Hortense et Polka en haut de la « Grande Montagne » et puis l’on bifurque, direction la mer, avec un gravillon de pavillon pas comme les autres…

La grande aventure
Texte d’Astrid Desbordes, illustré par Marc Boutavant
Nathan
6,95 €, 181×212 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2017.
Le gravillon du pavillon qui voulait voir la mer
de Claire Schvartz
Les fourmis rouges
14 €, 196×275 mm, 40 pages, imprimé en France, 2017.

You Might Also Like

Petites magiciennes

Par 6 juillet 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on rencontre deux petites filles qui ont quelque chose en plus. La première peut maîtriser la météo et la seconde, parler avec les animaux…

Coline ou les couleurs du temps
Texte de Yannick Jaulin, illustré par Benoît Perroud
Marmaille et compagnie
12 €, 240 x 240 mm, 40 pages, imprimé en France, 2017.
Lili et la louve
Texte d’Élise Fontenaille, illustré par Alice Bohl
Grasset Jeunesse
14,90 €, 217 x 292 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2017.

You Might Also Like

Partir, partir…

Par 14 avril 2015 Livres Jeunesse

Le KojikiUn soir, après que son papa lui a souhaité bonne nuit alors que sa maman est absente, l’enfant entend dans le noir une voix qui lui demande comment tout a commencé et pourquoi il est lui-même. Effrayé par cette voix mais aussi par cette question à laquelle il ne parvient pas à répondre, l’enfant retourne auprès de son père, qui lui raconte alors l’histoire des origines. Une histoire qui met en scène le premier couple de la Terre, Izanagi et Izanami, et qui n’est pas sans rappeler plusieurs mythes plus connus en France, comme celui d’Adam et Éve ou celui d’Orphée et d’Eurydice. Embarqué dans le récit par une sorte de rêverie éveillée, l’enfant suit avec Izanagi et Izanami la création du monde, la naissance de l’enfant-feu, la mort d’Izanami, posant mille et une questions sur ce qu’il voit.
Kojiki est au départ un recueil de mythes racontant l’origine des îles qui forment le Japon. On dit qu’il serait le plus ancien texte japonais encore existant. S’en inspirant, Yan Allegret imagine une histoire dense (il y a quand même beaucoup de texte) et exigeante (même les adultes y trouveront des pistes de réflexion et de rêverie). Le questionnement existentiel sur la vie et la mort, mené par la naïveté sincère de l’enfant, est très beau et émouvant. Les illustrations mêlent des esquisses très sommaires au crayon (que j’ai un peu moins aimé) et des jeux de couleurs qui sont vraiment magnifiques : ça explose littéralement, c’est magique.
En résumé, c’est un album pointu et philosophique qui amènera sûrement beaucoup de questions de la part de vos enfants. Soyez préparés !
Le même vu par Sous le feuillage.

couv bateau de fortuneLa journée commençait mal pour l’ours Michao, la chevrette Marguerite et le petit renardeau. Arrivés à la plage, ils se rendent compte qu’ils ont tout oublié : les maillots, les serviettes, les seaux, les pelles et les râteaux. Personne ne sait quoi faire et la petite bande est bien déçue… Mais c’était sans compter sur le pouvoir de l’imagination : quelques algues, des bouts de bois et des coquillages, et l’ennui s’évanouit !
Voilà un bel album qui rappelle que la Nature a bien des cadeaux à nous offrir, il suffit d’imaginer. Avec ses textes courts et ses illustrations plein pot, il est idéal pour les soirs de vacances en bord de mer. De grandes illustrations un brin vintage, un soupçon de mystère (qui sont les personnages les uns pour les autres ?) et beaucoup de poésie : voilà la recette réussie de ce livre qui vous donnera des envies d’air pur et de simplicité !
Des extraits sur le site de l’éditeur.

couv - Le Roi de la pisteMonsieur Coin, un palmipède expert-comptable, s’évade le temps d’un week-end à Proupatel, un petit village de montagne. Il est tellement impatient qu’il dort avec ses skis aux palmes ! Le lendemain, il file sur les pistes, tel un bolide, profitant de cette liberté loin de ses dossiers, prêt à pulvériser le record de vitesse. Mais voilà qu’un ours en raquettes traverse la piste. Un dérapage contrôlé, et hop, Monsieur Coin évite l’ours brun de justesse. Celui-ci, étonné de voir ce skieur si pressé, le met au pari d’arriver le premier au café de la station. Sûr de gagner, notre palmipède tombe dans une crevasse dans laquelle il rencontre un ancien diplomate devenu ermite car dégoûté par l’hypocrisie des hommes. Enfin, c’est ce qu’il dit en tout cas…
Personnellement, je suis assez fan de Nicolas de Crécy, et cet album ne m’a déçu ! Le texte est assez dense (il vous faudra certainement plusieurs séances de lecture pour en venir à bout) mais j’ai retrouvé sa poésie, son audace (glisser les mots « palmipède », « hydrocarbures » ou encore « plantigrade » dans un livre recommandé pour les enfants dès 4 ans, on peut parler d’audace, non ?), son sens du récit et, bien sûr, ses illustrations très travaillées.

Papa hérisson rentrera-t-il à la maison ?Alors qu’il parcourt la nature à la recherche de victuailles pour sa famille, Papa Hérisson s’aventure dans un panier à pique-nique drôlement alléchant, dans lequel il se retrouve prisonnier. Enfermé dans un carton dans la cabane au fond du jardin (si ça se trouve, c’est Cabrel qui a fait le coup), il parvient à s’échapper. Commence alors un long périple, semé de dangers, comme la route sur laquelle filent les voitures ou la mort aux rats qu’il ingère par erreur, mais aussi d’amis…
Les noms de l’auteur et de l’illustrateur, Nicolas Hénin et Pierre Torres, vous disent peut-être quelque chose : journalistes reporters, ils ont tous deux été enlevés en juin 2013 et retenus en otage en Syrie jusqu’en avril 2014. Au cours de leur captivité, ils ont imaginé ce hérisson loin de sa maison, dont le seul but est de rentrer chez lui auprès de sa famille. Autant dire que cette histoire a une portée symbolique très forte. Au-delà de ça (vous n’êtes bien sûr pas tenu de raconter l’origine de l’ouvrage), c’est aussi un récit positif et plein d’espoir, qui invite à se mettre à la place de ces animaux qu’on cherche à apprivoiser et à mettre en cage, et de tout ce qui sont loin de chez eux (comme dirait Lââm).

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres d’Olivier de Solminihac (Le dragon dans les dunes), de Stéphane Poulin (Bartleby le scribe et Marius).

Le Kojiki, demande à ceux qui dorment
Texte de Yan Allegret, illustré par Carla Talopp
Gallimard Jeunesse Giboulées
16 €, 240×300 mm, 51 pages, imprimé en Europe, 2015.
Le Bateau de fortune
Texte d’Olivier de Solminihac, illustré par Stéphane Poulin
Sarbacane
15,50 €, 244×324 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Le roi de la piste
De Nicolas de Crécy
Cambourakis
15 €, 208×277 mm, 46 pages, imprimé en Lettonie, 2015.
Papa Hérisson rentrera-t-il à la maison ?
Texte de Nicolas Hénin, illustré par Pierre Torres
Flammarion
13,50 €, 247×308 mm, 30 pages, imprimé en France, 2015.

À part ça ?
Le Kojiki, demande à ceux qui dorment, c’est aussi un spectacle pour les enfants dès 8 ans, mis en scène par Yan Allegret. Il sera en représentation au théâtre Dunois, dans le 13e arrondissement de Paris, du 20 au 30 mai. Une merveilleuse façon de prolonger la lecture de l’album et la réflexion sur le monde.

Marie

You Might Also Like

Vive les tout-petits !

Par 20 février 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle sélection de livres pour les tout-petits, pour la plupart cartonnés.

Le petit chaperon rouge DeneuxOn commence avec un grand classique des contes, Le petit chaperon rouge, mais pas dans n’importe quelle version, dans la superbe collection des livres gigognes de Xavier Deneux chez Milan. Je vous ai parlé régulièrement de ces albums dont un élément en relief sur une page s’encastre dans un trou de la page d’en face. En dehors de ce principe original, les illustrations sont toujours magnifiques. À la fois épurées et colorées, pleines de vie. C’est très graphique tout en étant à portée des plus petits. Parents comme enfants, on adore !

Coucou le chien bébé BalthazarHier, je vous ai parlé de Balthazar, mais connaissez-vous la collection Bébé Balthazar (dont on vous a déjà parlé ici), les petits albums cartonnés ? Deux nouveaux albums sont sortis. Dans le premier, Coucou le chien, Balthazar et Pépin s’amusent avec un gros chien à jouer à cache-cache. Ici, on va soulever un flap en tissu et même se regarder dans un miroir. Dans le second, La couleur du ciel, nos amis observent un papillon dans la nature et en profitent pour citer les couleurs. Ici aussi, La couleur du ciel bébé Balthazaron utilise le toucher le temps d’une double page en suivant le parcours du papillon.
Bébé Balthazar c’est une super collection, pleine de douceur et de poésie, parfaitement adaptée aux plus petits (l’éditeur explique même que les enfants de 6 mois aimeront le côté tactile, qu’à 18 mois ils se reconnaîtront dans les aventures du héros et à 2-3 ans ils seront intéressés par le déroulement de l’histoire). Une très bonne série.
La couleur du ciel vu par Maman Baobab.

Petite sourisIl arrive de drôles d’aventures à Petit Canard. Tout d’abord, il nage sur l’étang avec sa maman et ses frères et sœur. Ensuite, il rencontre une libellule, une grenouille qui essaye d’attraper une mouche, puis des poissons et des têtards, il joue à cache-cache avec ses parents et enfin retrouve sa maman… il est l’heure de se reposer. Petite Souris, elle aussi Petit Canards’amuse bien ! Elle observe les coccinelles, joue à cache-cache et aux chatouilles avec ses amis jusqu’à ce que sa maman l’appelle.
Petit Canard et Petite souris sont deux albums pleins de douceur imprimés sur papier 100 % recyclé. Des histoires simples, de belles illustrations signées Britta Teckentrup et de beaux objets !

Mon Imagier Des FruitsDeux petits nouveaux dans la très jolie collection des Kididoc chez Nathan, Mon imagier des fruits et Mon imagier de la montagne. Dans cette collection, on retrouve toujours des pages épaisses et des choses à manipuler. Par exemple dans le premier, un enfant croque une pomme, on peut glisser Mon Imagier De La Montagneun élément et la pomme ronde se transforme en pomme croquée. Dans le second, le chamois est en bas de la montagne, mais en coulissant l’élément en carton il grimpe. Les animations sont solides et résistent bien aux petites mains. Les illustrations de Nathalie Choux sont pleines de pep’s et de couleur, bref les enfants adorent !

Mes premières formesOn reste dans les apprentissages avec deux petits livres sortis dans la collection Mon petit imagier chez Deux coqs d’or, Mes premières formes et Mes premiers mots. Dans le premier, on parle donc des cercles, des triangles, des carrés, mais aussi des étoiles mes premiers motset des cœurs. Le second propose dix mots (soleil, voiture, ballon, chien, gâteau, bateau, tasse, oiseau, abeille et fleur) illustrés. Les illustratrices jouent sur les contrastes noir et blanc, mais on y trouve aussi de très belles couleurs dorées et argentées. De plus, les pages sont texturées, bref les tout-petits risquent d’être très fans !

Une Poule Sur Un MurEt si l’on chantait, maintenant ? Une poule sur un mur qui picore du pain dur… Vous la connaissez ? Alors on en chante une autre ! La fourmi m’a piqué la main, la coquine la coquine, La fourmi m’a piqué la main, la coquine elle avait faim. Avec la collection La Fourmi M'a Pique La MainComptine pour petits jeux de doigts on chante donc et l’on fait parcourir nos doigts sur les pages cartonnées, car ici on trouve des creux. Très vite, les enfants chantent eux même en parcourant les pages et ils adorent ça ! Les illustrations aux couleurs pétantes de Marion Billet font qu’ils se régalent encore plus.

Bébé Loup Se CacheBébé Loup s’est caché dans le jardin, papa le cherche. Derrière le buisson ? Ah non c’est le chien ! Dans la ferme alors ? Non c’est la vache ! Au marché ? Zut, c’est un petit lapin… Papa finira bien trouver ce petit coquin !
Bébé Loup a perdu son doudou, il faut chercher partout, ouvrir les armoires et le frigo, fouiller Bébé Loup Cherche Son Doudoumême dans le jardin on devrait bien finir par mettre la main dessus !
Même principe dans ces deux aventures de Bébé Loup, on soulève des volets en feutrine à la recherche de notre héros (dans la première histoire) ou de son doudou (dans le second). C’est donc ludique et là encore très coloré, les enfants adorent !
Les mêmes vus par Maman Baobab.

Caillou mon petit pot a moiCaillou a un nouvel objet dans sa salle de bain… Mais qu’est-ce donc ? Un petit pot ? C’est quoi ça ? Ça doit être pour jouer ! Ah non visiblement c’est pour faire pipi et caca dedans, fini les couches ! Sauf que ce n’est pas toujours facile…
Beaucoup d’humour et de tendresse dans cette nouvelle version d’un album de Caillou, qui était sorti en 1993. Bien que je ne sois pas fan des illustrations (mais c’est une affaire de goût), voilà un livre sur le pot original et qui fait vraiment sourire parents comme enfants. Et puis sourire, c’est une bonne façon de dédramatiser !

plumeneigeÀ noter que si vous vous aimez le travail d’Hélène Desputeaux, elle a sorti il y a peu, pour les plus grands, Plumeneige, l’histoire d’une petite fille qui fabrique un bonhomme de neige qui ne tardera pas à devenir vivant… et à partir ! Notre petite fille fabrique alors un chien en neige, mais celui-ci s’en va également… Elle va donc chercher comment faire revenir ses amis de neige ? Ici, le texte est signé Cécile Gagnon.

Oh! Un petit bisouVous aimez les petits bisous ? Vous les aimez doux comme ceux du lapin ou mouillés comme ceux du canard ? À moins que vous ne préfériez les bisous poilus comme les renards… Ici donc on se fait des bisous ! C’est très tendre, plein de douceur tant dans le texte que dans les illustrations. On pense beaucoup beaucoup aux albums de Christel Denolle et Emiri Hayashi chez Nathan, mais peut-être avec un côté plus pastel. En tout cas, Oh ! Un petit bisou ! est un joli album cartonné qui donne envie de faire des bisous !

Les quatre saisons des tout-petitsOn termine avec un album qui n’est pas cartonné, mais très bien fait pour les jeunes enfants, Les quatre saisons des tout-petits illustré par Marion Billet. En hiver, on n’oublie pas son bonnet et son écharpe. Au printemps, on cherche les œufs de Pâques. En été, voilà nos héros au bord de la mer. En automne, on regarde les feuilles tombées et l’on s’abrite sous un parapluie. Douze grandes doubles pages (il n’y a pas que les saisons, il y a aussi la gare, la garderie, la fête foraine…) où l’on va s’amuser à rechercher des éléments, à compter ou à répondre à des questions sur ses propres préférences. C’est ludique et coloré, on développe son vocabulaire et son sens de l’observation.

Quelques pas de plus…
Une autre sélection de livres pour les petits ici et encore une autre.

Le petit chaperon rouge
de Xavier Deneux
Milan dans la collection Les contes gigognes
13,90 €, 206×188 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2015.
Coucou le chien
Texte de Marie-Hélène Place, illustré par Caroline Fontaine-Riquier
Hatier Jeunesse dans la collection Bébé Balthazar
5,95 €, 130×160 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2015.
La couleur du ciel
Texte de Marie-Hélène Place, illustré par Caroline Fontaine-Riquier
Hatier Jeunesse dans la collection Bébé Balthazar
5,95 €, 130×160 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2015.
Petit Canard
de Britta Teckentrup (traduit par Chantal Janisson)
Gründ
5 €, 162×162 mm, 16 pages, imprimé en Allemagne, 2015.
Petite souris
de Britta Teckentrup (traduit par Chantal Janisson)
Gründ
5 €, 162×162 mm, 16 pages, imprimé en Allemagne, 2015.
Mon imagier des fruits
Illustré par Nathalie Choux
Nathan dans la collection Kididoc
7,95 €, 170×170 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2015.
Mon imagier de la montagne
Illustré par Nathalie Choux
Nathan dans la collection Kididoc
7,95 €, 170×170 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2015.
Mes premiers mots
de Maxine Davenport et Cindy Roberts
Deux coqs d’or dans la collection Mon petit imagier
5,95 €, 130×130 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2015.
Mes premières formes
de Maxine Davenport et Cindy Roberts
Deux coqs d’or dans la collection Mon petit imagier
5,95 €, 130×130 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2015.
La fourmi m’a piqué la main
Texte de Christel Denolle, illustré par Marion Billet
Nathan dans la collection Petit Nathan
7,90 €, 177×178 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2015.
Une poule sur un mur
Texte de Christel Denolle, illustré par Marion Billet
Nathan dans la collection Petit Nathan
7,90 €, 177×178 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2015.
Bébé Loup a perdu son doudou
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95 €, 180×180 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2015.
Bébé Loup se cache
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95 €, 180×180 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2015.
Caillou. Mon petit pot à moi
d’Hélène Desputeaux
Desputeaux + Aubin dans la série Caillou
8,50 €, 168×170 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014.
Plumeneige
Texte de Cécile Gagnon, illustré par Hélène Desputeaux
Desputeaux + Aubin
12,50 €, 235×265 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.
Oh ! Un petit bisou !
Texte d’Hélène Montardre, illustré par Raphaëlle Michaud
Larousse
12,90 €, 250×250 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2015.
Les quatre saisons des tout-petits
de Marion Billet (traduit par Vanessa Rubio-Barreau)
Gallimard Jeunesse
12,50 €, 230×290 mm, nombre de pages, imprimé en Chine, 2015.

À part ça ?

Une émission que j’aime énormément, Les pieds sur Terre, a publié plusieurs vidéos. Des hommes et des femmes sont venus parler d’eux, d’un moment de leur vie. C’est fort (et le mot est faible…). Je vous propose de retrouver ces vidéos ici, et .

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange