La mare aux mots
Parcourir le tag

Nadine Robert

Des histoires belles et délicates

Par 10 juillet 2017 Cinéma et DVD, Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose de la délicatesse, de la poésie et surtout de belles histoires. Deux albums magnifiques et deux DVD pleins de poésie.

Au-delà de la forêt
Texte de Nadine Robert, illustré par Gérard Dubois
Seuil Jeunesse
13,90 €, 223×306 mm, 68 pages, imprimé en Espagne, 2017.
Le souffle de l’été
Texte d’Anne Cortey, illustré par Anaïs Massini
Grasset Jeunesse
14,90 €, 182×250 mm, 40 pages, imprimé en Espagne, 2017.

You Might Also Like

Changez d’air !

Par 21 juillet 2015 Livres Jeunesse

Le grand livre des petits trésorsTatsuo et sa mamie partent en balade : sur le bord de la rivière, en ville, en forêt, à la campagne, au parc, à la plage. Chaque lieu est l’occasion pour Tatsuo de recueillir de petits trésors qu’il met dans son sac, et qui diffèrent d’une sortie à l’autre. Les galets succèdent aux pétales de magnolia, qui succèdent aux plumes de perdrix, qui succèdent aux graines d’asclépiade, qui succèdent aux coquillages. C’est fou tous les trésors que l’on peut trouver, avec les yeux d’un enfant !
Cet album-imagier-livre d’activité sensibilise avec intelligence à la diversité des paysages et des lieux. Au début de chaque balade, une illustration pleine page nous montre Tatsuo et sa grand-mère dans le décor en question, avec un petit dialogue. Sur la page suivante, on retrouve tous les petits objets que Tatsuo a trouvés, avec leur nom. Puis, c’est au lecteur de relier le trésor (par exemple une bille) avec sa provenance (le sac de billes). Cet imagier sélectif rappelle aussi subtilement que, malheureusement, dans la Nature, on ne trouve pas que des éléments naturels : sur le bord de la rivière, on trouve ainsi une vieille capsule de bouteille, ou une boîte d’allumettes vide dans la ville. Cela peut également donner lieu à un autre jeu avec vos enfants : trouver dans les trésors de Tatsuo ce qui ne devrait pas y être si les Hommes étaient un peu plus propres et respectueux. Attention toutefois, si vos enfants ont tendance à ramasser, et surtout à garder, absolument TOUT ce qu’ils trouvent sur leur chemin, ce bel album ne pourra que les inciter à continuer leur collection de trésors !
Une jolie balade intergénérationnelle qui parlera à beaucoup d’enfants, et de parents !
Le même vu par Un livre dans ma valise et par Délivrer des Livres.

TangapicoSur le fleuve Tangapico vogue le fier bateau à vapeur Christo Valdès. À son bord, tout le monde profite du voyage… sauf Marcus, 9 ans, qui aurait préféré rester avec sa maman sur la terre ferme, plutôt que de rejoindre son père dans la jungle. D’autant qu’à chaque escale du bateau, il est contraint d’échanger une de ses affaires contre les cadeaux des habitants : son mp3, sa console de jeux et même ses chaussures y passent. Vraiment, ce voyage est le pire des voyages qui puissent exister !
Quand on regarde les magnifiques illustrations d’Alexandra Huard, qu’on aimerait prendre la place de Marcus et embarquer pour ce voyage dans la jungle. S’il ne veut pas y aller, on prend sa place avec plaisir ! Mais bientôt, ce petit garçon qui était si agaçant au départ, accroché à son confort et à ses affaires, découvre que ce que l’on possède est bien peu de choses face à la beauté de la Nature et de l’aventure…
Une belle leçon sur la futilité de notre société de consommation.
Des extraits sur le site de l’illustratrice.

Que fais-tu, Sissi ?Assise sur son banc, Sissi ne bouge pas. Quand les autres enfants jouent à la marelle, Sissi ne bouge pas. Quand les autres enfants se lancent une petite balle de sable, Sissi ne bouge pas. Quand les autres enfants font de la balançoire, pique-niquent ou achètent des friandises, Sissi ne bouge pas. « Pourquoi ? » s’interrogent les autres enfants. Est-elle malade ? Est-elle fâchée ? Est-elle triste ?… Personne ne sait. Mais tiens, voilà qu’elle bouge enfin.
Les enfants ont parfois du mal à se figurer qu’il existe dans le monde d’autres enfants qui vivent dans d’autres pays, avec d’autres jeux, d’autres occupations. Se déroulant dans un seul et même parc, en un après-midi, l’album énumère les activités des enfants chinois : le jianzi, le sac de sable, la libellule de bambou… À la fin de l’ouvrage, un petit lexique explique ces jeux et ces coutumes. Les illustrations, pleines de détails, reprennent sur chaque double les mêmes enfants : l’occasion de chercher avec les petits les personnages d’une page à l’autre.
Une belle façon de s’ouvrir sur le monde, avec fraîcheur et délicatesse.
Des extraits sur le site de l’éditeur.
Le même vu par Un livre dans ma valise.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres d’Aki (Livre-tapis d’activités Paris, Pas de cochon pendu sous le marronnier, Jeux de cartes et Mon cahier de bien-être), de Didier Lévy (Comment devenir prince charmant en 10 leçons) et d’Alexandra Huard (Dessus dessous la villeLe vieux Cric CracLa petite sirène et Rikimini). Retrouvez aussi notre interview d’Alexandra Huard.

Le grand livre des petits trésors
Texte de Nadine Robert, illustré par Aki
Gallimard Jeunesse
14,90€, 245×320 mm, 33 pages, imprimé en Europe, 2015.
Tangapico
Texte de Didier Lévy, illustré par Alexandra Huard
Sarbacane 
15,50€, 242×324 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.
Que fais-tu, Sissi ?
Texte de Mao Xiao (traduit par Chun-Liang Yeh), illustré par Chun-Miao Li et Yan-Hong Zhang
HongFeidans la collection Vent d’Asie
13,90€, 242×235 mm, 32 pages, imprimé en République tchèque, 2015.

Marie

You Might Also Like

Puisque c’est comme ça je m’en vais !

Par 13 juin 2013 Livres Jeunesse

S’en aller juste pour dire tu vois je l’ai fait
S’en aller pour toujours à jamais
Pour vivre seul ou mieux accompagné
S’en aller (Jérôme Van Der Hole)

Joseph FippsJoseph Fipps a cinq ans. Sa mère le traite souvent de grippon, lui c’est un griffon qu’il voudrait être, ce bel animal mythique mi lion, mi aigle. Alors qu’il vient de faire une énième bêtise, Joseph se fait encore gronder. Pendant que sa mère crie il aimerait s’envoler loin d’ici, tel un griffon et bientôt les mots sortent tout seuls de sa bouche et il lance à sa mère qu’elle est méchante et qu’il voudrait une autre mère… Et si ça arrivait vraiment et que cette nouvelle mère était une maman morse ?

Ce qui frappe tout d’abord dans l’album Joseph Fipps c’est la beauté de l’objet : beau livre au papier épais, superbes illustrations pleines pages (parfois plusieurs pages de suite sans texte), le genre de livre que l’on feuillette avec bonheur, JOSEPH FIPPSpour le plaisir des yeux. Il pourrait même ne pas y avoir de texte… mais il est là et il est très beau ce texte. Qui n’a pas eu le droit à la fameuse phrase « t’es plus mon père/ma mère » ? Et si ça arrivait vraiment ? Un très beau livre poétique et plein d’humour aux illustrations très douces sur la colère, les mots qu’on ne pense pas forcément et l’imagination débordante des enfants. Je ne connaissais pas cette maison d’édition (La Pastèque), je vais la suivre de près !

S’en aller c’est aussi quelquefois revenir
Quand on a vu qu’ailleurs c’était pire
Sans l’aller point de retour sans retrouvailles point d’amour
S’en aller (Jérôme Van Der Hole)

GROS-GRISGros gris était de très mauvaise humeur, autour de chez lui c’était la cacophonie, un barouf d’enfer ! Des oiseaux qui sifflent,  des cigales qui chantent, des grenouilles qui coassent… imaginez le boucan ! Alors c’est décidé Gros Gris part pour la ville, là-bas au moins il sera tranquille ! Ah bon ?

Je connaissais Éléonore Thuillier illustratrice… voici un livre écrit par elle ! Et sincèrement c’est un très bon texte, plein d’humour et de références (aux fables de La Fontaine). On connaît le proverbe, l’herbe est toujours plus verte dans leGROS GRIS champs d’à côté mais forcément quand notre chat arrive dans la pollution de la ville, seul et sans ami il a vite envie de retrouver le bon air de sa campagne et ses camarades qui lui semblaient si bruyants et lui manquent désormais. Eléonore Thuillier a une très bonne plume, il faut qu’elle l’utilise plus souvent !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué plusieurs livres d’Éléonore Thuillier (La jungle en haleine, Adam est fort, Le grand lapin blanc, Mon papa est un zarzouilleur et Jour de piscine) et un livre de Prisca Le Tandé (Pourquoi les loups ont-ils de si grandes dents ?). Retrouvez aussi notre interview d’Éléonore Thuillier.

Joseph Fipps
Texte de Nadine Robert, illustré par Geneviève Godbout
La Pastèque dans la collection Pamplemousse
15,60€, 191×241 mm, 64 pages, imprimé à Singapour, 2013.
Gros Gris
Texte d’Éléonore Thuillier, illustré par Prisca Le Tandé
Les p’tits bérets dans la collection La tête sur l’oreiller
12,90€, 212×206 mm, 26 pages, imprimé en  France, 2012.


A part ça ?

Marie-Hélène Place, l’auteur des Balthazar, était l’invitée de Jusqu’à la lune et retour le mois dernier, une émission à réécouter ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange