La mare aux mots
Parcourir le tag

Observation

Papa ?

Par 2 février 2015 Livres Jeunesse

POUPOUPIDOURSQuand Petit ours se réveille, il est tout seul chez lui. Il décide de s’aventurer dans les bois, faut dire qu’il fait particulièrement beau. Et à force de trottiner, Petit ours arrive dans une grande clairière où grouille toute une population autour d’une tente rouge, il aperçoit même son père, allez vite il faut le retrouver !
Quel bonheur de retrouver Petit ours et son père, les deux héros irrésistibles de Benjamin Chaud. Ici encore ça fourmille de détails et l’on passe du temps sur chaque page. Benjamin Chaud adore rendre hommage aux personnages de la littérature jeunesse (et même aux héros de ses propres livres). Nouveauté pour cette troisième aventure, des découpes dans les pages !
Dans cet album, il y a donc une ambiance de cirque, avec des acrobates, des clowns… et il y a surtout une surprise !
Encore une belle histoire d’un petit ours et son père.
Le même vu par Clarabel.

Et si vous ne connaissez pas les précédents…

UNE CHANSON D'OURSAlors qu’il est presque l’heure d’hiberner, Petit ours décide de suivre une abeille. Papa ours se rend compte que son fils est parti et part à sa recherche, cette poursuite va l’amener dans un endroit bien étrange…
Premier tome des aventures de Papa ours et Petit ours et là également c’est riche en détail ! On s’amuse d’ailleurs à rechercher, avec Papa ours, Petit ours sur chaque grande planche. On reconnaît ici aussi des personnages qu’on connaît bien. On passe donc, là encore, du temps sur chaque page à chercher et à observer.

coquillages et petit oursIl a neigé sur le toit de l’opéra où Petit ours et Papa ours se sont réfugiés (on les laisse à cet endroit à la fin du livre précédent). Nos deux héros se glissent par une fenêtre pour se retrouver au chaud et s’endorment bien vite… sauf que quand Papa ours se réveille, son petit a disparu. Vite, il faut partir à sa recherche.
Même principe que l’album précédent, Coquillages et Petit ours est également un livre riche en détail où il faut chercher… tout en nous racontant une histoire ! On visite ici les grands magasins, mais également bien d’autres lieux !

Ces trois albums de Benjamin Chaud sont pleins d’humour et de tendresse. Trois histoires qui rendent hommage à l’amour d’un père et son fils.

edmondEdmond est du genre qui n’aime pas qu’on le voit, qui vit caché. Un jour, Edmond découvre un œuf, un œuf aussi blanc que lui est noir. Il décide de rechercher la future maman à qui appartient cet œuf. Mais rien à faire… Alors Edmond décide de s’occuper lui même de cet œuf et de le couver. Et un jour, il entend un CRAC…
Beaucoup de tendresse et de poésie tant dans le texte d’Ingrid Chabbert que dans les belles illustrations de Guridi (que je découvre avec cet album). On parle ici de l’amitié, voire même de l’adoption, de devenir parents, de la transmission. On parle aussi de la différence, du fait d’avoir peur des autres.
Un album vraiment poétique et tendre avec de très belles illustrations.
Le même vu par Enfantipages, Les lectures de Kik, ou La bibliothèque de Chlop.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Benjamin Chaud (Adieu Chaussette, Je n’ai pas fait mes devoirs parce que… et L’alimentation – Pourquoi on ne mange pas que des frites ?) et d’Ingrid Chabbert (Dans l’enfer d’Écomonde, Le livre de maman, Y’a un monstre à côté, Les chaussettes qui puentIndira l’indépendante, Firmin, Un accordéon sinon rien, La vérité sort toujours de la bouche des enfants, La mémoire aux oiseaux, L’oiseau, Les écharpes de Mamie Berthe, Tonnerre de catch, La fête des deux mamans, Raconte-moi la révolution, Les yeux du parapluie, Sur les quais et Le bateau de Malo). Retrouvez aussi notre interview d’Ingrid Chabbert.

Poupoupidours
de Benjamin Chaud
Hélium
15,90 €, 242×366 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Une chanson d’ours
de Benjamin Chaud
Hélium
15,90 €, 242×366 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2011.
Coquillages et petit ours
de Benjamin Chaud
Hélium
15,90 €, 242×366 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2012.
Edmond
Texte d’Ingrid Chabbert, illustré par Guridi
Frimoüsse
12 €, 146×286 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2014.

À part ça ?

Comme tous les mois, nous vous donnons aujourd’hui nos coups de cœur du mois qui se termine. En janvier, c’était donc, pour moi : L’étrange zoo de Lavardens de Dedieu (Seuil Jeunesse) et un jour Moineau d’Anne Herbauts (Casterman). Et pour Marianne Même les tigres dorment de Mary Logue et Pamela Zagarenski (Circonflexe), Les robes d’Albertine et Germano Zullo (La joie de lire) et Bigoudi de Delphine Perret et Sébastien Mourrain (Les fourmis rouges).
Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog, sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Gabriel

You Might Also Like

Art et observation

Par 18 juin 2013 Livres Jeunesse

détails en pagailleA vos marques ! Prêts ? Partez ! C’est parti pour une folle chasse aux détails au cœur de 26 œuvres d’art de toutes les époques et de toutes les régions du monde. Qu’il s’agisse de la peinture du tombeau de Ramses II, d’une mosaïque byzantine du VIè siècle ou bien encore d’œuvres contemporaines, Élisabeth de Lambilly nous propose de s’arrêter à chaque page, et de prendre le temps d’observer en détail. On ne soupçonne pas qu’il puisse y avoir tout ça !

D’un côté, une photographie de l’œuvre occupe toute la page, et de l’autre, un petit texte explicatif, des morceaux à retrouver, et des détails à chercher. Esthétique, ludique, et instructif, cet album est une réussite, et comme beaucoup de ces livres basés sur l’observation, il séduit les jeunes lecteurs (et leurs parents).

mes petits bateaux

La Normandie accueille en ce moment le Festival Normandie Impressionnisme, qui met à l’honneur les paysages de cette belle région, immortalisés par les plus grands peintres du mouvement. A cette occasion, on embarque sur un bateau imaginaire avec un petit garçon qui n’a jamais vu la mer, au début du XXème siècle. Il parcourt d’abord la Seine, découvre ses méandres, ses berges boisées et ses guinguettes, puis enfin, voilà la mer : ses bateaux de toutes sortes, ses reflets changeant au cours de la journée et des saisons et les baigneurs qui envahissent les plages pour profiter du bon air.

Ce bel album propose aux enfants de faire le parallèle entre l’histoire (qui fait la part belle aux rêves et à l’imagination) et les illustrations d’Éric Battut, et une douzaine d’œuvres de grands maîtres de la peinture impressionniste. Les deux se confondent, et on s’amuse à chercher les similitudes et les différences. Original et jamais rébarbatif, voici une belle manière de découvrir cette période importante de l’histoire de l’art. Du coup, on partirait bien à notre tour sur les traces de ces peintres, pour découvrir la Normandie !

Quelques pas de plus…
D’autres ouvrages sur l’art que nous avons chroniqué : L’art en autocollants, Le musée des jeux, Yves Klein, Art et sciences, 10 tableaux et un ballon rouge, Fruits et légumes, Masques, L’histoire de l’art en autocollants, Mon livre d’art à colorier.
Nous avons déjà chroniqué des livres d’Eric Battut : Le petit poisson rouge, Arthur 1er et le trône à trois pieds, Quand Grand-Mère revenait, Monsieur Scarlatine, Comme un pou.

Détails en pagaille, T3 La Chasse aux trésors
d’Élisabeth de Lambilly
Palette…
18,50 €, 297 x 260 mm, 61 pages, imprimé en Italie, 2013
Mes petits bateaux
d’Éric Battut
L’Élan Vert dans la collection Pont des arts
14,20 €, 245 x 326 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

Cover

Aujourd’hui, je voulais vous présenter un nouveau magazine pour adolescents : Bumper, le monde bouge en 100 photos. Le concept est original : un thème (le sport pour ce premier numéro) et 100 photos pour l’illustrer dans toutes ses dimensions (histoire, actualité, images insolites, découverte du monde et des cultures,…). Les images sont bien choisies, bien mises en valeur (grand format, papier de qualité) et accompagnées de courts textes explicatifs. Un très bon moyen d’aborder autrement des sujets très souvent traités, en amenant le lecteur à s’interroger et se questionner, de manière ludique. Retrouvez plus d’informations sur le site du magazine : http://www.bumper-mag.com/.

Marianne

 

You Might Also Like

Vas-y c’est solide !

Par 9 mai 2013 Livres Jeunesse

Une sélection de livres cartonnés. Certains ne s’adressent pas forcément aux tout-petits mais puisqu’ils sont solides autant les regrouper ici.

Bienvenue bébé !

On commence par les tout-petits-petits avec un coffret (qui s’ouvre en coulissant) de chez Hatier Jeunesse, Bienvenue bébé contient un oiseau en tissu/boîte à musique (il suffit de tirer pour lancer la Berceuse de Brahms) que personnellement je trouve magnifique. On peut l’accrocher dans un lit à barreau, par exemple. Il est accompagné d’un petit livre tout cartonné que là je trouve assez accessoire. Les illustrations sont jolies mais il fait un peu « léger ». En tout cas, même si je sors du cadre de la chronique littéraire, j’adore l’oiseau en tissu.

Collection Petit Nathan Emiri Hayashi

Chez Nathan viennent de sortir 5 jolis petits albums très cartonnés illustrés par Emiri Hayashi (que j’aime décidément beaucoup). Dans Coucou les animaux ! et Bonjour mon bébé ! des trous dans les pages invitent à voir la page suivante. Dans le premier on devra deviner ce que le renard a aperçu ou qui a peur du crocodile, notamment. L’enfant ne devinera pas réellement (vu la cible) mais ça donne une lecture ludique. Dans Bonjour mon bébé ! on voit également dans les trous des éléments de la page suivante, ici c’est donc l’univers du bébé (le biberon, la tétine, le lit,…). Dans les trois autres, On s’habille ?, On se cache ? et On fait du bruit ! on va toucher des matières… et faire du bruit ! On s’habille ? nous montre un petit loup qui met ses vêtements l’un après l’autre et chaque fois c’est l’occasion de toucher une matière différente. Des animaux se cachent sous des éléments en feutrine dans On se cache ? Il faudra baisser la tulipe pour découvrir la coccinelle, pousser le rocher pour découvrir l’ours ou soulever la feuille pour découvrir le petit écureuil. Des petites billes en plastique font du bruit dans On fait du bruit ! Surtout qu’il va falloir bouger le livre dans tous les sens pour lire cette petite histoire sur les sons. Cinq petits livres très colorés et surtout très esthétiques, que les enfants vont adorer manipuler… et que nous, nous allons adorer graphiquement !

Les animaux de bébé et La maman de Bébé

Alex Sanders et Pierrick Bisinski ont sorti deux gros livres pratiques pour les petites mains. Les animaux de bébé et La maman de bébé. Le premier est un imagier des animaux, rien de très original… sauf que les animaux sont pleins d’humour, on n’est pas ici dans la mièvrerie (Alex Sanders…), même les parents s’amusent devant la tronche de certains animaux. La maman de bébé c’est un imagier autour de la mère… le maquillage, le dentifrice et la brosse à dent, le soutien-gorge… la machine à laver… On regrettera (forcément) le sexisme de l’album mais on pourra s’amuser de quelques détails et trouver cet imagier plutôt original.

Chez moi

Chez moi de Xavier Deneux est une petite merveille, il faut dire que c’est un illustrateur qui fait toujours des livres Chez moi Deneuxmagnifiques. Ici on parle des maisons (château, tente, igloo, immeuble,…) et les pages sont en relief. La page de gauche montre l’habitation (et est en relief) et la page de droite montre son intérieur (et là c’est dans un creux), en fermant la page les deux s’emboîtent (j’espère que vous comprenez le principe). C’est très beau, très fin, très graphique. Je suis vraiment fan.

Le grand livre de tout

C’est un grand imagier un peu particulier que propose Malika Doray (qui propose toujours des choses originales d’ailleurs), Le grand livre de tout et même de petits poisLe grand livre de tout est un album qui s’ouvre dans les deux sens (de l’autre côté il s’appelle d’ailleurs Le grand livre du reste et même de frites !), les pages sont les mêmes mais grâce à un ingénieux système ce qui était caché dans un sens apparaît dans l’autre (moi et ma compagne ça nous a pris plusieurs minutes pour comprendre le pourquoi du comment !). Un immense serpent, un citron, des pinceaux, des tulipes,… c’est un album très graphique, très esthétique et vraiment original. J’aime décidément beaucoup le travail de Malika Doray.

Si petit et Si grand

On reste dans les albums graphiques avec deux albums signés Marjorie Béal et Laurie Cohen. Si grand et Si petit nous présentent un monde de plus en plus petit, pour le premier, et de plus en plus grand pour le second. Dans Si grand Si petitc’est un géant qui nous parle de son monde et on part de son immense taille pour arriver à une goutte d’eau (en passant par une maison, un lit, un vase,…). Dans Si petit c’est un minuscule oiseau enfermé dans une cage, la cage d’une chambre, la chambre d’une ville, une ville de France, la France dans le monde… on part donc du petit pour arriver à l’immense. J’aime beaucoup les illustrations de Marjorie Béal et ce sont deux très beaux albums, même si je regrette que la graduation soit parfois un petit peu hasardeuse (ou non tenue, au choix). Deux albums dans lesquels les enfants prendront conscience de la grande taille ou de la petite taille des choses.

l'anniversaire de Zozo

Oh c’est L’anniversaire de Zozo ! Coco, Lulu et Loulou viennent le fêter avec lui. On va ouvrir les cadeaux, jouer au ballon et à cache-cache avant de souffler les bougies. Avec sa collection Bébés Mimes, Armelle Modéré propose des livres qui vont nous permettre de jouer avec les enfants. Ici on va soulever des fenêtres, frapper des mains, souffler sur les bougies, faire bouger le ballon,… tout est fait pour faire participer l’enfant, le faire mimer (des indications sont là pour que les parents sachent quoi faire sur chaque page). Le genre de livre qui donne lieu à de beaux moments à partager entre parents et enfants.

Deux Mains deux petits chiens

On reste dans les mimes avec Deux mains, deux petits chiens de Nadja. Un chien qui court, deux chiens qui se bagarrent ou qui s’embrassent voilà ce que l’on va mimer avec nos mains. Sur la page de droite les chiens et sur celle de gauche des mains pour nous faire comprendre comment mimer, de quoi bien s’amuser !

Mon bébé et moi

Un enfant ça aime avoir un bébé, c’est le cas de cette petite fille. Il faut le promener, le nourrir, changer sa couche… tout faire comme les parents ! Ici c’est un livre avec des choses à tirer, à pousser, à tourner,… les enfants adorent ce genre d’ouvrages. Les interactions sont assez originales (on tire pour faire descendre le lait dans le biberon, on noue la couche de bébé,…). On parle ici aussi du fait d’avoir un petit frère ou une petite sœur (car la petite fille fait en fait comme sa maman, oui ici les papas ne s’occupent pas des bébés…). Au-delà du sexisme c’est un petit livre très sympathique avec des activités et des matières plutôt originales.

Papy

Un gros coup de cœur pour Papy de Jean Leroy et Matthieu Maudet. Deux enfants se disputent une balançoire… qui est le premier à l’avoir vue ? Heureusement Papy interviendra… heureusement ? Pas sûr ! Énormément d’humour ici, le genre d’humour un peu piquant comme j’aime. Et graphiquement c’est un album qui est beau ! Même si l’album est tout cartonné il plaira aux grands (même à ceux de 35 ans !).

Dis-moi l'oiseau

Quand la géniale Alice Brière-Haquet fait un livre pour les petits c’est aussi un régal, Dis-moi l'oiseau...Dis-moi l’oiseau est le dialogue entre un chat et un oiseau, un chat qui aimerait bien que l’oiseau s’approche un peu plus de lui… mais l’oiseau n’est pas dupe ! (quoique…). Le texte est extrêmement poétique (quand il s’agit de mots, Alice Brière-Haquet est une des meilleures orfèvres) et plein d’humour. Les illustrations de Claire Garralon sont très esthétiques. Un magnifique petit livre à l’humour piquant.

Papa Houetu et Maman Houtuva

Deux autres coups de cœur, Papa Houêtu ? et sa « suite » Maman Houtuva ? Ici le délirant Vincent Malone Maman Houvatus’amuse avec les expressions en les prenant au pied de la lettre. Quand papa est coincé dans un bouchon on ne voit que ses yeux qui sortent du bouchon de liège, quand il est coincé à la boîte ce sont des dizaines de boîtes de conserves avec la photo dudit papa, en pleine galère et le voilà a en train de ramer avec d’autres galériens. Maman, elle, essaye de joindre les deux bouts en tirant énergiquement sur deux cordes opposées, lance une machine en projetant une machine à laver ou poursuit une grand-mère qui court avec une boule en affirmant qu’elle essaye de récupérer mémé qui a perdu la boule. Bref c’est très drôle, on s’amuse autant que les enfants (voire plus). On rit aussi de l’impatience des enfants qui demandent, en boucle, où vont et où sont les parents. C’est aussi un bon moyen d’expliquer réellement les expressions à nos bambins. Côté illustrations c’est la géniale Soledad Bravi qui met en image les délires de Vincent Malone, deux livres hilarants et colorés !

Fais c'que je dis, fais pas c'que je fais

Toujours au Seuil, deux ouvrages cartonnés avec des grands volets : Fais c’que je dis, pas c’que je fais ! et C’est beurk, j’adore ! Les deux sont une suite de situations qui trouveront un pendant sous le volet. Dans le premier l’enfant C'est beurk j'adoreraconte qu’il n’a pas le droit de dire des gros mots mais quand son père bricole…, que ses parents lui demandent toujours d’arrêter de regarder la télé… mais qu’ils filent devant quand il est couché ou que sa mère dit à tout le monde qu’elle adore les bébés mais a affirmé avoir envie de jeter le sien par la fenêtre ! Le second énumère les situations que les enfants adorent… et pourtant : Aller au bain (mais ils refusent d’en sortir), manger sa soupe car il a plus faim (mais dévore un bol de mousse au chocolat), il a peur du noir dans son lit (mais se cache dans les placards),… On sourira en reconnaissant bien là nos enfants dans le second et nous même dans le premier !

On termine cette grande sélection par deux livres jeux, là aussi en pages cartonnées (mais qui ne s’adressent pas aux tout-petits).

Fête d’anniversaire chez la famille Pompom

C’est le génial Nicolas Gouny qui illustre Fête d’anniversaire chez la famille Pompom de Gwendoline Raisson. Ici grâce à des jeux (suivre un parcours, retrouver des éléments), on va apprendre les jours de la semaine. Chaque jour est représenté par une jolie planche et on suit la semaine de Madame et Monsieur Pompom et de leurs enfants, une semaine un peu particulière car c’est l’anniversaire de Jean-Gaston… et il est bien impatient de le fêter ! En fin d’ouvrage on parle des mois et des saisons et on peut même chanter une comptine (sur l’air de L’empereur, sa femme et Le petit Prince).

Quel bazar !

Quel bazar dans cette maison ! Tout est en vrac… On tourne la page et quelque chose a disparu… mais quoi ? Martine Quel bazar !Perrin avec ses illustrations très graphiques invite ici les enfants à un jeu de mémoire et d’observation. A chaque fois il faudra trouver l’objet en moins, heureusement un indice sera proposé grâce à un trou dans la page. En fin d’ouvrage on tente de se souvenir de la couleur de chaque objet. Un ouvrage très esthétique et vraiment ludique.

Quelques pas de plus…
D’autres livres pour les bébés sous le tag têtard (et deux livres-CD pour les bébés dimanche prochain)
Nous avons déjà chroniqué des livres de Virginie Desmoulins (Activités faciles pour les tout-petits et Bonjour Lapin), Emiri Hayashi (Regarde dans la neige et Regarde dans la mer), Alex Sanders (Les trois petits cochons, ), Pierrick Bisinski (Jojo l’hippopo sur son bateau et Jojo l’hippopo dans son avion), Xavier Deneux (Mes rêves, Bon appétit, Totam !, Regarde et Au dodo, les animaux !), Malika Doray (Le mariage, une histoire à colorier, Nous ce qu’on préfère, Près du grand érable, Dans le ventre des dames, des fois, il y a un bébé… et Quand ils ont su…), Laurie Cohen (Ma maison du bout du monde, Est-ce que vous m’aimerez encore… ?, Dans le ventre de maman et Ma voisine est une sorcière), Marjorie Béal (Ma maison du bout du monde et La fabrique extraordinaire), Armelle Modéré (Plouf ! et Coucou !), Nadja (Cinq petites sorcières, La robe couleur de tout, une histoire à colorier et L’amour c’est fou), Jean Leroy (Canaille n’aime pas la soupe), Matthieu Maudet (Bonjour facteur et Bonjour Docteur), Alice Brière Haquet (Le peintre des drapeaux, Paul, A quoi rêve un pissenlit ? et Perdu !), Claire Garralon (Six souricettes découvrent les couleurs), Vincent Malone (Quand Papa était petit y avait des dinosaures), Soledad Bravi (Trop facile, la science !, Fruits légumes et Louise Titi), Vincent Mathy (Petits ruisseaux) et Nicolas Gouny (Quand on sera grands, Le soleil sur la colline, Vacances à la ferme, Il était une fois… une grenouille, Il était une fois… un papillon, Paolo, La vérité sort toujours de la bouche des enfants,  Meuh non ! Y’a pas que les vaches qui pètent qui polluent la planète !, Jérôme, Amédée et les girafes). Plusieurs d’entre eux ont été nos invités d’un mercredi, retrouvez notre interview de Nadja, notre interview d’Alice Brière-Haquet et notre interview de Nicolas Gouny.

Bienvenue bébé
de Virginie Desmoulins
Hatier Jeunesse dans la collection Poussin câlin.
16,98€, 180x140x60 mm (coffret), 8 pages, imprimé en Chine, 2013.
Bonjour mon bébé !
de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95€, 175×177 mm, 8 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
Coucou les animaux !
de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95€, 175×177 mm, 8 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
On se cache ?
de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95€, 175×177 mm, 8 pages, imprimé à Singapour, 2013.
On s’habille ?
de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95€, 175×177 mm, 8 pages, imprimé en Singapour, 2013.
On fait du bruit !
de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95€, 175×177 mm, 8 pages, imprimé en Singapour, 2013.
La maman de bébé
d’Alex Sanders et Pierrick Bisinski
Gallimard jeunesse giboulées
15€, 147×157 mm, 58 pages, imprimé en Italie, 2013.
Les animaux de bébé
d’Alex Sanders et Pierrick Bisinski
Gallimard jeunesse giboulées
15€, 147×157 mm, 58 pages, imprimé en Italie, 2013.
Chez moi
de Xavier Deneux
Milan, dans la collection Les imagiers Gigognes
9,90€, 170×170 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2013.
Le grand livre de tout même de petits pois
de Malika Doray
L’école des loisirs dans la collection Loulou & Cie.
15€, 300×400 mm, 3 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Si grand
de Laurie Cohen, illustré par Marjorie Béal
Les p’tits bérêts dans la collection A p’tits pas
11,50€, 150×210 mm, 35 pages, imprimé en France, 2013.
Si petit
de Laurie Cohen, illustré par Marjorie Béal
Les p’tits bérêts dans la collection A p’tits pas
11,50€, 150×210 mm, 35 pages, imprimé en France, 2013.
L’anniversaire de Zozo
d’Armelle Modéré
Hatier Jeunesse dans la collection Bébés mimes
9,99€, 200×203 mm, 12 pages, imprimé à Hong Kong, 2013.
Deux mains deux petits chiens
de Nadja
L’école des loisirs dans la collection Loulou & Cie
8,50€, 170×170 mm, 10 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
Mon bébé et moi
de Emma Dodd
Gallimard Jeunesse
13€, 235×237 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2013.
Papy
de Jean Leroy, illustré par Matthieu Maudet
L’école des loisirs dans la collection Loulou & Cie
10,70€, 190×190 mm, 28 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
Dis-moi, l’oiseau…
d’Alice Brière-Haquet, illustré par Claire Garralon
Thierry Magnier dans la collection Tête de lard
6,60€, 120×120 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2013.
Papa, Houêtu ?
de Vincent Malone, illustré par Soledad Bravi
Seuil Jeunesse
12€, 150×150 mm, 52 pages, imprimé en Chine, 2005.
Maman  Houtuva ?
de Vincent Malone, illustré par Soledad Bravi
Seuil Jeunesse dans la collection L’ours qui pète
10€, 150×150 mm, 52 pages, imprimé en Chine, 2013.
C’est beurk, j’adore !
de Vincent Mathy
Seuil Jeunesse
9,90€, 190×190 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013.
Fais c’que je dis, pas c’que je fais !
de David Merveille
Seuil Jeunesse
9,90€, 190×190 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013.
Fête d’anniversaire chez la famille Pompom
de Gwendoline Raisson, illustré par Nicolas Gouny
Belin Jeunesse dans la collection Les ptits circuits
8,90€, 230×160 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2013.
Quel Bazar à la maison !
de Martine Perrin
Seuil Jeunesse
12€, 190×190 mm, 46 pages, imprimé en Chine, 2013.

A part ça ?

Envie de gagner de beaux albums de Princesse Camcam (comme vous le savez on adore son travail ici) ? ABC melody vous propose de répondre à une petite question : Citez trois régions visitées par Marie dans l’album Marie voyage en France. (Vous pouvez trouver des indices sur leur site et sur notre chronique). Dès que vous avez la réponse, envoyez un mail à laurie@abcmelody.com avec la réponse et vos coordonnées (vos nom, prénom et adresse postale). Le concours est ouvert jusqu’au 19 mai inclus.

Gabriel

You Might Also Like

Il n’y a pas d’histoire dans le livre… il y a bien plus !

Par 7 avril 2013 Livres Jeunesse

Trois livres qui ont en commun de ne pas raconter d’histoire mais qui invitent à des choses très intéressantes.

Est-ce que la lune ?Est-ce la lune que l’on aperçoit dans ce ciel étoilé ? Non c’est un cil sur les joues d’une petite fille, et là… est-ce la lune ? Non là c’est un croissant !

Est-ce la lune ? est un petit livre extrêmement poétique qui joue avec les images et les mots. Chaque fois on voit quelque chose qui ressemble à la lune en noir et blanc avec Est-ce la lune ?cette simple question « Est-ce la lune ? » et en tournant la page on découvre sur une belle photo couleur que la forme qui ressemblait à la lune est en fait une crêpe, une bulle, une faucille,… Chaque fois c’est accompagné d’un petit texte très poétique qui compare l’objet en question et la lune. C’est ludique et plein de poésie, et c’est un très bel objet (couverture avec bords francs, beau papier,…) ! Un livre qui invite à la rêverie, à l’inventivité, à l’imagination.
Découvrez des extraits ici.

C'est TOI qui choisis !Regarde ces paysages, on va où tu veux ! Et ces vêtements, tu prends celui dont tu as envie ! Tu as envie d’une maison ? Tu prends laquelle ? C’est TOI qui choisis !

De grandes planches qui fourmillent de choses, pour que les enfants choisissent ! Et ça marche (j’ai même envie de dire que ça cartonne, ma fille est très fan). Des doubles pages de maisons, de familles, d’animaux de compagnie,… chaque fois l’enfant va choisir ce qu’il préfère, y revenir s’inventer des choses. Ici aussi on éveille l’inventivité et l’imagination et on fait travailler l’observation.

Odeurs, ça sent bon la fraise, la banane, le citron,...Sens ici… ça sent quoi ? Allez je te donne un indice : Je suis rouge avec des pépins sur ma peau. Une tige et des petites feuilles me servent de chapeau…

Ici c’est donc les odeurs qui vont aiguiser notre imagination. Chaque fois un rabat à soulever, on ferme les yeux et on essaye de deviner. Il y a un petit texte pour aider, et si vraiment on n’a pas trouvé un petit détail du fruit en question (enfin avec le détail on trouve forcément). Là aussi c’est un livre que ma fille a adoré, elle y revient sans arrêt. Un super livre pour développer la reconnaissance des odeurs, l’odorat. Un livre qui donne même faim !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un livre dans lequel il fallait sentir : Découvre les cinq sens.
Nous avons déjà chroniqué un livre d’Aude Maurel (Le lion de Léonie) et un livre de Florence Guiraud (Drôle de pique-nique).

Est-ce la lune ?
de Richard Marnier, illustré par Aude Maurel
Les p’tits bérêts dans la collection Sur la pointe des pieds
12€, 150×150 mm, 52 pages, imprimé en Italie, 2013.
C’est TOI qui choisis !
de Pippa Goodhart, illustré par Nick Sharratt
Nathan
12,90€, 270×310 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Odeurs, ça sent bon la fraise, la banane, le citron,…
de Florence Guiraud
De la Martinière Jeunesse
13,90€, 130×296 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.


A part ça ?

Jacques Demy c’est un réalisateur qu’on adore et qu’on aime faire découvrir aux enfants (ah revoir Peau d’Âne ou Les demoiselle de Rochefort en famille…). A partir du 10 avril, la Cinémathèque propose expositions et rétrospectives (avec des séquences jeune public). Plus d’informations ici.

Gabriel

You Might Also Like

Le plaisir de se perdre…

Par 4 décembre 2012 Livres Jeunesse

Je vais vous présenter un livre-phénomène. Sam et Julia dans la maison des souris est un album pour enfants assez exceptionnel. Je vous ai déjà présenté des livres dont les illustrations sont en partie des photos, mais jamais un de ce genre. Karina Schaapman est un peu une magicienne. Elle a construit une maison à ces deux héros souris, Sam et Julia, avec des centaines de petits objets et de matières différents disposés dans des cageots de fruits superposés et assemblés. En tout la maison mesure 3 mètres, mais on ne la voit jamais entière. Puis elle a pris le tout en photo (enfin Tom Bouwer), et a mis en scène les petites figurines des rongeurs, voisins et grands amis.

On suit leur quotidien dans ce décor extraordinaire et on passe des heures à se perdre dans l’image pour voir tous les petits détails… Les personnages sont truculents, originaux, pleins de vie, et on est vite très à l’aise dans cet immeuble. On y vivrait même ! Je vous invite vivement à vous égarer. Cette maison est tellement impressionnante qu’elle est exposée comme une oeuvre d’art. Je vous laisse apercevoir quelques images supplémentaires avec cette vidéo :

Gardons les yeux ouvert, pour le livre suivant !

Pour continuer à s’égarer dans les images, je vous conseille Cherche et trouve un tas de petites choses, un livre-jeu d’Angels Navarro qui propose de très grandes images très riches, qui grouillent de dizaines d’objets.

On observe et on répond aux questions. C’est vraiment un bel objet, tout est présenté joliment (même les activités) et c’est très ludique. L’air de rien, l’enfant découvre les couleurs, les formes, les lettres, des noms d’objets ou d’animaux, tout en prenant vraiment un réel plaisir à observer ces très belles et grandes photos. Décidément, j’aime toujours autant les « beaux livres », qui même sans histoire propose un vrai voyage, grâce aux images.

Quelques pas de plus…
Retrouvez la chronique de Où suis-je ? de Silvia Borando, un autre livre-jeu qui fait appel au sens de l’observation.

Sam et Julia dans la maison des souris
de Karina Schaapman. Photos de Tom Bouyer. Traduit par Annie Trassaert
Gallimard Jeunesse
15 €, 266×306 mm, 60 pages, imprimé en Italie
Cherche et trouve un tas de petites choses
de Angels Navarro traduit par Alice Seelow
Millepages
14 €, 275×377 mm, 24 pages, imprimé en Chine

A part ça ?

Draw a stickman (« dessine un bonhomme-bâton ») est un site qui vous propose de donner vie au bonhomme que vous dessinez. Il vit une grande aventure et vous devez intervenir régulièrement pour ajouter des détails indispensables au déroulement de l’histoire. Bon, tout est en anglais, mais le même vocabulaire revient souvent, et c’est assez intuitif. J’avoue que je me suis bien amusée.

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange