La mare aux mots
Parcourir le tag

Ouverture sur le monde

Allez, musique !

Par 25 juillet 2015 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Après les musiques pour les tout-petits hier, aujourd’hui je vous propose des chansons pour les plus grands (quoique certains de ces CD peuvent être écoutés par les tout petits, mais les livres ne sont pas adaptés pour leurs mains).

Les petits secretsJe le disais hier encore, chez moi on adore Natalie Tual ! On adore son humour, sa voix sucrée, son univers, son grain de folie. Alors quel bonheur de la retrouver le temps d’un album ! Elle parle du corps (Mon corps est fabuleux), d’amour (Dans mon cœur et Les petits secrets), de l’amour de la lecture (Sur le lit, je lis) et de la musique (Moi, j’aime la musique), de jardinage (J’ai planté), du bain (L’eau fait plouf), des doudous perdus (Doux doudou) ou de l’heure du coucher (Pipi, les dents, au lit)… Et qu’est-ce qu’elle en parle bien. Ses chansons racontent avec justesse le quotidien des enfants, avec des mots qu’ils comprennent, des musiques qui les séduisent… et ce n’est même pas pénible pour les parents ! Le livre qui accompagne le CD est joliment illustré par Thanh Portal. Et petite nouveauté chez Didier Jeunesse, le livre-CD contient un code pour télécharger les chansons au format MP3 (320 Kbits/s) !
Les petits secrets, le nouveau Natalie Tual un super livre-CD de chansons malicieuses et berceuses.
Le même vu par Sous le feuillage et Maman Baobab.
Extraits sur le site de la maison d’édition
.

Clip :


Chat chat chatOn en reparlera à la rentrée quand il sortira en livre-CD, mais quelques mots sur le nouvel album de Pascal Parisot d’ores et déjà sorti en CD. On est ultra fan de Pascal Parisot ici et l’on écoute en boucle Chat Chat Chat, douze chansons sur le thème des chats. C’est drôle et même parfois un peu crétin (et c’est encore plus drôle dans ce cas-là)… On adore ! Extraits.

Fabulettes pour MamanAllez quitte à me prendre des tomates pourries la prochaine fois que je sors de chez moi ou à avoir un prix sur ma tête, je ne suis pas un fan des chansons pour enfants d’Anne Sylvestre (je préfère son répertoire adulte). Pourtant j’ai beaucoup aimé Les Fabulettes pour maman, une sélection de ses fabulettes qui vient de sortir. Onze chansons en hommage aux mères pour leur dire qu’on les aime. La sélection est très bien faite et l’on prend beaucoup de plaisir à écouter ces chansons qui ont, pour certaines, près de 40 ans.
L’écouter.

EURAOUNDZEWEURLDEuraoundzeweurld est un projet jeunesse signé Merlot (chanteur « adulte » habituellement). On nous propose ici de faire le tour du monde. On part du Liechtenstein et l’on termine le voyage à Bahia. Entre temps, on sera passé par l’Espagne, la Chine, la Sibérie, le Bangladesh… Chaque chanson est l’occasion d’un voyage. C’est drôle, décalé, rythmé… c’est typiquement le genre d’album pour enfants que les parents aiment également écouter (certaines vannes feront d’ailleurs surtout rire les parents, on se poile même carrément devant certains jeux de mots pourris ou l’humour acide la chanson du dictateur). On aime aussi le côté engagé.
Un très bon CD, vraiment réussi musicalement, à écouter en famille pour faire le tour du monde. Un superbe moyen de s’ouvrir aux autres cultures.
Le même vu par Les livres d’Oscar.
L’écouter.

Chansons pour danser autour du mondeEt puisqu’on parle de faire un tour du monde… Didier Jeunesse vient de ressortir en simple CD sa belle compilation Chansons pour danser autour du monde. Du Mali à la Russie en passant par les Antilles, un tour du monde au son de toutes les couleurs de la danse nous informe le CD et difficile de dire mieux ! Un CD que l’on n’arrive pas à écouter sans bouger.

Chansons pour danser autour du mondeOn se rapproche de chez nous pour revenir en Europe. On va faire le tour du continent : Angleterre, France, Italie, Roumanie, Hongrie, Grèce, Turquie, Espagne, République Tchèque, Pologne, Slovaquie, Allemagne et Portugal ! 30 comptines en 13 langues différentes ! De quoi se familiariser avec la langue des pays qui nous entourent. Les plus belles comptines d’Europe est en fait une compilation d’albums sortis chez Didier Jeunesse et les chansons sont variées (mais le choix est bien fait et vraiment cohérent à l’écoute). Côté illustration, Magali Clavelet, Roland Garrigue, Magali Le Huche, Cécile Hudrisier, Olivier Latyk, Sébastien Mourrain, Nathalie Novi, Olivier Renoust, Rémi Saillard et Clémentine Sourdais. En fin d’ouvrage, on retrouve comme souvent chez Didier Jeunesse, un texte de présentation sur chaque chanson.
Une super compilation de musique d’Europe.
Des extraits sur le site de la maison d’édition.

Les petits bonheursDomitille et Amaury reprennent des chansons bien connues du répertoire francophone : Quand on s’balade, Le petit bonheur, La tendresse, La grenouille, Route Nationale 7, Ballade Irlandaise, Une chanson douce, Du soleil plein la tête, Mes petites préférences et Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux. Leurs interprétations sont pleines de vie, de pep’s, c’est plein de fraîcheur les amoureux de belles chansons francophones se régalent. Le livre est illustré par le génial Olivier Tallec et là aussi on se régale ! D’autant que le grand format des pages met particulièrement en valeur son travail.
Un joli album de reprises de grands classiques de la chanson francophone avec de magnifiques illustrations.
Le même vu par Chez Clarabel.

Un Monde FantastiqueMusique classique maintenant. Purcell, Mendelssohn, Debussy, Tchaïkovski, Grieg, Shubert et bien d‘autres sont réunis dans Un monde fantastique, un livre-CD d’initiation à la musique classique sorti chez La montagne secrète. Le point commun des morceaux rassemblés ici ? Leurs musiciens ont été inspirés par des créatures fantastiques. Fées, lutins, sorcières, gnomes, elfes… peuplent l’univers des opéras et des ballets. Pour chaque morceau, on trouve une double page avec une explication sur le personnage présent dans l’extrait et quelques mots sur l’œuvre dont il est tiré et sur son compositeur. En fin d’ouvrage, un guide d’écoute propose même de nous donner des clefs sur la musique, ce qu’il faut entendre, comment l’analyser. On trouvera aussi une biographie succincte des compositeurs, un glossaire des termes musicaux et une chronologie pour replacer chaque compositeur dans son époque.
Un très beau livre accompagné d’un CD de très bons choix musicaux pour s’initier à la musique classique grâce à une thématique qui séduit toujours.
Le même vu par Le tiroir à histoires.
Extraits sur le site de la maison d’édition.

L'histoire des Grands compositeursEt puisqu’on parle de grands compositeurs, La librairie des Écoles vient de sortir un ouvrage sur l’histoire des Grands compositeurs. Purcell, Lully, Bach, Chopin, Schumann, Wagner, Gershwin, Fauré, Chostakovitch… Quarante et un compositeurs au total sont racontés ici. Chaque fois, on nous rappelle leurs cinq œuvres majeures et un court récit nous fera mieux connaître l’homme. Un CD accompagne le livre, quarante et une pistes, un morceau pour chaque compositeur donc. L’occasion de réentendre un grand classique de l’homme en lisant son portrait. Dans le livre, le morceau que l’on écoute est également brièvement raconté.
Un bel ouvrage pour faire la connaissance de quarante et un compositeurs qui ont marqué la musique classique.
Le même vu par Livres et merveilles.

ChantefablesOn termine avec un ouvrage de chanson… mais sans CD. 30 chantefables pour les enfants sages à chanter sur n’importe quel air est un fac-similé de l’édition originale de 1944 de Robert Desnos mort il y a tout juste 70 ans au camp de Terezin. On retrouve ici le très célèbre poème La fourmi (Une fourmi de dix-huit mètres avec un chapeau sur la tête, ça n’existe pas, ça n’existe pas.) mais également d’autres poèmes plus ou moins connus (j’en ai personnellement reconnu plusieurs appris en primaire). Ce sont vraiment de beaux textes et les illustrations de l’époque les accompagnent à merveille.
Un très bel ouvrage pour redécouvrir le poète Robert Desnos.
Le même vu par Livres et merveilles.

Quelques pas de plus…
Retrouvez, regroupés dans un tableau Pinterest, tous les CD et livres-CD musicaux que nous avons chroniqués ici.



À part ça ?

Une petite chanson pour nous ? Vous connaissez La complainte de la mère parfaite d’Agnès Bihl ?

Gabriel

You Might Also Like

Amérique latine, Afrique de l’Ouest, Asie… et le reste du monde !

Par 23 mars 2012 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui on va voyager, on va visiter l’Amérique Latine, l’Afrique de l’Ouest, l’Asie et on terminera par un tour du monde.

On commence par un petit voyage musical  en Amérique Latine

Yemaya c’est la déesse de la mer, Yemaya c’est surtout un disque fabuleux de Zaf Zapha illustré par la très talentueuse Laura Guéry (dont j’ai déjà parlé lors de ma chronique sur le très beau Contes inuit). Quinze très belles chansons en espagnol ou en français (parfois les deux) dont certaines sont bien connues, mais revisitées, comme Malbrough s’en va-t-en guerre ou À la claire fontaine. Le disque est un régal ! Entrainant, dansant, super agréable à écouter même pour ceux qui comme moi ne sont pas fanas de ce genre de musique (vous pouvez en écouter quelques extraits ici). Le livre, lui, alterne les textes des chansons (et leurs traductions quand elles sont en espagnol) et des informations passionnantes sur l’Amérique Latine : instruments de musique, danses, géographie, fêtes, cuisine,… bref c’est une mine d’information !

On quitte l’Amérique Latine pour l’Afrique de l’Ouest.

Le disque commence par une discussion entre des enfants qui parlent de l’Afrique et du métissage. Puis c’est parti pour un voyage musical des plus agréables. On retrouve ici aussi des chansons que l’on connait (Une souris verte et Un éléphant) réorchestrées avec des sonorités africaines et des chansons aux rythmes entrainants ou plus douces. C’est un CD très agréable à écouter (quelques extraits ici). Comme pour le précédent, le livre est une mine d’information sur l’Afrique de l’Ouest. Le disque est également signé Zaf Zapha et les illustrations Laura Guéry.

Ces deux livres-CD sont vraiment des petites merveilles, les CD s’écoutent même quand nos enfants ne sont pas là ! Les objets sont très beaux : papier épais et surtout les illustrations de Laura Guéry sont absolument merveilleuses. Un cadeau idéal à tous les enfants qui aiment s’ouvrir à d’autres cultures, découvrir d’autres peuples, d’autres musiques. Et même pour les autres (car ça leur donnera l’envie justement de s’ouvrir à d’autres cultures).

Et on part maintenant pour l’Asie !

Dragons & Dragon est un coffret comprenant 4 livres accordéons, chacun racontant un conte sur un dragon. Parfois gentil comme dans Le dragon et la fée (conte vietnamien) où un dragon est vénéré car il supprime tous les démons qui infestent son pays jusqu’au jour où il va tomber amoureux de la fille de l’un d’eux. Tantôt méchant comme dans Le dragon ivre (conte japonais) où Susano, le dieu des tempêtes, va combattre un dragon à 8 têtes par amour pour une jeune fille ou dans Tout-Rouge et le dragon (conte chinois) où une femme voit sa fille enlevée par un dragon et enfantera un enfant étrange qui ira rechercher sa sœur. Enfin le dernier, Le dragon jaune et le dragon bleu (conte coréen), parle d’un empereur qui va commander une peinture de dragon au plus grand peintre du pays… mais la peinture ne sera pas ce qu’il en attend !

Ce coffret est absolument magnifique avec son papier épais, ses livres qui se déplient faisant apparaître des dragons d’un mètre soixante, ses illustrations fabuleuses qui font penser à des enluminures. c’est un superbe objet mais les contes sont également des petits trésors, très anciens qui nous font voyager aux origines des civilisations des 4 pays dont ils parlent. Ici aussi il s’agit d’un très beau coffret qu’on a envie d’offrir (ou de s’offrir).

Si, pour finir, on faisait le tour du monde… grâce à la cuisine ?

La grande marmite du monde est un superbe grand (34×24 cm) livre de cuisine édité par Le Sorbier et dont une partie des bénéfices (1€ par livre) est reversé à Amnesty International. Au programme, 21 recettes du monde superbement illustrées par Laura Guéry (encore elle !), du Vietnam (La salade de crevettes de Dao) à Madagascar (La tarte à la banane d’Ikoto) en passant par la Russie (Les dranikis d’Ivan) ou la Croatie (Les raviolis-amandes de Goran). À chaque fois, la recette est parfaitement expliquée sur la page de gauche (avec des astuces, plusieurs dessins suivants les étapes de la recette,…) et sur la page de droite une illustration pleine page (donc très grande) où on voit une scène du pays avec l’enfant qui nous propose la recette. Les petits vont adorer découvrir ces enfants du monde et essayer leur cuisine. Comme beaucoup de livres de cuisine, on peut le feuilleter, le regarder juste pour le plaisir des yeux. C’est ici aussi un très bel album à offrir (même à des adultes).

Dans le même esprit, Za a parlé l’autre jour sur son blog d’Une cuisine qui sent bon les soupes du monde, un livre sur les soupes qui est fabuleux. Vous pouvez lire son article ici.

Yemaya, voyage musical en Amérique Latine et Dalaka, voyage musical en Afrique de l’Ouest de Zaf Zapha, illustrés par Laura Guéry
Rue des enfants, 18,50€ chacun
Public : A leur lire / Lecteurs débutants (À partir de 5 ans d’après l’éditeur mais ça fonctionne aussi très bien à 3 ans et demi, ma fille adore les écouter)

Dragons & Dragon de Marie Sellier, illustré par Catherine Louis
Picquier Jeunesse, 19,50€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

La Grande Marmite du monde de Delphine Godard, illustré par Laura Guéry
Le Sorbier, 16,50€
Public : Pour ceux qui aiment faire la cuisine !

———————————————————————————————————————–

A part ça ?

C’est pas sorcier, l’émission qui nous fait découvrir des tas de choses (même aux grands) et qu’on aime beaucoup, a créé sa chaîne youtube. Retrouvez des extraits, des bonus et autres vidéos : http://www.youtube.com/CestpassorcierTV

Gabriel

You Might Also Like

Le pouvoir de l’image

Par 28 février 2012 Livres Jeunesse

Les deux livres du jour nous rappelle que les images ont de sacrés pouvoirs !

Miroir est une véritable œuvre d’art de Jeannie Baker parue aux éditions Syros. Quand on ouvre ce bel album aux lettres brillantes, on tombe sur deux livres (un sur chaque rabat de couverture). L’un se lit de gauche à droite, l’autre de droite à gauche…Première originalité ! Ensuite, on a deux écritures : les caractères alphabétiques que nous connaissons tous, puis les caractères d’écriture arabe…

Toutes ces oppositions pour finalement montrer entre autres, des ressemblances !
Dans chaque partie du livre, sans paroles, sans histoire, on suit une journée.
A gauche en Australie, à droite au Maroc. Il y a plein de parallèles dans la forme utilisée pour chaque double-page, mais aussi au niveau des sujets traités, et finalement, les deux univers finissent par se croiser ! Toutes les familles du monde ont des points communs, qu’on se le dise !
C’est à mon sens un livre très riche, qui se suffit à lui-même puisque beaucoup de remarques devraient émerger de la part des jeunes lecteurs ! Mais surtout, c’est une prouesse visuelle. Je me suis surprise maintes fois à parcourir la page de la main, persuadée d’y trouver du relief. Or, tout est photographié ! Mais au préalable, Jeannie Baker, s’est livrée à un vrai travail de fourmi ! Mélanges de dessins et collages, elle a accumulé couche par couche sur des planches de bois des matières naturelles et artificielles telles que du sable, de la terre, de l’argile, de la peinture, des végétaux, du papier, du tissu, de la laine, de l’étain, du plastique. Le résultat est saisissant !

Un bel objet qui devrait faire parler !

Pour les plus jeunes, et dans un tout autre style, Où es-tu Petit Ours ?, dernier opus du petit héros de Greg Foley paru aux éditions Circonflexe que j’aime beaucoup, recèle aussi bien des trésors, sous ses airs de simplicité !
En effet, l’histoire est simple. Souris reçoit un jour un message de la part de son ami Petit Ours : Tu me manques Souris. Elle décide donc de partir le retrouver. En chemin, elle demande à tous ses amis s’ils n’ont pas vu le petit ourson.

Alors qu’on a l’impression que le texte est vraiment répétitif, c’est finalement toute la force de cet album ! Souris pose toujours la même question, mais en changeant à chaque fois de peu la manière de demander. Et la réponse reprend toujours les éléments de la question. A n’en pas douter, même les plus petits devraient vite le connaître par cœur et se le raconter, pour avoir l’impression de savoir lire comme les grands !
Mais surtout, les illustrations tendres aux tons pastels proposent un système de volets à soulever, qui ont toujours un grand succès. Ils laissent dépasser un tout petit élément de l’animal, qu’on peut donc s’amuser à deviner. J’ai beaucoup apprécié les petits détails qu’on ne remarque pas toujours au premier coup d’œil : par exemple, tous les personnages montrent du doigt la direction de la page suivante, comme s’ils montraient le chemin à la Souris, mais également au petit lecteur.
On peut aussi s’amuser à repérer la souris sur chaque double-page. Bref, on a l’impression que tout cela n’est pas bien sorcier, mais finalement cela relève de multiples petites attentions pas si évidentes, qui font finalement le charme de ce bel album. Et les personnages sont drôlement attachants ! C’est plein d’amour, d’amitié et de tendresse, thèmes dont je ne me lasse pas (sans que ce soit gnan-gnan pour autant, ce sont deux choses bien différentes n’est-ce pas ?) !

Miroir, Jeannie Baker
Syros
,
Prix : 14,95 €
Public : A leur lire/Lecteurs débutants/Lecteurs confirmés. Il n’y a rien à lire, mais on peut le parcourir, seul ou accompagné dès 4-5 ans à mon avis (même si je n’aime pas trop donner d’âge ainsi).

Où es-tu Petit Ours ?, Greg Foley
Circonflexe

Prix : 12,50 €
Public : A leur lire/Lecteurs débutants

———————————————————————————————————————-

A part ça ?

Il est possible que vous en ayez un peu marre qu’on vous rebatte les oreilles avec The Artist ! En revanche, peut-être aimez-vous Scrat, le petit écureuil de L’âge de glace

Alors voyez cette vidéo !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange