La mare aux mots
Parcourir le tag

Patience

Deux livres à lire, à chanter et à partager en famille

Par 18 avril 2019 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Les vacances sont bien entamées pour certain·e·s, pour d’autres elles vont commencer. C’est le moment de vous parler de deux livres à partager, des albums aussi réjouissants pour les petit·e·s que pour les grand·e·s.

Chnourka
de Gaya Wisniewski
MeMo
16 €, 230×170 mm, 56 pages, imprimé en Europe chez un imprimeur écoresponsable, 2019.
Mort de rire
Texte de Pascal Parisot, illustré par Charles Berberian
Didier Jeunesse, dans la collection Un livre, un CD
14,90 €, 220×220 mm, 28 pages, CD : 37,50 min, imprimé en France chez un imprimeur écoresponsable, 2019.

You Might Also Like

De drôles de petites bestioles…

Par 7 novembre 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, trois beaux albums pour éveiller les plus jeunes : les aventures de Simone et ses bébêtes, et un superbe conte écologique Ça me gratte la terre d’Olivier Costes et Camille de Cussac.

Simone et ses bêbêtes : trop petite
Texte de Christine Naumann-Villemin, illustré par Delphine Renon
Rageot
11,90 €, 197×288 mm, 44 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
Simone et ses bêbêtes : c’est si long d’attendre !
Texte de Christine Naumann-Villemin, illustré par Delphine Renon
Rageot
11,90 €, 197×288 mm, 44 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
Ça me gratte la tête
Texte d’Olivier Costes, illustré par Camille de Cussac
Seuil Jeunesse.
14,50 €, 236×240 mm, 40 pages, imprimé en France, 2017.

You Might Also Like

Albums d’un autre temps

Par 10 mars 2016 Livres Jeunesse

Et si aujourd’hui, on faisait une plongée dans le passé ? Voici trois rééditions de chouettes albums pour enfants, au charme rétro.

You Might Also Like

Baleines poétiques

Par 23 avril 2015 Livres Jeunesse

la baleine du bus 29Ce matin, à l’arrêt de bus, une dame au physique imposant semble attendre.  Elle semble passer beaucoup de temps dans la rue (en réalité, on comprend rapidement qu’elle y vit…), a des comportements étranges et tous les passants détournent le regard. Tous sauf cette petite fille, qui ose aller à sa rencontre, entrer dans son univers si particulier et partager avec elle des moments singuliers…
Ode à la tolérance et à l’ouverture d’esprit, La baleine du bus 29 est un album qui ne laisse pas indifférent. À la première lecture, j’étais émue par le texte sensible et juste de Christine Beigel et les illustrations oniriques d’Alessia Bravo (La baleine du bus 29 est son premier album et je pense que je vais suivre de près les suivants). Puis, en revenant sur cette histoire, j’ai découvert les nombreux sujets de fond qu’il aborde, discrètement et poétiquement : l’exclusion sociale, l’indifférence, mais aussi la tolérance, la solidarité et le partage… On passe devant cette dame sans y prêter attention, on lui jette un regard méfiant, on n’ose pas échanger avec elle parce qu’elle diffère un peu de la norme (elle sourit dans le bus, c’est fou n’est-ce pas ?)… Et pourtant, si tout le monde savait quels trésors elle renferme !
Un album à découvrir, original, poétique et sensible pour s’ouvrir aux autres et à la différence.
Vous pouvez découvrir des visuels de cet album sur le site de l’illustratrice Alessia Bravo.
Le même vu par Enfantipages.

si tu veux voir une baleinePour réussir à voir une baleine, il faut respecter quelques règles et surtout s’armer de patience. Il faut évidemment être à proximité d’un océan, mais ce n’est pas tout. Il faut surtout être très attentif et se concentrer : ne pas perdre son regard dans les nuages aux formes multiples, les herbes folles du jardin fourmillant de petits insectes, ou les roses à la couleur si particulière…
Garder le cap, ne pas abandonner, et se concentrer : voilà comment on pourrait résumer le message délivré par Si tu veux voir une baleine, cet album poétique à la chute bien pensée et illustrée. Julie Fogliano met à l’honneur la patience et la persévérance, avec tendresse et humour. Les illustrations d’Erin E. Stead sont comme toujours douces et pleines de délicatesse, en harmonie avec l’atmosphère de cet album qui invite à prendre le temps et à ne jamais abandonner !
Un album au message fort à la fois simple et philosophique !
Vous pouvez découvrir des illustrations de cet album et même une vidéo, sur le site d’Erin E. Stead.
Le même vu par Le tiroir à histoires et Maman Baobab.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres albums de Christine Beigel (Pirate des couleurs, Monsieur le loup, Le canari qui faisait pipi au nid, Ami ou ennemi ? et Mini Rikiki Mini), Julie Fogliano (Et puis, c’est le printemps) et Erin E. Stead (Et puis, c’est le printemps et Ours a une histoire à raconter).

La baleine du bus 29
Texte de Christine Beigel, illustré par Alessia Bravo
Motus
13 €, 250 x 250 mm, 40 pages, imprimé en Italie, 2015.
Si tu veux voir une baleine
Texte de Julie Fogliano, illustré par Erin E. Stead
Kaléidoscope
12 €, 185 x 235 mm, 30 pages, imprimé en République Tchèque, 2014.

À part ça ?

Maciek Janiki nous présente une ville de papier.

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange