La mare aux mots
Parcourir le tag

Paul Geraghty

« …Mes frères et mes soeurs… oh oh, ce serait le bonheur ! »

Par 24 avril 2012 Livres Jeunesse

Ah, quel vaste sujet que celui de la fratrie ! Il méritait bien une sélection thématique, qui sera encore loin d’être exhaustive…

Belle entrée en matière que La soupe surprise de Mary Ann Rodman, paru chez Circonflexe. La maman de Théo est à la maternité avec le nouvel ourson de la maison. Comme on est samedi, il propose à son papa de préparer pour leur retour, la Soupe du Samedi, recette traditionnelle de Maman Ourse (en plus ça changera de la pizza à tous les repas de ces derniers jours un peu exceptionnels). Mais voilà, Jules, le grand frère est très moqueur : sous prétexte que Théo est plus jeune, et qu’il essaye de rendre service comme il peut, rien ne va jamais. On se moque des petits frères. On rapporte ce que font les petits frères. Ce que font les petits frères ne va jamais. Bref, être le plus petit, ce n’est pas toujours la joie. Et pourtant, il va bien falloir se mettre dans la tête que sans ce petit ourson là, point de bonne soupe ce soir…Et puis finalement, les rôles changent, et Théo devient grand frère à son tour : mais comme il est passé par là, c’est promis il sera plein de bienveillance pour ce nouvel ourson !
Mary An Rodman nous conte une belle histoire sur la fratrie : la rivalité, la difficile place du plus jeune, l’absence de la maman, le rôle du super papa qui pendant quelques jours jongle entre maison et maternité, mais aussi la grande complicité familiale. C’est tendre, plein d’humour, et les illustrations de G. Brian Karas vont complètement dans ce sens. Des détails rigolos, de gros contours, et des couleurs tendres et pleines de vie !

Roi est le petit roi de ses parents. Enfant unique et chéri de ses parents, il aime vérifier que sa couronne est bien en place. Un jour, il devient grand frère. Mais horreur ! Malheur ! Cette petite sœur, en plus de ne faire que téter et dormir, porte elle aussi une couronne. Et ça, il ne le supporte pas ! Le roi, c’est lui, UN POINT C’EST TOUT. Alors il lui vole…
Le thème traditionnel de la jalousie frère/sœur est ici traité avec humour par René Gouichoux. Il pourrait être insupportable cet enfant-roi, mais finalement, on s’y attache et on l’accompagne dans son nouveau rôle de grand frère. Les illustrations de Laurent Richard contribuent à la sympathie de ce petit bonhomme.
Le seul roi c’est moi est un petit roman des éditions Casterman, pour les lecteurs débutants, pour dédramatiser ce passage d’enfant unique à grand frère qui doit partager !

Avec Vaurien et Gredin, on aborde cette fois le thème de la gémellité. Vaurien et Gredin sont deux jumeaux dinosaures, des pretosaurus. Ils passent leur temps à se chamailler, et font autant de bruit que le volcan du coin, qui gronde et crache de la lave. Un jour, ils se disputent un poisson. Les dinosaures qui passent par là, tous plus drôles les uns que les autres, vont tenter de les départager… Mais rien n’y fait : ils piaillent, se mordent, se donnent des coups de bec, c’est la débandade ! Qu’est-ce qui parviendra à les calmer ? Je vous laisse le découvrir, ce n’est certainement pas ce à quoi on s’attend au départ !
Cette histoire écrite et illustrée par Paul Geraghty  et publié aux éditions Kaléidoscope est menée tambour battant ! Le texte et les illustrations vont aussi vite que les coups des jumeaux. Au-delà de la question de la gémellité, on aborde la grande question des disputes et chamailleries, bien connue des familles… De quoi en rire et dédramatiser un bon coup !

Quoi de plus normal que de vous reparler de Quatre Soeurs, la série de Malika Ferdjoukh dans une chronique sur la fratrie ? Je vous en avais dit quelques mots dans ma liste de Noël, mais j’aimerais y revenir, parce que c’est un de mes livres préférés sur ce thème. Roman pour ados (mais aussi, j’en suis sûre, pour adultes), on suit ici la vie de quatre sœurs orphelines toutes plus attachantes les unes que les autres. Elles sont soudées, elles de chamaillent, elles rient, elles sont entourés de personnages tout aussi extraordinaires qu’elles, et vivent des aventures palpitantes : rien de plus que le quotidien, mais quel quotidien ! On rit, on s’émeut, et on a du mal à lâcher le livre !
Initialement paru dans la collection Médium de l’École des Loisirs en quatre tomes différents (un pour chacune des sœurs), une adaptation BD du premier tome très réussie est récemment paru aux Éditions Delcourt. Et les illustrations de Cati Baur sont absolument dans le ton du roman : douceur, force, et tendresse ! Ça donne du relief supplémentaire à l’histoire, et ça ne m’a pas du tout gênée de suivre de nouveau ces quatre grandes filles. J’espère que les tomes suivants suivront !

Enfin, il y a quelques semaines, Gabriel vous parlait de Ma grande soeur, un album d’Anne Loyer et Soufie, plein de tendresse et de douceur ! Il a complètement sa place dans cette sélection !

La soupe surprise
de Mary Ann Rodman, illustré par G. Brian Karas
Circonflexe
13 €
Le seul roi c’est moi !
de René Gouichoux illustré par Laurent Richard
Casterman dans la collection Les p’tits albums du Père Castor.
5,80 €
Vaurien et Gredin
de Paul Geraghty
Kaléidoscope
12,20 €
Quatre Soeurs
de Malika Ferdjoukh
L’Ecole des Loisirs dans la collection Médium pour la version roman, et Delcourt pour Enid, le Tome 1 de l’adaptation en bande dessinée, illustré par Cati Baur
18,81 € pour le recueil des quatre tomes en version roman
14,95 € pour la bande dessinée Enid, Tome 1

——————————————————————————————————————–

A part ça ?

J’ai encore trouvé une nouvelle manière originale d’agencer sa bibliothèque : un igloo de livres pour s’y nicher , se mettre à l’abri et ne plus en sortir…

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange