La mare aux mots
Parcourir le tag

Paul Thiès

Rentrée et piraterie pour jeunes lecteurs autonomes

Par 3 septembre 2013 Livres Jeunesse

Bonne rentrée à tous !
je suis en CE1Peut-être qu’aujourd’hui certains de vos enfants entrent en CE1. Si c’est le cas, voici un livre complètement dans le sujet : Premier jour de classe, premier tome de la collection Je suis en CE1. Les CP sont maintenant des CE1. Ils laissent leur maîtresse et découvrent Luc, le nouveau maître de l’école qui s’occupera de leur classe cette année. Emploi du temps, couverture du livre de mathématiques qui a l’air si compliqué, musique, la première journée est bien remplie. A la récréation, Léa, Téo et tous leurs camarades ont à peine le temps d’aller saluer Julie, leur ancienne maîtresse ! Cette année, ils ne vont pas s’ennuyer !

A chaque double-page, on trouve à gauche un texte riche mais simple et abordable par les jeunes lecteurs, et à droite une grande illustration colorée. Magdalena connaît bien la vie quotidienne des enfants, et le récit de cette rentrée en CE1 devrait leur parler. Emmanuel Ristord est lui aussi dans l’air du temps avec ses illustrations vivantes et colorées, qui accompagnent l’enfant tout au long de sa lecture. Sous les rabats de la couverture, on trouve deux jeux, la liste des personnages, et les mots difficiles expliqués, Les enfants se retrouveront dans les héros de ce court roman, parfait pour donner le goût de la lecture autonome !

plume le piratePour un peu plus d’exotisme, on peut se tourner vers Plume, jeune pirate qui ne s’ennuie pas Aventures dans les Caraïbes réunit trois de ses aventures, déjà parues de manière indépendante. Amour, amitié, chasse au trésor, rencontres, il y en a pour tous les goûts ! Avec son père, le capitaine Fourchette,  son ami Petit Crochet et la belle Perle, il vit de folles histoires !

Paul Thies signe trois histoires rythmées, qui devraient plaire à tous les jeunes lecteurs amateurs de trésor, crochet et autres pirateries. Le texte est entrecoupé d’illustrations colorées de Louis Allong pour alléger la lecture, et quelques pages ressemblent même à une bande dessinée. Encore une fois, on trouve des jeux à la fin de l’ouvrage, pour prolonger le plaisir et les mots un peu plus complexes sont décortiqués. Ainsi, j’ai appris la différence entre un corsaire (envoyé officiellement par un gouvernement pour détruire des navires de commerce) et un pirate (bandit des mers qui agit violemment et pour son propre compte). Ludique, amusant et divertissant, Plume le pirate me plaît !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un autre livre de Magdalena et Emmanuel Ristord (Je suis en CP, 3 aventures pour débuter en lecture) et Paul Thiès (La princesse qui détestait les princes charmants et La princesse qui domptait les dragons).
Retrouvez également nos deux chroniques concernant cette rentrée 2013 ici et .

Je suis en CE1, T1 : Premier jour de classe
Texte de Magdalena, illustré par Emmanuel Ristord
Flammarion dans la collection Castor Poche Benjamin. Je découvre la lecture
5,50 €, 153 x 196 mm, 31 pages, imprimé en France, 2013
Plume le pirate, Aventures dans les Caraïbes
Texte de Paul Thiès, illustré par Louis Alloing
Flammarion dans la collection Castor Poche Benjamin. Je découvre la lecture.
10 €, 158 x 225 mm, 93 pages, imprimé en France, 2013

A part ça ?

Le record du monde de la plus haute réalisée avec des Lego a été battu il y a quelques jours par des étudiants américains : 34 mètre de haut et plus de 500 000 briques !

Marianne

You Might Also Like

Une princesse anti-prince charmant et dompteuse de dragons

Par 2 août 2012 Livres Jeunesse

Clémentine est une princesse… pas ordinaire. Elle adore faire des farces et elle déteste les nunucheries des autres princesses et surtout elle a horreur des princes charmants. Ses parents pour corriger tout ça décident de l’envoyer à l’école des princesses pour lui apprendre les bonnes manières. Mais les écoles où on ne mange que de la salade pour garder sa ligne, où on apprend à coudre et à plaire aux princes charmants… ce n’est vraiment pas son truc ! Heureusement qu’en douce Cabriole, le bouffon de son père, l’a suivi et l’aide à mettre du piment dans cette nouvelle vie.

Revoilà Clémentine et Cabriole. Ce coup-ci ils vont devoir échapper à des dragons, à un prince charmant amoureux (comme Clémentine les déteste) et à une magicienne… Heureusement ils savent se débrouiller pour s’en sortir, mais ils vont vivre des aventures pas reposantes avec transformation en crapaud pour Cabriole notamment… heureusement il y aura aussi des baisers !

Deux petits romans pour les jeunes lecteurs (à partir de 8 ans d’après l’éditeur) plutôt originaux. On sort donc ici du cliché de la princesse soumise, du prince charmant forcément irrésistible. Clémentine est une peste comme on les aime, avec son caractère bien trempé (enfin c’est le genre de personnage qu’on préfère voir dans un livre qu’avoir pour fille…). Après ce n’est pas de la grande littérature, ça m’a fait pensé à des dessins animés (je vois très bien ça adapté à la télé) ou à des petites histoires pour des revues, mais ça fait du bien de trouver, comme ça, des personnages hors normes. Et le style très simple va forcément plaire aux jeunes lecteurs. C’est plein d’humour, de rebondissements, de clins d’œil aux contes de fées, bref deux petits romans très sympa.

La princesse qui détestait les princes charmants
de Paul Thiès, illustré par Philippe Diemunsch
Castor Poche
5,60€, 135x180mm, 98 pages, imprimé en Espagne.
La princesse qui domptait les dragons
de Paul Thiès, illustré par Philippe Diemunsch
Castor Poche
5,60€, 135x180mm, 128 pages, imprimé en Espagne.

 A part ça ?

Juillet c’est fini et donc il est temps de vous donner nos coups de cœur album du mois ! Marianne a choisi Aliénor et le trésor dérobé de Nancy Guilbert illustré par Elodie Fraysse et moi L’épouvantail qui voulait voyager de Hubert Ben Kemoun, illustré par Hervé Le Goff. Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog et sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans).

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange