La mare aux mots
Parcourir le tag

Phil Marsal

L’invité du mercredi : Phil Marsal du groupe ZUT

Par 26 octobre 2011 Les invités du mercredi

Cette semaine j’ai l’immense joie d’avoir comme invité du mercredi un membre du meilleur groupe de musique pour enfant actuellement : Phil Marsal de ZUT. Je vous ai déjà dit tout le bien que je pensais de leur musique, et je vous parlerai très prochainement du nouvel album. Je vous livre donc une interview passionnante. Merci à lui et longue vie à ZUT !

La mare aux mots : Comment est né zut? A quel moment les avez vous rejoint?
Phil Marsal (au milieu sur la photo) : Fred était directeur de colo et travaillait en centre de loisirs avec Gildas, ils montaient des spectacles pour enfants jusqu’à ce qu’on leur commande un cd 5 titres orienté sur le thème de Halloween; ils ont alors fait appel à Francis comme renfort musical, il avait un home studio et ainsi est né le premier sampler. Francis a ainsi plongé dans l’aventure.
Le premier album de ZUT « Chansons pour faire la fête » est sorti en 2000 chez Naïve. Après avoir beaucoup joué dans les centres de loisirs, les écoles et les festivals d’été, les choses sérieuses commencent avec le Théâtre Trévise à Paris qui se profile.
Je connaissais Fred, Francis et Gildas car on faisait partie d’une école de chanson où l’on s’était connu dans les années 90.
En été 2000 le groupe me contacte pour remplacer sporadiquement Gildas qui mène deux carrière de front. Je me retrouve donc en 2001 sur la scène du Trévise tout tremblant de trac, dans un costume trop grand, devant un public qui découvre ma trombine. Au fur et à mesure des concerts, je me rends compte que la chanson jeune public revue et corrigée par ZUT n’a rien à voir avec les clichés du genre.
On peut y mettre du rap, du flamenco, de la pop, du rock, de l’oriental et même du slave ! Des sketchs viennent pimenter les inter-chansons.Tout est permis musicalement tant que ça tient la route musicalement,qu’il y a la « pâte ZUT » et que ça parle du quotidien des enfants. Petit à petit je me rends compte de la liberté artistique que l’on peut s’offrir et du plaisir que cela procure.
En 2002 sort « Zut Zut Zut ! » et le groupe tourne de plus en plus.
Après une trentaine de remplacements j’intègre la formation en 2003 en tant que titulaire, Gildas poursuivant sa carrière solo avec un répertoire « adulte ».
« Mon œil » sort en octobre 2005 , la popularité du groupe s’accroît, les salles deviennent plus grandes, la presse en parle mais nous restons toujours fidèles aux écoles et centres de loisirs qui sont une manière de rester en contact « avec la base », et qui représentent une source d’inspiration également.
« Blablabus » et « Et qu’ça saute » naîtrons respectivement en 2007 et 2010.

LMAM : Vous interdisez vous certains thèmes, certains mots du fait de vous adresser aux enfants? Vous censurez vous?
P.M. : On ne s’interdit aucun sujet du moment que cela touche les enfants. Il y a parfois débat entre nous 3 mais quand on écrit une chanson chaque mot est pesé et assumé par tous. On évite les sujets trop politiques mais on adopte souvent le point de vue des enfants dans des sujets parfois plus graves (l’enfant différent, la tolérance).

LMAM : Zut est la référence des groupes qui ne prennent pas les enfants pour des idiots, avez-vous l’impression d’avoir fait évoluer les choses, d’avoir inspiré d’autres groupes?
P.M. : C’est gentil de nous qualifier ainsi. Je trouve que depuis plusieurs années, on voit vraiment des choses intelligentes proposées aux enfants et l’offre s’est réellement diversifiée (de Brice Kapel, à Pascal Parisot, de Sophie Forte à Tartine reverdy… en passant par Abel et Alain Schneider et bien d’autres). A-t on fait évoluer les choses ? En tous cas que ce soit en disque ou sur scène nous nous efforçons de mettre la même énergie et le même professionnalisme que si nous étions une formation pour adulte ; d’ailleurs on nous qualifie souvent de groupe pour toute la famille car les parents s’y retrouvent aussi. On fait du mieux qu’on peut et si ça plait : tant mieux !

LMAM : Quels sont vos inspirateurs? Qu’écoutiez-vous enfant?
P.M. : On est 3 auteurs compositeurs et chacun a eu ses influences. Cela fait sans doute notre richesse. Francis  écoutait aussi bien Les Beatles que les Frères Jacques, Fred (ancien directeur de colo)  chantait du Brassens et même du Henri Dès. Quant à moi, Phil, j’aimais bien Henri Salvador, les musiques de westerns, le Flamenco  et le rockn’roll. En fait tout ce qui n’était pas destiné aux enfants m’attirait.

LMAM : En devenant aussi populaires, pensez-vous devoir faire avancer les mentalités en chantant des textes plus engagés? (je pense à des chansons comme « Tout le monde a besoin de l’eau » ou encore « Fille ou bien garçon »)
P.M. : Il y a toujours une responsabilité lorsqu’on s’adresse aux enfants. Avant tout, ZUT est pourvoyeur de bonne humeur mais on essaie quand on le peut de délivrer des messages toujours entourés d’humour et de clins d’oeil.
Il faut que chaque sujet trouve sa place dans un album. Il y a toujours un équilibre à respecter.

LMAM : Quels sont vos projets?
P.M. : On écrit en ce moment un Abécédaire pour les plus petits qui devrait sortir en septembre prochain. Ensuite, on se remettra à enregistrer de nouvelles chansons.
Nous continuons à tourner avec le spectacle « Et qu’ça saute! » qui nous mènera à notre deuxième Olympia le 18 décembre prochain.

Pour rappel ZUT c’est donc Phil Marsal (chant guitare, clavier programmé, tambourin), Francis Médoc (chant, guitare, cavaquinho), Fred Durieux (chant , accordéon, clavier, harmonica), Gilles Saucet (basse, chœurs) et Jeremy Lainé (batterie, chœurs). Je vous conseille leur site internetwww.coucouzut.com et de devenir fan sur Facebook.

You Might Also Like

Secured By miniOrange