La mare aux mots
Parcourir le tag

Philip C. Stead

L’un oublie les mots, l’autre les transforme !

Par 17 novembre 2012 Livres Jeunesse

Qu’il est attendrissant cet Ours ! Les feuilles terminent de tomber des arbres, et l’hiver n’a jamais été aussi proche. Il est donc temps, pour de nombreux animaux, d’entrer en hibernation. Ours a sommeil justement. Mais avant d’entrer dans sa tanière pour plusieurs semaines, il aimerait raconter une histoire. Il va donc à la rencontre de ses amis, pour trouver des oreilles attentives. Malheureusement, tous sont occupés à préparer leur couchage ou dorment déjà profondément. Ours est bienveillant, et ils donnent un coup de main à ceux qui en ont besoin. Et au printemps, au réveil, il ne se souvient plus de son histoire… Heureusement, ses amis sont bienveillants et à leur tour, ils vont l’aider à retrouver le fil de ses pensées.

Ours a une histoire à raconter est un album pour enfants plein de tendresse et de bienveillance. Tant dans le texte de Philip C. Stead que dans les illustrations d’Erin E. Stead, on sent toute la générosité un peu triste (je sais, c’est un concept étrange, mais c’est vraiment ce qui n’est venu à l’esprit) du gros animal. Il est imposant, mais a un grand coeur. J’ai également  beaucoup aimé la réaction des autres animaux quand l’ours ne sait plus ce qu’il voulait dire : on comprend que chaque année il leur raconte la même chose, mais ils ne vont jamais le lui reprocher, le trouver ennuyeux, ou se moquer. Ils sont très attachants et c’est une belle démonstration d’amitié bienveillante. Dit comme ça, ça fait un peu « histoire tarte à la crème », pleine de bons sentiment. Mais j’ai seulement trouvé cela agréable et sensible, jamais niais !

On change totalement de registre avec L’Anti-abécédaire Sans le A, un album pour enfants « décapant » !
Cette fois, on va s’amuser avec les lettres et les mots ! D’ordinaire, dans un abécédaire classique, on trouve des mots qui ont pour initiale chacune des lettres de l’alphabet. Cette fois, Michaël Escoffier s’est amusé ôter une lettre de certains mots : magique, d’autres mots apparaissent ! Résultat : l’aiGle bat de l’aile, les cHouettes ont des couettes, on saute de Joie comme une oie,…

Bref, c’est le bazar, la folie douce, et on rit bien ! D’autant plus que c’est Kris di Giacomo qui signe les illustrations, et que c’est réussi ! C’est même ce qui permet de relier concrètement les deux mots, qui n’ont pas nécessairement l’habitude de se côtoyer ! Une fois qu’on a compris le concept, on peut s’amuser à le décliner à l’envi ! Voici un album original pour s’initier aux jeux avec les mots !

Quelques pas de plus…
Retrouvez notre interview de Kris di Giacomo et ses livres que nous avons chroniqués : Prune et la colo d’enfer, Quand le loup a faim, Prune la grosse rumeur, Prune le fils de la nouvelle fiancé de Papa,
Bonjour Docteur, écrit par Michaël Escoffier a été chroniqué par Gabriel.

Ours a une histoire à raconter
de Philip C. Stead illustré par Erin E. Stead
Kaléidoscope
13,20 €, 242 x 223 mm, 30 pages, imprimé en Italie
Sans le A
de Michaël Escoffier illustré par Kris di Giacomo
Kaléidoscope
15,30 €, 167 x 316 mm, 100 pages, imprimé en Italie

A part ça ?

Laurent Millet nous donne l’impression de mettre les nuages en boîtes ! Si, si, je vous promets ! C’est !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange