La mare aux mots
Parcourir le tag

Pipi

Nuits particulières pour les tout-petits

Par 23 septembre 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux albums pour les plus jeunes !

totam dort chez mamie et papiCe soir, Totam dort chez mamie et papi ! Il prépare ses habits et ses jouets et quitte ses parents pour la première fois. Il va manger son plat préféré (fromage fondu et purée de carottes), se laver avec du savon à l’abricot, jouer aux petits chevaux avec Papi et lire une histoire à Mamie avant de s’endormir. C’est la belle vie en somme !
Xavier Deneux nous raconte avec justesse et tendresse tous ces petits moments de vie un peu particuliers que l’on vit avec les grands-parents. C’est finement observé et accessible aux plus jeunes. Le vocabulaire est simple, les illustrations douces et colorées, et les pages plastifiées ne craignent pas trop les manipulations hasardeuses des petites mains.
Un album attendrissant pour aborder une tranche de vie des enfants, avec le sourire !

un pipi dans la nuitToutes les nuits, le nid est mouillé. Les oisillons ne peuvent pas se retenir et leurs parents sont épuisés. Il faut nettoyer, sécher, et recommencer… Il faut prendre une bonne résolution : tout le monde fait pipi avant de se coucher !
Un pipi dans la nuit est un album pour parler des nuits agitées, perturbées par un lit mouillé, des draps à changer, et des réveils que tout le monde aimerait éviter. Cyril Hahn aborde le sujet avec humour tant dans le texte qu’avec les illustrations joyeuses et colorées, et même si j’ai trouvé certains propos un peu « en trop » (les poussins qui sautent dans la flaque de pipi, ou pire, le boivent…), l’ensemble permet de dédramatiser cette question qui concerne de nombreuses familles.
Un album simple et humoristique pour penser à passer aux toilettes avant d’aller se coucher !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Xavier Deneux (Totam ne veut pas dormir, Chez moi, Mes rêves, Bon appétit Totam !, Regarde et Au dodo les animaux) et Cyril Hahn (Boubou et grand-père).

Totam dort chez mamie et papi
de Xavier Deneux
Tourbillon
6,50 €, 168 x 177 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2014.
Un pipi dans la nuit
de Cyril Hahn
L’élan vert dans la collection Roudoudou
10,20 €, 176 x 195 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

Lorraine Loots peint une carte postale par jour pour les fourmis. C’est minuscule mais très détaillé ! Un travail d’orfèvre !

Marianne

You Might Also Like

Entre les petites mains

Par 3 novembre 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une sélection de livres en carton (et un en tissu), le genre de livres qu’on peut mettre entre les mains des plus petits (même si parfois les histoires s’adressent aux un peu plus grands).

la moufleUne moufle dans la neige, oh mais c’est un super abri pour une souris ça ! Quand soudain, des bruits de pas… C’est Lièvre, Souris l’invite à venir avec elle. Mais Renard arrive, puis Sanglier… Combien d’amis la moufle pourra-t-elle supporter ?

Il y a des chances que vous connaissiez ce conte de randonnée d’origine russe, plusieurs versions sont sorties et d’ailleurs cette version-là avait déjà été éditée dans d’autres formats. La voici donc dans un graaaaand (et beau) format cartonné. La taille de l’album met parfaitement en valeur les illustrations (merveilleuses) de Cécile Hudrisier. Le texte de Florence Desnouveaux est de ceux qu’on prend plaisir à lire à voix haute, elle joue avec les mots, les sons et ça ravit les enfants. Un magnifique grand album, un super cadeau (et génial dans les classes).
Le même vu par Un petit bout de Bib(liothèque).
Des extraits sur le site de l’éditeur.

à l'endroit à l'enversSi l’on tient le livre dans un sens le crayon est au début, en retournant le livre il est à la fin. Là, le doigt montre en haut, mais dans l’autre sens, il montre en bas. Ici, c’est le printemps, l’arbre a toutes ses feuilles, à l’envers c’est l’automne, ce sont les racines de l’arbre que l’on voit et les feuilles sont par terre.

Après le très grand livre, le tout petit ! à l’endroit à l’envers de Menena Cottin est un livre très graphique et très bien fait sur les contraires. Les idées sont vraiment bonnes, on n’a pas juste « en haut », « en bas » mais on va trouver aussi des notions comme donner et recevoir, attraper et échapper. Un livre parfait pour les tout-petits (qui adorent les livres avec de forts contrastes, surtout en noir et blanc) mais aussi pour les plus grands pour chercher le mot illustré.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Le çaQu’est-ce que c‘est que ça ? demande Maman à Jules en désignant une crotte sur le sol. « Ça ? C’est… le ça ! ». Jules ne voit pas le problème, maman, elle, en voit un ! Il va falloir s’expliquer… le dialogue va être savoureux.

Le ça est une petite merveille… surtout par sa chute (que je ne vous raconterai pas ici, n’insistez pas !). Un dialogue très drôle, un quiproquo plein d’humour. J’avoue qu’en le lisant tout seul j’ai eu un doute sur le fait que les enfants comprennent, je l’ai donc lu à ma fille de 5 ans qui elle en tout cas a bien ri. Le tandem Michaël Escoffier/Matthieu Maudet est décidément un duo qui fait des merveilles ! Un des livres les plus drôles (avec le prochain dont je vais vous parler dans cette chronique) que j’ai lu ces derniers temps. Une histoire de pot mais surtout une histoire de ça !
Des extraits sur le site de l’illustrateur.

La grande petite bibliothèqueÉmile et Rose ont une super bibliothèque. Un polar, un roman à l’eau de rose, un livre de cuisine, un recueil de blagues, une autobiographie et un livre de science-fiction la composent et comme ils sont généreux, ils la partagent avec nous ! Dans Je me souviens Émile se remémore ses trois premières années, dans Rose voit rouge on va mener l’enquête suite au crime d’un doudou, dans Le tourbillon de l’amour Rose rêve au prince charmant, dans La tétine qui venait de… Mars on se demande si Émile n’a pas été remplacé par un extraterrestre, dans Les 1000 meilleures blagues d’Émile on va retrouver 7 super blagues (et oui) et dans Je sais presque cuisiner une super recette de gâteaux au chocolat. Bref une bibliothèque complète !

Mais que j’ai ri à la lecture de ces six petits livres cartonnés signés Vincent Malone et Lili Scratchy ! Bon déjà, parce qu’il y a un running gag que j’ai trouvé très drôle, ensuite parce que qui dit Vincent Malone dit déjanté et grand n’importe quoi et là ça ne déroge pas à la règle. On suit donc les aventures de deux personnages (une petite fille piquante et son frère collant) à travers six petits livres aussi drôles les uns que les autres (mais encore plus drôles les uns après les autres). C’est court, drôle, original et ça devrait ravir les fans de patauketcheupe !

Pas envieGRMLGRM commence par dire Michka, un petit chien. Ses amis lui proposent successivement de jouer au foot, de faire une bataille, de se balader, de se déguiser, de jouer à cache-cache mais n’auront comme réponse que « pas envie » de la part de ce petit grognon. Et s’il avait une raison de grogner ?

Beaucoup d’humour ici aussi, de l’humour qui pique comme on aime (et comme sait le faire Dorothée de Monfreid). J’adore les personnages grognons (j’en connais qui vont dire que ce n’est pas étonnant) et les enfants aussi aiment ça. C’est tellement mieux que la mièvrerie. On reconnaît bien ici nos marmots quand ils ont envie de ne rien faire… à part râler (et d’autres choses, mais je ne vous raconte pas la chute). Un album coloré et plein d’humour.

Vite !Ping-Ping et son amie Pong, deux pandas jouent aux cubes quand tout à coup… VITE ! Il faut y aller, vite ! Mais où aller… dans le pot de fleurs ? Non ! Dans le panier de cerises ? Mais non ! Dans les bottes ? Sûrement pas ! Mais où alors ??? VIIIIIIITE !

Gwendoline Raisson et Ella Charbon signent un album plein d’humour et très coloré sur (vous l’aurez compris, je pense), le pot. Ah ce fameux moment où les enfants jouent et il faut vite y aller avant qu’il ne soit trop tard ! Une histoire toute simple, mais efficace, et pleine d’humour pour se rappeler que le pipi (ou le reste !) c’est dans le pot qu’on le fait !
Des extraits sur le site de l’illustratrice.

AtchoumCe livre nous présente Monsieur Atchoum. Il tient son nom du fait qu’il éternue tout le temps, et ce depuis le jour où des poils lui ont poussé sur le visage. Au départ, c’était juste un poil, mais très vite il y en a eu d’autres et encore d’autres et puis vraiment beaucoup au point de ressembler à un plumeau ! Et les poils, ça fait éternuer… Atchoum !

Xavier Salomó a écrit une histoire très originale et pleine d’humour. C’est typiquement le genre d’albums qui fait rire les enfants (parce que le personnage est drôle, à cause des poils et grâce aux « Atchoum » qu’on leur joue). La fin de l’album leur réserve même une petite surprise (le livre propose grâce à un jeu de miroir et de fenêtre de se voir le visage tout poilu). Un album drôle et vraiment original.
Le même vu par Les lectures de Liyah.

Voici un oeufVoici un œuf, si on le couche et qu’on lui ajoute des pattes… il s’en va ! Non il faut qu’il revienne… voilà ! Donc, voici un œuf auquel on a rajouté des pattes… on lui ajoute une queue (mais faut bien choisir laquelle), des ailes (attention à la taille), un cou, une tête et l’on obtient une poule !

Qui de l’œuf ou de la poule… c’est un peu l’histoire que nous proposent Ramadier & Bourgeau (un super duo à qui l’on doit, entre autres, Au secours voilà le loup !). L’œuf se transforme en poule, la poule pond un œuf… qui se transformera certainement en poule, une fois finie on peut recommencer l’histoire sans fin. C’est drôle, intelligent et poétique.

Le plus beau cadeau du mondeIl est heureux aujourd’hui Papa Ours, c’est son anniversaire ! Les fêtes il adore ça, surtout quand il y a des cadeaux… et surtout que cette année on lui a promis le plus beau des cadeaux ! Imaginez son impatience… Mais il n’y a personne à la maison, juste une lettre de ses enfants qui lui disent qu’ils vont revenir bientôt mais qu’en attendant il ne faut pas fouiller ! Fouiller, mais quelle idée ? Pour occuper le temps Papa Ours va juste ranger un peu partout, nettoyer la voiture, arroser le jardin… mais ce n’est pas pour fouiller, hein !

Ici, il va falloir soulever des rabats (en espérant bien sûr trouver ce fameux cadeau !) et chaque fois on va énumérer (on trouve un requin à moustache dans la baignoire, 2 baleines pleines de taches dans le meuble du salon, 3 canards à houppette dans l’aspirateur… etc.). Bien sûr, on ne trouvera le cadeau qu’à la fin et ça va être un sacré cadeau ! Beaucoup d’humour ici aussi dans cet album très coloré. L’auteur s’est amusée, comme elle le raconte, à inverser les rôles (c’est le papa qui fouille partout pour trouver son cadeau d’anniversaire). Un très bel album animé à compter.
Le même vu par Œil d’ailleurs.

Un Manteau De Pluie-On aime Malika Doray (vous le savez) et chaque fois qu’un de ses livres sort on est ravis… et quand il y en a deux la joie est double !

Une fourmi et son manteau de pluie, un éphémère et son manteau d’air, un canard avec un pull en laine, une hirondelle et sa robe de printemps.

Grâce à des pages découpées (et grâce à son ingéniosité), Malika Doray va encore enchanter et surprendre les enfants avec Un manteau de pluie. C’est comme toujours très graphique, plein de poésie et d’humour. Les décors d’une page se transforment en manteaux, robes ou pulls apparaissent grâce aux fenêtres. Que c’est beau, que c’est doux !

4 petits livres de saisonsLes carottes sont semées au printemps, poussent en été, sont récoltées en automne et en hiver elles servent pour le bonhomme de neige ! C’est en été que les bébés lapins sortent du nid, en automne ils sont devenus grands, en hiver ils se font des câlins pour que des bébés lapins naissent au printemps. Et quelles sont les couleurs suivant les saisons ? Que font les animaux quand passent le printemps, l’été, l’automne et l’hiver ?

Quatre magnifiques petits livres réunis dans un coffret, 4 petits livres de saisons. Quatre histoires simples pour les petits et là aussi très graphiques. On y parle donc des saisons mais aussi de ce qu’il se passe pendant ces saisons, des plantes qui poussent, des animaux qui hibernent, des changements de météo. C’est vraiment un petit coffret plein de charme et de poésie, et là aussi très graphique.

Regarde Comme Je T'aimeUne journée de Petit Ours et sa maman, une journée de balade, de gourmandise, d’amusement, mais surtout une journée de câlins pour se dire qu’on s’aime.

Je vous ai parlé à plusieurs reprises de cette collection, Regarde chez Nathan, je les trouve la plupart du temps très réussis (c’est le cas ici). Des textes pleins de douceur (conçus par une psychologue et psychanalyste spécialisée dans le développement des tout-petits), mais surtout des illustrations signées Emiri Hayashi qui sont extrêmement douces et poétiques, et les matières à toucher qui ornent les pages (surtout une sorte de feutrine très douce) rajoutent encore plus cette sensation. Un très joli livre sur la journée des petits, du lever au coucher.

Avec mon doigt... Les animauxAvec mon doigt, je touche les oreilles de l’éléphant, je suis le cours de la rivière, je caresse le singe, je fais crisser les poils du hérisson.

Avec mon doigt… Les animaux est un très joli livre à toucher sorti aux éditions Usborne. De nombreuses matières à toucher (plusieurs par pages) et des graphismes pleins de couleurs. On passe aussi le doigt à travers le trou de certaines pages et je trouve bien faits tous les parcours (suivre le serpent, la rivière, la galerie des fourmis…). Un bien joli livre à toucher.
Le même vu par Les mercredis de Julie.

Bonne Nuit RosalieC’est la nuit, Rosalie va se coucher. Elle regarde la lune si haute qu’elle ne peut la toucher. Un dernier tour de cheval à bascule et au dodo (mais pas avant d’avoir pris son doudou et embrassé maman).

On termine par un livre tissu tout mignon. On retrouve d’ailleurs l’illustratrice de Regarde comme je t’aime, Emiri Hayashi dans cette histoire de coucher. Une petite Rosalie se balade sur les pages (un petit doudou retenu par un ruban), à la fin du livre elle retrouve son lit (une petite poche), on peut donc la coucher. La poignée du livre est un anneau de dentition et autour du livre on trouve des petites étiquettes à suçoter, comme aiment à le faire les bébés (quoi ? vous ne connaissez pas les doudous étiquettes ?), et dans lesquelles ils pourront aussi glisser leurs doigts. Un livre tissu tout doux sur le rituel du coucher.
Le même vu par Les lectures de Liyah.

Quelques pas de plus…
On chronique régulièrement des livres à mettre entre les mains des tout-petits, par exemple , ici ou .
Nous avons déjà chroniqué des livres de Cécile Hudrisier (Comptines pour compterComptines pour chanter les couleursLa petite poule rousse, Mais il est où ce gros matou ?, La grosse faim de P’tit Bonhomme, Il était une fois… Contes en haïku, Les plus belles chansons anglaises et américaines, P’tit biscuit ou L’histoire du bonhomme de pain d’épices qui ne voulut pas finir en miette, Comptines pour chanter en anglais, Le fil rouge, Chansons pour chanter Noël et Comptines pour chanter la ferme), Michaël Escoffier et Matthieu Maudet (Bonjour facteur et Bonjour Docteur), Michaël Escoffier sans Matthieu Maudet (Tous les monstres ont peur du noir, Trois petits riens, Sans le A et Le jour où j’ai perdu mes supers pouvoirs, Zizi, zézette mode d’emploi, Le grand lapin blanc, Vacances à la ferme et La plume), Matthieu Maudet sans Michaël Escoffier (Papy), Vincent Malone (Kiki kiffe l’écolePapa Houêtu, Maman HoutuvaKiki fout le camp, Kiki King de la banquise, Kiki fait caca et Quand papa était petit il y avait des dinosaures), Dorothée de Monfreid (Le manuel du Docteur Schnock), Gwendoline Raisson (Les sornettes de Guillemette et Fête d’anniversaire chez la famille Pompom), Ramadier & Bourgeau (Au secours voilà le loup ! et Mais il est où ?), de Cédric Ramadier sans Vincent Bourgeau (Attention aux princesses !), Malika Doray (Le grand livre de tout même de petits pois, Le mariage, une histoire à colorier, Nous ce qu’on préfère, Près du grand érable, Dans le ventre des dames, des fois, il y a un bébé… et Quand ils ont su…), Christel Denolle et Emiri Hayashi (Bonjour mon bébé !, Coucou les animaux !, On se cache ?, On s’habille ? et On fait du bruit !), Emiri Hayashi sans Christelle Denolle  (Regarde dans la neige et Regarde dans la mer) et Stella Baggott (Mon premier livre sonore : NoëlMon tout premier livre en noir et blanc – Livre pour le bain, C’est moi bébé !, Mon premier Noël, Où est mon monstre ? et Mon tout premier livre en noir et blanc en promenade).
Retrouvez aussi nos interview de Cécile Hudrisier, Michaël Escoffier, Matthieu Maudet et Malika Doray.

La moufle
Texte de Florence Desnouveaux, illustré par Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection à petits petons
19,90€, 315×315 mm, 19 pages, imprimé en Chine, 2013.
à l’envers à l’endroit
de Menena Cottin
Thierry Magnier dans la collection Tête de lard
6,60€, 120×120 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2013.
Le ça
Texte de Michaël Escoffier, illustré par Mathieu Maudet
École des loisirs dans la collection Loulou & cie
10,50€, 190×190 mm, 24 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
La grande petite bibliothèque de Rose et Émile
Texte de Vincent Malone, illustré par Lili Scratchy
Seuil jeunesse dans la collection L’ours qui pète
19,90€, 207×351 mm, 132 pages, imprimé en Chine, 2013.
Pas envie
de Dorothée de Monfreid
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
10,70€, 210×260 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Vite !
Texte de Gwendoline Raisson, illustré par  Ella Charbon
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
10,50€, 195×250 mm, 18 pages, imprimé en Allemagne, 2013.
Voici un œuf
de Ramadier & Bourgeau
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
11€, 180×180 mm, 48 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Atchoum
Texte de Xavier Salomó
Seuil Jeunesse
13,50€, 194×225 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2013.
Le plus beau cadeau du monde
de Claudia Bielinsky
Casterman
13,50€, 210×278 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2013.
Un manteau de pluie pour la fourmi…
de Malika Doray
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
11€, 205×204 mm, 26 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
4 petits livres de saisons
de Malika Doray
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
13,50€, 120×120 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Regarde comme je t’aime
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Regarde
13,90€, 260×261 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2013.
Avec mon doigt… Les animaux
Auteur non précisé (traduit par Renée Chaspoul), illustré par Stella Baggott
Usborne dans la collection Avec mon doigt…
8,95€, 192×192 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Bonne nuit Rosalie
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Les livres des bébés
19,90€, 215×215 mm, 6 pages, imprimé en Chine, 2013.


À part ça ?

Encore du nouveau dans le livre d’or !

Gabriel

You Might Also Like

Et si on parlait d’art ?

Par 25 août 2013 Livres Jeunesse, Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Quelques livres et cahiers d’activité pour initier les enfants à l’art.

L'art de l'ailleurs« L’ailleurs » a toujours passionné, notamment les artistes. Réel ou imaginé. Comme ils l’ont vu de leurs propres yeux ou fantasmé. Des dessins de mappemonde d’après les récits des navigateurs ou des dessins d’animaux suivant ce qui est ramené dans leur pays (d’abord peaux, plumes, etc puis animaux eux-mêmes), dès le Moyen-Âge on dessine l’ailleurs et ce(ux) qui y vi(ven)t (réellement ou non). Dans L’art de l’ailleurs, magnifique album sorti chez Palette…, Hélène Gaudy nous montre comment les peintres ont représenté les étrangers (pas toujours de façon flatteuse) et les pays lointains du Moyen-âge à nos jours. A travers peintures, estampes, carnets de voyages… puis photographies, installations,… les artistes nous montrent non seulement leur vision de l’ailleurs et de l’étranger mais aussi l’évolution de la société (abolition de l’esclavage, colonisation, guerres,…). On parle aussi de l’ailleurs plus loin… l’espace et là aussi les fantasme que ça représente. Un ouvrage aussi beau (l’objet lui-même mais aussi son contenu) que passionnant, un magnifique livre comme savent le faire les éditions Palette…
Feuilletez le livre.

Les arts de la renaissanceFrançois 1er fut un monarque amoureux des arts, il a œuvré pour que la France rayonne lors de la Renaissance. Anne Terral et Edwart Vignot nous présentent la richesse des œuvres sous son règne, de l’architecture à la peinture en passant par la sculpture et la littérature. C’est une période les plus prolifiques de notre Histoire : Léonard de Vinci, François Rabelais, Pierre Ronsard, les châteaux de Chambord et de Fontainebleau,… Les arts de la renaissance sous François 1er, sorti chez Place des victoires est un ouvrage plus abordable et ludique que l’ouvrage précédent (le précédent s’adresse aux enfants de 12 ans, d’après l’éditeur, ici c’est 7 ans, d’après l’éditeur également). En plus de l’Histoire et des œuvres, les enfants sont invités à faire de petits jeux (retrouver des choses dans un tableau, répondre à des questions de culture générale,…). Un ouvrage aussi ludique que pédagogique.
Extraits en ligne.

Pipi Caca Au muséeQuand on pense pipi et caca on ne pense pas forcément à l’art… pourtant Gauguin, Rembrandt ou Picasso ont peint des femmes en train d’uriner, les excréments sont présents dans des œuvres de Gilbert & George ou de Miro. Andy Wharol s’est servi de son urine dans certaines de ses œuvres et Piero Manzoni de ses étrons… Pipi Caca au musée est un très bel ouvrage (si si !) avec sa couverture toute douce (comme du papier toilette) qui nous présente 21 œuvres dans lesquelles le caca ou le pipi sont présents. Accompagnées d’un petit texte (souvent plein d’humour), ces œuvres vont forcément intriguer les enfants… un premier pas vers l’art ? Il fallait oser, Sandrine Andrews l’a fait !
Des extraits.

KawamataTadashi Kawamata fait des installations. Depuis une quarantaine d’année avec du bois ou du matériel de récupération (comme des cagettes par exemple), seul ou aidé d’étudiant, il crée à travers le monde. Sandrine Le Guen propose dans ce petit ouvrage de rencontrer cet homme et son œuvre, de comprendre ce qu’est une installation et qu’une œuvre puisse être éphémère. Elle nous propose aussi de découvrir la tour qu’a construit l’artiste pour La Villette. Le livre propose ensuite de construire aussi de petites installations à l’aide de bâtons de glace, boîtes de camembert ou simples cartons. Un petit livre esthétique (autant dans sa mise en page que dans ce qu’il montre) et ludique, jamais ennuyeux qui fait partie d’une nouvelle collection basée sur les ateliers de la Villette (à Paris), ateliers que j’ai testé parfois avec ma fille et qui sont (généralement) très bien faits. Deux autres livres sont sortis dans la même collection Oh, Hisse ! Chapiteau ! (sur le cirque) et Abeilles, Miel et Pain d’épices (sur les abeilles donc) mais je vous en parlerai bientôt.

Livres d'activites PaletteDeux cahiers de loisirs créatifs pour finir, tous deux sortis chez Palette… Le même principe dans Lichtenstein et Je joue avec les artistes, ici on va coller des autocollants (repositionnables) pour recréer les œuvres d’après un modèle mais aussi pourquoi pas inventer de nouveaux tableaux. Le premier nous propose donc six tableaux de Lichtenstein et soixante autocollants repositionnables. Si ce nom ne vous dit rien, je suis certains que vous connaissez ses tableaux qui font très bandes dessinées. Dans le second ce sont douze tableaux (et plus de 130 autocollants) de Picasso, Klee, Kandinsky, Miro, Matisse et Calder que les enfants devront reconstituer (ou recréer !). Ces deux cahiers pour les enfants à partir de 4 ans (d’après l’éditeur) vont vraiment permettre aux enfants de se familiariser avec l’art de façon extrêmement ludique et créatrice, ils ne seront pas passifs. En plus des tableaux on retrouve un texte sur les peintres et dans Je joue avec les artistes, sous chaque tableau est indiqué, en plus de son nom, la technique utilisée par l’artiste. Ici on adore !
Voir des extraits de Lichtenstein et de Je joue avec les artistes.

Quelques pas de plus…
Une autre chronique sur l’art.

L’art de l’ailleurs
d’Hélène Gaudy
Palette…
24€, 265×250 mm, 96 pages, imprimé en Belgique, 2013.
Les arts de la Renaissance sous François 1er
d’Anne Terral et Edwart Vignot
Éditions Place des Victoires
14,95€, 285×225 mm,48 pages, imprimé en Europe, 2013.
Pipi caca au musée
de Sandrine Andrews
Palette…
14,90€, 181×184 mm, 48 pages, imprimé en Italie, 2013.
Tadashi Kawagata
de Sandrine Le Guen
Actes Sud Junior dans la collection Ateliers Villette
9,90€, 181×233 mm, 48 pages, imprimé en Belgique, 2013.
Lichtenstein
de Roy Lichtenstein
Palette…
7,50€, 285×205 mm, 28 pages, imprimé en Europe, 2013.
Je joue avec les artistes
de Sylvie Delpech et Caroline Leclerc
Palette…
14,50€, 285×205 mm, 52 pages, imprimé en Europe, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

La nuit prochaine, promis, je ne mouillerai pas les draps !

Par 9 novembre 2012 Livres Jeunesse

 Si votre enfant a fait sa première rentrée, vous n’y avez sans doute pas échappé… le fameux décompte des jours avant la date butoir à laquelle il doit être propre ! Seulement voilà, la rentrée est passée, le petit dernier fait bien pipi dans les toilettes ou dans son pot la journée… mais la nuit c’est autre chose ! Voici quelques livres pour évoquer ce douloureux problème !

Dans l’obscurité d’une chambre un petit garçon ressent une drôle d’impression… son ventre le chatouille… Il n’a pas envie de quitter son lit car il fait nuit, il pense a un petit ruisseau qui dans sa prairie s’élance et grossit de plus en plus jusqu’à quitter son lit, lui… Le petit garçon ne quitte toujours pas le sien. Très belle histoire, très poétique que ce parallèle entre le petit garçon qui a envie de faire pipi et ce ruisseau que personne n’arrête, Cathy Ytak met beaucoup d’humour et de poésie dans ce texte. Il est agréable à lire à voix haute, les mots roulent. Côté illustrations c’est très coloré et lumineux, Vincent Mathy a illustré de façon très moderne cette histoire et en a fait un livre très esthétique. Petits ruisseaux est un joli petit livre, drôle et plein de charme.

Tora est un petit chat qui, chaque nuit, rêve qu’il va dans l’eau pour chercher de la nourriture qui l’appelle, seulement voilà, une fois dans l’eau il se retrouve tout mouillé et ça le réveille… et vous devinez la suite, dans son lit il est mouillé aussi ! Ce qui fait bien rire son frère d’ailleurs… Le petit chat qui se réveillait tout mouillé est un très joli livre japonais, vraiment plein de charme et d’humour. On parle ici des rêves qui malheureusement ont parfois une incidence sur la vraie vie (Tora rêve qu’il va dans l’eau et se retrouve mouillé). Les illustrations de Hisako Madokoro sont vraiment très douces et l’histoire simple à comprendre pour les petits. Le livre finit par une question qui amène les enfants à participer à l’histoire. Un très bel album.

Quand il était bébé, Barnabé avait des couches tout le temps, maintenant c’est juste la nuit. Parfois il essaye sans… et régulièrement c’est la cata ! Ses parents ont tout essayé : Cataplasmes au jus de patate, sirops aux crottes de poule et même un remède soit disant efficace à base de limace très amer… rien à faire, il fait pipi au lit ! C’est gênant… surtout le jour où il doit aller dormir chez sa copine, la jolie Lilou… Le pipi au lit c’est aussi ça, ne pas pouvoir dormir chez les copains sans stresser… mais si les copains étaient comme nous ? L’hippopotame de cette histoire est tout plein de charme et les enfants vont l’adorer, les illustrations sont superbes et très douces, elles sont parfaites pour cette histoire de Christine Naumann-Villemin qui sait toujours parler des petits soucis du quotidien.

Tipoussin a fait un tipipi et c’est l’occasion pour Mamie Poule de raconter l’histoire du canari qui avait fait pipi au nid. Une histoire dans laquelle un simple pipi va provoquer un enchainement de situations chez les animaux, le début d’un sacré quiproquo. Je n’ai pas adhéré au texte car, comme je l’ai déjà dit ici, j’ai du mal avec les mots qui font langage bébé dans les albums jeunesse. Par contre je suis toujours aussi fan des illustrations d’Hervé Le Goff, le livre est très beau, très esthétique. Si vous, les histoires avec des « tipipi », « pas pu pas faire pipipi pas pu pas… » ne vous dérangent pas, le livre peut vous plaire !

La maman de Louis le lui a demandé « pas de pipi au lit ! » et il va falloir lui obéir. Seulement voilà la pluie frappe les carreaux et ça donne sacrément envie de faire pipi ! Mais le pot… où est-il ? Un album plein d’humour où un petit cochon va parcourir toute la maison pour retrouver son pot, aidé par toutes sortes de pots (du pot de miel au pot de peinture). On parle ici aussi des rêves, de l’imaginaire des enfants. Même si ce n’est pas un livre qui apportera vraiment une solution à l’enfant sur le pipi au lit, c’est un album amusant qui permettra de dédramatiser tout ça.

On finit par un livre plus classique, dans la série des Tom. Le petit lapin compte les jours avant d’aller dormir chez sa marraine et retrouver son cousin qu’il aime tant. Seulement voilà, il espère que là-bas il ne fera pas pipi au lit ! Comme dans Le pipi de Barnabé, c’est ici aussi par le biais de la nuit chez des amis qu’on évoque le pipi au lit. Les livres de Tom font partie des classiques pour évoquer les petits soucis de la vie, et généralement c’est assez bien écrit, là encore c’est le cas. Les illustrations toujours aussi douces. On évoque dans l’album les calendriers avec des jours de soleils et des jours de pluie, méthode que connaissent bien les parents confrontés au problème d’un enfant qui fait pipi au lit tardivement.

Quelques pas de plus…
Sur le même sujet, notre héroïne préférée, émilie qui elle aussi fait pipi au lit. Je vous conseille également Gros Pipi d’Émile Jadoul. La littérature de Judith et Sophie conseille, quant à elle, Fanfantôme. Bon courage pour les parents qui connaissent ce souci, cette chronique ne vous aura certainement pas donné de solution mais des livres qui vous permettront de montrer à vos enfants qu’ils ne sont pas les seuls à se réveiller mouillés.

Petits ruisseaux
de Cathy Ytak, illustré par Vincent Mathy
Éditions Sarbacane
12,90€, 172×242 mm, 32 pages, imprimé à Singapour
Le petit chat qui se réveillait tout mouillé
de Kazuo Iwamura (adapté en français par Florence Seyvos), illustré par Hisako Madokoro
L’école des loisirs
11,20€, 245×250 mm, 32 pages, imprimé en France
Le pipi de Barnabé
de Christine Naumann-Villemin, illustré par Elsa Oriol
Kaléidoscope
13,20€, 236×296 mm, 23 pages, imprimé en Italie
Le canari qui faisait pipi au nid
de Christine Beigel, illustré par Hervé Le Goff
Gautier Languereau dans la collection Les petites histoires du soir
6,90€, 196×198 mm, 20 pages, imprimé en France
Pipi de nuit
de Christine Schneider, illustré par Hervé Pinel
Albin Michel Jeunesse
10,65€, 202×259 mm, 31 pages, imprimé en France
Tom fait pipi au lit
de Marie-Aline Bawin, illustré par Elisabeth de Lambilly
Mango Jeunesse
8,50€, 235×220 mm, 24 pages, imprimé en Italie

A part ça ?

Sur le forum, j’ai créé des sujets sur les émissions de radio. Vous aussi venez parler avec nous de celles que vous écoutez, nous donner votre avis ou découvrir celles dont nous avons parlées ! C’est ici.

Gabriel

You Might Also Like

Quelques livres pour les tout-petits

Par 18 mai 2012 Livres Jeunesse

On s’intéresse aux tout-petits ?

On commence avec la collection Zip la boum chez Casterman qui comprend 8 petits livres (12 cm sur 12cm) en carton épais parfaits pour les mains des tout petits (ils sont solides et pas trop encombrants pour eux).

Dans Hourra, un petit lapin semble bien embêté…  heureusement sa maman est là et lui apporte un petit pot. « plic plic plic » puis « ploc » et le voilà libéré !

Dans Aglagla, tous les animaux ont froid, ils marchent sous la neige. Ouf l’éléphant a fait un feu mais que se passe-t-il quand il éternue très fort devant le feu ?

J’adore l’humour et le graphisme d’Émile Jadoul. Ici aucun mot, juste des onomatopées ce qui va plaire aux petits. Pour leur raconter on peut imiter les sons les « ooooh », les  « Booouh », les « brrrr » les feront rire à coup sûr. Une bien jolie collection.
Dans la même collection, viennent également de sortir Vroum (un enfant qui joue avec sa voiture) et Toc, toc, toc (sur un poussin qui frappe à son œuf avant de sortir).

Une toute nouvelle collection chez Hatier jeunesse maintenant. Bébés Mimes propose des livres à lire avec l’enfant sur ses genoux et accompagner la lecture de gestes.

Dans Plouf, Coco fait sa toilette. L’occasion de faire plusieurs gestes amusants. On fait sauter le bébé sur les genoux quand Coco saute dans sa baignoire, on prend le doigt du bébé pour lui tapoter le bout du nez quand Coco se lave le bout du nez,…

Dans Coucou ! Loulou cherche partout son doudou. Quand il cherche derrière les rideaux on est invité à regarder sous les bras de bébé, quand il cherche dans le coffre à jouets on nous indique de regarder dans la bouche du bébé,… On parie que ça va les amuser ?

C’est une collection bien originale, très jolie et bien faite. Les couvertures sont épaisses et matelassées et les pages sont en carton épais. Un format très sympa (15,5 sur 15,5 cm). Les indications des gestes sont claires, c’est vraiment une bonne idée.
Dans la même collection Tut-tut (Lulu est dans sa voiture) et Badaboum ! (Zozo est tombé).

Regarde la mer, sorti chez Nathan, invite les enfants à explorer les fonds marins à la rencontre d’une baleine, de deux tortues, de trois pieuvres,…  L’album est grand (26 cm sur 26 cm) et très beau. Un très beau bleu avec des dessins colorés et parsemés de paillettes. Les petits vont aimer regarder ces beaux illustrations, les toucher (quelques reliefs) et compter les animaux. Les illustrations d’Emiri Hayashi sont superbes. Une vraie réussite visuelle.

Le doudou de la maîtresse, sorti chez Seuil Jeunesse, est lui un livre à toucher. La maîtresse invite chaque enfant à parler de son doudou. Quentin a lui un ours en peluche très doux, Marilou un morceau de drap qui d’après son papa sent mauvais, Corentin n’a pas de doudou, il dort avec son chat et Jules a un lapin à qui il suce l’oreille. Mais la maîtresse… elle a un doudou ? L’histoire est plutôt sympa et les matières à toucher assez originales. J’aime beaucoup le gros cœur moelleux qui orne la couverture. De plus un livre où tous les enfants ne sont pas blancs et où on voit un couple mixte on ne devrait même pas relever tellement ça devrait être normal, mais comme ça reste exceptionnel dans la littérature jeunesse, ça vaut le coup qu’on le relève.

Quelques pas de plus…
Toute la collection Zip la boum sur le site de Casterman.
Toute la collection Bébés Mimes sur le site d’Hatier.
La collection Bébés Mimes vue par Les livres de Dorot’.
D’autres livres d’Émile Jadoul chroniqués sur La mare aux mots : Tout le monde y va !, Gros pipi, À la douche et À la folie.

Hourra
d’Émile Jadoul
Casterman dans la collection Zip la boum.
4,50€
Aglagla
d’Émile Jadoul
Casterman dans la collection Zip la boum.
4,50€
Plouf !
d’Armelle Modéré
Hatier Jeunesse dans la collection Bébés Mimes.
6,90€
Coucou !
d’Armelle Modéré
Hatier Jeunesse dans la collection Bébés Mimes.
6,90€
Regarde dans la mer
d’Emiri Hayashi
Nathan dans la collection P’tit Nathan.
13,90€
Le doudou de la maitresse
de Julie Clelaurin, illustré par Marie Quentrec
Seuil Jeunesse dans la collection Mes albums caresses.
12,50€

——————————————————————————————————————–

A part ça ?

Aujourd’hui c’est moi qui ai publié une chronique sur À l’ombre du grand arbre… devinez ce que c’est !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange