La mare aux mots
Parcourir le tag

Prénom

Un peu de bonheur et beaucoup d’amour

Par 10 juin 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on vous présente deux petits romans adaptés aux plus jeunes lecteurs.trices ! On commence avec une apprentie psychiatre pleine de ressource, et l’on continue avec un petit garçon bien embêté par son prénom…

Anna Lisa Docteur Bonheur
Texte d’Eoin Colfer (traduit par Vanessa Rubio-Barreau), illustré par Matt Robertson
Gallimard Jeunesse, dans la collection Folio Cadet premiers romans
6,70 €, 120×180 mm, 80 pages, imprimé en Espagne, 2016.
Aimé
Texte de Claire Clément, illustré par Benjamin Strickler
Talents Hauts dans la collection Livres et égaux
7 €, 136×180 mm, 47 pages, imprimé en République Tchèque, 2016.

You Might Also Like

Des chats

Par 3 mars 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente trois albums qui ont pour héros un chat.

Bonjour l'amiEn pleine nuit, alors qu’il pleure parce qu’il vient de se cogner le pied en allant voir ses parents, un petit garçon voit apparaître un chaton devant sa fenêtre. Celui-ci lui explique que s’il pleure comme ça on va croire qu’il s’agit de cris de chats et que tous ses congénères seront chassés du quartier. Le petit garçon décide de suivre le chat qui se dit perdu et de l’aider à retrouver sa maison.

Entre la BD et l’album pour enfants, Bonjour l’ami est une magnifique histoire d’amitié. L’enfant et le chat vont se promener dans cette nuit de neige et rencontrer un chien, une souris et un chat sauvage. Les dialogues avec les animaux seront l’occasion de remettre en cause des a priori, des automatismes. C’est le premier album jeunesse de Kang Full, auteur de manhwa (BD coréenne). Un magnifique album aux superbes illustrations, un petit bijou de tendresse et de poésie plutôt à destination des enfants qui savent lire (dès 8 ans, d’après l’éditeur).
Des illustrations intérieures sur Manga News.

Max le terribleMax a l’air, comme ça, d’un petit chaton mignon, tout mignon, si mignon qu’on a envie de lui nouer un ruban autour du cou… alors que non Max n’est pas un chaton mignon, Max est TERRRRRIBLE ! C’est un féroce prédateur qui pourchasse les souris… enfin s’il arrive à trouver à quoi ça ressemble.

On change totalement d’univers. Max le terrible est un album extrêmement drôle, au texte percutant, aux situations hilarantes. Pour trouver à quoi ressemble une souris, Max va interroger tous les personnages qu’il croise… et même une souris (qui bien entendu dira ne pas en être une). La chute est vraiment désopilante. Des illustrations épurées et colorées pour un album vraiment très drôle.

CHI C'EST MON PRENOMChi, c’est son prénom. C’est Yohei, Papa et Maman qui l’ont appelé comme ça. Yohei a ce prénom parce que Papa et Maman l’ont choisi. Chi c’était un chat perdu, mais maintenant qu’il a un prénom ça va mieux !

Chi c’est mon prénom est une adaptation pour les plus jeunes du célèbre manga Chi (dont on vous parle régulièrement et dont le tome 10 vient de sortir, mais nous y reviendrons). Ici, donc, le texte est court, adapté aux plus petits. C’est une très bonne idée cette adaptation et l’on espère que ce premier tome, sur l’origine de nos prénoms, est le début d’une série.
Le même vu par Les lectures de Liyah (avec des pages intérieures).

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué de nombreux livres avec des chats : Une journée à Pékin, Chapillon, Le livre magique de Sacha, Le ça, Le chat de la Mère Michel, Poisson Chat, L’ours et le chat sauvage, Le chat beauté, Dis-moi l’oiseau, Biglouche, Malou le matou, Le chat assassin, le retour, Une chatte pas comme les autres, Mais il est où ce gros matou ?, Mizou le petit chat noir, Moi et mon chat, Au chat et à la souris, Le jardin du secret, Kid, Petit chat découvre le monde, Pettson et le roi de la basse-cour, La surprise, Shiro le petit chat blanc, Mon chat fait tout comme moi, À la folie
Retrouvez nos chroniques sur Chi 1,2,3,4, 5, 6, 7, 8 et 9.

Bonjour l’ami
de Kang Full
Picquier jeunesse
13 €, 192×260 mm, 100 pages, imprimé en Chine, 2014.
Max le Terrible
d’Ed Vere (adaptation française d’Emmanuelle Pingault)
Milan
11,90 €, 220×290 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.
Chi c’est mon prénom
de Konami Kanata
P’titGlénat dans la collection Suki-Suki
9 €, 194×183 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.

À part ça ?

Cram Cram 24Ahhhh le nouveau numéro de Cram Cram !, le magazine jeunesse qui voyage, est sorti ! Cette revue qu’on adore nous emmène cette fois-ci en Occitanie ! À cheval, en vélo et à pied, on va voyager avec la famille Lespagne qui est partie six mois sur les routes pour découvrir ce qu’il se passe autour de chez eux. Un très beau séjour au plus près de la nature. On retrouve ensuite les rubriques habituelles : trucs et astuces, blagues, l’animal du mois (le Castillonnais), La grande histoire (La bête du Gévaudan, avec même une partie documentaire historique), Le jouet de grand-père Daniel (qui va nous parler cette fois-ci du bufador, variation occitane du moulin à vent, et va nous apprendre à le fabriquer), la boîte à idées (on va faire des bulles de couleur, peindre avec un ballon de baudruche ou un compas…) et la recette écolo de Miss Foldingo (cette fois-ci le pain du voyage). Avec Cram Cram !, on est ravi à chaque nouveau numéro.
Plus d’informations (les abonnements etc) ici.

Gabriel

You Might Also Like

Héritages

Par 13 novembre 2012 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux héros qui s’interrogent sur leur histoire personnelle.

Albinio n’aime pas du tout son prénom. A l’occasion d’un événement familial, un enterrement, l’adolescent voyage en car. Progressivement, en voyant le paysage espagnol défiler, ses pensées s’échappent et retracent son histoire familiale. Non seulement, il remonte le temps sur les traces de ses ancêtres, mais il s’interroge également beaucoup sur lui-même. Apprivoisera-t-il son prénom, son identité ?

Voyage autour de mon nom est un roman pour adolescents intelligent et sensible comme sait les écrire Alice Vieira. Le Portugal est toujours en toile de fond, et j’aime cet exotisme qu’on retrouve dans le nom des personnages, ou dans certains détails de la vie quotidienne. Au centre de l’histoire, on retrouve les questions de transmission, de famille, et d’identité, chères à la période adolescente ! Un voyage que l’on fait volontiers aux côtés d’Albinio.

Autre héros, autre destin. Cette fois, avec Le fils de Picasso, on suit Pablo un jeune garçon américain, qui vient de perdre sa mère dans un accident. Avec Betty, sa grand-mère dont il est très proche, il traverse l’Atlantique et arrive dans le Paris des années 50, dans l’idée de retrouver son père qui pourrait bien être le célèbre Pablo Picasso pour qui sa mère aurait posé. Un grand voyage s’annonce, à tous les points de vue !

Ce roman pour adolescents nous plonge dans l’histoire du grand peintre, et plus largement de l’art contemporain. En effet, sous couvert de l’aventure de Pablo et de sa grand-mère, Marie Sellier livre de vraies informations sur la vie de l’artiste, et le milieu artistique français des années 50. Une histoire courte, un style rapide, et une visée pédagogique (la couverture indique que le livre a été réalisé en lien avec les programmes scolaires, pour les enfants dès 11 ans) bien camouflée derrière la fiction ! Voici un roman original et très plaisant !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des romans d’Alice Vieira : un roman, Carnet d’Août et un album pour les plus jeunes, La charade des animaux.
Retrouvez la chronique de Gabriel à propos de Dragons et Dragon, un très beau livre de Marie Sellier.

Voyage autour de mon nom
d’Alice Vieira traduit du portugais par Marie-Amélie Robillard
La joie de lire dans la collection Hibouk.
10,90 €, 130×185 mm, 194 pages, imprimé en Allemagne
Le fils de Picasso
de Marie Sellier
Nathan
4,95 €, 124×182 mm, 158 pages, imprimé en France

A part ça ?

A Nice, en Novembre, chaque année, c’est Ciné Récré. Les 17, 18, 21, 24 et 25 Novembre, des séances à 3 € pour les 3-12 ans et leurs accompagnants, une programmation variée, et des animations. Plus de renseignements ici.

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange