La mare aux mots
Parcourir le tag

Raphaël Gauthey

Une sélection de documentaires

Par 15 novembre 2014 Livres Jeunesse

Après la sélection de livres pour les tout-petits hier (et avant des sélections de livre-disque, BD et livres de cuisine), aujourd’hui je vous présente des documentaires ! Je vous proposerai, exceptionnellement, quelques chroniques un peu plus longues ces temps-ci, car certains d’entre vous sont plus en recherche d’idées-cadeaux que le reste de l’année (je ne sais pas pourquoi !). Je vous propose une sélection plus ou moins classée par ordre d’âges auxquels ces livres s’adressent (et même pour les adultes dans le À part ça ? !). On commence donc par les plus petits.

Les trésors des couleursLes trésors des couleurs attire rien qu’avec sa couverture et son lenticulaire (quand on bouge le livre, l’image s’anime) ! Ce nouveau venu dans la très bonne collection Mes premières découvertes chez Gallimard propose aux enfants de tout savoir sur les couleurs : leur nom, leurs nuances, le résultat quand on les mélange… rien de bien nouveau me direz-vous ! Sauf qu’ici c’est extrêmement ludique, on tire sur des languettes, on bouge des volets, on passe des éléments détachables derrière des planches plastifiées pour voir apparaître des objets, on joue au mémo… bref, on s’amuse beaucoup, on trouve certains éléments magiques… et l’on apprend en même temps ! Un documentaire ludique, ingénieux et esthétique !

Les enfants du mondeSorti également dans la collection Mes premières découvertes chez Gallimard Jeunesse, Les enfants du monde. Comment vit-on dans une yourte ? Comment se dit-on bonjour au Japon ? Qu’est-ce qu’un tuk-tuk ? Comment se lave-t-on dans les pays où l’eau est rare ? Ici, on aborde de très nombreux thèmes, toujours à hauteur de jeunes enfants (à partir de 3 ans d’après l’éditeur, moi je dirai quand même plus). On parle de la vie quotidienne (repas, sommeil, toilette, école…), mais aussi du sport, des fêtes, des animaux… On rappelle aussi les droits de l’enfant. Complet et adapté aux jeunes enfants, ce nouveau volume de La petite encyclopédie est une réussite !

Le grand imagierEt puisqu’on parle de la collection Mes premières découvertes chez Gallimard Jeunesse, je voulais juste vous signaler la nouvelle édition d’un grand classique chez nous : Le grand imagier ! Un imagier extrêmement complet, avec des illustrations claires et réalistes pour les plus jeunes. À première vue, elles peuvent sembler vieillottes, mais elles sont super efficaces auprès des enfants. En plus de l’imagier, on trouve quelques petits encadrés ludiques (devinettes, Le sais-tu…). Bref un livre que toute bibliothèque d’enfant doit posséder !

Le kididoc des animauxAutre collection qui généralement ne nous déçoit pas, les Kididoc de chez Nathan ! Dans ce nouvel opus, on s’intéresse aux animaux. Le cochon est-il sale ? Quel est le record détenu par le buffle d’Inde ? D’où vient le jet du dauphin ?… Il y a toutes sortes de questions et pour tous les âges (à partir de 4 ans d’après l’éditeur). Comme toujours avec cette collection c’est extrêmement ludique (des volets à soulever, des roues à tourner, des mini pop-up…) et l’on pousse même des waouh devant certaines animations ! Bref, on va, là encore, apprendre plein de choses, tout en s’amusant !

Dokeo Je Comprends Comment Ca MarcheOn reste chez Nathan avec une autre collection bien connue, les Dokéo ! Je comprends comment ça marche, vous l’aurez compris, va expliquer aux enfants le fonctionnent d’objets. Classés par thématiques (À table, On se fait beau, Les loisirs, À la maison, Dans la ville et Les transports) on va mieux comprendre cinquante objets : d’où viennent le sel, le miel et le lait, comment la clef ouvre la porte et la lampe fait de la lumière, comment roulent le TGV et la voiture… C’est toujours très bien expliqué, richement illustré et l’on propose même aux enfants un petit jeu à chaque fois ! Ce livre a fait un véritable carton auprès de ma fille de 6 ans.

C'est OùUne autre collection que j’aime décidément beaucoup, les Dis-Moi ! de chez Larousse. Des pages épaisses et plastifiées fermées par un élastique, de grosses spirales et des tas de questions… et leurs réponses ! Dans C’est où ? On va donc s’intéresser à la géographie ! Classées en 4 catégories (Les curiosités naturelles, Les monuments, La vie des hommes et La faune et La flore) on va trouver ici des réponses à Où coule le plus grand fleuve ? Sur quel continent se dressent les Alpes ? Où est le Machu Picchu ? Où trouver une église en sel ? Où utilise-t-on des traîneaux ou encore où pousse la mangrove ? Comme toujours, les réponses sont courtes et parfaitement adaptées aux petits, on adore !

Combien ?Sorti dans la même collection, Combien ? Répond-lui aussi à des questions classées en cinq thèmes : Animaux (Combien de fleurs butine une abeille ?), Corps humain (Combien de salive produit-on chaque jour ?), Sciences-nature (Combien pèse un iceberg ?), Civilisation (Combien de pays y-a-t-il dans le monde ?) et Monde (Combien d’années a la Terre ?). Là encore, c’est bien fait et hyper pratique ! On est décidément fans de la collection.

Drapeaux du mondeIl y a peu, je me suis demandé pourquoi Augustine, ma fille de six ans, avait une telle passion pour les drapeaux… Elle en dessine, les reproduit, les colorie… Et plusieurs personnes m’ont dit qu’elles avaient constaté le même engouement chez leurs enfants. Je peux vous dire que le coffret Drapeaux du monde l’a absolument enchantée ! On y trouve un livre de près de 200 pages pour expliquer les drapeaux aux enfants, un planisphère (720×920 mm) très esthétique, 84 petits drapeaux autocollants et une banderole avec dix drapeaux en tissus ! De quoi redécorer toute une chambre ! Les fans de drapeaux vont être comblés !

Les secrets des grands singesEt si vos enfants préfèrent les animaux, ils sauront tous les secrets des grands singes grâce à un bel album sorti chez Akela éditions. Qui sont les grands singes ? Sont-ils vraiment cousins de l’Homme ? Comment et où vivent-ils ? Que mangent-ils ? Comment communiquent-ils ? Emmanuelle Grundmann, primatologue de formation, répond à toutes les questions des enfants dans Les secrets des grands singes. Le livre est constitué de petits textes, d’encadrés et est richement illustré, ce n’est jamais rébarbatif ! Il y a même un cahier photo, des jeux et des conseils pour protéger les grands singes (lire les étiquettes pour éviter l’huile de palme, recycler les appareils pour diminuer la demande de métaux rares qu’on trouve dans les forêts africaines…). Bref, c’est intelligent, instructif et agréable à lire ! Que demander de plus ?

Professeur Astrocat aux frontières de l'espaceEt maintenant, en route pour l’espace avec le professeur Astrocat ! Grâce à lui on va assister à la naissance et la mort d’une étoile, tout savoir sur le soleil, la lune ou encore sur les planètes, s’interroger sur la vie extraterrestre… Le texte, richement illustré, est vraiment à hauteur d’enfant. Avec un graphisme vintage, on en apprend des choses avec le professeur Astrocat ! Si vos enfants sont passionnés par les étoiles ils vont trouver des tas d’informations passionnantes dans ce bel ouvrage à la couverture toilée. Professeur Astrocat aux frontières de l’espace est un album aussi instructif qu’esthétique !

La Vie ConnectéeOn revient sur terre… et en même temps pas vraiment puisque grâce à La vie connectée on va s’intéresser aux clouds, aux MP3, aux lunettes connectées ou encore à la domotique ! Sorti dans la collection Dokéo +, voici un album hyper complet pour tout comprendre de l’ère du numérique. Le livre est richement illustré, jamais ennuyeux et il est même pourvu de QR codes qui nous donnent accès à des vidéos ! Les jeunes (dès 9 ans d’après l’éditeur) connaîtront mieux les possibilités et les dangers des nouvelles technologiques et sauront comment tout ça fonctionne. C’est bourré d’infos, d’astuces en tout genre, même les adultes peuvent y trouver une mine d’info. Passionnant !

Les concentrés NathanDans le genre « bien fait et passionnant », on est heureux de voir sortir quatre nouveaux livres dans la collection Les concentrés de chez Nathan. On vous a régulièrement parlé de cette collection qui nous donne un max d’infos en un minimum de pages. Cette fois-ci, on va parler cinéma, grands explorateurs, Histoire de France et États-Unis ! Dans le premier, Le cinéma, on va évoquer les tournages, les grands genres cinématographiques, les métiers du cinéma… Dans Les grands explorateurs, on va faire connaissance avec Auguste Piccard, le Comte de La Pérouse, Anne Bancroft ou encore Théodore Monod. Histoire de France va des Cro-Magnon au passage à l’Euro en passant par le Sacre de François 1er, la Commune de Paris ou le droit de vote des femmes. Enfin, Les États-Unis nous propose de mieux connaître ce grand pays en parlant du krach de Wall Street, de l’aventure du Mayflower ou encore du 11 septembre 2001. Les textes sont toujours courts, les illustrations pleines de pep’s, ces petits livres sont parfaits pour ceux qui aiment piocher et qui n’aiment pas quand il y a trop à lire. Une super collection pour apprendre plein de choses sans jamais se prendre la tête !

9782369400059Les grands hommes de l’Histoire à travers un moment de leur vie, c’est ce que nous propose L’histoire des Grands Hommes sortie à La Librairie des Écoles. Confucius qu’on a voulu piéger, Marco Polo qui raconte sa vie à ses compagnons de cellule, Ambroise Paré, horrifié par la souffrance des soldats blessés à la guerre, qui tente de nouvelles méthodes, Louis Braille jeune aveugle qui invente un alphabet pour les gens souffrant du même handicap… chaque histoire (car c’est vraiment raconté comme une histoire) est un épisode de la vie de ces hommes célèbres. Sauf qu’ici, comme le titre l’indique, pas de femmes… Un autre tome est-il prévu ou l’auteur pense-t-il qu’aucune femme n’a marqué l’Histoire ? À suivre donc ! En attendant, on se contentera de ces hommes au destin exceptionnel racontés grâce à de petites histoires passionnantes.

Les grands mythes racontés aux enfants par les dieuxSorti en même temps, toujours à La Librairie des Écoles, Les grands mythes racontés aux enfants par les dieux nous propose de découvrir les histoires des cyclopes, de Pandore, du Minotaure, d’Ulysse et de bien d’autres… mais racontés par les dieux, eux-mêmes ! En effet, ce sont Zeus, Poséidon, Artémis, Apollon, Arès… qui nous racontent la vie de leurs congénères. Des textes plutôt intéressants, joliment illustrés et à hauteur d’enfants.

MLa mythologie grecqueOn reste dans la mythologie avec le très bel album écrit par Sylvie Baussier et illustré par Gwendal Le Bec, La mythologie grecque sorti chez Gallimard. Ici aussi, on va découvrir des tas de choses sur Athéna, Hadès, Hermès, Thésée… En plus des très belles illustrations de Gwendal Le Bec on trouve ici des images (tableaux, peintures, vases anciens… et même des choses bien plus récentes !). Bref pour les amoureux d’Histoire (à partir de 10 ans d’après l’éditeur) c’est vraiment un bien bel objet !

Quelques pas de plus…
Retrouvez d’autres documentaires sur notre tableau Pinterest.

Les trésors des couleurs
Textes de Delphine Badreddine, illustrés par un collectif
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes premières découvertes
20 €, 201×250 mm, 22 pages, imprimé en Chine, 2014
Les enfants du monde
Textes de Delphine Badreddine, illustrés par un collectif
Gallimard Jeunesse
dans la collection Mes premières découvertes
11,90 €, 187×225 mm, 68 pages, imprimé en Chine, 2014.
Le grand imagier
Textes de Geneviève de la Bretesche, illustrés par un collectif
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes premières découvertes
15 €, 200×246 mm, 108 pages, imprimé en Chine, 2014.
Le kididoc des animaux
Textes de Sylvie Baussier, illustrés de Didier Balicevic
Nathan dans la collection Kididoc
15,90 €, 230×230 mm, 36 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Je comprends comment ça marche
Textes de Cécile Jugla, illustrés par un collectif
Nathan dans la collection Dokéo
14,90 €, 210×230 mm, 112 pages, imprimé en Italie, 2014.
C’est où ?
Textes d’Élisabeth Marrou, illustrés par un collectif
Larousse dans la collection Dis-moi !
14,90 €, 190×210 mm, 110 pages, imprimé en Chine, 2014.
Combien ?
Textes de Élisabeth Marrou, illustrés par un collectif
Larousse dans la collection Dis-moi !
14,90 €, 190×210 mm, 110 pages, imprimé en Chine, 2014.
Drapeaux du monde
Textes de Sylvie Bednar, planisphère illustré par Mikhail Mitmalka
De la Martinière Jeunesse
19,90 €, 240×195 mm, 192 pages, imprimé en Chine, 2014.
Les secrets des grands singes
Textes d’Emmanuelle Grundman, illustrés par Béatrice Rodriguez
Akela éditions dans la collection Carnets de découvertes
12,60 €, 165×210 mm, 38 pages, imprimé en Asie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Professeur Astrocat présente : « Aux frontières de l’Espace »
Textes de Dr. Dominic Walliman (traduit par Anne-Flore Durand), illustrés par Ben Newman
Gallimard Jeunesse
19,90 €, 295×295 mm, 65 pages, imprimé en Espagne chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
La vie connectée
Textes de Stéphan Julienne, illustrés par Tino et Didier Balicevic
Nathan dans la collection Dokéo +
14,90 €, 270×210 mm, 96 pages, imprimé en France, 2014.
Le cinéma
Textes de Jean-Michel Billioud, illustrés par Raphaël Gauthey
Nathan dans la collection Les concentrés
4,99 €, 170×180 mm, 80 pages, imprimé en Italie, chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Grands explorateurs
Textes d’Emmanuelle Ousset, illustré par Vincent Desplanche
Nathan dans la collection Les concentrés
4,99 €, 170×180 mm, 80 pages, imprimé en Italie, chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Histoire de France
Textes de Sandrine Mirza, illustré par Etienne Jung
Nathan dans la collection Les concentrés
4,99 €, 170×180 mm, 80 pages, imprimé en Italie, chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Les États-Unis
Textes de Gérard Dhôtel, illustré par Stéphane Nicolet
Nathan dans la collection Les concentrés
4,99 €, 170×180 mm, 80 pages, imprimé en Italie, chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
L’Histoire des Grands Hommes
Textes de Jérôme Maufras, illustrés par Jean-Noël Rochut et Emmanuelle Étienne
La librairie des Écoles
16,50 €, 230×203 mm, 144 pages, lieu d’impression non indiqué, 2014.
Les grands mythes racontés aux enfants par les dieux
Textes de Marguerite Vaudel, illustrés par Philippe Gady
La librairie des Écoles
16,50 €, 230×203 mm, 144 pages, lieu d’impression non indiqué, 2014.
La mythologie Grecque
Textes de Sylvie Baussier, illustrés par Gwendal Le Bec
Gallimard Jeunesse
18 €, 250×308 mm, 96 pages, imprimé en Europe chez un imprimeur éco-responsable, 2014.

À part ça ?

Quelques livres pour vous, car pourquoi on ne se cultiverait pas nous aussi ?

Le meilleur de savoir inutile.comOn commence avec Le meilleur de Savoir Inutile.com. J’ai été longtemps abonné à ce site et j’adorais recevoir par mail les petites infos complètement inutiles… et pourtant passionnantes ! Saviez-vous par exemple que l’escalier qui mène à la colline de Montmartre à 222 marches, qu’avant 1881 les enfants de 2 à 6 ans étaient accueillis dans ce qu’on appelait des salles d’asiles, que la première machine à fabriquer les cure-dents de façon industrielle date de 1872, que le nez de la Statue de la Liberté mesure 1,48 m, qu’il y a en moyenne 5000 avions dans le ciel au même moment… ? Ici, vous trouverez plus de 1000 infos de ce genre. Parfois juste en une phrase, parfois un peu plus développées, on apprend des tas de choses qui ne servent à rien… ou peut-être à briller dans les dîners ! Allez une petite dernière pour la route, vous saviez, vous que la toute première barre chocolatée c’était le toblerone (inventée en 1908) ?
Le meilleur de Savoir Inutile.com, de Fabien Maurice, Larousse, 15,90 €

Le grand bêtisier de l'Histoire de FranceLe grand bêtisier de l’Histoire de France est un énorme pavé de près de 750 pages (et qui pèse plus d’1,7 kg !) qui va ravir les férus d’Histoire (et passionner les autres). Ici, on raconte les ratés (de l’époque et des historiens), mais pas seulement. Des Gaulois à Sarkozy, Alain Dag’Naud nous raconte l’Histoire de France et son écriture est absolument passionnante ! C’est riche, dense, on apprend vraiment des tas de choses. Pour chaque période on va avoir aussi les dates clefs et un « qui est qui ? “pour nous présenter les personnages intéressants de l’époque. Le livre est bourré d’humour, ce qui rend le tout encore plus digeste (même si j’avoue ne pas être fan des calembours des titres et des conclusions). Bref, un gros livre absolument passionnant pour vous faire aimer l’Histoire !
Le grand bêtisier de l’Histoire de France d’Alain Dag’Naud, Larousse, 24,90 €

Les expressions les plus truculentes de la langue françaiseOn termine avec les expressions françaises. Ne vous êtes-vous jamais demandé d’où venaient les expressions déménager à la cloche de bois, être la coqueluche de quelqu’un, faire du gringue, avoir du plomb dans l’aile ou faire la Sainte-Nitouche ? Et bien, vous aurez la réponse grâce à Daniel Lacotte dans Les expressions les plus truculentes de la langue française ! Voilà un livre passionnant également, mais aussi plein d’humour, car on apprend des tas d’expressions toutes plus saugrenues les unes que les autres. Vous connaissiez, par exemple, vous l’expression Avoir les paupières en capote de fiacre (avoir l’air triste) ? Et Ne pas valoir un trognon de chou (sans valeur) ? Bref ici encore on s’amuse tout en apprenant !
Les expressions les plus truculentes de la langue française, de Daniel Lacotte, Larousse, 12,90 €

Gabriel

You Might Also Like

Vous aimez les contes ?

Par 28 octobre 2013 Livres Jeunesse

J'aime pas les contesAgathe, elle n’aime pas les contes ! C’est quoi ces histoires de mouton qui ne sait pas bêler ou d’animal qui ne veut plus être un animal ? Son chat à elle c’est pas un chat de conte, il ne fait que des trucs de chat ! Et puis elle, elle ne veut pas être une fille de conte qui n’est intéressée que par le maquillage, les belles robes et la vaisselle et pas le vélo ou les jeux de ballon ! A-t-on déjà vu dans les contes un prince qui aime un prince ? A-t-on déjà vu dans la vie un chat mort qui redevient vivant ? NON ! Alors…

Beaucoup d’humour dans J’aime pas les contes d’Hélène Lanscotte et Amandine Laprun… mais pas uniquement. Bien sûr, on rit des remarques de cette petite fille espiègle, mais ses réflexions sont parfois pleines de bon sens, une vraie critique de la littérature jeunesse (souvent très sexiste) et de la façon dont on s’adresse aux enfants (souvent comme s’ils étaient complètement idiots). Derrière ce texte plein d’humour et cette critique des contes, il y a aussi l’histoire du chat d’Agathe, un chat très présent dans ses réflexions et dans les illustrations, un chat qui est mort et qui ne reviendra pas, alors que s’il avait été un chat de conte, quelqu’un l’aurait sorti de terre pour qu’il soit à nouveau vivant. On comprend aussi que l’énervement de la petite fille, son rejet des contes, naît de cette souffrance, de cette confrontation avec la dureté de la réalité, la vie n’est pas un conte… Un album très réussi, plein d’humour… mais pas que drôle dans lequel on s’amusera à retrouver les références aux contes connus.
Plus d’illustrations sur le site de l’illustratrice.

Et vous, vous aimez les contes ? Alors voici une sélection d’albums sortis récemment.

La Belle aux bois dormantAurora était née de l’amour d’un roi et d’une reine. Ils l’avaient tant voulu cet enfant, qu’ils lui choisirent sept fées pour marraines. Chacune se pencha sur le berceau d’Aurora pour lui offrir les plus belles qualités. Malheureusement, une fée qui n’avait pas été conviée arriva, et de colère elle jeta un sort à l’enfant, avant son quinzième anniversaire elle allait se piquer le doigt et mourir. Une fée qui n’avait pas encore offert son cadeau à Aurora put atténuer le sort et transformer la mort en long sommeil.

Il y a quand même grande chance que cette histoire vous dise quelque chose ! La belle au bois dormant est parmi les contes les plus connus des enfants (et de leurs parents). C’est une magnifique version que vient de sortir L’élan vert. Les illustrations d’Anja Klauss sont somptueuses, l’histoire de Bernard Villiot est très proche de la version de Perrault (même si celui-ci n’est pas cité dans l’ouvrage), l’album est grand. Un très bel album pour une histoire qui enchante génération après génération.
Plus d’extraits sur le site de l’illustratrice.

Blanche-Neige Un roi et une reine s’aimaient tendrement et souhaitaient un enfant. Un jour, la reine se piqua le doigt à sa fenêtre et une goutte de sang tomba dans la neige. La reine souhaita avoir un enfant dont les lèvres seraient rouges comme cette goutte de sang, sa peau blanche comme la neige et ses cheveux noirs comme l’ébène du bois de la fenêtre. L’enfant naquit… mais la reine mourût. Le roi se remaria avec une femme méchante qui enviait la beauté de l’enfant, elle décida même de la faire tuer, mais Blanche-Neige, car tel était son nom, s’enfuit dans la forêt et trouva refuge chez sept nains qui l’employèrent comme boniche.

Bon OK… je crois que je l’ai déjà dit, mais je n’aime pas Blanche-Neige… Je n’aime pas ce personnage qui est cruche au possible. Elle se fait avoir par la reine par trois fois avec la même technique, on a beau lui dire de n’ouvrir à personne, elle a beau être passée à côté de la mort par deux fois en mettant un corset que lui a offert une vieille femme, puis mis un peigne empoisonné dans ses cheveux, toujours offert par une vieille femme… quand le lendemain, à nouveau, une veille femme lui propose une pomme, elle la mange ! Avouez que quand même… Ensuite
“Si tu veux bien tenir notre maison, faire la cuisine, le ménage, coudre et tricoter, tu peux rester avec nous et nous prendrons soin de toi.”
“J’en serai enchantée”, répondit Blanche-Neige et le marché fut conclu. Toute la journée, les sept nains allaient extraire l’or de la montagne. Quand ils rentraient, ils trouvaient leur repas sur la table, leurs vêtements propres et raccommodés, et la maison étincelante comme un sou neuf.
Aheum… bref autant certains contes ne vieillissent pas, autant Blanche-Neige… je ne peux pas ! En dehors de ça c’est une très belle version sortie dans la collection Lutin poche chez L’école des loisirs, avec de belles illustrations à la peinture signées Angela Barrett (qui rendent le conte un peu moins mièvre, mais n’arrive pas à le sauver !).

CendrillonUn veuf, père d’une jeune fille, s’était remarié avec une femme méchante. Cette femme avait elle-même deux filles et celles-ci prenaient leur demi-sœur pour leur souffre-douleur et leur bonne. Le jour où le fils du roi donna un bal, Cendrillon, comme l’avait nommée ses bourreaux, voulut y aller. Mais forcément quand on n’a que des guenilles comme vêtements… Heureusement que Cendrillon avait une fée comme marraine !

Là aussi, inutile que je vous raconte l’histoire, vous connaissez forcément Cendrillon (non ?) ! C’est une très jolie version qui vient de sortir en Lutin Poche chez L’école des loisirs avec de magnifiques illustrations à la peinture signées Elsa Oriol. Une très jolie version à petit prix pour un bien joli conte intemporel.
D’autres illustrations sur le site de l’illustratrice.
Le même vu par Un petit bout de bib(liothèque).

cendrillon ou la belle au soulier d'orUn homme vivait heureux avec son épouse et sa fille… jusqu’à ce que sa femme meurt. Il se remaria avec la voisine, une horrible femme déjà mère d’une enfant. Quand la fille de l’homme menait la vache au champ, celle de la femme se prélassait. Cette fainéante alla même jusqu’à surnommer sa demi-sœur des pires noms, Cendouillon, Cendrasse, Cucendron et même Cendrillon…

Que j’aime cette collection ! Dans Les contes d’avant Perrault, Jean-Jacques Fdida nous raconte les premières versions des contes, quand ce n’étaient encore que des contes de traditions orales, avant que Perrault ne les édulcore. Ici, la demi-sœur de Cendrillon se coupe les orteils et le talon pour entrer dans le soulier, la marâtre et sa fille meurent (alors que dans la version de Perrault tout le monde est pardonné et Cendrillon présente même des princes à ses demi-sœurs pour qu’elles se marient avec !). Les histoires de cette collection sont passionnantes et particulièrement bien écrites, ce sont des livres que j’achèterais même si je n’avais pas ce blog et même si je n’avais pas d’enfant. De petits livres dont l’édition est particulièrement soignée. De petites merveilles.
Des extraits des illustrations sur le site de Didier Jeunesse.

Le Chat bottéAprès que leur père soit mort, trois hommes eurent comme héritage un moulin, un âne et un chat. Le premier prit le moulin, le deuxième l’âne, imaginez la peine du troisième de se contenter du chat ! Ce n’est pas avec un chat qu’il gagnerait sa vie, qu’il allait devenir riche ! Il se trompait…

Un peu moins connu que les autres contes (d’après moi), Milan vient de sortir une version du Chat botté avec le texte original de Charles Perrault. Le vieux français du texte est vraiment en contraste avec les illustrations modernes signées Raphaël Gauthey. J’avoue avoir du mal, personnellement, à lire des textes dans un français aussi littéraire à des enfants, mais c’est vraiment un bien bel album. Sa grande taille met bien en valeur les illustrations. C’est également une édition très soignée avec un beau papier épais. Une très belle histoire qui prouve qu’on peut réussir sans richesse, mais avec de l’astuce.
Plus d’illustrations sur le site de l’illustrateur.
Le même vu par Sous le feuillage.

Le petit chaperon rougeUne jeune fille, qui à cause d’un mauvais sort, dormit 100 ans (jusqu’à ce qu’un prince la réveille, mais on vous a parlé d’elle plus haut), trois petits cochons qui se construisirent l’un une maison de paille, l’autre une maison de bois et le dernier une maison de brique (la dernière étant plus résistante face à un loup), une petite fille vêtue d’un chaperon rouge qui allait voir Boucle d'Orsa grand-mère et rencontra le loup en chemin et une autre qui se réfugia dans une maison appartenant à des ours et qui goûta leur soupe et dormit dans leurs lits.

Dans une toute nouvelle collection, Mon théâtre de contes, Les Trois petits cochonsviennent donc de sortir La Belle au bois dormant, Les trois petits cochons, Le petit chaperon rouge et Boucle d’or et les trois ours. Chaque livre propose cinq décors en découpe (chaque fois qu’on tourne la page, on découvre une scène à travers une découpe, un peu comme un décor de théâtre, pour mieux comprendre voir sur le site de Peggy Nille). C’est une belle façon de redécouvrir (voire même de découvrir, il faut bien une première fois) ces classiques. La belle au bois dormantLe choix des illustrateurs est assez varié et je serai tenté de dire qu’il y en a pour tous les goûts (personnellement, j’adore le Petit chaperon rouge de Peggy Nille, je suis moins touché par les illustrations de La Belle au bois dormant). Les textes sont vraiment adaptés pour les jeunes enfants (l’éditeur dit « 2/3 ans », mais pour cet âge les textes sont, d’après moi, un peu longs, par contre ils seront émerveillés par les images et le côté décor découpé). Une très très jolie collection.

Le petit théâtre d'ombre Les fables de La FontainePuisqu’on parle de théâtre, on peut aller encore plus loin avec la collection Le petit théâtre d’ombres de chez Gallimard jeunesse giboulées. Je vous avais déjà parlé de Cendrillon dans cette collection, là c’est un coffret qui vient de sortir contenant Les fables de La Fontaine et une recharge Le Petit chaperon Rouge. Ici, on propose à l’enfant de créer un spectacle en ombres chinoises et tout est fourni pour le réaliser : une scène, une lampe dynamo (donc sans piles), des figurines, des décors et un livre qui va aider l’enfant à réaliser son spectacle : textes des histoires (ici donc cinq fables de La Fontaine et Le petit chaperon rouge), un carnet de mise en scène (expliquant l’installation, les personnages, comment distribuer les rôles…) et l’histoire sous forme de pièce de théâtre pour pouvoir la jouer. L’idée de cette collection est vraiment très bonne et les illustrations sont toujours très belles. Les livrets expliquent bien aux enfants comment monter leur spectacle. Seul bémol, je l’avais déjà remarqué avec Cendrillon, c’est encore le cas ici, il y a quand même un petit souci d’édition ! C’est très fragile, pas toujours bien collé, les livrets pas super bien reliés, la lampe de Cendrillon nous avait lâchés assez vite (alors qu’elle est censée être utilisable longtemps)… c’est un peu dommage qu’un aussi bel objet souffre de soucis de qualité, car vraiment c’est une collection magnifique.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Bernard Villiot (La mouffle), Anja Klauss (Princesses de tous les pays), Elsa Oriol (Le pipi de Barnabé), Jean-Jacques Fdida (La barbe bleue ou Conte de l’Oiseau d’Ourdi, Le Petit Chaperon rouge ou La Petite Fille aux habits de fer-blanc et La belle au bois dormant ou Songe de la vive ensommeillé), Delphine Jacquot (Le livre secret des anges et La belle au bois dormant ou Songe de la vive ensommeillée), Anne-Sophie Baumann (Cherchons les petites bêtes ! Découvertes et activités au jardin, Au trot petit poney ! et Bonjour docteur !), Peggy Nille (Les amoureux du ciel, (Mes créations du monde entier, Le nom du diable, Contes d’un autre genre, et Mes créations du monde-Europe), Elise Mansot (Katsi, Gardons le sourire ! et Aimata et le secret des tambours) et de nombreux livres d’après Perrault (Le petit chaperon rougeLe chat botté et Le petit Poucet dans la collection Les contes en chanson chez Larousse, Peau d’âne illustré par Charlotte Gastaut, Le petit chaperon rouge dans une version « herbier » et une version sans texte et Cendrillon en petit théâtre d’ombre).
Si vous cherchez nos autres chroniques de contes de ce type vous les trouverez grâce à ce tag Contes classiques.

J’aime pas les contes
Texte d’Hélène Lanscotte, illustré par Amandine Laprun
Albin Michel Jeunesse dans la collection Zéphyr
10€, 220×170 mm, 38 pages, imprimé en Italie, 2013.
La belle au bois dormant
Texte de Bernard Villiot, illustré par Anja Klauss
L’élan vert
13,90€, 242×307 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2013.
Blanche-Neige
Texte de Joséphine Poole (traduit par Isabel Finkenstaedt), illustré par Angela Barrett
L’école des loisirs dans la collection Lutin Poche
5,60€, 190×150 mm, 36 pages, imprimé en France, 2013.
Cendrillon
d’après Charles Perrault, illustré par Elsa Oriol
L’école des loisirs dans la collection Lutin poche
5,60€, 150×190 mm, 36 pages, imprimé en France, 2013.
Cendrillon ou La Belle au soulier d’or
Texte de Jean-Jacques Fdida, illustré par Delphine Jacquot
Didier Jeunesse dans la collection Contes du temps d’avant Perrault
14,20€, 136×197 mm, 48 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Le chat beauté
Texte de Charles Perrault, illustré par Raphaël Gauthey
Milan dans la collection Albums classiques
16,90€, 260×315 mm, 40 pages, imprimé en Italie, 2013.
Le Petit Chaperon Rouge
Texte d’Anne-Sophie Baumann, illustré par Peggy Nille
Hatier Jeunesse dans la collection Mon théâtre de contes
9,99€, 195×205 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Boucle d’or et les trois ours
Texte d’Anne-Sophie Baumann, illustré par Sarah Andreacchio
Hatier Jeunesse dans la collection Mon théâtre de contes
9,99€, 195×205 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Les trois petits cochons
Texte d’Anne-Sophie Baumann, illustré par Elise Mansot
Hatier Jeunesse dans la collection Mon théâtre de contes
9,99€, 195×205 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
La Belle au bois dormant
Texte d’Anne-Sophie Baumann, illustré par Frédéric Rébéna
Hatier Jeunesse dans la collection Mon théâtre de contes
9,99€, 195×205 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.
Les fables de La Fontaine + Le petit chaperon rouge
Illustrés par Stéphane Blanquet et Volker Theinhardt
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la collection Le petit théâtre d’ombre
19,90€, 210×255 mm, 2×44 pages, imprimé en Chine, 2013.

A part ça ?

On est dans les 10 finalistes de la catégorie Culture Généraliste des Golden Blog Awards et c’est UNIQUEMENT grâce à vous, MERCI !

Gabriel

You Might Also Like

Occuper les enfants en vacances…

Par 20 octobre 2013 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Vous le savez, quand arrivent les vacances j’aime vous conseiller des livres d’activités ou des loisirs créatifs pour les occuper. Cette semaine, voici donc une sélection de livres et cahiers d’activités et des livres-jeux. La semaine prochaine, je vous proposerai des loisirs créatifs.

60 Activités à l'âge de la MaternelleOn commence par les enfants dès 3 ans (d’après l’éditeur) avec 60 activités faciles & originales à l’âge de la maternelle sorti chez Père Castor dans une collection d’ouvrages qu’on aime beaucoup et dont on vous parle régulièrement (voir nos chroniques sur 35 déguisements pour petits et grands et 100 bricolages à faire avec ses grands-parents). Dans cet ouvrage on va trouver des idées pour leur faire faire de la peinture (des dessins soufflés, au pochoir…), du collage (des photos reconstituées, des petites marionnettes…), du modelage (un bouquet de portraits, le marché en pâte à sel…), des petits cadeaux (un hérisson porte message, des photophores, des cadres photos en pâte à sel…), des objets de décoration (un pantin articulé, des chenilles en galets…) et même des jeux (un memory avec des bouchons de bouteilles en plastique, un mistigri avec des pots de petits-suisses…). Bref, on trouve toutes sortes d’activités manuelles ! C’est toujours très bien expliqué, les activités sont accompagnées de pictos qui indiquent la durée de l’activité, le niveau de facilité et le coût (parfois c’est à base de récup», mais parfois il faut acheter du matériel). Bref si vous adorez fabriquer des choses avec eux, vous allez apprécier cet ouvrage ! Je trouve que c’est aussi un livre parfait pour les instits, pour des activités en petits groupes (ou même pour les animateurs de TAP… aheum…). Décidément une collection qui nous donne plein d’idées !

Mille choses à faire par tous les temps On avait déjà parlé de Mille choses à faire avec un bout de bois, voici par les mêmes auteurs Mille choses à faire par tous les temps (même si en vrai il y en a que 72 !). Qui a dit qu’on ne devait sortir que quand il fait beau (en Bretagne on ne sortirait pas souvent !) ? Pourquoi ne pas profiter de la pluie pour faire des silhouettes au pochoir, de la musique ou de la chasse aux flaques d’eau ? Après la pluie, on peut même construire des monstres de boue, chercher des escargots ou utiliser la boue pour faire de la peinture ! Et par grand vent, les jours de neige et de gel, y a-t-il des activités à faire ? Mais oui ! Se servir du vent pour faire de la musique, construire un igloo ou faire du caramel givré ! Les photos sont superbes et le livre lui-même est très beau (même si j’avoue que comme dans Mille choses à faire avec un bout de bois j’ai souvent dit « Ben… on n’a pas besoin d’un livre pour faire ça… » genre des tartes à la boue ou goûter la pluie qui tombe bouche ouverte…). Attention, si vous êtes du genre « ne te salis pas mon chéri » ce livre n’est pas pour vous. Si ce n’est pas le cas, vous ne pourrez plus jamais dire « il ne fait pas beau, je ne sais pas quoi faire ! ».

Le grand livre de la magieEt si l’on profitait de ces vacances pour apprendre la magie ? C’est bien un domaine qui passionne beaucoup d’enfants et ils aiment faire des tours (pas que de magie d’ailleurs !), monter des spectacles. Le grand livre de la magie propose aux enfants plus de 50 tours pour impressionner les copains et les parents. Classés en quatre catégories (Les tours de cartes, Avec des pièces et de la ficelle, Les tours de passe-passe et Des défis pour l’esprit), les tours sont vraiment à portée d’enfants (à partir de 9 ans d’après l’éditeur) et ils vont apprendre à vous bluffer ! Pour chaque tour, on donne la liste de matériel nécessaire, le degré de difficulté et des conseils. Le tour lui-même est expliqué étape par étape grâce à des dessins. Le livre est aussi un prétexte pour en savoir plus sur la magie et les grands magiciens qui ont marqué l’Histoire grâce à des petits encadrés. Un livre complet, bien fait, clair, pour les magiciens en herbe !
Le même vu par Sous le feuillage.

Illusions d'optiqueOn quitte les livres pour les cahiers (et boîtes) d’activités et après la magie, les illusions d’optique (qui ont aussi quelque chose de magique, non ?) ! Illusions d’optique chez Usborne nous propose de découvrir ce qui se cache derrière ces deux mots, pourquoi notre œil est trompé, comment cela fonctionne… et d’en créer soi-même ! Grâce à des autocollants, mais aussi en découpant, en dessinant, on va s’amuser à duper notre perception. Le côté participatif du cahier rend la chose encore plus amusante, et l’on comprend toujours mieux les choses en expérimentant. Un cahier très bien fait, qui propose des activités originales qui devraient séduire les petits curieux !
Le même vu par Les mercredis de Julie.

Illusions d'optiqueToujours chez Usborne, la boîte Illusions d’optique propose quant à elle des fiches plastifiées avec un crayon effaçable. Sur chacune des 80 fiches qui composent la boîte, on va découvrir une illusion d’optique, qui nous sera expliquée au dos de la fiche. Sur certaines, on propose à l’enfant de refaire le dessin pour découvrir par lui-même à quel moment l’œil est trompé. Dans la boîte, on trouve aussi une fiche révélatrice pour mesurer et tester les couleurs. C’est très ludique et vraiment bien fait. Les fiches, je trouve ça toujours pratique pour le côté « j’en prends une au hasard », on pioche, on tente et l’on peut passer à une autre. On aime beaucoup les boîtes de fiches Usborne, celle-là ne déroge pas à la règle !
Le même vu par Les mercredis de Julie.

Cahier d'activités dingo !Des cahiers d’activités il en sort tout le temps et ils ne sont pas toujours folichons… Aussi quand nous en trouvons qui sortent de l’ordinaire nous aimons vous en parler (voir nos chroniques sur Galaxy Power, 13 étrange(s), Chiche !…). Mon cahier d’activités dingo fait partie de ceux-là ! Raphaëlle Barbanègre (auteur du bel album La folle aventure de mon doudou à Paris et illustratrice de la BD Super Potamo, deux ouvrages dont nous parlerons prochainement) a créé un cahier de barbouillages, coloriages & rigolages ! C’est déjanté, plein d’humour (voir complètement idiot comme on aime), on doit chercher quel coq a pondu le plus d’œufs, dessiner une pluie de bonbons, imaginer des chaussures de mains (si l’on ne marchait plus sur les pieds) ou des chaussures à scratch pour Cendrillon. Bref, vous l’aurez compris c’est le genre humour qui plaît autant aux enfants qu’aux parents. Un album de coloriages et d’activités très beau et dingo comme on les aime, qui fait travailler l’imaginaire des enfants.

Aventures à dessiner - PrincessesAssez loin du précédent, Les aventures à dessiner Princesse (le même existe en pirate…) propose aux filles (ben oui c’est rédigé au féminin) de faire avancer l’histoire en dessinant. Tu es une petite princesse et tu viens d’être acceptée à l’école des princesses. Quelle chance ! Tu vas pouvoir suivre des cours de danse, de dressage de dragon, de coiffure et de maquillage, bref, tu vas t’amuser ! Voilà… Si vous nous connaissez vous devinez ce que je vais dire… (mais je vais le dire quand même), c’est le genre d’albums avec lesquels j’ai vraiment du mal… la version fille (où l’on parle de coiffure et de maquillage) et la version garçon (où l’on parle, d’après le communiqué de presse, de bateaux et d’armes…)… rien que ça j’ai envie de partir en courant… mais parlons du contenu ! Donc la petite princesse se prépare pour la rentrée, il faut donc dessiner son animal de compagnie, ses bijoux sur elle, son carrosse, sa garde-robe… et en route pour l’école (où à la fin de l’année les filles doivent embrasser un crapaud pour avoir leur prince…) ! Alors même si les dessins ne sont pas forcément mièvres, même si les princesses sont copines avec les dragons, même si elles ne sont pas forcément sages et font des batailles d’oreillers… je n’arrive pas à adhérer à ce genre d’album sexiste. Si vous ça ne vous dérange pas, vous aimerez l’originalité du cahier qui propose aux enfants de dessiner les éléments de l’aventure de cette petite princesse.

Vampires, fantômes et monstresOn quitte les princesses roses, on a rendez-vous avec des vampires, des fantômes et des monstres ! La boîte de fiches Je dessine ! Vampires, fantômes et monstres de chez Usborne propose donc (comme son nom l’indique) d’apprendre à dessiner ces personnages qui effraient les enfants (mais qu’ils aiment quand même !). Continuer une toile d’araignée (et y ajouter quelques mouches), dessiner les dents ou la cape du vampire, relier des points pour voir apparaître une maison hantée, dessiner une silhouette sinistre (des modèles sont proposés), compléter le visage d’une sorcière… les 50 fiches (recto verso) plastifiées sont accompagnées d’un crayon effaçable, parfait pour les transports ! Si vos enfants aiment les monstres (non je n’ai pas dit « si vos enfants sont des monstres »), ils vont être servis !

Jeux UsborneOn reste avec les boîtes Usborne (sauf que celle-ci est en métal), mais on va jouer ! La boîte Jeux propose 80 fiches recto verso, là aussi elles sont plastifiées et un crayon effaçable est fourni. Des mots mêlés, des anagrammes, des énigmes, des coloriages à faire suivant des calculs mathématiques, des jeux de logique, des noms de pays à retrouver parmi une suite de lettres, des mots croisés, continuer une suite logique… bref c’est très varié, mais toujours ludique (même si parfois on va utiliser les maths, le français… c’est toujours dans des exercices amusants). Les réponses sont sur des fiches, ce qui est pratique, car on peut ne pas les laisser dans la boîte. Bref les enfants ne risquent vraiment pas s’ennuyer avec cette boîte-là !
Le même vu par À l’ombre du saule.

50 surprises chez les piratesVos enfants ont toujours rêvé d’être un pirate ? Et bien, ils vont pouvoir l’être le temps d’une aventure grâce à 50 surprises chez les pirates ! En reprenant le principe des Livres dont vous êtes le héros (on a parfois, à la fin de la page, des choix à faire qui nous guideront, suivant notre choix, vers telle ou telle page), voici une aventure pour jeune lecteur dans laquelle ils vont devoir faire les bons choix, bien observer et même utiliser leur mémoire ! Le petit défaut est que souvent c’est du genre « si tu as trouvé (la réponse à la question) va à la page tant sinon recommence l’aventure du début », on se doute que même s’il n’a pas trouvé l’enfant va faire semblant que si ! Mais ça reste un cahier ludique. Il est accompagné d’éléments cartonnés à détacher pour se déguiser en pirate (épée, cache-œil, chapeau…) et même d’autocollants ! Un petit cahier jeu plutôt sympathique.

100 énigmes de merlinOn termine avec des énigmes, ça fonctionne toujours ! 100 énigmes de Merlin, sorti chez Deux coqs d’or vous promet, dès la couverture, codes secrets, messages secrets, casse-tête, pièges maléfiques, sombres mystères, anagrammes et logigrammes et Charades et rébus. Et l’intérieur ne nous déçoit pas ! Déjà, le petit livre (format livre de poche) est très réussi esthétiquement (avec son côté papier-parchemin), ensuite parce que les énigmes qu’il propose sont vraiment sympa. On va se creuser la tête (même nous, les adultes). Un petit livre-jeu très réussi à glisser dans la poche pour les transports !

Quelques pas de plus…
Retrouvez toutes nos autres chroniques sur pour occuper les enfants avec des activités.

60 activités facile & originales à l’âge de la maternelle
de Collectif, illustré par Savine Pied
Père Castor dans la collection Activités faciles et originales
15€, 190×260 mm, 95 pages, imprimé en Slovénie, 2013.
Mille choses à faire par tous les temps
Texte de Fiona Danks et Jo Schofield
Gallimard Jeunesse
12,50€, 140×200 mm, 128 pages, imprimé en Chine, 2013.
Le grand livre de la magie
Texte de Joe Fullman (traduit par Bruno Porlier), illustré par Mark Turner
Gallimard Jeunesse dans la collection Ne plus jamais s’ennuyer
15,95€, 219×276 mm, 120 pages, imprimé en Chine, 2013.
Illusions d’optique
Texte de Sam Taplin (traduit par Véronique Duran), illustré par Stéphanie Jones et Hanri Show
Usborne
7,50€, 238×305 mm, 36 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Illusions d’optique
Texte de Sam Taplin (traduit par Claire Lefebvre), illustré par Matt Durber et Hanri Show
Usborne
10,95€, 110×160 mm, 80 fiches, imprimé en Chine, 2013.
Mon cahier d’activités dingo !
de Raphaëlle Barbanègre
Graine2
8,90€, 220×277 mm, 60 pages, imprimé en Union Européenne, 2013.
Les aventures à dessiner Princesse
de Guilhem Salines
Gründ dans la collection Les aventures à dessiner
6,95€, 233×250 mm, 47 pages, imprimé en Italie, 2013.
Vampires, fantômes et monstres
Texte de Lucy Bowman (traduit par Christine Sherman), illustré par Non Figg
Usborne dans la collection Je dessine !
9,10€, 117×160 mm, 50 fiches, imprimé en Chine, 2013.
Jeux
Texte de Phil Clarke (traduit par Pascal Varejka), illustré par un collectif
Usborne
10,95€, 110×160 mm, 80 fiches, imprimé en Chine, 2013.
50 surprises chez les pirates
Texte de Jean-Luc Bizien, illustré par Emmanuel Chaunu
Gründ dans la collection 50 surprises
9,95€, 210×280 mm, 48 pages, imprimé en Chine, 2013.
100 énigmes de Merlin
Jeux de Claire Lelièvre, Jacques Lelièvre et Virgile Turier, illustré par Raphaël Gauthey et Emmanuel Kerner
Deux coqs d’or dans la collection Mes Poches Deux Coqs d’Or
5,90€, 125×160 mm, 128 pages, imprimé en Chine, 2013.

A part ça ?

Les mots croisés du Petit Larousse illustréEt vous, vous partez en vacances avec les enfants ? Si vous voulez occuper votre temps de train (pendant que l’un dessinera des monstres et que l’autre se prendra pour un pirate) et que vous aimez les mots croisés, Larousse vient de sortir un petit cahier Les mots croisés du Petit Larousse illustré. Vous y trouverez des grilles (pas forcément évidentes, avouons-le) qui reprennent les nouveaux mots du dictionnaire ! Pour certaines définitions, on trouve des coups de pouce et chaque grille est classée selon un niveau de difficulté. C’est un ouvrage plutôt joli (pour un cahier de mots croisés) qui devrait vous occuper un bon moment !
Les mots croisés du Petit Larousse illustré, d’Yves Cunow et Hervé Hardoüin, Larousse, 4,99€.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange