La mare aux mots
Parcourir le tag

Réchauffement climatique

Sur mon île du Pacifique

Par 25 septembre 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose de voyager, on part pour le Pacifique, en Polynésie.

Tuvalu, une île en tête
de Barroux
Mango dans la collection Les albums en or
7 €, 170×230 mm, 34 pages, imprimé en France, 2018.
Pacifique
Texte de Nicolas Mestre, illustré par Maïlys Paradis
Winioux
18 €, 300×240 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2018.

You Might Also Like

Tout en douceur

Par 2 août 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, un peu de douceur ! Le premier livre est un imagier plein de tendresse, et le second nous embarque sur la banquise, pour se rafraichir un peu pendant la canicule !

Caché-Trouvé
d’Ella Charbon
L’école des loisirs dans la collection Loulou & Cie
10,70 €, 199×201 mm, 34 pages, imprimé en Malaisie, 2017.
Tout doux
de Gaëtan Dorémus
Le Rouergue
15 €, 188×224 mm, 36 pages, imprimé en Italie, 2018.

You Might Also Like

Des ours exilés et un conte chamboulé

Par 3 mars 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on rencontre une bande d’ours polaires à la recherche d’une terre d’asile, puis on va bousculer les contes traditionnels !

Bienvenus 
de Barroux (traduit par Élisabeth Duval)
Kaléidoscope
13 €, 252×280 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2017.
La dernière histoire du soir
de Nicolas O’Byrne (traduit par Rose-Marie Vassallo)
Père Castor-Flammarion
13,50 €, 237×298 mm, 44 pages, imprimé en Chine, 2017.

You Might Also Like

Futurs proches

Par 23 juillet 2015 Livres Jeunesse

chimères le casino dont on ne revient jamaisAnders vit dans la périphérie d’une grande ville en 2100. Le développement des nouvelles technologies et la fabrication de robots humanoïdes ont conduit les humains à perdre leurs emplois. C’est le cas des parents du jeune adolescent qui vivent à la petite semaine de boulots plus ou moins déclarés. Le père d’Anders est contraint de partir de longues semaines pour travailler sur des chantiers sans pouvoir contacter sa famille. Alors qu’une de ces absences dure plus qu’à l’accoutumée, Anders a un mauvais pressentiment : son père ne serait-il pas victime d’une « chimère » ? Ces virus informatiques seraient responsables de la disparition physique de dizaines de personnes, une policière est venue leur en parler au collège. Anders va partir sur les traces de son père aidé par un mystérieux voisin et son cousin féru d’informatique.
Ce roman d’anticipation ne manque pas d’imagination. On y croise une policière humanoïde qui se découvre des sentiments humains, des mafieux assoiffés d’argent, ancien agent de police reconverti en retraité tranquille amateur de livres, et même un chat mécanique. L’univers dans lequel vit Anders est proche de la dystopie : à trop laisser les machines et les ordinateurs travailler à leur place, les humains en sont devenus complètement dépendants. Une autre dépendance dirige la vie des personnages de ce livre : celle qu’ils ont vis-à-vis de l’argent. La précarité pousse le père d’Anders à courir d’énormes risques et à mettre sa famille en péril.
En dépit de ces thématiques assez intéressantes, le roman de Pascal Hérault pèche par son manque de cohérence. Nous changeons brutalement de point de vue, et il est parfois compliqué de comprendre les motivations des personnages comme leurs sentiments. Nous délaissons un peu trop rapidement les angoisses d’Anders pour son père, son sentiment de culpabilité par rapport à la détresse de ses parents pour rentrer dans le récit de l’enquête à proprement parler.
Ce roman entre science-fiction et policier décrit un avenir inquiétant, sans qu’on arrive à se lier réellement avec les personnages principaux

Ici et maintenantPrenna vit dans une communauté très fermée avec sa mère. Cette jeune femme de 17 ans a le droit d’aller au lycée, mais pas de nouer de lien trop intime avec les autres élèves. En régissant la vie des membres de la communauté, les dirigeants pensent protéger leur terrible secret : s’ils se tiennent à part du reste de la société, c’est qu’ils viennent d’ailleurs, ou plutôt, d’un autre moment de l’histoire de l’humanité. Prenna, sa mère, et les autres « voyageurs » sont en effet les derniers survivants d’une époque future pendant laquelle la planète sera décimée par les épidémies et les catastrophes naturelles. Pour survivre, ils ont dû voyager dans le temps, mais doivent se montrer d’une grande discrétion. Pour Prenna, les règles sont difficiles à accepter : comment se tenir en dehors du monde sans tenter d’éviter la catastrophe qui va se produire ? Et pourquoi se sent-elle attirée par Ethan, un camarade de classe qui semble tout connaître de ses secrets ?
Ce roman flirte avec la science-fiction, la romance et l’enquête en tirant le meilleur de tous ces genres. Les faits décrits se déroulent à notre époque, mais les catastrophes qu’ont connu Prenna et ses proches semblent terriblement plausibles. Dans son monde, le réchauffement climatique est à l’origine de beaucoup de catastrophes naturelles, mais surtout de l’invasion du monde entier par de terribles créatures sanguinaires : les moustiques. Peste, paludisme… Les épidémies se sont succédé jusqu’à détruire l’humanité. Sauf que son monde, c’est le nôtre, dans quelques dizaines d’année seulement.
En plus de ce plaidoyer pour la planète qui est loin d’être pesant, Ann Brashares nous offre une histoire d’amour passionnante couplée avec une enquête pleine de suspense.
Un roman sensible, intelligent et nécessaire.
Le même vu par Chez Clarabel et Délivrer des livres.

Chimères
de Pascal Hérault
Oskar jeunesse dans la collection Polar
14,95 €, 132 x 210 mm, 246 pages, imprimé en Europe, 2015.
Ici et maintenant
de Ann Brashares traduit par Vanessa Rubio-Barreau
Gallimard jeunesse dans la collection Pôle fiction
6,10 €, 110 x 180 mm, 288 pages, imprimé en France, 2015.

À part ça ?

Par ce beau temps, il est toujours agréable de se rendre compte que la nature reprend ses droits sur le béton. C’est le cas dans le 18e arrondissement de Paris, où une friche de 2000 mètres carrés a été aménagée en jardin pour le bonheur des Parisiens de tout âge. La particularité de cet espace vert ? Il a été conçu pour promouvoir la biodiversité en plein Montmartre. Insectariums, plantes sauvages… on goûte en famille à la fraîcheur des arbres et à la mélodie du chant des oiseaux.
Une initiative en faveur de l’écologie qui offre une pause rafraîchissante au cœur de Montmartre.
Jardin Sauvage Saint-Vincent, face au 14, rue Lamarck, Paris 18e, plus d’informations sur le site de la Mairie de Paris.

Laura

You Might Also Like

Du chaud au froid

Par 17 juillet 2014 Livres Jeunesse

Les rois de la sapeÉlumbu est un jeune étudiant qui vit à Kinshasa. Il n’est pas né ici, il vient de l’Équateur, tout comme Tonton Likambo qui lui coupe les cheveux une fois par mois. Mais quand le jeune étudiant se rend chez le coiffeur, il est moqué par un groupe de Sapeurs installé juste en face. Élumbu n’a pas leur style ! Grâce à Tonton Likambo et à Ngombe, un fripier, il va peut-être devenir le roi de la sape et rabattre le caquet des moqueurs.
Les rois de la sape, sorti chez Océan édition, nous transporte en Afrique, au Congo-Brazzaville. Les illustrations colorées, riches en détails, nous mettent directement dans l’ambiance.
Ici, il est donc question de l’apparence et des moqueries, un sujet universel ! Grâce à la débrouille, sans grands moyens, Élumbu va faire taire ceux qui se moquaient de lui.
En fin d’album, une carte situe le Congo-Brazaville et nous explique qui sont les Sapeurs.
Un bel album aux couleurs de l’Afrique Noire.

Quand les ours frapperont à nos portesOn quitte l’Afrique pour la banquise, couvrez-vous !
Isha et Kaya sortent de l’igloo pour jouer quand ils rencontrent un ourson qui pleure. Il leur explique qu’il est perdu. Il marchait sur la banquise quand celle-ci s’est cassée en plusieurs morceaux, celui où il se trouvait a dérivé. Les deux enfants décident de le ramener chez lui. En chemin, ils rencontrent un phoque qui lui aussi s’est perdu en cherchant des poissons qui ont changé de place. Mais que se passe-t-il dans la nature ?
Quand les ours frapperont à nos portes est une très jolie histoire pour aborder avec les enfants l’effet de serre et le réchauffement climatique. Marie Wilmer signe une histoire simple mais efficace joliment mise en image par Julie Lecomte.
En fin d’ouvrage, on trouve même une partie documentaire, une expérience et des loisirs créatifs !
Un joli petit album pour aborder l’importance de préserver l’environnement.

Les rois de la sape
de Christian Epanya
Océan éditions dans la collection Océan Jeunesse
15 €, 215×295 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Quand les ours frapperont à nos portes
Texte de Marie Wilmer, illustré par Julie Lecomte
Vert Pomme
8,90 €, 160×210 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.

À part ça ?

20 ans après, il relooke ses dessins d’enfance.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange