La mare aux mots
Parcourir le tag

Richard Byrne

Ah ces deux-là…

Par 3 septembre 2018 Livres Jeunesse

En ce jour de rentrée scolaire, je vous propose de rencontrer deux sacrés personnages : un lapin qui a du mal avec ses bottes et qui va se faire aider par sa maîtresse et un garçon qui a oublié un truc avant de partir à l’école… Deux albums pleins d’humour.

Les bottes
d‘Antonin Louchard
Seuil Jeunesse
8,90 €, 186×190 mm, 36 pages, imprimé en France, 2018.
Tu n’as rien oublié, Victor ?
Texte de Kathy Wolff (traduit par Nelle Hainaut-Baertsoen), illustré par Richard Byrne
NordSud
12 €, 222×287 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2018.

You Might Also Like

Dans la lune

Par 7 novembre 2013 Livres Jeunesse

Trois albums qui parlent de la lune, cet astre qui illumine nos nuits et nous intrigue toujours un peu. La lune qui est présente dans de jolies expressions (être dans la lune, décrocher la lune…) et dans les histoires… Prêts ? On décolle pour la Lune !

Pierre la lunePierre était tout petit mais il avait un rêve… décrocher la lune pour sa mère. Quel plus beau cadeau aurait-il pu trouver pour elle ? Gros comme son cœur, tout rond de douceur, plein de bonheur, et lumineux contre la peur. Pierre demande à son père de l’aider à aller plus haut, mais même sur ses épaules ce n’est pas encore assez… Des cousins se joignent à eux mais Pierre est encore trop bas. Pierre promet à tous ceux qui l’aideront à attraper la lune qu’il leur en donnera un petit morceau, les gens arrivent et sont nombreux… restera-t-il assez de lune pour sa maman s’il récompense tout le monde ?

Comme d’habitude, Alice Brière-Haquet signe un texte d’une infinie poésie. Elle parle ici, avec sa belle plume, de tant de choses… de l’amour d’un enfant pour sa mère, de l’entraide, de croire en ses rêves, de l’importance de l’encouragement, du partage… Un texte extrêmement riche magnifiquement mis en image par Célia Chauffrey. Parce qu’une maman, on n’en a qu’une, on peut bien lui offrir la lune.

Le voleur de luneLes nuits étaient noires depuis qu’un prince avait décroché la lune pour l’offrir à sa belle. On ne se souvenait même plus qu’autrefois la lune veillait sur le sommeil des gens. Profitant de l’obscurité, Zachary Zanzini, le prince de la cabriole, parcourait les toits, pour voler les habitants. Une nuit, il vit une lueur… c’était la lune, il décida de la dérober pour l’offrir à la ville afin qu’elle l’éclaire. Mais le jour, la lune cachait le soleil et très vite on lui demanda de la reprendre… Que pouvait-il en faire ?

Bernard Villiot a imaginé une très belle histoire à partir du conte La lune des frères Grimm. En plus des aventures du cambrioleur, on parle des phases de la lune de façon poétique. Les illustrations de Peggy Nille sont superbes, surtout dans les pages « sombres » où Zachary parcourt les toits dans une nuit sans lune. Une bien belle histoire, très joliment illustrée.

Martin et les voleurs de luneMartin, il est du genre qui sait tout (enfin d’après lui…). Il se moque de Félix et de Raoul qui voient une grande et une petite ourse dans le ciel étoilé… comme s’il y avait autre chose que des étoiles et la lune ! Avoir un ami aussi savant c’est bien pratique quand on a une question, Léa Lapin demande donc à Martin pourquoi ce soir la lune n’est pas ronde… Félix et Raoul, eux, le savent… Martin lui aussi mais il dit qu’il l’expliquera demain ! Le rendez-vous est pris !

Une histoire pleine d’humour pour expliquer (car oui au final ça sera expliqué) les phases de la lune. Une version adaptée aux plus jeunes dans l’histoire (qui se contente de donner des chiffres et des termes), une version plus complète écrite par un astrophysicien et cosmologue dans un texte plus scientifique en fin d’album. Un album où l’on parle aussi des « je sais tout » et des apparences trompeuses. Un joli conte pour scientifiques en herbe.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres d’Alice Brière Haquet (Une vie en bleu, Aliens mode d’emploi, Dis-moi l’oiseau, Le peintre des drapeaux, Paul, A quoi rêve un pissenlit ?, Perdu !), Célia Chauffrey (Matachamoua) et même un livre d’Alice Brière Haquet et Célia Chauffrey (Mademoiselle Tricotin). Nous avons aussi déjà chroniqué des livres de Bernard Villiot (La belle au bois dormant et La mouffle) et Peggy Nille (Le Petit Chaperon Rouge, Les amoureux du ciel, (Mes créations du monde entier, Le nom du diable, Contes d’un autre genre, et Mes créations du monde-Europe).

Pierre la lune
Texte d’Alice Brière-Haquet, illustré par Célia Chauffrey
Tom’Poche
5,50€, 150×210 mm, 37 pages, imprimé en Chine, 2012.
Le voleur de lune
Texte de Bernard Villiot d’après les Frères Grimm, illustré par Peggy Nille
Élan vert
12,70€, 236×296 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2012.
Martin et les voleurs de lune
de Richard Byrne (traduit par Marie-Agathe Le Gueut)
Le pommier dans la collection Les bouts d’choux explorent le monde
13€, 238×275 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2013.

A part ça ?

Vous habitez Dijon ? Les 16 et 17 novembre vous avec rendez-vous à Crocmillivre !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange