La mare aux mots
Parcourir le tag

Richard Marnier

Des ours et leurs amis

Par 26 janvier 2015 Livres Jeunesse

les musiciens de la nouvellebreme_couvertureDans la forêt lointaine, on n’entend pas que le coucou ! De la musique s’élève, c’est Franky le Caribou qui chante… et ça énerve les autres caribous ! Il arrive la même chose à Max le Castor, qui adore taper avec ses baguettes de bois, à Dexter, le raton laveur, qui passe son temps à souffler dans les roseaux et à Charlie, le grizzli, qui a des rythmes qui lui dansent dans la tête. Alors ces quatre-là fuient leurs congénères et partent pour La Nouvelle-Brème, la ville qui aime les musiciens… sauf qu’en route ils vont se rencontrer !
Ce qui marque toujours, quand on lit un album de Pierre Delye, génial conteur, c’est à quel point le texte est rythmé, alors forcément un texte rempli de musique, on s’en donne à cœur joie en le lisant à voix haute ! L’auteur joue avec les mots, les sonorités et l’on se régale ! C’est drôle, fin, ça parle d’accepter nos différences, de vivre ensemble. Les illustrations de Cécile Hudrisier sont un mélange de collages et de dessins et comme d’habitude c’est magnifique !
Un bien bel hommage à la musique.

Le miel des trois compèresIl était une fois un renard, un loup et un ours qui se promenaient en forêt… Il était une fois trois nigauds perdus en pleine forêt… Il était une fois trois crapules qui rôdaient dans une sombre forêt… et quatorze autres histoires où il est question de miel…
Dix-sept histoires, donc, assez courtes avec chaque fois nos trois héros et du miel. Tantôt prêts à tout pour avoir le miel qu’ils viennent de trouver, tantôt prêt à le partager, tantôt ne le voyant même pas ! L’ensemble donne un album poétique et plein d’humour. Une sorte d’exercice à la Queneau. Les illustrations de Gaëtan Dorémus sont somptueuses.
Dix-sept petites histoires pour un album très original.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages de Pierre Delye (La drôle de maladie de P’tit Bonhomme, Ferme ton bec !, Les aventures de p’tit Bonhomme, La petite poule rousse, Mais il est où ce gros matou ? et La grosse faim de P’tit Bonhomme), Cécile Hudrissier (L’oiseau et la pièce d’or, Les aventures de p’tit Bonhomme, Comptines pour mon bébé, Le gâteau de Ouistiti, La moufle, Comptines pour compterComptines pour chanter les couleursLa petite poule rousse, Mais il est où ce gros matou ?, La grosse faim de P’tit Bonhomme, Il était une fois… Contes en haïku, Les plus belles chansons anglaises et américaines, P’tit biscuit ou L’histoire du bonhomme de pain d’épices qui ne voulut pas finir en miette, Comptines pour chanter en anglais, Le fil rouge, Chansons pour chanter Noël et Comptines pour chanter la ferme), de Richard Marnier (On ne sait jamais… et Est-ce la lune ?) et Gaëtan Dorémus (60 nouvelles expériences faciles et amusantes). Retrouvez aussi notre interview de Cécile Hudrisier.

Les Musiciens de la Nouvelle-Brême
Texte de Pierre Delye, illustré par Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse
12,50 €, 250×250 mm,36 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-reponsable, 2010.
Le miel des trois compères
Texte de Richard Marnier, illustré par Gaëtan Dorémus
Le rouergue
13,50 €, 160×240 mm,40 pages, imprimé en Belgique, 2014.

À part ça ?

À l’occasion des 20 ans de Mon Quotidien, François Hollande a été le rédacteur en chef d’un numéro spécial ! Vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro.

Gabriel

You Might Also Like

Quand maman a peur

Par 23 mai 2013 Livres Jeunesse

Tu lui serres la main ?
Cécilou Cécilou
Là tu m’étonnes beaucoup
On dit bien qu’il est sauvage
Et qu’il prend les enfants sages
Pour en faire du ragoût, du ragoût
Cécilou Cécilou
Là tu m’étonnes beaucoup !
Cecilou, Anne Syvestre

Aujourd’hui trois albums sur des mamans qui s’inquiètent… à tort (on notera que ce ne sont jamais les papas, eux sont forcément forts… Sous entendus sexistes de la littérature jeunesse, mais bref passons, ceci était une parenthèse).

Comment cacher un lionQuand un lion débarque au village forcément il n’est pas bien accueilli. Les villageois le coursent même pour le faire partir. Heureusement ce lion croise sur son chemin une petite fille qui le cache chez elle. Mais cacher un lion ce n’est pas aisé, même quand on a des parents très occupés.

Beaucoup d’humour et de tendresse dans Comment cacher un lion d’Helen Stephens. Une belle histoire d’amitié, très tendre, entre un lion et une petite fille. Un lion bien encombrant ! On sourit de le voir caché derrière le rideau de douche pendant que la maman se brosse les dents, ou s’amuser à sauter sur le lit avec son amie. comment cacher un lion.bmpOn parle aussi des a priori (forcément un jour les parents voient le lion et en ont peur, comme tous les adultes) parfois trompeurs, le lion n’est pas si méchant et se révèlera même finalement très utile aux villageois. Et si c’était le regard des enfants, vierge d’a priori, qui détenait la vérité ? Un album au charme anglais.

Bob le loup

Tiloup est malade, il souffre horriblement de son ventre, sa mère ne sait pas quoi faire quand il fini par s’effondrer sur le plancher de sa chambre. Elle crie par la fenêtre mais c’est Bob le loup qui arrive… l’affreux Bob le loup, celui à qui personne ne parle, celui dont on n’ose même pas prononcer le nom… que va-t-elle faire quand celui-ci lui propose d’amener son fils à l’hôpital ? Peut-on faire confiance à ce loup immense ?

BOB LE LOUPBob le loup est un magnifique livre sur les a priori signé Jean-Luc Le Pogam. Bien-sûr tout le monde juge Bob le loup sur son apparence, il est tellement grand et gros et… il n’a pas de maison ! Forcément ça effraie. Les illustrations de Ronan Badel mettent bien en valeur le côté terrifiant du personnage et la peur qu’il déclenche chez les autres. Je suis tombé sous le charme de cet album, une magnifique histoire avec une chute pleine d’humour et d’émotion.

On ne sait jamais...Ce petit lapin aimerait courir dans les champs, sortir, voir le monde mais comment le faire avec une maman qui a peur de tout ? Alors que tous les copains sont en maillot de bain, lui n’aura le droit de sortir qu’avec un bonnet et une écharpe… on ne sait jamais ! Mais attends, reviens petit lapin, et s’il pleuvait ? Sa maman lui donne un parapluie. Allez c’est parti ! Ah non et s’il y a le renard, vaut mieux prendre un bâton et une armoire à pharmacie ! C’est bon cette fois-ci ? Peut-être pas…

Ah ces parents inquiets qui ont une boule à l’estomac chaque fois que leur enfant doit faire quelque chose… s’ils ont un peu d’humour ils se reconnaîtront dans cet album qui se moque gentiment d’eux. Un texte très drôle signé Richard Marnier et illustré par Aude Maurel (j’avoue, personnellement, ne pas avoir accroché sur les illustrations). Et vous, vous êtes du genre à lui mettre un bonnet quand il fait moins de 18° C?

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages illustré par Ronan Badel (Émile veut une chauve-souris, Émile est invisible, Émile fait la fête, Émile veut un plâtre, La mémé de ma mémé, Tout ce qu’une maman ne dira jamais et Le pépé de mon pépé), un ouvrage de Richard Marnier et Aude Maurel (Est-ce la lune ?) et un livre d’Aude Maurel sans Richard Marnier (Le lion de Léonie) !

Comment cacher un lion
d’Helen Stephens (traduit par Rémi Stefani)
Casterman dans la collection Les albums casterman
13,95€, 285×255 mm, 30 pages, imprimé à Singapour, 2013.
Bob le loup
de Jean-Luc Le Pogam, illustré par Ronan Badel
PtitGlénat dans la collection Vitamine
11€, 255×285 mm, 30 pages, imprimé en Espagne chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
On ne sait jamais…
de Richard Marnier, illustré par Aude Maurel
Frimousse dans la collection maxi’BOUM
18€, 237×307 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2013.

A part ça ?

Envie de soutenir un joli projet ?

Gabriel

You Might Also Like

Il n’y a pas d’histoire dans le livre… il y a bien plus !

Par 7 avril 2013 Livres Jeunesse

Trois livres qui ont en commun de ne pas raconter d’histoire mais qui invitent à des choses très intéressantes.

Est-ce que la lune ?Est-ce la lune que l’on aperçoit dans ce ciel étoilé ? Non c’est un cil sur les joues d’une petite fille, et là… est-ce la lune ? Non là c’est un croissant !

Est-ce la lune ? est un petit livre extrêmement poétique qui joue avec les images et les mots. Chaque fois on voit quelque chose qui ressemble à la lune en noir et blanc avec Est-ce la lune ?cette simple question « Est-ce la lune ? » et en tournant la page on découvre sur une belle photo couleur que la forme qui ressemblait à la lune est en fait une crêpe, une bulle, une faucille,… Chaque fois c’est accompagné d’un petit texte très poétique qui compare l’objet en question et la lune. C’est ludique et plein de poésie, et c’est un très bel objet (couverture avec bords francs, beau papier,…) ! Un livre qui invite à la rêverie, à l’inventivité, à l’imagination.
Découvrez des extraits ici.

C'est TOI qui choisis !Regarde ces paysages, on va où tu veux ! Et ces vêtements, tu prends celui dont tu as envie ! Tu as envie d’une maison ? Tu prends laquelle ? C’est TOI qui choisis !

De grandes planches qui fourmillent de choses, pour que les enfants choisissent ! Et ça marche (j’ai même envie de dire que ça cartonne, ma fille est très fan). Des doubles pages de maisons, de familles, d’animaux de compagnie,… chaque fois l’enfant va choisir ce qu’il préfère, y revenir s’inventer des choses. Ici aussi on éveille l’inventivité et l’imagination et on fait travailler l’observation.

Odeurs, ça sent bon la fraise, la banane, le citron,...Sens ici… ça sent quoi ? Allez je te donne un indice : Je suis rouge avec des pépins sur ma peau. Une tige et des petites feuilles me servent de chapeau…

Ici c’est donc les odeurs qui vont aiguiser notre imagination. Chaque fois un rabat à soulever, on ferme les yeux et on essaye de deviner. Il y a un petit texte pour aider, et si vraiment on n’a pas trouvé un petit détail du fruit en question (enfin avec le détail on trouve forcément). Là aussi c’est un livre que ma fille a adoré, elle y revient sans arrêt. Un super livre pour développer la reconnaissance des odeurs, l’odorat. Un livre qui donne même faim !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un livre dans lequel il fallait sentir : Découvre les cinq sens.
Nous avons déjà chroniqué un livre d’Aude Maurel (Le lion de Léonie) et un livre de Florence Guiraud (Drôle de pique-nique).

Est-ce la lune ?
de Richard Marnier, illustré par Aude Maurel
Les p’tits bérêts dans la collection Sur la pointe des pieds
12€, 150×150 mm, 52 pages, imprimé en Italie, 2013.
C’est TOI qui choisis !
de Pippa Goodhart, illustré par Nick Sharratt
Nathan
12,90€, 270×310 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Odeurs, ça sent bon la fraise, la banane, le citron,…
de Florence Guiraud
De la Martinière Jeunesse
13,90€, 130×296 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2013.


A part ça ?

Jacques Demy c’est un réalisateur qu’on adore et qu’on aime faire découvrir aux enfants (ah revoir Peau d’Âne ou Les demoiselle de Rochefort en famille…). A partir du 10 avril, la Cinémathèque propose expositions et rétrospectives (avec des séquences jeune public). Plus d’informations ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange