La mare aux mots
Parcourir le tag

Roberto Mezquita

Attention les animaux s’en vont !

Par 11 janvier 2013 Livres Jeunesse

Le coq mange-noixUn coq et une poule avaient décidé de quitter la ferme pour découvrir le monde seulement voilà… le coq adorait les noix et dès le premier noyer croisé le voilà qui se gave, qui se gave, qui se gave… jusqu’à ce que des noix restent coincées dans sa gorge ! La poule ayant peur pour son coq part chercher l’aide de la fermière mais celle-ci ne peut l’aider sans bottes en laine et il faut donc courir chez le cordonnier ! Seulement le cordonnier a besoin de laine… il faut aller voir le mouton… bref il en faudra bien du monde pour sauver le coq… espérons qu’il puisse attendre !

Le coq mange-noix, vous l’aurez compris, est un conte de randonnée. Chaque fois la Le coq mange-noixpoule devra trouver un élément dont une personne a besoin puis faire le chemin dans le sens inverse pour revenir sauver son coq. On parle donc ici d’entraide, et avec humour et poésie. Les illustrations de Bernardo  Carvalho sont magnifiques et jouent avec les couleurs (l’illustrateur montre aux enfants ce que donnent les mélanges de couleurs par un ingénieux jeu de transparence). Un très bel album sorti chez OQO (une référence !).

Vacances à la fermeCOCORICOOOOOOOOO ! Le fermier n’en revient pas… c’est déjà l’heure ? il lui semble qu’il est plus tôt que d’habitude… Allez hop dans la cuisine ! Aïe… plus de lait pour le petit déjeuner ! Courons voir la vache… elle dort ! Bon une omelette alors ? Mais où sont les poules ? Ouh la… rien n’a l’air de tourner rond ce matin…

Ah le tandem Michaël Escoffier / Nicolas Gouny ! Quel bonheur de le retrouver. Les Vacances à la fermeenfants adorent (et nous aussi) leur humour décalé (un poil déjanté), l’énergie de leurs albums (ça va à 200 à l’heure ici aussi). Ici il est donc question des animaux qui ont décidé de s’offrir un peu de vacances, ce que le fermier ne voit pas d’un très bon œil ! C’est drôle, moderne, plein de petits détails, bien écrit… bref encore une belle réussite !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà parlé de Bernardo Carvalho lors de notre chronique sur Les deux routes.
Quand à Michaël Escoffier et Nicolas Gouny ce sont des habitués du blog, d’eux deux nous avons chroniqué La plume et séparément…
… de Michaël Escoffier : Bonjour facteur, Bonjour Docteur et Sans le A.
… de Nicolas Gouny : Il était une fois… une grenouille, Il était une fois… un papillon, Paolo, La vérité sort toujours de la bouche des enfants,  Meuh non ! Y’a pas que les vaches qui pètent qui polluent la planète !, Jérôme, Amédée et les girafes. Et l’interview que nous avons faite de lui.

Le coq mange-noix
de Roberto Mezquita (traduit de l’espagnol par Maud Huntingdon), illustré par Bernardo Carvalho
OQO dans la collection O
14€, 250×230 mm, 36 pages, imprimé au Portugal, 2012.
Vacances à la ferme
de Michaël Escoffier, illustré par Nicolas Gouny
Balivernes
12€, 200×250 mm, 40 pages, imprimé en Italie, 2011


A part ça ?

Une petite vidéo qui montre que Michaël Escoffier est aussi drôle « en vrai » que dans ses livres.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange