La mare aux mots
Parcourir le tag

Romain Slocombe

Pendant la guerre… en France…

Par 16 août 2013 Livres Jeunesse

Qui se souvient de Paula ?Paula est une jeune fille, juive d’origine polonaise. Elle vit à Paris, nous sommes en 1942. 1942 c’est l’année de la rafle du Vel d’Hiv’. Paula doit fuir, toujours fuir, se cacher, faire attention à ne pas se faire remarquer.

Qui se souvient de Paula ? est un magnifique roman entre roman historique et polar. On est très vite pris dans le suspense du récit, on tremble pour Paula. Romain Slocombe a découpé son histoire en trois parties : une longue lettre de Paula, son récit et une partie plus contemporaine (d’où est tiré le titre). Romain Slocombe rappelle aux lecteurs cette période d’une violence inouie et surtout il rappelle le rôle qu’a joué la France et la police française (dans la rafle du Vel d’Hiv mais même au-delà), pour ne pas oublier que les salauds ne sont pas d’un seul côté. Un roman captivant, qu’on n’arrive pas à lâcher avant la fin, très bien écrit mais que personnellement j’aurai du mal à conseiller, comme l’éditeur, à des enfants de 13 ans (mais je ne me rends peut-être pas bien compte). Certaines scènes sont très violentes (comme l’a été la guerre), marquantes. Un roman pour se rappeler. Un roman qui marque.

A la croisée des cheminsSandro a dix ans, il vit avec sa famille dans une roulotte. Au-dessus des chemins passent parfois des avions qui bombardent, il vit dans la peur. Dans la peur et dans la haine car partout où il passe c’est le même regard qu’il croise, un regard plein de dégout et d’animosité. Petit à petit ses droits diminuent, bientôt parqué en compagnie d’autres familles dans leurs roulottes puis dans un camp… Et tout ça sans l’intervention d’allemands, juste la police française qui obéit au gouvernement de Pétain.

À la croisée des chemins de Janine Bruneau est un très beau roman sur le sort des tsiganes, manouches, gitans,… pendant la guerre. Ici on parle aussi du fait que les français n’ont pas forcément eu le beau rôle, que le gouvernement français a parfois participé plus qu’on ne le lui demandait au programme d’Hitler. Et c’est à travers les yeux d’un enfant, épris de liberté que l’on voit toutes ces humiliations, ces privations, ces horreurs (même si le roman ne parle pas de scène de torture ni rien de traumatisant pour les enfants). Un enfant qui voit son père pleurer pour la première fois, qui ne comprend pas pourquoi tout ça se passe et continue de se rassurer en se répétant qu’avec les français il ne risque rien, heureusement que ce ne sont pas les allemands… Il croisera quand même des Gadje (non tsiganes) plus bienveillants. Un roman fort sur un épisode peu glorieux de notre pays et qu’il ne faut absolument pas oublier, pour que l’histoire ne recommence pas (car, aujourd’hui encore, ces peuples doivent subir des regards haineux voire pire…).

Quelques pas de plus…
Déjà, même si je sors de notre « cadre habituel », sur le même sujet qu’À la croisée des chemins je ne peux que vous conseiller le magnifique film du génial Tony Gatlif, Liberté.
Retrouvez l’avis d’Enfantipages sur Qui se souvient de Paula ?.

Qui se souvient de Paula ?
de Romain Slocombe
Syros dans la collection Rat Noir
14,50€, 142×212 mm, 217 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013 (première édition 2008).
À la croisée des chemins
de Janine Bruneau
Oskar éditeur dans la collection Histoire
14,95€, 130×210 mm, 195 pages, imprimé en Europe, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

Quand les ados enquètent…

Par 1 juin 2012 Livres Jeunesse

Le jeune Wiggins vit à Londres à la fin du XIXème siècle. Son but ? devenir détective privé depuis que sa route a croisé par deux fois celle de Sherlock Holmes. C’est d’ailleurs ce dernier qui fait appel à lui lorsque qu’une danseuse de cabaret est retrouvée étranglée… Que lui est-il arrivé et pourquoi son perroquet empaillé a-t-il disparu ? C’est ce que va tenter de découvrir Wiggins, le jeune assistant de Sherlock Holmes.

C’est une idée intéressante qu’a eue Béatrice Nicodème, reprendre un personnage présent dans deux aventures de Sherlock Holmes et en faire le héros d’une série (un spin-off en quelques sortes). Le fait que ça soit un jeune garçon fait que les ados vont mieux s’identifier à lui. Dans cette première aventure il est donc question de meurtre, Wiggins va devoir enquêter dans les quartiers louches du Londres de 1889. L’intrigue est bien menée, dans l’esprit des écrits d’Arthur Conan Doyle. Les jeunes lecteurs vont aimer mener l’enquête en même temps que le jeune héros et découvriront certainement des choses sur Londres et sur l’Angleterre (on parle ici de monnaie comme les souverains et les livres, de jelly et de Christmas pudding, de la Tamise et de Chelsea,…). Petit roman (70 pages) parfait pour les plus jeunes amateurs de polars.

La mère de Wiggins est accusée de vol ! Elle travaille au service d’une riche famille londonienne et ceux-ci la soupçonne d’avoir dérobé des objets de grande valeur. Notre jeune héros va devoir trouver qui les a volé pour disculper sa mère.

On retrouve donc ici la suite des aventures du jeune assistant de Sherlock Holmes (qui dès cette aventure s’affranchit du célèbre détective). Même recette que dans le précédent sauf qu’on parle ici de vol. J’ai beaucoup aimé cette histoire, on est vite captivé, on a envie de connaître le dénouement. Un suspense bien ficelé, on apprend les choses au fur et à mesure, on essaye de deviner, de mener l’enquête. J’avoue avoir préféré ce deuxième tome.

Il existe d’autres aventures de Wiggins, je vous en reparlerai peut-être prochainement.

Karima a fait une mauvaise chute lors d’une compétition d’escalade et la voici cloitrée chez elle avec deux jambes et un bras dans le plâtre. Son kiné lui offre une paire de jumelles après avoir revu Fenêtre sur cour, ainsi, d’après lui, elle s’ennuiera moins. Espionner ses voisins quelle drôle d’idée ! Karima essaye tout de même pour voir mais très vite elle va voir ce qu’elle n’aurait pas dû…

L’idée de départ est très bonne… et elle est bien exploitée. Voilà un petit roman (120 pages) absolument captivant, réellement prenant, qu’on a du mal à lâcher avant d’arriver à la fin. On trouve ici du suspense, de l’humour, une histoire d’amour,… le personnage de Karima est attachant, on vit l’histoire avec elle, on a peur pour elle. Romain Slocombe, que je ne connaissais pas, a réussi un très bon polar que vos ados (à partir de 10 ans) vont dévorer.

Wiggins et le perroquet muet
de Béatrice Nicodème
Syros dans la collection Souris noire
5€
Wiggins et la ligne chocolat
de Béatrice Nicodème
Syros dans la collection Souris noire
5€
Détective sur cour
de Romain Slocombe
Syros
dans la collection Souris noire
6€

———————————————————————————————————————

A part ça ?

La montagne secrète, maison d’édition que j’aime beaucoup, propose actuellement un concours qui permettra de remporter 25 albums mp3, pour ça il suffit de devenir fan de leur page facebook. Plus d’info ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange