La mare aux mots
Parcourir le tag

Roman d’aventures

Des romans d’aventures

Par 30 juin 2015 Livres Jeunesse

Mimsy Pocket et les enfants sans nomMimsy Pocket est une enfant des rues, espiègle, débrouillarde et très attachée à sa liberté. Quand elle se fait attraper par deux brutes qui enlèvent des enfants depuis le début de l’hiver, elle voit rouge et ne cherche qu’une chose : s’enfuir le plus rapidement possible. Même si ces deux brutes lui promettent une vie bien meilleure là où ils l’emmènent…
De son côté, Magnus Million, ami de Mimsy bien qu’il soit issu de la plus riche famille de la ville, est chargé par son oncle d’escorter le jeune roi jusqu’à un monastère difficile d’accès, où il doit signer un traité de paix très important mais très contesté.
Ce roman est la suite de Magnus Million et le dortoir des cauchemars, mais il peut se lire sans avoir eu connaissance du premier, comme ce fut mon cas ! L’histoire est portée par une héroïne aussi détonante qu’attachante. Certaines ficelles peuvent paraître un peu grosses, mais ça fait du bien aussi, parfois, de se laisser aller à un récit où le hasard et le destin font bien les choses, du moment que c’est écrit avec finesse et talent !
Une aventure passionnante, à la fois plein d’humour et de suspense.

Les héros oubliésRomain, 13 ans, est un Veilleur : depuis qu’il est tout petit, il doit apprendre tous les mythes carolingiens par cœur, dans le but de conserver la mémoire des héros. Envoyé par son père sur l’île Pyborrhée, où vit son parrain Gaiys, pour une ultime épreuve, Romain pense son calvaire bientôt achevé : le jour de ses 14 ans, il ne sera plus contraint de retenir toutes ces histoires et il aura enfin toutes les réponses à ses questions, notamment sur la disparition de sa mère. Mais quand son parrain disparaît et qu’il est attaqué par d’étranges créatures, Romain s’aperçoit vite que ces connaissances qu’il pensait inutiles sont loin de l’être…
Si vous aimez les mythes et légendes, vous serez servis ici, car l’auteur y fait référence à de nombreux héros et histoires que l’on connaît très peu, comme celle d’Elegast, vassal exilé de Charlemagne. Vous y découvrirez sûrement, comme moi, un univers mythologique un peu tombé dans l’oubli, et c’est bien dommage, car il n’a rien à envier aux mythologies grecques et égyptiennes qu’on connaît davantage.
Un roman fantastique haletant et très original !
Le même vu par Enfantipages.

Le secret de l'inventeurSur un continent américain où la Guerre d’indépendance ne s’est pas exactement passée comme prévu, l’Empire britannique règne en tyran sur ses habitants, qui évoluent dans un monde où des gens d’une pauvreté extrême côtoient des élites régies par des règles aussi absurdes que contraignantes. Aux abords de la ville flottante de New York, les Catacombes sont le refuge d’un groupe d’enfants révolutionnaires, qui ne rêvent que d’une chose : rejoindre leurs parents dans la lutte et faire tomber l’Empire. Ce qui arrive, finalement, bien plus tôt que prévu…
Ce roman possède tous les ingrédients d’un bon roman d’aventures : du suspense, des retournements de situation, des personnages haut en couleurs, un univers complexe et bien construit, le tout saupoudré d’un peu de romance ! La ville flottante de New York, avec ses codes rigides et son exubérance aveugle face à l’autorité qui la commande, n’est pas sans rappeler le Capitole d’Hunger Games.
Une histoire drôlement bien menée, parfaite pour les amateurs de steampunk, et les autres !
Le même vu par Livresse des mots, Bob et Michel, Délivrer des livres.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Jean-Philippe Arrou-Vignot (Les petites BD de Rita et MachinRita et MachinEnquête au collège L’intégrale 1Enquête au collège : Le professeur a disparuLouise Titi et Joyeux Noël Rita et Machin) et de Gaël Aymon (Oublier CamillePerce-Neige et les trois ogressesLe secret le plus fort du mondeMa réputationLe fils des géantsL’anniversaire à l’enversLes souliers écarlatesLa princesse Rose-PralineUne place dans la courContes d’un autre genre et Giga Boy). Retrouvez aussi notre interview de Gaël Aymon.

Mimsy Pocket et les enfants sans nom
de Jean-Philippe Arrou-Vignod
Gallimard Jeunesse
14,90€, 155×225 mm, 336 pages, imprimé en Italie, mars 2015.
Les héros oubliés, tome 1 : aux portes de l’oubli
de Gaël Aymon
Actes Sud Junior
12,50€, 137×216 mm, 144 pages, imprimé en France, mars 2015.
Le secret de l’inventeur, tome 1 : Rébellion
d’Andrea Cremer (traduit par Mathilde Bouhon)
Lumen
15€, 140×225 mm, 406 pages, imprimé en France, février 2015.

À part ça ?

Comme tous les mois, nous vous donnons nos coups de cœur du mois qui se termine. En juin, c’était donc, pour moi : Debout petit paresseux de Jenny Offil et Chris Appelhans (Circonflexe), pour Laura : Le pirate et le roi de Jean Leroy et Matthieu Maudet (l’école des loisirs), pour Marianne : Les croqueurs de mots de François David et Dominique Maes (Motus) et pour Gabriel : Le panier à pique-nique de Gabriele Rebagliati et Susumu Fujimoto (Grasset), La balade de Yaya – Intégrale 7-9 de Jean-Marie Osmond et Golo Zhao (Fei), Bichon, 1. Magie d’amour… de David Gilmour (Glénat).
Côté romans, comme chaque nouveau trimestre, nous avons choisi les romans qui nous ont le plus plu dans les trois mois qui viennent de s’écouler. Pour le premier trimestre de 2015 il s’agit de, pour moi : Mimsy Pocket (cf plus haut) de Jean-Philippe Arrou-Vignod (Gallimard Jeunesse), pour Laura : La fille qui avait deux ombres de Sigrid Baffert (l’école des loisirs), pour Marianne : Les 9 vies de Philibert Salmeck de Sophie Blackall (Les grandes personnes) et pour Gabriel : Les demoiselles des Hauts-Vents de Yaël Hassan (Magnard Jeunesse), Le journal de Gurty de Bertrand Santini (Sarbacane) et Caprices ? C’est fini ! de Pierre Delye (Didier Jeunesse).
Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog, sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Marie

You Might Also Like

Premières lectures autonomes

Par 25 mai 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente une sélection de livres pour les lecteurs débutants, des histoires à lire tout seul, comme un grand !

Noé est un petit garçon, Azote un troll blanc ! Leur rencontre va faire des étincelles !

Un ami au poilNoé vient de déménager. Dans sa nouvelle école, il n’a pas encore d’amis. Les journées passent lentement, et le moral n’est pas au beau fixe. Un jour, alors qu’il joue dans le jardin, il rencontre Azote, un troll entièrement blanc. Très vite, ils deviennent inséparables. Ils s’encouragent mutuellement, se soutiennent et découvrent la force de l’amitié.
Un ami au poil ! raconte la rencontre entre ses deux personnages hors du commun.

super balèzeMonter à la corde ? Quelle horreur ! C’est un exercice insurmontable pour Noé, qui n’est pas très sportif. Tout le monde se moque de lui… Heureusement qu’il y a Azote pour l’encourager, lui donner confiance et lui faire comprendre qu’il n’est pas plus nul que les autres.
Dans ce second tome, Noé et Azote sont de plus en plus proches et apprennent à se connaître. Noé aide Azote à apprendre à lire, ils jouent, et vivent de folles aventures.

bienvenue chez les trollsNoé aimerait beaucoup rencontrer la famille d’Azote. L’amitié, c’est aussi le partage. Azote n’est pas très partant… Noé insiste pourtant et son ami l’emmène finalement à la rencontre du peuple de trolls. Et ça fait des étincelles !
Troisième aventure de Noé et Azote, Bienvenue chez les trolls ! nous plonge au cœur d’une espèce aux mœurs un peu particulières… En effet, une famille de trolls blancs ne fonctionne pas tout à fait comme une famille ordinaire !

Noé et Azote forment un sacré duo comme on les aime ! Tout le monde pense qu’Azote est l’ami imaginaire de Noé, mais lui sait bien que les trolls existent. Et heureusement que son compagnon est là au quotidien… Entre ses parents débordés, ses camarades pas toujours tendres et l’école, il a parfois besoin de se confier. Et Azote, avec Noé, apprend à lire et à écrire, ces trucs bizarres que font les humains. Chacun va à la rencontre du monde de l’autre. Mim et Benoit Bajon ont écrit ces histoires à quatre mains. Benoit Bajon est orthophoniste et il a aidé Mim à rendre ces textes accessibles aux lecteurs débutants. C’est réussi ! Le vocabulaire, les tournures de phrases, la longueur des chapitres, tout est adapté aux lecteurs autonomes, mais parfois encore hésitants, sans pour autant rogner sur la qualité des histoires. Les thèmes abordés sont variés et originaux : la confiance en soi, l’apprentissage parfois difficile de la lecture et de l’écriture, la solitude… C’est drôle, plein d’espoir et de jolis messages et les illustrations d’Aurélie Guillerey, vivantes et colorées accompagnent la lecture de ces petites histoires. On attend les prochains tomes avec impatience ! Sachez également que tous ces titres sont disponibles en livre audio numérique, un autre moyen d’accompagner les jeunes lecteurs.

Kimamila est un petit lutin vert aux pouvoirs magiques ! Plusieurs de ses aventures sont déjà sorties.

Kimamila et le bébé pandaManu et Alorie voyagent en Chine. Alors qu’ils découvrent le pays, ils font la rencontre de Li-Li, un jeune panda. Soudain, celui-ci disparaît ! Il faut le retrouver et le ramener à sa famille au plus vite ! Les deux amis partent à sa recherche. Ils sont aidés de Kimamila, leur fidèle allié. Ils ne sont pourtant pas au bout de leurs surprises et vont devoir s’armer de courage ! Un voyage dépaysant au pays du Soleil Levant et de la Grande Muraille !

Kimamila et le voyage sur un nuageManu et Alorie sont en vacances à la plage. Soudain, alors que la fillette se baigne, une vague l’emporte au large. Alorie aimerait pouvoir l’aider, mais le courant marin est décidément trop fort, il risque de se noyer ! Heureusement, Kimamila arrive pour les sauver avant qu’une vague ne les emporte… Ils embarquent alors sur un nuage magique et prennent un peu de hauteur ! Ils ne sont pas au bout de leurs surprises !

Kimamila et la récré ensorceléeLa nouvelle maîtresse est très étrange. Et depuis son arrivée, il se passe de drôles de choses, principalement dans la cour de récré. Certains élèves sont pétrifiés, d’autres emprisonnés, une autre encore s’envole après avoir joué à la marelle. C’est terrifiant ! Mais finalement, cette maîtresse ne serait-elle pas une sorcière ? Vite ! Il faut que Kimamila vienne rétablir l’ordre dans cette école ! Ça ne peut plus durer !

COUV_KimamilaPyramideAujourd’hui, Manu et Alorie vont au musée avec leur oncle. Ils sont enchantés. La visite est intéressante ! Mais au détour d’une allée, alors qu’ils découvrent la tombe d’un pharaon, les voilà plongés au cœur d’une folle course-poursuite avec une momie. Quel monde étrange et inquiétant ! Heureusement, encore une fois, ils pourront compter sur Kimamila, le fameux lutin vert aux pouvoirs magiques !

Kimamila Et La Terre En ColereAlorie et Manu jardinent tranquillement. Mais soudain, le ciel se couvre… La nature se déchaîne, des nuages noirs déversent une pluie toxique sur les plantes, des éclairs zèbrent le ciel, une véritable tempête éclate ! Il faut absolument que Kamimila intervienne au plus vite pour sauver la nature ! Et si l’on faisait un peu plus attention à la nature qui nous entoure ? Une réflexion écologique simple et accessible.

Kimamila à la montagneOn retrouve Manu et Alorie en vacances chez Mamie Biscotte, qui habite à la montagne. Ils skient, profitent des joies de la glisse, prennent du bon temps et s’amusent dans la neige. C’est vraiment la belle vie ! Mais la montagne est aussi pleine de dangers : chute, ours, nuit dans une grotte glacée… Ils ne sont pas au bout de leurs peines ! Encore une fois, Kimamila va devoir leur donner un petit coup de pouce ! Que feraient-ils sans lui ?

Kimamila Dans L'EspaceToujours plus haut, toujours plus loin ! Kimamila et ses amis partent pour un voyage dans l’espace en soucoupe volante ! Ce n’est déjà pas banal ! Ils ont un peu de mal à y croire ! En plus, voilà qu’ils atterrissent sur la planète des Kimamila, un monde étrange peuplé de lutins. Drôle de sensation : ils ont l’impression de voir leur ami partout ! Une nouvelle histoire du trio, toujours prêt pour vivre de nouvelles aventures !

9782092557785Alors qu’ils profitent d’un voyage en Écosse, au pays de la cornemuse et des châteaux, Kimamila, Manu et Alorie tombent nez à nez avec le légendaire monstre du Loch Ness, cette créature inquiétante venue des eaux sombres du lac… Ils rencontrent aussi des fantômes… Tout cela n’est décidément pas très rassurant ! Vont-ils s’en sortir ? Une aventure au cœur des légendes écossaises pour rire et frissonner !

Au départ, Kimamila est le héros d’une méthode d’apprentissage de la lecture. Dans ces très courts romans écrits par Anne Loyer et illustrés par Nils, il est au cœur d’aventures fantastiques aux quatre coins du globe, avec ses amis Manu et Alorie. Le texte est très court, très simple, et laisse une grande place aux illustrations. À la fin de chaque ouvrage, on trouve un lexique des mots les plus difficiles et quelques jeux pour s’entraîner à la lecture.

Gafi est un fantôme. Un gentil fantôme, rassurez-vous.

Gafi à ParisAujourd’hui, notre gentil fantôme visite Paris avec la classe de ses amis. Lors d’une visite à Notre-Dame il se rappelle de son vieil ami Tino, un autre fantôme. Où habitait-il ? Il part à sa recherche : Opéra, métro, Tour Eiffel, bateau-mouche… La capitale n’a bientôt plus aucun secret pour lui. Retrouvera-t-il son vieux copain ?
Françoise Bobe nous raconte les aventures parisiennes de Gafi, le petit fantôme et vraiment, avec lui, on ne s’ennuie pas !

Gafi chez Toc-Toc ChefLe célèbre pâtissier de l’émission de télévision Toque Chef s’est tordu le poignet. Il ne pourra pas préparer son célèbre dessert Chocofolie lors de la prochaine émission. Heureusement, il croise la route de Gafi et de ses amis qui se proposent de l’aider et de passer derrière les fourneaux… Rien ne se passe vraiment comme prévu : gaffes et rires au programme !
Gafi chez Toc-Toc Chef, une histoire de cuisine pleine d’humour de Laurence Gillot.

9782092548479 Dans cette nouvelle aventure, Gafi le gentil fantôme emmène ses amis découvrir un vieux château qui appartient à sa famille depuis longtemps. Le comte Dracula y a élu domicile et rencontre les enfants. D’abord effrayés, très vite ils reprennent du poil de la bête et ne se laissent finalement pas impressionner par cette créature revêche aux grandes dents…
Gafi contre Dracula est l’histoire d’une rencontre un peu particulière !
9782092556573Rachid a très peur de l’eau. Alors que tout le monde s’amuse à la piscine, saute, plonge ou met la tête sous l’eau, Rachid est terrorisé. Aidé de Gafi et encouragé par ses amis, il réussira à vaincre progressivement ses craintes, pour profiter de ce bon moment entre amis.
C’est ce que nous raconte Stéphane Descornes dans ces deux aventures pleines d’humour du fameux petit fantôme.

Là encore, Gafi est au départ un héros de méthode de lecture. On le retrouve ici dans des aventures courtes, largement illustrées par Mérel, permettant aux plus jeunes de commencer à lire en autonomie. Les mots sont simples (on trouve un lexique en fin d’ouvrage pour les plus complexes), les phrases sont courtes et quelques petits jeux sont proposés dans les dernières pages pour s’amuser avec les mots et la lecture. Une série d’aventures pour prendre confiance et lire tout seul !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages d’
Aurélie Guillerey (Bien fait pour vous, Ma mère est partout, Coquillette la mauviette et Le mystère des graines à bébé), de Mim (Puisque c’est comme ça, je m’en vais !), d’Anne Loyer (Lucien le magicien, Dans l’enfer d’Ecomode, La rentrée de Noé, La petite enquiquineuse et le vieux géant, Candy, Sur les quais, Ma grande sœur et Moi, Einstein, gardien de maizoo) et de Laurence Gillot (Lulu-Grenadine fait du vélo, Petit-Paul rentre de l’école et Lulu-Grenadine dort chez une copine). Retrouvez également notre interview d’Aurélie Guillerey et notre interview d’Anne Loyer.

Noé et Azote T1 : Un ami au poil !
Texte de Mim et Benoît Bajon, illustré par Aurélie Guillerey
Magnard dans la collection Mes premiers romans
5,90 €, 145 x 195 mm, 46 pages, imprimé en France, 2015.
Noé et Azote T2 : Super balèze
Texte de Mim et Benoît Bajon, illustré par Aurélie Guillerey
Magnard dans la collection Mes premiers romans
5,90 €, 145 x 195 mm, 46 pages, imprimé en France, 2015.
Noé et Azote T3 : Bienvenue chez les trolls !
Texte de Mim et Benoît Bajon, illustré par Aurélie Guillerey
Magnard dans la collection Mes premiers romans
5,90 €, 145 x 195 mm, 46 pages, imprimé en France, 2015.
Kimamila et le bébé panda
Texte d’Anne Loyer, illustré par Nils
Nathan dans la collection Kimamila
4 €, 121 x 179 mm, 27 pages, imprimé en France, 2014.
Kimamila et le voyage sur un nuage
Texte d’Anne Loyer, illustré par Nils
Nathan dans la collection Kimamila
4 €, 121 x 179 mm, 27 pages, imprimé en France, 2014.
Kimamila et la récré ensorcelée
Texte d’Anne Loyer, illustré par Nils
Nathan dans la collection Kimamila
4 €, 121 x 179 mm, 27 pages, imprimé en France, 2014.
Kimamila et le secret de la pyramide
Texte d’Anne Loyer, illustré par Nils
Nathan dans la collection Kimamila
4 €, 121 x 179 mm, 27 pages, imprimé en France, 2014.
Kimamila et la terre en colère
Texte d’Anne Loyer, illustré par Nils
Nathan dans la collection Kimamila
4 €, 121 x 179 mm, 27 pages, imprimé en France, 2014.
Kimamila à la montagne
Texte d’Anne Loyer, illustré par Nils
Nathan dans la collection Kimamila
4 €, 121 x 179 mm, 27 pages, imprimé en France, 2014.
Kimamila dans l’espace
Texte d’Anne Loyer, illustré par Nils
Nathan dans la collection Kimamila
4 €, 121 x 179 mm, 27 pages, imprimé en France, 2014.
Kimamila et le monstre du Loch Ness
Texte d’Anne Loyer, illustré par Nils
Nathan dans la collection Kimamila
4 €, 121 x 179 mm, 27 pages, imprimé en France, 2014.
Gafi à Paris
Texte de Françoise Bobe, illustré par Mérel
Nathan dans la collection Gafi raconte
4 €, 120 x 180 mm, 31 pages, imprimé en France, 2014.
Gafi chez Toc-Toc chef
Texte de Laurence Gillot, illustré par Mérel
Nathan dans la collection Gafi raconte
4 €, 120 x 180 mm, 31 pages, imprimé en France, 2015.
Gafi contre Dracula
Texte de Stéphane Descornes, illustré par Mérel
Nathan dans la collection Gafi raconte
4 €, 120 x 180 mm, 31 pages, imprimé en France, 2014.
Gafi à la piscine
Texte de Stéphane Descornes, illustré par Mérel
Nathan dans la collection Gafi raconte
4 €, 120 x 180 mm, 31 pages, imprimé en France, 2015.

À part ça ?

La nature est incroyable !

Marianne

You Might Also Like

La chronique numérique : Aventures fantastiques

Par 30 novembre 2014 Livres numériques, Numérique

Et si la tablette pouvait aussi servir à faire découvrir à nos enfants les classiques de la littérature ? Aujourd’hui, on se penche sur les adaptations littéraires, exercice périlleux s’il en est… Que cela soit au cinéma ou en bande dessinée, elles sont souvent critiquées et auscultées à la loupe : trahir ou ne pas trahir, c’est la question. Pas facile d’illustrer une œuvre qui a déjà une vie dans notre imaginaire collectif… Et le numérique s’en sort haut la main. La preuve avec deux applis belles et intelligentes.

voyage au centre de la terreVoyage au centre de la Terre est l’adaptation, en version abrégée, du roman de Jules Verne publiée par L’Apprimerie, dans une version sonorisée, illustrée et interactive.
Ça parle de quoi ? L’oncle d’Axel, le professeur Lidenbrock, est un géologue allemand, passionné de minéraux et de manuscrits anciens. L’histoire commence un beau jour de 1863 alors qu’il rentre chez lui, excité par sa découverte du manuscrit runique d’une saga islandaise. Quand soudain, un parchemin glisse de l’ouvrage : il s’agit d’un cryptogramme. Axel aide son oncle à en percer le mystère. C’est le message crypté d’un grand alchimiste qui indique le chemin pour parvenir au centre de la Terre. Ils décident d’entreprendre le voyage. Avec Hans, un guide qu’ils engagent pour les aider, ils commencent leur voyage en descendant dans le cratère du Sneffels, un volcan éteint islandais, et suivent le chemin balisé par l’alchimiste Arne Saknussem.
voyage au centre de la terre 2Ça marche comment ? Le livre, qui reprend le texte original mais abrégé, est découpé en dix chapitres. Le sommaire (qui est graphiquement magnifique) est un cercle concentrique sur lequel apparaissent les frontispices des chapitres et leur numéro. Lorsqu’on sélectionne un chapitre, toutes les pages de ce chapitre s’affichent en miniature. La navigation dans l’ouvrage est donc extrêmement facile. Au sein de chaque chapitre, le texte alterne avec les gravures originales. On passe d’une page à l’autre en touchant les flèches au bas de l’écran, un rond rouge permet de revenir au sommaire. Les mots complexes sont indiqués en gras, un clic dessus permet d’afficher leur définition. Les frontispices des chapitres sont tous sonorisés et animés. Les pages suivantes présentent des animations ou bien un travail sur la typographie. Chacune met en valeur un mot ou une action du texte. Lorsque les explorateurs arrivent en haut du cratère, Axel remarque la forme de tromblon évasé du volcan, et l’agencement des mots reproduit cette forme. Alors qu’ils traversent une forêt d’arbres étranges, qui sont en fait des champignons, la page même est envahie de champignons géants qu’il faut chasser pour parvenir à voir le texte. Les héros descendent dans un tunnel sombre : la page devient presque entièrement noire, bordée de morceaux de pierres volcaniques, et notre doigt se transforme en lampe-torche afin de nous permettre de lire le texte. À la fin du texte, le lecteur trouvera des « Clefs de lecture » : une petite biographie de l’auteur, un texte sur la Révolution industrielle, et un texte sur les éléments scientifiques dans l’œuvre de Jules Verne ; dans les trois textes se cachent des anecdotes et des questions quiz.
voyage au centre de la terre 5Et j’en pense quoi ? Jules Verne, je dois dire qu’il n’a jamais fait partie de mes auteurs de chevet, mais là, c’est toute autre chose ! Dès l’ouverture du livre, on est saisis par la beauté graphique de l’appli et la mise en page qui est d’une inventivité incroyable. La musique qui vient en fond sonore accompagne parfaitement le texte. On est littéralement emporté dans ce voyage sous terre en compagnie des explorateurs. Les jeux typographiques et les animations sont en adéquation totale avec le texte, et d’une grande justesse : lorsque l’équipe manque d’eau, tous les « o » de la page s’enfuient progressivement, le texte disparaît dans un tourbillon… Le lecteur est surpris à chaque page. Il se retrouve lui-même à explorer non pas un volcan mais un texte. Le choix de reprendre des extraits du texte original fait que l’histoire peut paraître un peu hachée et qu’il manque parfois de liens entre les épisodes. Cela n’empêche pas l’appli d’être une vraie expérience de lecture immersive. Saisissant. Vous l’avez compris, j’ai été scotchée, ouvrage dévoré en une soirée, qui devrait plaire aux lecteurs en herbe qui se sentent des âmes d’aventuriers.

Bande annonce :

LA COMTESSE DE CAGLIOSTROSi je n’ai jamais été fan de Jules Verne, il en est tout autrement d’Arsène Lupin. J’ai tout lu, tout vu. Un héros de quand j’étais petite. Chouette, sa première aventure, La Comtesse de Cagliostro, a été adaptée pour les tablettes par le réseau des Bibliothèques de la ville de Rouen, dans sa forme originale de feuilleton.
Ça parle de quoi ? Comment et pourquoi Arsène Lupin est-il devenu Arsène Lupin, gentleman cambrioleur ? Arsène, qui ne s’appelle pas encore Arsène mais Raoul d’Andrésy, a vingt ans. Il est amoureux d’une jeune fille, Clarisse d’Étigues, fille du baron d’Étigues qui s’oppose à l’amour des deux jeunes gens. À la faveur d’un hasard, Raoul surprend une conversation entre son « futur beau-père » et plusieurs de ses acolytes, qui lui révèle l’existence d’une conspiration contre une jeune femme, Joséphine Pellegrini, dite aussi Joséphine Balsamo, comtesse de Cagliostro. Celle-ci est accusée d’être une espionne, une voleuse de grand chemin, et soupçonnée d’être la fille de Joseph Balsamo, comte de Cagliostro, aventurier italien du xviiie siècle, alchimiste, voyant et magicien. Elle serait née en 1788, et aurait donc cent six ans au début de cette histoire. Raoul tombe sous le charme et la sauve des griffes de ses accusateurs. Mais Joséphine cache un secret. Raoul fera tout pour le découvrir, et c’est cette aventure qui fera de lui le hors-la-loi justicier que nous connaissons.
la comtesse de cagliostro 3Ça marche comment ? Les bibliothèques de Rouen ont eu l’idée de nous faire redécouvrir ce livre sous sa forme originale, tel qu’il parut en 1923, celle d’un feuilleton quotidien. Chaque jour, le lecteur reçoit ainsi une notification lui signalant la disponibilité d’un nouveau chapitre (52 au total). La page de sommaire se divise en trois sections. La première est constituée d’une mosaïque de photos des différents épisodes. Ces photos apparaissent floues au départ, puis nettes lorsque l’épisode est « débloqué ». La deuxième section répertorie les lieux du roman. Sur une carte, les lieux où se déroule l’action sont punaisés. En cliquant sur la punaise, s’ouvre une sorte de guide touristique et humoristique du lieu, avec photos d’époque, célébrités, guide de conversation et rappel des événements locaux. La dernière section regroupe tous les personnages du roman. Ici, on ne peut consulter leur fiche que si on les a rencontrés au cours de notre lecture (c’est-à-dire qu’ils se débloquent au fur et à mesure de la lecture). Là encore sur un ton totalement décalé, on trouve photos, confessions (« Ma plus grande qualité », «Mon occupation préférée », « Mes héros dans la vie réelle », etc.), et billets, un peu à la façon de commentaires sur Facebook. Ces billets sont de courtes notes par des personnages du récit commentant les faits et gestes des autres personnages et qui s’affichent au cours de la lecture. Au bas de la page de sommaire, le lecteur trouvera enfin quatre courtes vidéos d’interviews de Jacques Derouard, biographe de Maurice Leblanc, sur le personnage d’Arsène Lupin et son créateur Maurice Leblanc.
Et j’en pense quoi ? Ici, il ne s’agit pas d’une lecture immersive, mais de la retranscription d’une expérience de lecture un peu oubliée aujourd’hui. Il en est des feuilletons de l’époque comme des séries d’aujourd’hui. Chaque fin d’épisode se finissait par une sorte de cliffhanger, et on attendait la suite avec impatience. Cela peut paraître un peu frustrant, mais si le lecteur se prend au jeu, l’unité de lecture étant assez courte, l’expérience est assez ludique. Les enrichissements sont des clins d’œil humoristiques, qui respectent le ton des romans de Maurice Leblanc. C’est à la fois fidèle et irrévérencieux. J’ai cependant été assez gênée par la coupe des mots en bout de ligne (d’abo/rd, épa/ule !!). S’adressant à de jeunes lecteurs, il me semble un peu dommage de ne pas avoir porté plus d’attention à la mise en page du texte, la lecture s’en trouve malheureusement gênée. Pourtant tous les ingrédients y sont : passion, aventures, cambriole, rebondissements, humour. Un coup de dépoussiérage d’Arsène Lupin qui le remet au goût du jour tout en réussissant à nous faire respirer l’atmosphère de la Belle Époque.

Bande annonce :

Voyage au centre de la Terre
de Jules Verne. Habillage sonore d’Emmanuel Seguin.
L’Apprimerie
Prix constaté: 4,49 €, Apple, Android
La Comtesse de Cagliostro
de Maurice Leblanc
Rouen Nouvelles Bibliothèques / Ville de Rouen
Prix constaté: gratuite, Apple, Android

À part ça?

les souris gourmandesAu détour d’une après-midi dans un bar à jeu, j’ai découvert un petit jeu de cartes très chouette, Les Souris gourmandes. C’est un jeu de « stop ou encore », créé et illustré par Dominique Breton et édité par If Association, une association à but non lucratif qui édite jeux, livres ou Cd dont une partie des bénéfices revient à des associations humanitaires. Pour Les Souris gourmandes, l’association parrainée est Théodora, qui organise des visites de clowns pour les enfants hospitalisés. Revenons au jeu: des souris sont cachées dans la maison et doivent récupérer le plus de fromages en évitant les pièges et les chats. Trois variantes sont possibles: le jeu de cartes simple, une variante dans laquelle on ajoute des cartes qui annulent les pièges et les chats, et une variante où chaque souris peut endosser un rôle précis (la souris joueuse, la souris voleuse, la souris à lunettes…). C’est drôle, on ne se lasse pas grâce aux différentes variantes, et ça s’emporte partout. Super si vous avez un petit cadeau à faire pour Noël ou un anniversaire.
Les souris gourmandes, If Association, environ 13 €

Erica

You Might Also Like

Secured By miniOrange