La mare aux mots
Parcourir le tag

Routine

Oubliez la routine, osez l’aventure !

Par 9 août 2019 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente des ours qui vont devoir oser aller là où ils ne voulaient pas.

Valentin, l’ours qui en était sûr et certain
de Jacob Grant (adapté de l’anglais par Nathalie Merluzzi)
Kimane
12,95 €, 250×280 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2018.
Valentin, pas facile d’être un bon copain
de Jacob Grant (adapté de l’anglais par InTexte)
Kimane
12,95 €, 250×280 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2019.
Bob & Marley – La frontière
de Marais et Dedieu
Seuil Jeunesse dans la série Bob & Marley
8,50 €, 180×180 mm, 40 pages, imprimé en France, 2019.

You Might Also Like

Le printemps, tout simplement

Par 23 mars 2013 Livres Jeunesse

bus_goguetteQuelle belle manière de fêter l’arrivée du printemps et des beaux jours. Ce trolley-bus italien quitte sa trajectoire habituelle pour emmener tous ses voyageurs matinaux et pressés d’aller au travail, l’air morose et peu aimable, prendre le temps d’observer la beauté du monde qui les entoure et la nature en éveil. Dans un premier temps, il souffle dans le bus comme un vent de résistance. Leur quotidien bien précis et rythmé est chamboulé et ils n’ont pas l’habitude. Et finalement, petit à petit, ils se laisseront charmer !

bus_goguette_lightBus en goguette est un album pour enfants qui invite à lever le nez du quotidien parfois routinier et trop pesant, et voir le coin de ciel bleu, même dans la grisaille ! Le texte de Gianni Rodari date des années 1980 (et est extrait du recueil Histoires au téléphone dont je vous ai déjà parlé), mais plein d’humour et je trouve que le fond est vraiment d’actualité. Les illustrations de Blanca Gomez sont vraiment dans le ton, à la fois naïves, géométriques et pleines de douceur. Une jolie manière d’entrer dans la belle saison !

printemps_bdVous le savez tous, le printemps est aussi la saison où la nature se réveille. Un jeune garçon a planté minutieusement des graines dans le jardin il y a quelques semaines. On l’observe semer, puis surtout veiller ses plantations avec amour et tendresse jusqu’à l’éclosion, quand arrive le printemps. Pendant des jours et des jours, il ne voit que du brun. Mais du brun « qui contient tous les espoirs ». Il écoute la terre, s’inquiète pour ses graines, patiente en s’occupant comme il peut… Et puis c’est le printemps : le vert recouvre le jardin.

Que de poésie dans cet album pour enfants. Les mots de Julie Fogliano sont choisis et égrenés avec parcimonie et délicatesse au fil des pages. On prend le temps de les écouter, un peu comme le héros qui attend que ses graines sortent de terre. Et Erin E. Stead signe de très belles illustrations, pleines de finesse et de détail, sans jamais être surchargées. Et surtout, même si on baigne dans une ambiance douce, ce n’est pas hermétique, et on trouve même des touches d’humour ! Encore une invitation à prendre le temps de s’émerveiller du réveil de la nature, sans se presser.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un roman de Gianni Rodari : Histoires au téléphone, et un album d’Erin E. Stead : Ours a une histoire à raconter

Bus en goguette
de Gianni Rodari illustré par Blanca Gomez traduit par Roger Salomon
La Joie de Lire
14,90 €, 235 x 337 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013
Et puis, c’est le printemps
de Julie Fogliano illustré par Erin E. Stead traduit par Elisabeth Duval
Kaléidoscope
13,20 €, 22 x 275 mm, 31 pages, imprimé en Italie, 2013

A part ça ?

Je vous présente régulièrement des artistes qui créent avec du papier. Eiko Ojala fait partie de ceux-là, et je vous invite à découvrir son site : c’est beau !

Marianne

 

You Might Also Like

Une vie très ordinaire et un destin tragique

Par 31 janvier 2012 Livres Jeunesse

Je ne connaissais pas Fabrice Backès, grâce aux éditions Des ronds dans l’O j’ai connu cet illustrateur talentueux que je vous propose de découvrir avec deux albums, une histoire de Jérôme Le Dorze et un classique d’Andersen.

Les jours de Monsieur Lebrun se suivent et se ressemblent. Sa petite vie est réglée comme du papier à musique. Tous les jours le même boulot habillé de la même façon, les courses tous les week-ends au même endroit et à chaque vacances le même bord de mer. Mais un matin, Monsieur Lebrun renverse son café sur sa veste… ce petit incident va changer le cours de sa journée… et même de sa vie !

Voilà un album bien original, sur un thème peu traité dans les livres pour enfants : la routine. C’est bien agréable de leur montrer qu’on peut s’évader du quotidien, que derrière un adulte en costume se cache souvent un petit garçon qui ne demande qu’à sortir. Un album franchement réjouissant et très réussi.

Une petite fille marche pieds nus dans la neige. Elle doit vendre des allumettes si elle ne veut pas que son père ne la batte. Malheureusement personne ne lui en achète.

Je pense que tout le monde connait ce classique d’Andersen à l’issue tragique. Ici c’est la version d’origine, traduite en 1880, qu’illustre Fabrice Backès et en fait un album absolument superbe. Sa grande taille (22,5 x 30 cm) permet de mettre en valeur les magnifiques illustrations et donne un album très esthétique que les adultes ouvriront pour admirer les dessins. Bref le genre d’album qu’on s’achète surtout pour soi mais qui plait aussi aux enfants

 

Vous pouvez admirer le travail de Fabrice Backès sur son blog : http://www.backsit.com et en savoir plus sur les très bonnes éditions Des ronds dans l’O, qui ont éditées ces deux albums, ici : http://www.desrondsdanslo.com. C’est un éditeur que je ne connaissais pas avant le salon de Montreuil et qui a un catalogue très intéressant avec, notamment, des livres très engagés. J’avais d’ailleurs déjà parlé d’eux avec Le petit garçon qui aimait le rose.

La vie très ordonnée de Monsieur Lebrun de Jérôme Le Dorze, illustré par Fabrice Backès
Des ronds dans l’O. 16,50€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

La petite fille aux allumettes d’Andersen, illustré par Fabrice Backès
Des ronds dans l’O. 16,50€
Public : A leur lire / Lecteurs débutants

———————————————————————————————————————-

A part ça ?

Dimanche soir j’ai vu une bonne partie d’un documentaire très intéressant… sur les couches ! ça s’appelle Couchorama. On peut le visionner grâce à Arte+7 encore quelques jours ici : http://videos.arte.tv/fr/videos/couchorama-6353290.html

Gabriel

You Might Also Like

Deux albums très doux, comme on trouve dans les malles des grands-parents

Par 22 décembre 2011 Livres Jeunesse

Et les livres un peu « à l’ancienne » vous aimez ? C’est ce que m’inspirent Pettson et le roi de la basse-cour et L’invité surprise. Le genre d’albums tout doux qu’on lisait enfant et qu’on est content de lire à nos enfants. Deux albums qui ont pour point commun de voir la routine d’individus bouleversée par l’arrivée d’un nouveau venu dans leur espace de vie.

Le vieux Pettson vit paisiblement, dans une vieille ferme, avec Picpus, son chat et une dizaine de poule. Tout se passe bien. Mais un jour Pettson a l’idée saugrenue d’acheter un coq, et là c’est le début des ennuis, la fin de la tranquillité de la ferme. Picpus est jaloux de ne plus être le meilleur ami des poules et il ne supporte pas les chants permanents du gallinacé. Il faut faire quelque chose, le chat devra se montrer rusé pour redevenir l’animal le plus important aux yeux de ses dames et de son maître.

Pettson et Picpus sont les héros de toute une série d’albums et même d’un long métrage sorti en 2001, créés dans les années 80 par le suédois Sven Nordqvist. Autrement ressort donc cet album initialement sorti en 1996. On retrouve le vieux fermier et son chat facétieux dans cette aventure où ce dernier va montrer ici encore son ingéniosité.

L’ours de ce livre a son rituel du sommeil, chaque soir tout doit être parfait ! Le verre d’eau sur la table de nuit, l’oreiller bien tapoté, le bonnet de nuit enfoncé jusqu’aux sourcils et surtout, SURTOUT pas le moindre bruit ! Mais un soir son amie la souris vient dormir chez lui et elle, le silence elle ne connait pas.

Cet album est la suite de L’ours et l’enquiquineuse, sorti également chez Casterman l’année dernière, et « enquiquineuse » est bien le mot qui décrit cette souris. Elle va jouer avec les nerfs de son ami, tester sa patience, le pousser à bout… l’album est très drôle, les situations et la petite souris sont irrésistibles et la fin nous laisse avec un joli sourire au coin des lèvres.

Pettson et le roi de la basse cour de Sven Nordquist
Autrement, dans la série Les aventures de Pettson et Picpus. 12€50

L’invitée surprise de Bonny Becker, illustré par Kady MacDonald Denton
Les albums Casterman. 13,95€

Public : A leur lire / Lecteurs débutants

————————————————————————————————————————–

A part ça ?

J’ai vu au cinéma Hugo Cabret en 3D et j’ai été sous le charme de ce magnifique hommage au cinéma. Ça faisait longtemps qu’un film pour enfant ne m’avait pas émerveillé à ce point. C’est esthétiquement superbe, l’histoire est absolument magique. C’est un très beau film à voir en famille (avec des enfants pas trop petits)

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange