La mare aux mots
Parcourir le tag

Séverine Dalla

Les invité-e-s du mercredi : Laurent Audouin et Séverine Dalla ( + concours)

Par 12 mars 2014 Les invités du mercredi

Aujourd’hui, c’est Laurent Audouin notre invité. Il fait partie des auteurs/illustrateurs dont nous mettons régulièrement à l’honneur le travail, j’ai eu envie d’en savoir plus sur l’homme derrière l’œuvre ! À la suite de cette interview, vous pourrez tenter de gagner Génial mon école part en classe de mer grâce aux éditions Les P’tits Bérets. Ensuite, c’est Séverine Dalla à qui j’ai proposé de nous donner un coup de cœur et un coup de gueule. Bon mercredi à vous !


L’interview du mercredi : Laurent Audouin

Laurent AudouinParlez-nous de votre parcours ?
Eh bien, au départ, je ne pensais pas devenir illustrateur. Je dessinais sans arrêt, mais je ne pensais pas que mon « coup de crayon » me permettrait d’en faire mon métier.
J’ai donc opté pour la faculté de Sciences Économiques pour 2 ans d’études… et c’est seulement après ces 2 années que je me suis rendu compte qu’il fallait que je franchisse la porte des Arts Appliqués. Ce que je fis (poussé, par mes parents : merci à eux !)
Chose faite, diplôme en poche et press-book sous le bras, je démarrais enfin mon Métier d’illustrateur indépendant.
C’est mon seul et unique métier depuis que j’ai commencé en 1993. Bref, je suis heu-reux !

Joue avec MiretteQuelles techniques de dessin utilisez-vous ?
Je crayonne sur papier, puis à l’aide de ma table lumineuse, je repasse mon crayonné à la plume et à l’encre de Chine. Je pose ensuite mes couleurs à l’aide de l’ordinateur… tout simplement.

Quelles étaient vos lectures d’enfant, d’adolescent ?
Je lisais tout ce qui me tombait sous la main à la bibliothèque… et tout ce que me conseillait ma bibliothécaire (avec qui je suis toujours en contact, d’ailleurs !)
J’ai donc découvert Adèle Blanc-Sec de Jacques Tardi, Jules Verne, Maurice Leblanc, qui m’ont fortement inspiré pour ma série Les aventures fantastiques de Sacré-Cœur (aux éditions Petit Lézard), mais aussi Tintin qui a influencé ma série Les enquêtes de Mirette (aux éditions Sarbacane) : d’ailleurs, la jupe portée par Mirette s’inspire du motif de la fusée de Tintin, non ?

Génial ! Mon école part... en classe de neigePouvez-vous nous dire quelques mots sur votre série Génial mon école part… ?
C’est la seule série pour laquelle je suis seul aux commandes : Auteur et Illustrateur.
J’avais très envie de raconter les voyages scolaires, vus de l’intérieur, et j’ai eu l’idée de créer le personnage de Mathilde, qui nous raconte à la manière d’un journal de bord, chacun des séjours vécus par sa classe.
Bref, pour réaliser cette série (aux éditions P’tits Bérets), j’accompagne à chaque fois une classe durant tout son séjour et je note « tout ce qui se passe, tout ce que qui se dit » et je le raconte ensuite comme si « Mathilde nous le racontait, du point de vue de l’enfant qu’elle est ». On découvre ainsi toutes les situations vécues, pour de vrai, sans jamais tricher ! Je ne raconte que le vrai… et c’est ce qui rend la série « réelle et drôle » !
Réaliser cette série Génial, mon école part…, c’est juste « écouter, noter, observer »… et surtout « ne jamais tricher ».
Lisez-en un, promis… vous allez adorer !

Vous dites aimer « par-dessus tout » rencontrer le jeune public, que vous apportent Ma demi-soeur que j'aime en entierces rencontres ?
Je suis toujours très à l’écoute des enfants, car :
* ils m’apportent des idées et un jugement sincère sur mon travail.
* ils me donnent le retour sur ce que je dessine : Illustrer est un métier finalement assez solitaire et si je reste toujours coincé dans mon atelier, je ne peux pas jauger mon travail.
* ils me donnent toute la substance lorsque je réalise la série « Génial, mon école part… » !

Quels sont vos projets ?
Eh bien, ils sont nombreux !
En avril, sortent :
* un nouvel épisode des Enquêtes de Mirette : Embrouille en Bretagne (Sarbacane)
* un nouvel épisode des Aventures de Sacré-Cœur : Les gargouilles de Notre-Dame (Petit Lézard)
* deux romans Rose-Lou (nouvelle série que je réalise avec la fameuse Pakita aux éditions Nathan)
Et en mai, je pars avec en voyage scolaire à Londres avec une école, pour un nouvel épisode de Génial, mon école part… et qui sortira en Septembre.
Bref, une année 2014, bien remplie et très excitante !

Bibliographie sélective :

  • Tout le monde peut se tromper même moi ! (Série Rose-Lou), illustration d’un texte de Pakita, Nathan (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Ma demi-sœur que j’aime en entier (Série Rose-Lou), illustration d’un texte de Pakita, Nathan (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Copain des jardins – Le guide des jardiniers en herbe, illustration d’un texte de Renée Kayser, Milan (2013).
  • Les loups-garous de Montparnasse, illustration d’un texte d’Amélie SarnLe Petit Lézard (2013).
  • Joue avec Mirette à Paris, texte et illustration, Sarbacane (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • Organiseur Junior, 365 éditions (2013).
  • Génial ! Mon école part… en classe de neige, texte et illustration, Les p’tits bérêts (2012), que nous avons chroniqué ici.
  • Génial ! Mon école part… en classe de mer, texte et illustration, Les p’tits bérêts (2012), que nous avons chroniqué ici.
  • L’herbier du Petit chaperon rouge, illustration de textes de Charles Perrault et Lionel Hignard, Petite plume de carotte (2012), que nous avons chroniqué ici.
  • Labyrinthes ! (dans la série Mon grand livre de jeux), Lito (2012), que nous avons chroniqué ici.

Génial !  Mon école part... en classe de merConcours
Comme je vous le disais avant cette interview, grâce aux éditions Les P’tits Bérêts, je vais pouvoir offrir à l’un de vous un exemplaire de Génial mon école part en classe de mer (qu’on avait chroniqué ici) ! Pour participer au tirage au sort racontez-moi, en commentaire à cet article, un souvenir de voyage scolaire (quand vos enfants sont partis ou quand vous même étiez enfants). Vous avez jusqu’à mardi 10 h ! Bonne chance à tous !


Le coup de cœur et le coup de gueule de… Séverine Dalla

Une fois par mois, un acteur de l’édition jeunesse (auteur, illustrateur, éditeur…) nous parle de deux choses qui lui tiennent à cœur. Une chose qui l’a touché, ému ou qui lui a tout simplement plu et sur laquelle il veut mettre un coup de projecteur, et au contraire quelque chose qui l’a énervé. Cette semaine, c’est l’éditrice et auteur Séverine Dalla qui nous livre son coup de cœur et son coup de gueule.

Séverine Dalla CoeurCoup de cœur :
Je ne l’attribuerai ni à un livre ni à un auteur en particulier (parce que j’en aime beaucoup et que le choix est difficile !), mais plutôt à un groupe de lecture qui m’a fait confiance dès le démarrage de Vert Pomme.
Il s’agit du groupe Le Livre et l’Écoute mené par M. Lionel Bertaut, basé à Aubervilliers, qui me sollicite régulièrement et met en situation les différents livres que je lui transmets. Et ce, dans des écoles ou d’autres structures éducatives, ou auprès d’autres professionnels de l’enfance (orthophonistes, etc.).
Les retours sont toujours très enrichissants, car il y a plusieurs points de vue : celui de l’adulte et ceux des enfants dans leur grande diversité ! Comme je m’adresse autant au grand public qu’aux collectivités, ces avis sont d’une grande aide, en plus de ceux que je reçois d’autres chroniqueurs bien sûr… et que je remercie au passage !

Séverine Dalla GueuleCoup de gueule :
Je prends le risque d’enfoncer une porte ouverte, qui concerne tous ceux qui utilisent les « services » de la Poste pour envoyer leurs produits – et en particulier les livres. Parce que lorsqu’on n’est pas sur Paris et/ou lorsqu’on n’a pas un certain flux, eh bien utiliser autre chose (transporteurs, Prisme, etc.) n’est pas évident…
Et là, entre :
– l’augmentation des tarifs dits économiques, et bien sûr les augmentations régulières de TOUS les tarifs postaux
– les ratés de décembre/janvier,
– la disparition des listes de prix pour l’étranger, vous savez, les fameux « livres et brochures » qui sont de plus en plus passés sous silence… (alors que le but initial était de promouvoir la culture francophone ! En plus, aujourd’hui cette liste n’est plus disponible, il faut demander en agence une simulation au cas par cas),
eh bien j’ai de quoi me fâcher un chouia.
Et surtout, surtout… lorsque le coût du transport commence à dépasser le coût de fabrication d’un ouvrage, et sans aucune garantie sur ledit transport… comment dire… sachant qu’ensuite il y a la part du libraire et celles des auteurs, les charges et les impôts, eh bien pour les petits éditeurs indépendants c’est trèèès compliqué. Voilà !

Séverine Dalla est éditrice (Vert Pomme), auteur et illustratrice.

Bibliographie (papier) :

Retrouvez Séverine Dalla sur son site : http://www.peinture-et-illustration.fr et les éditions Vert Pomme sur le leur : http://www.vertpomme-editions.fr.

You Might Also Like

Respectons la nature et les animaux

Par 5 septembre 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on va parler de la beauté de la nature et des animaux. Il est important d’apprendre aux enfants dès le plus jeune âge à respecter les bêtes (j’en encore ai vu un viser les canards avec des graviers au parc l’autre jour sous l’œil amusé des parents… fin de la parenthèse) et la nature. Une petite sélection sur le sujet.

Et je commence par un petit bijou.

Bonolon le gardien de la forêtBonolon c’est le gardien de la forêt, un géant un peu effrayant mais qui exauce les vœux. Il suffit que des larmes touchent un arbre sacré et Bonolon apparaît. Un prince très peureux qui ne se sentait pas capable d’affronter la Montagne Sacrée, une vieille dame responsable d’un orphelinat très malade, un castor chassé d’une forêt, un pommier magique qui ne donne pas de pommes et des habitants qui meurent tous les uns après les autres ; Bonolon va arranger tout ça !

Sorti chez Nobi Nobi !, Bonolon, le gardien de la forêt regroupe cinq superbes histoires. Les illustrations sont magnifiques. Ici on parle de la nature, celle qui n’est plus la même quand on chasse un animal, celle qui sauve, celle qui guérit. Alors bien-sûr ce n’est pas un album expressément sur ce sujet mais la nature est au cœur de chaque histoire, Bonolon est une sorte d’esprit de la forêt qui aide les hommes. À la fin de l’ouvrage de petits textes nous expliquent ce que sont le camphrier, le chêne, l’érable,… Cinq magnifiques contes réunis dans un bien bel ouvrage.
Bonolon chroniqué par Yana, Laël et par Liyah.

Mauvaise HerbeAlors qu’elle se promène dans la nature avec sa mère, Mathilde découvre les bluets, les coquelicots ou encore la camomille… toutes ces fleurs appelées « mauvaises herbes ». Ces plantes n’ont pourtant pas que des inconvénients !

Une très jolie histoire autour des mauvaises herbes. On parle de l’utilité des choses dans la nature, du désastre que sont les désherbants et autres produits chimiques. Avec une petite histoire toute simple, Séverine Dalla fait passer beaucoup de choses sans que ça fasse leçon de morale ou cours de biologie. On apprend tout en lisant une belle histoire. On sent que l’auteur connaît la nature et l’aime vraiment (car ici, contrairement à dans Crocolou aime la nature, on ne cueille pas les fleurs et, accessoirement, on ne tue pas les animaux). L’histoire est complétée par une petite partie documentaire et des jeux. Un très joli petit livre.
Des extraits en ligne.

Cours Petit HerissonLouison, le petit hérisson, est en colère contre sa maman il décide de s’enfuir ! Seulement dehors il y a plein de dangers pour les petits hérissons ! Entre les voitures, les chiens, les rapaces, la pollution… Louison sera bien content de retrouver le petit jardin naturel où il vit avec sa maman et ses frères et sœurs !

Ici Séverine Dalla nous parle des hérissons, ces petits animaux adorables qu’on voit, hélas, de moins en moins. Elle nous explique à quel point ils sont importants. En fin d’ouvrage, comme dans le précédent on trouve une partie documentaire (avec notamment ce qu’il faut faire et ne pas faire pour les hérissons) et des jeux. Une belle histoire avec de jolies illustrations.
Des extraits en ligne.

Kiki la tortue géanteEn 2009, Kiki est morte à l’âge de 146 ans. Elle pesait alors 250 kilos ! Kiki c’est une tortue géante des Seychelles arrivée à Paris, au Jardin des Plantes, en 1923. C’est là aussi qu’il mourut après avoir vu défiler les années et les visiteurs.

Ralfone l'orang outanRalfone et Ralfina sont deux petits orangs-outans qui ont été trouvées dans un avion qui venait de Bornéo, certainement victimes de trafiquants. Seule solution trouvée, appeler le zoo du Jardin des Plantes. C’est là qu’elles sont restées le temps de reprendre des forces et d’apprendre certaines choses. Puis on a pu relâcher Ralfone dans son pays de départ quant à Ralfina, elle a fini dans un zoo…

J’avoue être complètement hermétique aux zoos, je boycotte tout endroit avec des animaux en captivité. J’aime trop les animaux pour les voir enfermés, arrachés à leur terre natale. J’ai donc eu un peu de mal avec l’histoire de Kiki qui a passé sa vie dans un climat qui n’était pas le sien, emprisonnée au Jardin des Plantes. J’ai préféré l’histoire de Ralfone qui elle a eu la chance de retrouver son vrai lieu d’habitat naturel (même si dans la même histoire Ralfina termine dans un zoo…). Bref malgré le fait que ça soit très bien écrit, avec une petite partie documentaire et même si les illustrations de Julia Faulques sont très belles, je préfère les animaux dans la nature.
Kiki et Ralphone vus par Enfantipages et Fantasia.

Abeille, miel et pain d'épicesUne abeille passe au-dessus d’enfants qui discutent du métier qu’ils feront plus tard. Elle, ce n’est pas un seul métier qu’elle fait, mais plusieurs se dit-elle (nettoyeuse, nourrice, cirière,…). Cette petite histoire (joliment illustrée par Steffie Brocoli) est suivie d’un documentaire en rien rébarbatif sur ces insectes, leurs vies, ce qu’elles produisent… et les causes de leur disparition… On trouve aussi la recette du pain d’épices et des petits jeux (labyrinthes, dessins, jeux d’observation,…) pour le côté ludique. Cet ouvrage est issu de la nouvelle collection basée sur les ateliers de la Villette (à Paris), dont je vous ai déjà parlé ici. Un très joli livre sur les abeilles qui nous apprend plein de choses sans jamais nous ennuyer.

Après plusieurs livres entre l’album et le documentaire, en voici un (très beau) entre documentaire et livre d’activités.

Cherchons les petites betesCherchons les petites bêtes ! Découvertes et activités au jardin est un magnifique ouvrage de près de 140 pages sur les animaux qui peuplent la nature, comment les observer, comment les attirer, comment les reconnaître… Découpé en sept parties (Où et quand trouver les petites bêtes, Les insectes, Les araignées, les mille-pattes et les crustacés, Les escargots, les limaces et les vers de terre, Les grenouilles, les crapauds, les lézards et les serpents, Les oiseaux et Les mammifères), voici un livre complet et vraiment beau (richement illustré de belles photos). Un ouvrage qui ne s’adresse pas qu’aux petits campagnards car on y parle aussi de faire venir des petites bêtes dans ses jardinières ou de les observer au parc. C’est un livre passionnant, extrêmement complet, bourré d’info, d’idées, d’activités,… toujours dans le respect de la nature et des bêtes (les animaux sont toujours relâchés après observation, jamais tués). Un vrai coup de cœur.

On termine cette sélection avec trois revues qu’on adore et dont on vous parle régulièrement (elles sont déjà sorties depuis quelques semaines, j’ai pris du retard cet été, mais elles devraient encore être trouvables ne serait-ce que sur le site des magazines).

La Hulotte 99Dans son dernier numéro La hulotte s’intéresse au martin-pêcheur. Et c’est grâce à une pie qu’on va tout savoir ! Tel un paparazzi pour la presse people, elle a observé l’animal jour après jour et va nous livrer son quotidien ! On saura TOUT ! De sa façon de pêcher, à celle de défendre son territoire. On va aussi apprendre comment il communique, où il habite et bien-sûr, presse people oblige, on nous dira tout sur ses conquêtes et sa vie de famille ! La hulotte c’est un petit magazine en noir et blanc avec un seul thème à chaque fois (un animal) et dont chaque numéro est ultra complet, passionnant, toujours traité avec humour. De longs textes richement illustré, on est plus proche du livre documentaire que de la revue (ici pas de rubriques par exemple), et on garde chaque numéro précieusement, en se constituant une belle collection !
Tous les renseignements sur La hulotte, où la trouver, comment s’abonner, se procurer ce numéro, etc sur leur site : http://www.lahulotte.fr

La petite salamandre 89On continue avec une autre revue dont on est fan, La petite salamandre. Ici ça correspond un peu plus à l’idée qu’on se fait d’une revue avec rubriques, jeux, poster, BD,… tout en étant, comme La hulotte, sans pub ! Dans ce numéro on en saura plus sur la vesse-de-loup, on va apprendre à différencier le mulot sylvestre de la souris domestique, et surtout on va, grâce à un joli dossier, connaître le tichodrome échelette (un étonnant oiseau-papillon). Au programme de ce numéro on va également fabriquer un avion-ticho en papier et les habituels jeux, BD, petite histoire, courrier des lecteurs, concours, sélection de livres (dont Cherchons les petites bêtes dont je vous parlais plus haut !).
Tous les renseignements sur cette super revue sur leur site : http://news.petitesalamandre.net

cram cram 21On termine avec notre chouchou, et même si ce n’est pas une revue sur la nature expressément, on en parle quand même beaucoup ! Dans chaque numéro de Cram Cram ! on voyage grâce à une famille et dans celui-ci ce sera au Niger ! Grâce à de superbes photos on va partager la vie de la famille Jourdain-Castillo, leur rencontre avec des crocodiles, leurs voyages en pirogue, leur visite du musée national de Niamey ou encore leur rencontre avec les habitants d’une île du Niger. Ensuite on en saura plus sur le lamantin, on lire une belle histoire d’un homme qui devint roi grâce à une aiguille, on apprendra à fabriquer un appeau avec Grand-Père Daniel et dans la boîte à idée on va cette fois-ci faire des décors sur T-shirt, des piñatas surprises (et rafraîchissants), des cocktails, un totem en carton et des beignets africains ! Encore un super numéro sans pub pour une revue qui continue de beaucoup nous plaire.
Tout savoir sur Cram Cram ! : http://www.cramcram.fr

Quelques pas de plus…
On a déjà parlé de l’amour des bêtes et de la nature et d’écologie dans plusieurs chroniques notamment et ici.

Bonolon, le gardien de la forêt
Texte de Seibou kitahara (traduit par Fédoua Lamodière), illustré par Go Nagayama
Nobi Nobi !
16,50€, 182×257 mm, 144 pages, imprimé en République Tchèque, 2013.
Mauvaise Herbe
de Séverine Dalla
Vert Pomme
9,60€, 160×210 mm, 32 pages, imprimé en Bretagne chez un éditeur éco-responsable, 2012.
Cours, petit hérisson !
de Séverine Dalla
Vert Pomme
9,60€, 160×210 mm, 32 pages, imprimé en Bretagne chez un éditeur éco-responsable, 2012.
L’histoire de vraie de Kiki la tortue géante
Texte de Fred Bernard, illustré par Julie Faulques
Nathan
10€, 222×272 mm, 24 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013
L’histoire vraie de Ralfone l’orang-outan
Texte de Fred Bernard, illustré par Julie Faulques
Nathan
10€, 222×272 mm, 24 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013
Abeilles, miel et pain d’épices
Texte de Sandrine Le Guen, illustré par Steffie Brocoli
Actes Sud Junior dans la collection Ateliers Villette
9,90€, 181×233 mm, 48 pages, imprimé en Belgique, 2013.
Cherchons les petites bêtes ! Découvertes et activités au jardin
Texte d’Anne-Sophie Baumann, illustré et réalisé par Clémentine Sourdais
Actes Sud Junior
13,90€, 172×196 mm, 138 pages, imprimé en France, 2013 (première édition 2009).


A part ça ?

On reste dans la nature… mais au niveau des applications ! DéclicKids a chroniqué Bitumia, la planète aux voitures édité par un éditeur que l’on connait bien : Gulf Stream. Leur chronique est là : http://www.declickids.fr/bitumia-la-planete-aux-voitures-un-livre-enrichi-par-gulf-stream-editions-ipad. Bonne lecture !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange