La mare aux mots
Parcourir le tag

Séverine Duchesne

Enquêtes, mystères et compagnie

Par 10 novembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on se transforme en détectives pour résoudre quelques énigmes. Aiguisez votre sens de l’observation !

Les chats masqués. Les bijoux volés
Texte de Nancy Guilbert, illustré par Séverine Duchesne
Frimousse, dans la collection « Jeux lis »
12 €, 245 x 194 mm, 32 pages, imprimé en Slovénie, 2016.
Les Trop Super. Les sept sœurs Dolly
Texte d’Henry Meunier, illustré par Nathalie Choux
Actes Sud junior
10,90 €, 170 x 230 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2016.
Le voyage de monsieur Lapin
Texte de Pascal Hérault, illustré par Geneviève Després
Les 400 coups
13,50 €, 219 x 284 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

Combien de temps…

Par 31 juillet 2014 Livres Jeunesse

Combien de temps…
Combien de temps encore
Des années, des jours, des heures, combien ?
Quand j’y pense, mon cœur bat si fort…
Mon pays c’est la vie.
Combien de temps…
Combien ?
Serge ReggianiLe temps qui reste

Le temps est un drôle de bonhommeLe temps est un drôle de bonhomme. La couleur de son manteau change selon les saisons. Il avance, sans se retourner, sans s’arrêter, sans revenir en arrière. On a beau lui courir après, jamais on ne le rattrapera. Le temps change, le temps évolue, ce n’est jamais le même temps, on ne sera plus jamais au temps d’avant. Et même si l’on a l’impression que parfois il prend son temps, il avance toujours, toujours, toujours…
Le Temps est un drôle de bonhomme de Laurence Pérouème et Alexandra Luchie est un album très poétique, tant dans le texte que dans les illustrations. On y parle donc du temps, du cours de la vie, des saisons. Le petit garçon du livre se demande pourquoi parfois le temps semble si long, pourquoi il met tant de temps à grandir. Sa grand-mère, elle, trouve qu’il est passé bien vite.
Un bien bel album.
Des extraits sur le site Petites Madeleines.

UnLe vieux vieux monsieur vieux-vieux monsieur vivait au 33e étage d’un gratte-ciel dépourvu d’ascenseur. Il ne sortait jamais de chez lui, mais de là-haut il regardait les gens d’en bas. Ces derniers en l’apercevant le trouvaient bien mystérieux, ils s’imaginaient la peine que ce vieux-vieux monsieur devait avoir de vivre seul tout là-haut. Ils se trompaient ! Il était heureux, sur son immense terrasse ou dans son grand appartement, il vivait au rythme des saisons et collectionnait les bonnes nouvelles qu’il découpait dans les journaux. Par contre, lui, voyait qu’en bas, plus le temps passait et plus les gens avaient grise mine, ils souriaient de moins en moins… il décida d’y remédier.
Coralie Saudo nous raconte une bien belle histoire, celle d’un vieil homme que tout le monde pense triste et qui pourtant va aider ses concitoyens à aller mieux. Il y a plein de choses dans cet album-là, on y parle du temps qui passe, de la morosité ambiante, de l’importance d’aider les gens, des petits bonheurs.
Une bien belle histoire pour se rappeler l’importance de ces gens qui font de petites actions sans contrepartie pour rendre nos vies bien plus jolies.
Des extraits sur le site de Coralie Saudo.

AppuieLa météo des animaux vite sur le bouton rouge de la télévision et voilà que démarre la météo des animaux ! Chez le lapin, il y a du vent, il préfère rester dans son terrier. Chez la grenouille, il pleut, elle adore ça ! Chez Achille le crocodile, il y a un grand soleil, il en profite pour aller se baigner. Chez Justin le pingouin, tout est blanc !
On termine donc avec un album plein de tendresse et d’humour qui nous parle de la météo à travers les animaux. Juliette Parachini-Deny et Séverine Duchesne ont imaginé un livre plein de malice où les enfants devront participer : appuyer sur le bouton rouge de la télé pour l’allumer, essuyer les lunettes de l’escargot qui est resté sous la pluie ou souffler sur les nuages pour les faire partir.
Un album doux, poétique… et interactif !
Extraits sur le blog de Séverine Duchesne.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Laurence Pérouème (Où es-tu, Lulu ?), Coralie Saudo (Ca… caca… catastrophe !, Un pour tous, tous poussin, Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île, 101 moutons au chomâge, Manolo, un boudeur de petit fantôme et Manolo, un cochon de petit fantôme), Juliette Parachini-Deny (Dans mes rêves, Mes deux papas, Monsieur le Chien) et Séverine Duchesne (Je t’aime mon frère, Zizi, Zézette, mode d’emploi, Ça alors !). Retrouvez aussi nos interviews de Coralie Saudo et Séverine Duchesne.

Le Temps est un drôle de bonhomme
Texte de Laurence Pérouème, illustré par Alexandra Luchie
Naïve
15 €, 185×265 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2014.
Le vieux-vieux monsieur du 33e étage
Texte de Coralie Saudo, illustré par Raphaëlle Michaud
Pour Penser dans la collection Contes et histoires pour penser à l’endroit
7 €, 200×200 mm, 24 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
La météo des animaux
Texte de Juliette Parachini-Deny, illustré par Séverine Duchesne
Les P’tits Bérets dans la collection La tête sur l’oreiller
12,90 €, 211×207 mm, 30 pages, imprimé en Italie, 2014.

À part ça ?

Picoti 298Le nouveau numéro de Picoti est sorti ! Vous ne connaissez pas Picoti, la revue pour les 9 mois/3 ans (d’après l’éditeur) du groupe Milan ? C’est un mensuel avec des petites histoires et même un cahier pour les parents. Dans ce nouveau numéro on va jouer au pirate avec Guili, préparer la valise des vacances avec Samuel, camper avec Bonhomme, voyager dans les airs (et même détacher un avion en papier cartonné prédécoupé), faire du camping avec Pikou et jouer avec Miffy à un ça se peut ou ça se peut pas ? sur les moyens de transports. Côté parents, ce numéro spécial voyage nous propose des conseils pour partir à l’aventure avec les enfants et nous propose des témoignages de parents qui sont partis avec de jeunes enfants sur le continent américain ou dans un ashram en Inde. On retrouve aussi des conseils de lecture. Encore un très chouette numéro de cette revue pour les petits avec la présence, entre autre, de Nathalie Choux et de Soledad Bravi !
Plus d’informations.
Picoti n°298, 5,95 € chez les marchands de journaux.

Gabriel

You Might Also Like

Les invité-e-s du mercredi : Séverine Duchesne et Davide Cali

Par 19 mars 2014 Les invités du mercredi

Aujourd’hui, notre première invitée est illustratrice, nous avons parlé régulièrement de ses ouvrages : Séverine Duchesne. Avec elle, j’ai eu envie de revenir sur son parcours, ses influences, ses goûts, son travail… Ensuite, nous partirons en vacances avec Davide Cali ! On est quand même vernis… bon mercredi !


L’interview du mercredi : Séverine Duchesne

Séverine DuchesneParlez-nous de votre parcours ?
J’ai toujours dessiné et j’ai très tôt eu envie d’en faire mon métier. Lorsqu’il m’a fallu choisir une orientation professionnelle, je me suis naturellement dirigée vers le graphisme et les arts appliqués.
Petit à petit, l’illustration jeunesse s’est imposée à moi. Je passais des heures dans les librairies au rayon jeunesse. J’ai donc commencé à illustrer des textes (d’abord les miens, puis ceux des autres). Ensuite, tout s’est enchaîné : j’ai envoyé mon travail un peu partout, créé mon blog, et aujourd’hui, j’ai la chance de faire ce métier 🙂

Quelles techniques de dessin utilisez-vous ?
Tout dépend du projet… La peinture et le collage sont un peu mes techniques de prédilection… J’adore choisir mes papiers, habiller mes personnages de motifs colorés… Mon bureau est un vrai chantier ! Mais j’utilise aussi le numérique et je dois dire que c’est un travail différent, mais tout aussi amusant !

je t'aime mon frèreQuelles étaient vos lectures d’enfant, d’adolescente ?
J’ai toujours eu beaucoup de livres à la maison, ma maman étant elle aussi accro aux livres… Petite, je me souviens particulièrement de Rendez-moi mes poux de Pef ! Adolescente j’ai eu ma période classique, avec Jane Eyre, Madame Bovary, Une vie… Je lisais aussi pas mal de BD.

Quel regard portez-vous sur la littérature jeunesse actuelle ?
Il y a tellement de belles choses. J’aime la liberté qu’offre la production jeunesse aujourd’hui, la variété des techniques utilisées. Beaucoup de belles maisons d’édition aussi ! Une vraie mine d’or pour les petits et les grands !

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre travail sur Zizi zézette : Mode d’emploi et sur votre collaboration avec Michaël Escoffier ?
Zizi, zézette, mode d'emploiAprès Petit frère petite sœur : Mode d’emploi, Michaël m’a proposé d’illustrer Zizi zézette : Mode d’emploi sur le même principe… j’ai tout de suite adoré ! Michaël écrit des choses très drôles et je suis fan de son travail ! On a beaucoup échangé pour cet album, histoire de se mettre d’accord sur ce qu’on voulait y montrer… J’ai pris beaucoup de plaisir à l’illustrer, et les éditions Frimousse ont fait un super boulot !

Quels sont vos projets ?
On m’envoie beaucoup de jolis textes, j’essaie donc de travailler sur ces projets entre 2 commandes… et puis j’aimerais me remettre à l’écriture.

Bibliographie sélective :


En vacances avec… Davide Cali

Régulièrement, je pars en vacances avec un artiste (je sais vous m’enviez). Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet artiste va donc profiter de ce voyage pour me faire découvrir des choses. On emporte ce qu’il veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… 5 de chaque ! 5 albums jeunesse, 5 romans, 5 DVD, 5 CD, sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il veut me présenter et c’est lui qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette fois-ci, c’est Davide Cali qui s’y colle, merci à lui !
Allez en route !

5 albums jeunesseJUNGLE

  • Shht ! We have a plan, Chris Haughton
  • Jungle, Vincent Pianina
  • Jeu de piste à Volubilis, Max Ducos
  • Monsieur Zizi, Marie-Hélene Versini / Vincent Boudgourd
  • Dans la forêt profonde, Anthony Browne

5 romanstakeshi-kitano-la-vie-en-gris-et-rose

  • La Vie en gris et rose, Takeshi Kitano
  • Ma fabuleuse enfance dans l’Amérique des années 1950, Bill Bryson
  • L’annuaire d’Atlantide, Tullio Avoledo
  • Le magasin des suicides, Jean Teulé
  • Hygiène de l’assassin, Amélie Nothomb

5 DVDannie hall

  • Dark World (Franklyn), Gerald McMorrow
  • Ghost World, Terry Zwigoff
  • Annie Hall, Woody Allen
  • Le Déjeuner du 15 août, Gianni Di Gregorio
  • Zoolander, Ben Stiller

5 CD

  • Disintegration, CureLa maison de mon rêve, CocoRosie
  • Pisces Iscariot, Smashing Pumpkins
  • Hardcore will never die, but you will, Mogway
  • Sleeping with ghosts, Placebo
  • La maison de mon rêve, CocoRosie

5 artistes       

  • Ron MueckRon Mueck
  • Tetsuya Ishida
  • Aaron Wiesenfeld
  • Chris Gilmour
  • Li Wei

5 lieux

  • Le Marais, Paris
  • Camden Market, Londres
  • Les Botanic Gardens, Sydney, Australie
  • La plage de Camogli en hiver, Italie
  • La campagne du Gers

5 BDCinq mille kilomètres par seconde, Manuele Fior

  • Cinq mille kilomètres par seconde, Manuele Fior
  • B.P.R.D. – La flamme noire, Mike Mignola / Guy Davis, Delcourt
  • La vie est belle malgré tout, Seth, Delcourt
  • Un peu avant la fortune, Denis / Dupuy-Berberian
  • Cinema Panopticum, Thomas Ott

Davide Cali
Davide Cali
est auteur.

Bibliographie Sélective :

Retrouvez Davide Cali sur son site : http://www.davidecali.com.

You Might Also Like

Un frère, des soeurs…

Par 23 juillet 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on parle des frères et sœurs !

je t'aime mon frèrePépito est heureux. Il est le seul poussin de sa maman, et n’envie pas du tout ses amis de la ferme qui ont des frères et sœurs. Au contraire, il les nargue même, fier d’être SEUL ! Mais un jour, sa maman couve un autre œuf ! Ah non ! Foi de Pépito, ça ne se passera pas comme ça ! Ni une ni deux, le petit poussin élabore des plans pour se débarrasser une bonne fois pour toutes de ce futur animal, avec qui il va devoir partager ses parents. Jusqu’au moment où la situation dégénère et qu’il se rend compte que finalement il ne souhaite aucun mal à son petit frère. Et celui-ci le lui rend bien, trop bien…

Je t’aime mon frère, c’est le livre idéal pour dédramatiser les peurs des aînés qui appréhendent d’être détrônés par le futur bébé… Jalousie, agressivité, Pépito n’y va pas avec le dos de la cuillère dans sa colère envers cet inconnu qu’il voit comme un rival. Les plans du poussin sont tellement exagérés que Christelle Huet-Gomez permet finalement de rire de la situation, et elle amène avec tendresse et délicatesse, un dénouement bien plus positif. Quant aux illustrations de Séverine Duchesne, elles sont pleines de vie et d’énergie, à l’image des habitants de cette basse-cour, dans laquelle on ne s’ennuie vraiment pas ! En plus, le livre est grand et solide avec de belles pages épaisses ! De quoi appréhender un peu plus facilement l’arrivée de cette « chose » que tout le monde appelle le petit frère.

quatre soeurs

Chez Enid, Hortense, Bettina, Geneviève et Charlie, l’ambiance est différente. Orphelines, les cinq filles (oui, le titre évoque quatre sœurs, mais c’est normal) vivent sous le même toit, dans la vieille Vill’Hervé. Disputes, partage, rires, cuisine, aventures amoureuses, problèmes de chaudière ou de volets, tempête, et Tante acariâtre dans les pattes de temps à autre, tous les éléments sont réunis pour un cocktail explosif.

Mais personnellement, même après plusieurs verres, je ne m’en lasse pas. En effet, Les Quatre sœurs, à l’origine, c’est un roman de Malika Ferdjoukh paru en quatre exemplaires, réunis depuis en un seul tome et déjà adapté en bande dessinée. Les aventures de cette fratrie représentent mes années de collège, puisque le premier tome est sorti quand j’étais en quatrième, que je l’ai découvert au CDI, et que j’ai ensuite attendu les autres avec une grande impatience ! Et je ne suis pas déçue par cette nouvelle adaptation en bande dessinée. La saveur du texte de Malika Ferdjoukh est bien restituée, et mise en valeur par le dessin vivant de Lucie Durbiano. Les personnages prennent vie au fil des saisons qui rythment cet épais et bel ouvrage, et on voit se dérouler sous nos yeux les vies de ces personnages attachants, à la fois très éloignées de notre quotidien, mais dans lesquelles beaucoup de jeunes lecteurs se retrouveront quand même certainement ! Frais, drôle et rythmé, voilà une belle manière de parler avec justesse des liens qui unissent une fratrie !

Quelques pas de plus…
Une autre chronique sur la fratrie.

Nous avons déjà chroniqué d’autres albums illustrés par Séverine Duchesne ( Zizi, Zézette, mode d’emploi, Ça alors ! ) et parlé de Lucie Durbiano à propos de ses illustrations du livre-Cd Charles Trénet pour les enfants. Quant à Malika Ferdjoukh, nous avons chroniqué plusieurs de ses textes (Addie change de vie, et Enid, le premier tome d’une autre adaptation en bande dessinée des romans Quatre Sœurs).

Je t’aime mon frère
Texte de Christelle Huet-Gomez. Illustrations de Séverine Duchesne
Éditions Frimousse
15 €, 239 x 307 mm, 26 pages, imprimé à Singapour, 2013
Les quatre sœurs, 4 saisons
Texte de Malika Ferdjoukh. Illustrations de Lucie Durbiano
Bayard Jeunesse dans la collection BD Kids.
16 €, 183 x 248 mm, 145 pages, imprimé en Asie, 2013

Marianne

You Might Also Like

Tous les adultes ne sont pas gentils…

Par 21 mars 2013 Livres Jeunesse

Sujet délicat que celui-ci… Apprendre aux enfants à faire attention à certains comportements. On parlera aussi, forcément, du corps.

Feu FolletIl y a un loup qui se fait passer pour un lapin à la sortie de l’école ! Il est malin ce loup, il a un masque de lapin et a toujours le bon mot pour attirer les enfants. A l’un il parle de jeux vidéo, à l’autre il donne des bonbons. Les parents de Louis l’ont prévenu, il faut faire attention… Ils lui ont donné un code, si un adulte vient le chercher et ne parle pas de Feu Follet, son hamster, c’est qu’il ne vient pas de leur part…
J’ai beaucoup aimé Feu Follet car il aborde les choses vraiment et on ne tombe pas dans quelque chose de dur, de traumatisant. Feu folletLes enfants reçoivent le message avec cette histoire d’animaux. La métaphore du loup qui se déguise pour mieux attirer les petits lapins est bien trouvée et franchement bien menée. C’est certainement le livre le plus intelligent et le mieux fait que j’ai vu sur le sujet, un coup de chapeau !

Mô-namourLa voiture d’Isée percute un arbre et voilà ses parents catapultés dans les cieux ! En attendant qu’ils retombent Isée est seule et erre à la recherche d’un endroit où aller. Elle rencontre Torlémo Damourédemorht qui adopte très vite la petite fille. Mais Torlémo adore placer Isée dans des balles en tout genre pour taper dedans. Et voilà notre enfant couverte de bleus… Pourtant il dit qu’il l’aime…
Mô-namour est signé Claude Ponti, et comme toujours chez cet auteur on est dans l’image poétique, les choses ne sont pas clairement dites, on les comprend comme on a envie de les comprendre (certains s’étaient d’ailleurs offusqués par rapport à la disparition des parents au début de l’album, en pensant qu’il s’agissait de leur mort, ce qui est une énorme erreur). Ici on évoque donc des sujets délicats de manière décalée, poétique. Claude Ponti on adhère… ou pas !

MargotMargot, c’est son amie. Elle a de grands yeux bleus comme l’océan. Ensemble elles perdent pied… Chez Margot il n’y a pas que les yeux qui sont bleus, il y en a sur sa peau aussi, de plus en plus gros.
Un livre coup de poing, un livre qu’on referme la larme au coin de l’œil et un sentiment de malaise… et pourtant qu’il est beau cet album, qu’il est prenant, déchirant bouleversant. Des phrases simples et pleines de sens, des illustrations à tomber par terre (sauf si on est hermétique au travail de Delphine Vaute, il y en a). Comme le Claude Ponti (mais absolument pas dans le même genre) ici chacun y comprendra des choses, chacun verra ce qu’il a envie de voir. Qu’ils sont beaux ces albums qui laissent une part à notre propre imaginaire, qui nous laissent inventer notre histoire. Un album absolument magnifique, poétique, plein de subtilité et de délicatesse… une vraie claque.

Zizi, Zézette : mode d’emploiUn zizi et une zézette c’est pas évident à utiliser ! Heureusement maintenant il y a un manuel ! On va apprendre comment faire leur entretien, a quoi ça ressemble et surtout à ne pas le montrer à la demande !
Avec énormément d’humour (Michaël Escoffier…), Zizi, Zézette : mode d’emploi explique donc plein de petites choses aux enfants sur le truc qu’ils ont entre les jambes ! Alors on parle des choses telles qu’elles sont (le zizi ou la zézette qui pique, le zizi qui devient tout dur) mais c’est jamais vulgaire, jamais grivois, toujours fait avec beaucoup d’humour. Apprendre à connaître son corps c’est important pour savoir reconnaître les comportements inappropriés. Les illustrations de Séverine Duchesne accentuent l’humour du décidément génial Michaël Escoffier.

Parle-moi d’amour 6/8 ansOn termine cette sélection avec un autre livre sur le corps, destiné aux 6/8 ans. Parle-moi d’amour explique également aux enfants comment est fait le corps humain, ce qu’est être amoureux, comment les adultes font l’amour,… (entre autre car on parle aussi de la place dans la famille, d’être indépendant, de l’amitié, de la différence,…). Autant j’ai trouvé ce livre bien fait et bien amené, autant je l’ai trouvé très hétérocentré ! On montre plusieurs sortes de familles (multiculturelle, recomposée, nombreuse,…) mais visiblement la famille homoparentale n’existe pas, les garçons sont forcément amoureux des filles et vice-versa. Par contre on évite les clichés sexistes et on fait se questionner les enfants à propos des a priori sur les garçons et les filles. Un bon livre pour que les 6/8 ans comprennent un peu mieux le corps, l’amour… et le reste !

Quelques pas de plus…
Plus d’albums sur le sujet sur le forum (et vous pouvez y ajouter ceux que vous connaissez !).
Nous avons déjà chroniqué un livre de Claude Ponti (Blaise et le château d’Anne Hiversaire), un livre de Delphine Vaute (La grande collection) et de nombreux livres de Michaël Escoffier (Le grand lapin blanc, Vacances à la ferme, La plume, Bonjour Facteur, Bonjour Docteur et Sans le A). Nous avons d’ailleurs réalisé une interview de Michaël Escoffier.

Feu follet
de Alain Singeot, illustré par Ronan Javré
Balivernes dans la collection Calembredaines
12€, 225×200 mm, 21 pages, imprimé en Belgique, 2008.
Mô-Namour
de Claude Ponti
École des loisirs
18,80€, 315×200 mm, 40 pages, imprimé en Italie, 2011
Margot
de Fanny Robin, illustré par Delphine Vaute
L’atelier du poisson soluble
17€, 186×260 mm, 32 pages, imprimé en Espagne sur papier recyclé, 2013.
Zizi, Zézette, mode d’emploi
de Michaël Escoffier, illustré par Séverine Duchesne
Frimousse dans la collection Maxi Boom
15€, 236×307 mm, 26 pages, imprimé en Malaisie, 2012.
Parle-moi d’amour 6/8 ans
de Nadine Mouchet et Valérie Combes, illustré par Violaine Leroy
Éditions Amaterra
11,90€, 178×238 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2011.

A part ça ?

Un très bon article pour rappeler qu’un bisou ne s’exige pas.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange