La mare aux mots
Parcourir le tag

Shakespeare

De grands classiques en livres et des petits contes au cinéma

Par 13 novembre 2018 Cinéma et DVD, Livres Jeunesse

Vous connaissez certainement Blanche-Neige, Roméo et Juliette, Mowgli et Le roi nu… mais les voici dans de nouvelles (et magnifiques) versions. Après ces beaux livres (qui auront leur place sous le sapin), un film qui sent déjà Noël à voir au cinéma dès demain, Petits contes sous la neige.

Blanche-Neige
Texte de Gaël Aymon, illustré par Peggy Nille
Nathan dans la collection Album Nathan
16,90 €, 230×300 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2018.
Roméo et Juliette
Texte de Pierre Coran, illustré par Charlotte Gastaut
Père Castor
14 €, 240×300 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2018.
Mowgli de la jungle
Texte de Michel Laporte, d’après Rudyard Kipling, illustré par Olivier Latyk
Père Castor
15,50 €, 220×240 mm, 64 pages, imprimé en Chine, 2018.
Le roi nu
Texte de Hans Christian Andersen, illustré par Albertine
La joie de Lire
14,90 €, 272×219 mm, 40 pages, imprimé en Lettonie, 2018.
Petits contes sous la neige
Collectif
Folimage
40 min. env., 2018.

You Might Also Like

Mystères en séries

Par 24 mars 2013 Livres Jeunesse

Deux séries passionnantes qui démarrent sur les chapeaux de roues !

La malédiction ShakespeareVictor est un garçon de 11 ans, sa passion ? Le fantastique ! Il est fan d’Harry Potter, il adore les histoires de vampires et il a même vu l’exorciste en cachette (bon ensuite il a eu du mal à dormir pendant plusieurs mois !). Sa grande sœur, Albane, est du genre gothique. Leurs parents, deux chercheurs océanographes qui filent régulièrement à l’autre bout du monde… et d’ailleurs là ils doivent partir alors que ce n’était pas prévu. Que faire des deux enfants ? Les confier aux grands-parents ? C’est un peu dur… Et s’ils allaient chez la tante Agatha ? La fameuse tante est une excentrique et les voilà emportés dans une histoire où Victor va en avoir pour son argent côté fantastique. Ils vont devoir affronter pilleurs de tombes et esprits malfaisants…

Le premier tome des chroniques étranges des enfants Trotter a plus que séduit le petit garçon que j’ai été ! C’est typiquement le genre de livre que j’aimais lire ado, des histoires d’enfants de notre âge qui se trouvent mêlés à des évènements extraordinaires et qui vont devoir se battre, élucider des mystères,… Entre le thriller, le fantastique et le roman d’aventure, un peu entre Le club des cinq et Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire. Anne Ferrier et Régine Joséphine, deux belles plumes, apportent beaucoup de style à cette histoire (car ce genre de roman est souvent mal écrit). Non seulement c’est bien écrit, mais c’est bourré de références culturelles (ici sur Shakespeare), mais sans lourdeur. D’ailleurs on ne s’ennuie pas une minute à la lecture de ces aventures et on en demande encore ! Et ça tombe bien parce que…

Le chien des ténèbresVictor et Albane sont invités en Laponie par leur tante (qui y est allée pour retrouver son amoureux). Les vacances pourraient se passer normalement… sauf que non ! Un naufrage les fait échouer sur une bien curieuse île déserte où se cacherait un trésor… Pendant ce temps un étrange collectionneur les recherche pour récupérer ce qu’ils ont pris dans la première partie de leurs aventures et un mystérieux groupe surveille tout ça de loin…

On baigne encore ici dans une atmosphère fantastique, un peu étrange… dans laquelle j’adore me promener ! Les deux ado sont bien naïfs (le seront-ils encore longtemps) et ne se doutent pas de ce qui se trame. Le collectionneur, le méchant de l’histoire, est un vrai méchant comme on les aime, cruel et à la limite de la folie. Le groupe étrange qui veille sur les forces que réveillent les enfants est bien mystérieux et nous captive. Il y a une vraie ambiance dans cette série, une ambiance comme je les aime. Attention toutefois aux allergiques aux scènes violentes, ici on parle parfois de bête qui déchiquette de la chair ou broie des cartilages, ce qui peut, peut-être, déranger des enfants trop sensibles. La suite ! La suite ! (En fait elle vient de sortir… j’en parlerai bientôt).

Le mystère de la tête d'orLe trésor de l’Isle existe-il vraiment ? Jeannot et Riri aimeraient le savoir. Mais approcher un château qu’on dit hanté… pas pour eux ! Pourtant ils vont tomber sur une mystérieuse lettre qui va leur donner envie de résoudre l’énigme. Sur leur route ils rencontreront la jolie Céleste, amie ou ennemie ?

Quel bonheur de retrouver la plume de Catherine Cuenca ! J’avais adoré Le passage des lumières et je suis heureux de retrouver son style fluide. Ici on a vraiment envie de savoir la suite, il y a une vraie bonne intrigue, passionnante. On est captivé ! Comme dans Le passage des lumières, Catherine Cuenca parsème son roman de données historiques (on est ici en 1806) mais sans lourdeur, elle nous apprend des tas de petits détails sur cette époque sans jamais que l’on trouve ça en trop. Je lis de plus en plus de littérature ado et finalement rares sont ceux qui arrivent à faire des romans faciles à lire mais bien écrits, captivants de bout en bout. Le genre de livre qui plaît autant aux férus de lecture, qu’à ceux qu’on aimerait voir lire un peu plus. Le trésor de l’Isle est le premier tome d’une trilogie, j’attends la suite avec GRANDE impatience.

Quelques pas de plus
Nous avons déjà interviewé Anne Ferrier et chroniqué plusieurs de ses livres (Merlin, l’enfance d’un enchanteur, Arthur, l’enfance d’un roi, Morgane, L’enfance d’une magicienne et Petit pot de colle), nous avons aussi interviewé Régine Joséphine et chroniqué plusieurs de ses livres (Le dragon du vent et Je t’aime signé Lou(p)). Nous avons également chroniqué deux livres co-écrits par elles (Une vie de château et Patte rouge). Enfin nous avons aussi interviewé Catherine Cuenca et nous avons chroniqué plusieurs de ses livres (Espoirs, Révoltes, Victoires, Révélations et Trahisons).

La malédiction Shakespeare
d’Anne Ferrier et Régine Joséphine
Oskar dans la série Les chroniques étranges des enfants Trotter.
9,95€, 130×210 mm, 108 pages, imprimé en Europe, 2011.
Le chien des ténèbres
d’Anne Ferrier et Régine Joséphine
Oskar
dans la série Les chroniques étranges des enfants Trotter.
10,95€, 130×210 mm, 123 de pages, imprimé en Europe, 2012.
Le trésor de l’Isle
de Catherine Cuenca
Gulf Stream éditeur dans la série Le mystère de la tête d’or
12,50€, 180×140 mm, 239 pages, imprimé en Espagne, 2013.

A part ça ?

Si vous allez au salon du livre de Paris aujourd’hui, pensez à chercher les lettres !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange