La mare aux mots
Parcourir le tag

Sibylle Delacroix

Grosses bêtes !

Par 7 novembre 2014 Livres Jeunesse

WilfredWilfred était un géant poilu, une sorte de monstre qui fait peur… et pourtant il était loin d’être méchant, Wilfred. Sa solitude lui pesait, aussi un jour il décida de se rendre dans un village où vivaient des gens minuscules et complètement chauves. En le voyant, tout le monde hurla en s’enfuyant, seul un petit garçon resta à le regarder. Une amitié était née. Sauf que les minuscules habitants chauves rêvaient d’avoir des cheveux, ils profitèrent de la gentillesse du géant poilu pour avoir de quoi se couvrir la tête… et notre Wilfred de retrouva tout nu, sans le moindre poil…
Wilfred c’est une magnifique histoire d’amitié avec en toile de fond la différence, l’acceptation de l’autre tel qu’il est et l’entraide. Wilfred ne peut pas vivre sans ses poils, et au fond, avec ou sans cheveux nous on vit très bien (et ça m’arrange !).
Un album drôle et tendre avec un gentil monstre contre qui l’on a envie de se blottir.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

L’histoireAbel de Wilfred m’a fait penser à celle d’Abel, un mouton beaucoup trop généreux qui va donner sa laine à tous ses amis animaux qui ont froid, jusqu’à ce qu’il se retrouve nu lui-même… Le même genre d’histoire, avec une conclusion similaire (le partage et l’amitié), mais plus adaptée aux plus petits. Un très bel album aux illustrations pleines de douceur (sans mièvrerie).

Dans C'est quoi cette grosse bête de Maria Elinale froid de l’hiver, des enfants jouent, bien emmitouflés, soudain ils aperçoivent une bête qui dort, tapie sous un rocher. C’est quoi cette grosse bête dont on ne voit qu’une partie ? Comment la déloger ? Il doit bien y avoir une solution !
C’est quoi cette grosse bête ? est une sorte de livre ovni comme on aime. Ambiance étrange, enfants à tête de souris, on est dans un univers qui pourrait faire penser à Kitty Crowther. Album sans texte, ici on laisse une belle part à l’imagination et l’on admire les belles planches.
Un album étrange aux très belles illustrations.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

CommentQuand un elephant tombe amoureux sont les éléphants quand ils sont amoureux ? Ils font tout pour se faire remarquer, ils se lavent bien derrière les oreilles, ils écrivent des longues lettres qu’ils n’envoient jamais… c’est timide un éléphant !
Beaucoup d’humour et de tendresse là encore avec Quand un éléphant tombe amoureux de Davide Cali et Alice Lotti. L’éléphant timide nous fait fondre (et il ne fait pas fondre que nous…). Alors bien sûr le comportement de l’éléphant n’est pas si éloigné du nôtre quand on est amoureux (vous ne faites pas attention à votre poids tout en vous relevant la nuit pour finir le cheese-cake, vous ?).
Un très bel album plein de tendresse sur le comportement amoureux des éléphants… et des autres.
Le même vu par Sous le feuillage et des extraits sur le site de l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Sybille Delacroix (Blanche hait la nuit) et de Davide Cali (Marlène Baleine, Bons baisers ratés de Venise, Je n’ai pas fait mes devoirs parce que…, Super Potamo et Bons baisers ratés de Paris).

Wilfred
de Ryan Higgins (traduit par Laura Derajinski)
Père Fouettard
13 €, 240×275 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Abel
de Sibylle Delacroix
Bayard
10,50 €, 186×186 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
C’est quoi cette grosse bête
de María Elina
Les petites bulles éditions
14 €, 215×225 mm, 38 pages, imprimé en France, 2014.
Quand un éléphant tombe amoureux
Texte de Davide Cali, illustré par Alice Lotti
Passepartout
14 €, 175×245 mm, 28 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.

À part ça ?

Qui est Philibert ? Philibert c’est un lapin… ou un petit garçon. Philibert c’est surtout un album inédit de Nicolas Gouny en téléchargement gratuit ! Venez le rencontrer ici.

Gabriel

You Might Also Like

C’est l’heure d’aller au lit !

Par 2 mai 2014 Livres Jeunesse

Cétenkiki ki ki Cétenkikikikkinan
Cétenkiki d’allez au lit dès maintenant,
Cétenkiki d’allez au lit dès maintenant
Je ne veux pas papa je ne veux pas maman
Je ne veux pas papa je ne veux pas… NAN
Je ne veux pas papa je ne veux pas maman
Si c’est comme ça Ah ça je n’irai pas me laver les dents !
Cetenkiki,
Vincent Malone

Cauchemars, peur du noir et heure du sommeil repoussée… Ah quand vient le temps de dormir…

J'aime mes cauchemarsLa nuit, une petite fille rêve de monstres horribles cachés sous son lit, qu’elle se perd dans la rue ou qu’elle arrive en culotte à l’école. Sa maman a la solution : des histoires pleines de douceur qui forcément rendront les nuits plus douces… Sauf que la douceur, c’est barbant ! Avec des rêves tout mignons, les nuits ne sont plus drôles, c’est tellement mieux les cauchemars, non ?

J’aime mes cauchemars (c’est dommage ce titre qui nous révèle la chute !) est un album anti mièvrerie comme j’aime. Elle n’en a pas envie cette petite fille d’histoires de prince charmant ou de chatons, elle ce qu’elle veut ce sont des monstres et des frissons ! On le sait, la plupart des enfants aiment se faire peur, ils se reconnaîtront dans ce personnage piquant ! Et puis, c’est une très jolie façon de dédramatiser les cauchemars, de les apprivoiser. Un album plein d’humour signé Séverine Vidal avec de très belles illustrations crayonnées pleines de couleurs signées Amélie Graux.
Le même vu par Chez Clarabel, Le tiroir à histoire et Sous le feuillage.

Blanche hait la nuitBlanche, elle, n’aime pas la nuit. Chaque jour, elle revient, et chaque jour Blanche organise des concerts pour réveiller le soleil et faire partir la lune. Forcément, les parents, ça les agace un peu… Tous les prétextes sont bons, chaque phrase des parents amène des chants, des actions… mais à force…

Blanche hait la nuit aura un goût de déjà vu pour certains d’entre vous… Sibylle Delacroix a su croquer avec beaucoup de justesse ces enfants qui deviennent des piles électriques au moment du sommeil. L’album est bourré d’humour, de clins d’œil. L’histoire est rythmée par des bruits (Blanche tape sur son tambour) et des chants. Un petit album aux illustrations pleines de mouvements sur ces enfants qui s’animent à l’heure du coucher.

Oops et OhlalaC’est l’heure d’aller au lit ! Mais Oups et Ohlala n’ont pas vraiment envie… tous les prétextes sont bons pour reculer l’heure du coucher : on joue encore un peu, on veut aller aux toilettes, on veut une histoire, on a soudain une folle envie de ranger sa chambre, on réclame un verre d’eau et son doudou… Et quand toutes les demandes sont assouvies, on est enfin tranquille ?

On retrouve notre petit panda et notre petit koala qu’on aime décidément beaucoup. Encore une aventure pleine d’humour sur des situations du quotidien. Là encore, on se dit que Mellow connaît bien les enfants ! Un album, comme à chaque fois, avec des pages plastifiées et donc manipulables par les tout petits avec des couleurs franches et de forts contrastes comme ils aiment.

Mais papa...Un père souhaite une bonne nuit à ses enfants… sauf que ceux-ci lui rappellent qu’il a oublié les pyjamas ! Allez c’est chose faite, maintenant bonne nuit ! Ah non, il manque encore le doudou, puis ce sera le verre d’eau, la veilleuse, le lit, le plancher et les murs et tant d’autres choses encore…

Voilà un papa bien distrait (quand on a un personnage qui s’occupe mal des enfants ou qui oublie tout, c’est généralement le père… mais passons…) heureusement que ses enfants sont là pour le rappeler à l’ordre ! Avec de très jolies illustrations signées Marianne Dubuc, voici une histoire un brin décalée, basée sur la répétition qui a cartonné auprès de ma fille de six ans. Derrière le côté parfois absurde du propos, on rappelle quand même tout le rituel du coucher avec tout ce que nous réclament, souvent, les enfants. Un album tout doux et plein d’humour.

Quelques pas de plus…
D’autres livres sur l’heure du coucher et le sommeil que nous avons chroniqués : Trop tôt pour le dodo !, La boîte à musique de Gaston, Le doudou d’Ernestin, Un bisou pour Lili, Les chaussettes de Gaspard, Le pyjama de Charlotte a disparu, La veilleuse pour Juliette, Le livre magique de Sacha, À la sieste, Au lit tout le monde !, Réveillés les premiers, Dis tu dors ?, 40 histoires du marchand de sable, Jour de grève chez les marmottes, Victor et les Amulettes, 101 moutons au chômage, Dors bien, Rosalie, Tu ne dors pas, petit ours ?, Le sommeil Conseils et astuces au quotidien, Au dodo les animaux, Au lit, poussin !, Yoyo : Je ne veux pas dormir, Les dents, le pot, et au dodo !, Petites histoires du Père Castor pour endormir les petits, Tom ne veut pas dormir, Camille ne veut pas dormir, Camille a fait un cauchemar, Camille a oublié Nounours, Au lit, Ludo !, Non pas dodo !, Cacao se lève toujours trop tôt, Les monstres de la nuit, Ambre a peur du noir,
Quel cauchemar !Bonne nuit petit monstre vertA l’heure du loup, Y’a un monstre à côté, Le mons’trouille, Comment ratatiner les cauchemars, Au revoir cauchemar et Bonne nuit petit monstre vert.
Nous avons déjà chroniqué des livres de Séverine Vidal (Méga-Loup, Fées d’hiver, Billie du bayou, le banjo de Will, Billie du bayou, SOS Garp en détresse, Noël à l’endroit, Mon secret rit tout le temps, 55 oiseaux, Prune et l’argent de poche, Une girafe un peu toquée, Bad Lino, L’œil du pigeon, Au pays des vents si chauds, Petit Minus, Le laboureur de nuages & autres petits métiers imaginaires, La grande collection, Mon papa est zarzouilleur, Clovis & le pain d’épices, Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeurPrune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps), Amélie Graux (Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bain, Comptines des papas, 9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes), Mellow (Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bainet Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes) et Marianne Dubuc (Le lion et l’oiseau). Retrouvez aussi notre interview de Séverine Vidal.

J’aime mes cauchemars
Texte de Séverine Vidal, illustré par Amélie Graux
Gallimard Jeunesse Giboulées
14 €, 205×285 mm, 24 pages, imprimé en Belgique chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Blanche hait la nuit
de Sibylle Delacroix
Bayard Jeunesse
10,50 €, 185×187 mm, 26 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Oops et Ohlala vont dormir
Texte de Mellow, illustré par Amélie Graux
Talents Hauts dans la collection Oops & Ohlala
5,80 €, 157×157 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013.
Mais papa…
Texte de Mathieu Lavoie, illustré par Marianne Dubuc
De la martinière Jeunesse
7,50 €, 160×220 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014.

À part ça ?

Pour rester dans le même sujet, l’application Nott won’t sleep (hélas que sur Ipad) chroniquée par DéclicKids.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange