La mare aux mots
Parcourir le tag

Sirène

Histoires venues d’ailleurs

Par 8 juin 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose de voyager… On commence en Orient et aux Balkans, on continue par Haïti et l’on termine en Chine.

Djako le dragon et autres contes
Textes de François Azar, illustrés par Petros Bouloubasis
Lior éditions
15 €, 240×320 mm, 56 pages, imprimé en Belgique, 2018.
La disgrâce d’Apollon
de Céline Delabre et Sylvestre Bouquet, d’après une nouvelle de Gary Victor
Points de suspension
13 €, 200×230 mm, 32 pages, imprimé en France, 2018.
Le Dragon et le Phénix
Texte de Sophie Koechlin, illustré par Peggy Nille
Gautier Languereau
15 €, 245×300 mm, 40 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2017.

You Might Also Like

Nature et culture

Par 27 septembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on se plonge dans deux très chouettes albums : Le zoom des Z’animo et La danse de la mer pour découvrir ou redécouvrir les animaux et la vie aquatique d’une tout autre façon…

Le Zoom des Z’animo
Texte de Gonzague Lacombe, illustré par Laure du Faÿ
Sarbacane
16,50 €, 267×358 mm, 32 pages, imprimé en France, 2016.
La danse de la mer
de Laëticia Devernay
La Joie de Lire
23,90 €, 280×199 mm, 72 pages, imprimé en France, 2016.

You Might Also Like

Des sirènes et des voisins

Par 18 août 2015 Livres Jeunesse

La sirèneVous avez vu La Petite Sirène de Disney et vous pensez tout savoir sur les sirènes ? Attention, vos croyances risquent d’en prendre un coup ! Après les licornes, Sibylline et Marie Voyelle s’attaquent à l’image idéalisée que l’on a de ces créatures fantastiques. Avez-vous déjà pensé par exemple que les sirènes ne peuvent pas faire de danse classique ? Ben oui, essayez un peu de faire le grand écart avec une seule jambe ! Et que tous les poissons tombent amoureux d’elles juste à les entendre chanter ? Et qu’elles ne peuvent pas avoir de poisson rouge ? Et enfin (le pire selon moi), qu’elles ne peuvent pas faire de blagues de pet ? Eh oui, comment voulez-vous, quand on n’a pas d’anus se doit d’être délicates et élégantes ? Alors que, bon, on est d’accord, il n’y a rien de plus drôle que les blagues de pet… surtout pour les enfants !
Ce petit album amusant fera à coup sûr beaucoup rire les plus jeunes (et pas que sur les histoires de prout). Construit dans la même veine que le premier (mais vous pourrez tout à fait comprendre l’histoire sans avoir lu l’autre), il présente le texte à gauche, illustré avec humour sur la page de droite. J’aime beaucoup les situations loufoques et décalées imaginées par Sibylline, les jolies illustrations colorées de Marie Voyelle, et le tuto à la fin pour dessiner les sirènes.
Un seul petit bémol selon moi : l’album commence en affirmant que les sirènes sont à moitié fille, à moitié poisson. Euh… pardon ? Et le père d’Ariel alors ? Heureusement qu’il n’y a pas de livres sous l’océan, sinon, bonjour l’affront pour le roi Triton !
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Rue des voisinsDans la rue des Voisins, il y a quatre maisons. Dans la maison rouge, Mr Stan fait des équations. Dans la maison jaune, Mme Muguette remplit des coupons et gagne des cadeaux à gogo. Dans la maison bleue, Mr Tristan collectionne les chants d’oiseaux. Dans la maison orange, Mme Garance rêve de voyage en buvant du chocolat d’Afrique.
Mais aucun des quatre voisins ne se connaît, car personne ne sort jamais de chez lui. Mais quand un salon de thé ouvre dans la rue des Voisins, tout le monde ose enfin mettre le nez dehors et s’ouvrir aux autres !
Voilà un bel ouvrage sur le petit confort que l’on peut ressentir à rester chez soi, sans se préoccuper des autres. Un confort facile qui semble nous convenir, mais qui apparaît bien futile et dérisoire quand on ose regarder plus loin que le bout de son nez. C’est un beau message pour les enfants et les parents, porté par de belles illustrations très poétiques, pleines de détails cachés.
Un joli album plein d’optimisme qui donne envie de sortir de chez soi !
Des extraits sur le site de l’illustratrice.
Le même vu par Enfantipages.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Sibylline (C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique – La licorne), de Marie Voyelle (C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique – La licorne) et d’Aurélie Desfour (Des colos mystères avec des codes).

C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique – La sirène
Texte de Sibylline, illustré par Marie Voyelle
Des ronds dans l’O
10 €, 180×180 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2015.
Rue des Voisins
Texte d’Aurélie Desfour, illustré par Coline Citron
Les P’tits Bérets, dans la collection La tête sur l’oreiller
12,90 €, 207×211 mm, 28 pages, imprimé en France, 2015.

Marie

You Might Also Like

Rhinocéros, chiens et sirènes

Par 15 juin 2015 Livres Jeunesse

O n'a toujours besoin d'un rhinoceros chez soiLes chats, les chiens, les poissons… trop banal ! Adoptez un rhinocéros ! Votre vie ne sera plus la même ! Avec un rhinocéros, c’est amusement et câlins garantis. Leur prix est imbattable et très vite vous ne pourrez plus vous en passer ! Alors, courez vite chez le vendeur de rhinocéros le plus proche et adoptez-en un !
On a toujours besoin d’un rhinocéros chez soi est une énumération des avantages à avoir un rhinocéros chez soi. Des avantages, vous vous en doutez, décalés, drôles et poétiques. On peut par exemple s’en servir pour être certain d’avoir son argent de poche, utiliser sa corne pour faire des beignets ou tricoter un pull ou encore s’asseoir sur ses genoux pour lire confortablement.
Une superbe réédition d’un album de 1964, un ouvrage drôle et poétique signé Shel Silverstein.
Le même vu par Chez Clarabel.

Ralf est le genre de chien qui prend de la place. Son long corps en forme de saucisse est parfois gênant ! On lui crie souvent dessus et finalement on est heureux que quand il est à l’extérieur. Mais un jour… son long corps va être bien utile !
Le fameux principe de la différence qui va être finalement un avantage, courant en littérature jeunesse, est ici particulièrement bien exploité. Déjà, parce que graphiquement l’album est vraiment réussi, ensuite parce que l’histoire est pleine d’humour. Le chien est tout bonnement irrésistible.
Un bel album pour célébrer la différence.
Le même vu par Chez Clarabel.

Petite sirene a l'huileC’est les vacances, Ulysse est chez son oncle et sa tante… et c’est pas le pied ! Son oncle ne voit absolument rien et il a des loupes à la place des lunettes, sa tante a de gros soucis d’intestin qui lui causent des gaz permanents… Bon, heureusement, il y a aussi Denis, le chat, qu’ils considèrent comme leur enfant (à tel point qu’il mange à table avec la famille !). Quand vient l’heure du repas, pas besoin d’assiette ! Chacun a devant lui une boîte de conserve et n’a plus qu’à manger son propre repas à même la boîte. Jusqu’au jour où il se passe un truc incroyable… Ulysse trouve une sirène dans sa boîte de sardines !
Coup de cœur pour La petite Sirène à l’huile. Tout d’abord parce que les illustrations d’Aurélie Guillerey sont magnifiques, pleines de couleurs et de pep’s. Ensuite parce que l’histoire est non seulement très originale, mais totalement surprenante ! Bien malin qui devinera ce qu’il va se passer ! Ce n’est pas vraiment politiquement correct, ça grince même un peu, bref, tout pour nous plaire !
Un album décalé et surprenant avec de magnifiques illustrations signées Aurélie Guillerey.
Le même vu par La soupe de l’espace et par Bob et Jean-Michel.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages d’
Aurélie Guillerey (Noé et Azote tomes 1 à 3, Bien fait pour vous, Ma mère est partout, Coquillette la mauviette et Le mystère des graines à bébé). Retrouvez également notre interview d’Aurélie Guillerey.

On a toujours besoin d’un rhinocéros chez soi
de Shel Silverstein (traduit par Christian Demilly)
Grasset Jeunesse
16,90 €, 253×215 mm, 64 pages, imprimé en Espagne, 2015.
Ralf
de Jean Jullien
Seuil Jeunesse
13,50 €, 225×293 mm, 55 pages, imprimé en Belgique, 2015.
La petite Sirène à l’huile
Texte d’Émilie Chazerand, illustré par Aurélie Guillerey
Sarbacane
14,90 €, 210×280 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.

Gabriel

You Might Also Like

A écouter

Par 2 août 2013 CD non musical, Musique pour enfants

Dans les transports on peut facilement occuper les enfants en leur faisant écouter des histoires (c’est bien mieux qu’un écran !). Voici quelques CD et livre-CD pour rendre les voyages moins longs.

Petite sagesses du soirUn chat qui fait ami-ami avec la souris son ennemie, un chameau qui se réconcilie avec un ami qui l’avait frappé, un chien qui se rend compte que sa différence est une force,… 10 animaux qui nous parlent de l’importance du jeu, de l’amitié, de se soigner ou de se calmer avant de s’endormir.

Dix petits contes sages tout doux tout doux écrits par Muriel Bloch (qui nous les raconte aussi) entrecoupés d’une musique tout aussi douce de Jean-François Alexandre. Chaque animal raconte une courte (entre une et deux minutes) histoire qui a du sens et finit par souhaiter une bonne nuit aux enfants. C’est apaisant et ça accompagne bien les petits dans le sommeil tout en repensant aux éléments de la journée. Les illustrations de Maud Legrand font regretter que ce ne soit pas un livre-CD pour en profiter vraiment. Un CD plein de douceur et de philosophie pour les enfants à partir de 2 ans (d’après l’éditeur).

Le plus feroce des loupsLe plus féroce des loups se promène dans la forêt et il a TRES faim ! En route il croise trois lapins, mais il n’est pas le seul à s’en approcher, s’en vient aussi un chasseur… mais voilà que le loup mange le chasseur et fait un clin d’œil aux petits lapins. Le gros loup continue son chemin et ce coup-ci c’est trois petits cochons qu’il croise…

Plein d’humour et de rythme dans ce conte dans lequel on croise 3 lapins, 3 cochons, le petit chaperon rouge, un chasseur, un boucher, un ogre et un loup très gourmand ! Voilà une histoire qui va beaucoup plaire aux enfants, il arrive toujours une chose à laquelle on ne s’attend pas et chaque fin de page est rythmée par des oiseaux qui chantent un peu comme une chorale gospel « Hou ! Hou ! Gare à vous ! Voilà le plus féroce des loups ». Les illustrations d’Olivier Tallec accompagnent parfaitement le texte de Sylvie Poillevé dans le très joli livre du CD. Une vraie réussite !

Roméo et le coup de luneRoméo, un petit clown,  adore les enfants. Dès que l’école est finie il les fait rire. Seulement voilà, le rire des enfants insupporte Croquilaine la sorcière et elle fera tout pour que ça cesse.

Roméo et le coup de lune est typiquement le genre de conte musical qui plaît aux enfants… et avec lequel j’ai beaucoup de mal ! Histoire rythmée par des chansons, on pense aux spectacles musicaux du genre Emilie Jolie, Le soldat Rose ou encore L’enfant au Grelot (que j’avais vu au théâtre des nouveautés il y a peu et que ma fille, contrairement à moi, avait adoré). Bref une ambiance à laquelle on accroche… ou pas ! Si vous faites partie de la première catégorie vous allez certainement aimer cette histoire racontée par Jean-François Stévenin où l’on parle du rire des enfants, de la jalousie, des sorcières et des fées, des clowns augustes et des clowns blancs.
Bande annonce du spectacle : http://www.youtube.com/watch?v=sISYidQ6hgM

Plume-Ton-OiseauLa ville de Plume-ton-oiseau, comme son nom l’indique, n’est pas le paradis des volatiles ! Il faut dire qu’il y règne l’horrible Abracar, c’est lui qui oblige les chats à travailler et à plumer les oiseaux. Mais attention grâce à un oiseau-mouche et un renard la révolution est proche !

Ici on parle de révolte et de liberté au son de la guitare, avec des musiques très rythmées. Heureusement que certains sont là pour renverser la dictature. J’avoue avoir été plus séduit par le fond que par la forme, mais Plume-ton-oiseau est une histoire avec un joli message.
Un très beau site avec des extraits.

HombrecitoLe petit Daniel est bien malade, la Mort vient d’ailleurs le chercher… seulement voilà, un petit personnage dessiné sur un carreau de faïence que Daniel a appelé Martinito ne laissera pas la mort faire, l’enfant a été le seul à le remarquer, à lui parler, il va donc déjouer la Mort, l’occuper jusqu’à ce qu’elle oublie son heure. Mais Martinito prend des risques…

A la première écoute (pas vraiment attentive) je n’avais pas été attiré par Hombrecito, Le petit Bonhomme de Buenos Aires, ce conte argentin avec sa musique d’Amérique du Sud. Trop sombre peut-être. En fait en l’écoutant vraiment, quelle magnifique histoire ! Le petit bonhomme du carreau de céramique est un conte classique en Argentine, Ezequiel Spucches a choisi de l’adapter pour nos petits français. On parle ici d’amitié, de solidarité mais aussi de la maladie et de la mort. Avec en fond sonore une très belle musique, c’est une narratrice, Laure Gouget, qui nous raconte cette belle histoire, très poétique. Un beau voyage à Buenos Aires (que c’est agréable de voyager grâce aux contes) pour y rencontrer des personnages très touchants… et un autre un peu effrayant !

Abeilles&BourdonsC’est le printemps et pendant que les papillons volettent, à la ruche il y a une toute nouvelle abeille. A peine intronisée celle-ci doit se trouver un bourdon-papa pour assurer la survie de l’essaim mais aucun bourdon ne lui plaît à la ruche… Alors il faut en trouver un plus loin mais forcément quand on sait qu’on va mourir dès qu’on devient bourdon-papa ça ne donne pas envie…

Après le très drôle Marrons et châtaignes (sur l’automne), les Nid de coucou nous présentent Abeilles et bourdons (sur le printemps). Ici c’est une très belle histoire d’amour que nous conte, de sa voix magnifique, Raphaëlle Garnier (qui dessine aussi les illustrations, écrit les textes et les musiques, joue de la trompette, du cristal Bachet et du métallophone !). Comme dans le précédent opus c’est très lyrique, on est ici dans un très beau conte servi par une magnifique musique et surtout une superbe voix. Aussi réussi que le précédent !

LA PETITE SIRENELe roi de la mer avait six filles mais la plus jeune était la plus belle. Cette petite sirène était passionnée par le monde des hommes. Lorsque ses sœurs eurent le droit d’aller voir ce monde (à leurs 15 ans) elle écoutait leurs récits en attendant impatiemment son tour. Lorsque ce jour arriva elle vit un bateau sur lequel se trouvait un prince, elle en tomba immédiatement amoureuse.

Je parlais encore il y a peu de La petite Sirène, voici une version racontée pour les plus grands (pour les enfants à partir de 10 ans d’après l’éditeur). L’histoire tragique d’une petite fille de l’eau, fascinée par un monde qui n’est pas le sien qui quittera tout par amour et finira par mourir (oui je raconte la fin mais bon je ne pense pas l’apprendre à grand monde !). Marie Tirmont nous raconte de sa belle voix le texte intégral d’Hans Christian Andersen (1h15 d’écoute) et c’est un beau moment, elle nous emmène avec elle dans ce magnifique conte qu’on redécouvre encore une fois avec plaisir.

Chut Gutman RoseRose a un souci d’élocution, les mots ne sortent pas comme il faut. Un simple « chat » devient un « moustachacu », la marelle dans sa bouche devient « crève en enfer ». A cause de ça elle a dû changer d’école, mais comment se faire accepter dans la nouvelle avec son souci ? Ne rien dire ? Pas facile… Et si la solution était d’affronter les demi-lampadaires (les collégiens) ? A la maison les choses ne sont pas simples non plus entre une patate (un père) crayon (dessinateur), qui lui écrit des lettres plutôt que de lui parler et une ventouse (mère) slogantine (publicitaire), un peu collante et qui lui parle comme à une débile. Heureusement grâce à la lecture de Chien Pourri, Rose s’évade.

Quel bonheur que cette histoire de Rose ! C’est une histoire extrêmement poétique, sur fond de guerre entre les primaires et les collégiens. Le défaut de Rose est prétexte pour Colas Gutman pour jouer avec les mots, les erreurs de la petite fille sont bien entendu pleines de sens : écrabouser, ennuimerder, bon levant (pour bonjour), pince à cinq doigts (pour main) des fantômes (ceux qu’on ne voit pas dans une classe),… On parle ici de la différence, mais aussi d’amour, des parents (qui ne comprennent pas forcément les enfants), d’amitié. On rit beaucoup lorsque les parents de Rose essayent de la corriger (et se plantent complètement) ou tentent des choses farfelues pour la faire parler normalement. C’est extrêmement drôle (tout en étant très tendre), je n’avais pas ri à ce point en écoutant une histoire depuis bien longtemps ! Sylvie Ballul fait beaucoup plus que de lire l’histoire, elle l’interprète vraiment. Le son d’un saxophone l’accompagne. Un délice !

Le petit PrinceAlors qu’il essayait de réparer son avion, un homme rencontre un étrange petit garçon qui lui demande de lui dessiner un mouton… la suite vous la connaissez…

Pour fêter les 70 ans du Petit Prince, Gallimard a sorti plusieurs versions (toutes magnifiques) de ce conte d’Antoine de Saint-Exupéry, dont une version avec CD racontée par Gérard Philippe. Quel bonheur que d’écouter la voix de cet extraordinaire comédien. Une version qui a 60 ans et n’a pas pris une ride. En bonus, on retrouve un document vidéo où Gérard Philippe raconte un extrait face caméra, un grand moment. L’édition aussi est superbe avec un très beau papier. L’histoire est présentée dans son intégralité (attention Gérard Philippe, par contre, dans sa version lue ne lit que des extraits) avec les aquarelles originales d’Antoine de Saint-Exupéry. Le tout présenté dans un superbe coffret cartonné. Une magnifique version.

A noter que vous pouvez retrouver une version poche vendue dans un petit fourreau avec une très belle carte pop-up (9,50€), une version dans un grand album (13,50€), une version beau livre (avec de nombreux bonus, 29€) et une version folio collector limitée avec un livret de dessin d’Antoine de St Exupéry (9,60€). Ces versions étant sans CD.

Quelques pas de plus…
D’autres histoires à écouter ici et ou encore (entre autres).
Nous avons déjà chroniqué des histoires de Muriel Bloch (Le Schmat doudou), des CD de Jean-François Alexandre (Musique de cinéma pour petites oreilles, L’imagier de la musiqueMusiques de cirque pour petites oreilles, Chansons et comptines de nos régions, Comédies musicales pour petites oreilles, Les instruments de l’orchestre pour petites oreilles, Musiques baroques pour petites oreilles et Musiques Jazz et Blues pour petites oreilles et Chansons et comptines de notre enfance), d’Olivier Tallec (Pas de pitié pour les baskets, Kevin et les extraterrestres, Restons Calmes !, Joyeux Noël Rita et Machin, Mon cœur en miettesLe slip de bain, ou les pires vacances de ma vie et La croûte), un livre-cd de Nid de coucou (Marrons et châtaignes), des histoires d’Andersen (La petite sirène illustré par Alexandra Huard, Contes inédits : Le compagnon de voyage, Le petit Ole Ferme l’oeil, Le goulot de Bouteille, Le Rossignol et l’empereur de Chine, un CD regroupant plusieurs de ses contes, La petite fille aux allumettes illustré par Fabrice Backès, Les habits neufs de l’empereur illustré par Parastou Haghi et un recueil sorti chez Lito, Contes d’Andersen), et des livres de Colas Gutman (Chien pourri et Les inséparables) que nous avons d’ailleurs interviewé.

Petites sagesses du soir
Textes de Muriel Bloch, musique de Jean-François Alexandre
Naïve dans la collection Les petits indispensables des tout-petits
12€ (prix conseillé), 50 minutes, livret de 24 pages, 2013.
Le plus féroce des loups
Texte de Sylvie Poillevé, illustré par Olivier Tallec
Père Castor dans la collection Les albums en musique
10,50€, 178×217 mm,12 minutes, 28 pages, imprimé en Chine, 2013.
Roméo et le coup de lune
d’Eva Marchal, raconté par Jean-François Stévenin
Eponymes Jeunesse
13€ (prix conseillé), 35 minutes, livret de 8 pages, 2013.
Plume-Ton-Oiseau
d’Amaury Ballet et Christophe Dupire
Eponymes Jeunesse
13€ (prix conseillé), 32 minutes,livret de 8 pages, 2013.
Hombrecito
d’Ezequiel Spucches sur un texte de Manuel Mujica Làinez, interprêté par AlmaViva Ensemble
Victorie Music
18€ (prix conseillé), 51 minutes, livret de 8 pages, 2013.
Abeilles & Bourdons
de Nid de Coucou
Nid de Coucou
18€, 200×200 mm, 35 minutes, 32 pages, imprimé en Bretagne chez un éditeur éco-responsable, 2013.
La petite sirène
Texte de Hans Christian Andersen (traduit par Régis Boyer), lu par Marie Tirmont
Gallimard Jeunesse dans la collection écouter Lire
12,90€, 1h15, livret 4 pages, 2013.
Rose
Texte de Colas Gutman lu par Sylvie Ballul
L’école des loisirs dans la collection Chut !
13,70€, 62 minutes, 2013.
Le petit prince
d’Antoine de Saint-Exupéry, lu par Gérard Philippe
Gallimard
19,90€, 158×222 mm, 120 pages, imprimé en Chine, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange