La mare aux mots
Parcourir le tag

Soleil

Esprit d’équipe

Par 13 mai 2019 Livres Jeunesse

Aujourd’hui je vous propose deux albums formidables : Brille encore, soleil d’or sur un groupe d’animaux intrigués par la disparition du soleil et En voiture une fable burlesque sur un surfeur qui voulait SEULEMENT aller à la plage…

Brille encore, Soleil d’or
Texte de Guo Zhenyuan (adapté par Véronique Massenot) illustré par Zhu Chengliang.
HongFrei
14,50 €, 206×296 mm, 48 pages, imprimé en République tchèque, 2019.
En voiture
de Guilherme Karsten (traduit de l’anglais par Rosalind Elland-Goldsmith)
Seuil Jeunesse
14,50 €, 262×282 mm, 36 pages, imprimé en Italie, 2019.

You Might Also Like

Vacances au soleil

Par 25 juin 2013 Livres Jeunesse

mes vacances d étéL’année scolaire se termine doucement et je vous emmène à la mer avec Mes vacances d’été. David est à la plage avec toute sa famille et son père passe son temps à prendre tout le monde en photo : sa sœur Tessa, Tonton Bébert et Tata Suzette, mais aussi Tonton José, ou bien encore le cousin Philippe. Chacun a son petit caractère, ses petites habitudes et ses petites manies de vacanciers.

Quelle famille ! Isabelle Simon dresse une galerie de portraits à la fois tendres et teintés d’humour moqueur. Aucun défaut n’est épargné, mais on sent aussi que le héros a de l’affection pour les membres de sa famille. Le texte est court mais percutant, et les illustrations très originales : ce sont des photos qui mettent en scène des figurines de plâtre, dans un décor naturel (sable et serviettes par exemple). Un album pour entrer en douceur dans le rythme des vacances d’été et leurs traditionnelles photos familiales. Pour feuilleter l’album, c’est par ici !

soleilQui dit vacances d’été, dit normalement prédominance d’un temps ensoleillé. Je sais que ce n’est pas le cas partout en ce moment, mais on peut encore espérer que ça change. On va essayer de le faire revenir avec Soleil, un album pour enfants plein d’énergie. Le soleil brille dans le ciel. Dans le ciel, on trouve des nuages sous lesquels se cache une forêt, qui abrite le lit d’une rivière au milieu de laquelle se trouve une île, etc.

Vous l’aurez compris, on a affaire à un livre « gigogne », qui nous permet à chaque fois de pénétrer dans un détail de la page précédente, grâce au texte de Catherine Leblanc. Un peu comme si on utilisait le zoom d’un appareil photo. Les grandes illustrations de Candice Hayat sont très simples, tout en regorgeant de multiples détails. L’ensemble est extrêmement coloré (c’est même parfois presque psychédélique) et vitaminé (si on peut employer cet adjectif pour des illustrations). A défaut de soleil dans le ciel, c’est un soleil sur papier glacé que nous propose cet album !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres albums de Catherine Leblanc (Ce crime, Ma couleur, Au lit Ludo ! Le goût d’être un loup, Les petites personnes, Au revoir, bonjour, Lulu et Moussu, Ah ! Si j’étais président !, Comment ratatiner les monstres ?, Le prince Kangor). Retrouvez également son interview.
Quant à Isabelle Simon, elle a également illustré Toujours debout, dont nous vous parlions récemment.

Mes vacances d’été
d’Isabelle Simon
L’initiale
12 €, 200 x 200 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2013
Soleil
Texte de Catherine Leblanc. Illustrations de Candice Hayat.
L’élan vert
12,70 €, 230 x 290 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

bonbek-jungleRécemment, j’ai découvert Bonbek, un magazine trimestriel pour enfants. Dans le numéro Jungle, on découvre deux histoires entre forêt et bananiers, des recettes gourmandes (de l’ananas grillé, et un gâteau tigré) et on s’initie aux ombres chinoises tout en apprenant à entretenir des plantes d’intérieur. On trouve aussi des jeux et des coloriages en lien, toujours en lien avec le thème de la jungle. Coloré, riche et ludique, voilà un bon moyen d’occuper joyeusement les journées estivales !

Marianne

 

You Might Also Like

Anges ou démons ?

Par 5 octobre 2012 Livres Jeunesse

Quels sont ces animaux bizarres appelés « petites personnes »? Ils ont une tête, deux bras et deux jambes, et un sac pour aller à l’école. Ils sont gourmands, inventent des mots et vivent avec des grandes personnes.

C’est un grand album pour parler des petites personnes. Les petites personnes, vous l’aurez compris, ce sont les enfants. C’est drôle et bien écrit, Catherine Leblanc décrit donc ces êtres étranges comme on le ferait dans un documentaire animaliers pour enfants : mots simples, phrases courtes. C’est très poétique, très beau et original. Ce n’est pas un album « comique » (ici pas de gags) mais on sourit beaucoup. Catherine Leblanc a vraiment su croquer l’enfance, sans caricature et avec finesse. Les illustrations de Gwendal Le Bec sont également belles, « simples » et efficaces. Un très bel album sur l’enfance.

Un ange ça ne fait pas de bêtises, si ? Pourtant Céleste, alors qu’il joue à cache-cache dans les nuages, trouve un interrupteur et ne peut résister… il faut l’essayer ! Mais voilà que ça éteint le soleil… Horreur ! Malheur ! Tout le monde est en colère… Céleste va devoir réparer tout ça.

C’est avec beaucoup de poésie qu’Isabelle Bauer nous parle des bienfaits du soleil. Comment les fleurs vont-elles pousser sans lui ? Comment la chouette saura-t-elle quand s’arrêter de dormir ? Et qui dit plus de soleil dit plus d’évaporation d’eau et donc plus de nuages… donc qui arrosera les fleurs des champs ? Cette jolie petite histoire d’ange qui fait une bêtise est beaucoup plus profonde qu’elle n’apparaît au premier abord. On parle aussi de la solidarité (Céleste n’arrivera pas seul à retrouver l’interrupteur). Même si je ne suis pas fana de toutes les illustrations du livre, certaines sont magnifiques, le petit personnage notamment est toujours superbe. Un livre pour tous ceux qui aiment les histoires douces et poétiques.

Quelques pas de plus…
D’autres livres de Catherine Leblanc que nous avons chroniqués : Lulu et Moussu et Ah, si j’étais président !
Notre interview d’Isabelle Bauer et les livres que nous avons chroniqués d’elle : La machine à bonbons et Un (grand) cri de souris.
Un autre livre illustré par Katia Belsito que nous avons chroniqué  : Je t’aime comme toi.

Les petites personnes
de Catherine Leblanc, illustré par Gwendal Le Bec
P’tit Glénat
11€, 267×320 mm, 32 pages, imprimé en France.
Qui a éteint le soleil ?
d’Isabelle Bauer, illustré par Katia Belsito
Philomèle
12,50€, 200×200 mm, 36 pages, lieu d’impression non précisé.

A part ça ?

Enfin, l’école va se battre contre les clichés sexistes, un article ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange