La mare aux mots
Parcourir le tag

Stéphane Kiehl

Dans la jungle ou en Irlande : deux albums qui nous transportent

Par 27 mai 2019 Livres Jeunesse

Le premier album du jour nous plonge dans la jungle en compagnie d’un père et de ses enfants ;  le second nous emmène en Irlande, à la rencontre de deux sœurs qui possèdent un don unique et ancestral.

Un père et ses trois enfants s’enfoncent dans une jungle luxuriante, quelques gros sacs à dos pour seuls bagages. Après une très longue marche, apparaît enfin une rivière. C’est là, au milieu de la jungle et au pied de cette source de vie, que la famille va pouvoir s’installer et vivre de manière apaisée, alors que la jungle se teinte de mille et une couleurs : la mousse verte, dense et confortable, les insectes et les oiseaux multicolores, les pelages d’animaux tous plus beaux les uns que les autres, et puis les couleurs de la nuit, qui plonge la jungle dans un bleu profond. Attirées par cet éden, d’autres familles venues « du Nord » viennent s’installer. De nouveaux arbres sont coupés pour construire des maisons. Tout un village se construit, grignotant peu à peu le vert de ce paradis de nature. Pendant ce temps, le tigre, roi de la jungle craint et respecté, semble repoussé sans cesse plus loin, perdant peu à peu ses droits.
Vert est de ces albums dont on tombe instantanément amoureux, tant ils sont visuellement étonnants : des doubles-pages mangées par le vert, profond, puissant, de la jungle. Du vert partout, puis du bleu, des touches de jaune, de noir, et le blanc, enfin, qui grignote la page à mesure que la présence humaine se fait plus invasive. L’histoire est racontée par l’un des enfants. C’est une voix d’avenir, qui nous alerte avec beaucoup de poésie sur le poids que l’être humain fait porter à la nature.
Un album sur le monde sauvage d’une très grande puissance visuelle.

Partons à présent en Irlande. Dans la chaumière du titre, qui surplombe la mer, vivent Shannon et Sinéad, deux vieilles sœurs musiciennes. Elles sont les magiciennes de la mer : chaque matin, elles allument le feu dans leur cheminée et descendent sur la plage pour jouer une musique qui fait vibrer la lande, se réveiller les moutons, les mouettes… et qui fait surtout monter et descendre la mer, marée rythmée par leurs notes. Après des jours de pluie, impossible d’allumer le feu : tout le bois est humide. Les deux sœurs partent en quête de bois sec mais le vent dans la lande leur glace les os, elles se perdent, rebroussent chemin, et finissent par décider d’aller au village. Là-bas plus personne ne les connaît, car elles vivent reculées depuis si longtemps. Les villageois les craignent, et elles n’ont toujours pas trouvé de bois. Le coup de pouce du destin viendra d’un petit garçon avec une flûte (tiens, encore un musicien), qui pourrait bien aider les magiciennes et surtout rompre leur solitude.
À la lecture de cet album, on entend presque les musiques irlandaises résonner à nos oreilles, le vent souffler sur la lande, et l’on pourrait sentir l’odeur des embruns. Le graphisme aux couleurs douces, les silhouettes rondes des deux sœurs, les yeux rieurs du garçon, les genêts qui font comme une mer… Tout dans cet album est d’une grande douceur, même si le chemin des magiciennes n’est pas sans embûche. C’est un joli conte qui débute dans une atmosphère hostile et qui se termine dans la lumière, de la solitude et l’ennui à l’espoir qui renaît.
Un très bel album qui nous emporte entre tradition et modernité, pour parler des rencontres qui réchauffent et rompent les solitudes.

Vert, Une histoire dans la jungle
de Stéphane Kiehl
De La Martinière Jeunesse
16 €, 290×270 mm, 32 pages, imprimé en Slovénie, 2019.
Chaumière
Texte d’Aurélia Coulaty, illustré par Toni Demuro
La Palissade
14,50 €, 280×200 mm, 40 pages, imprimé en France chez un imprimeur écoresponsable, 2019.

You Might Also Like

Des animaux pour les tout-petits

Par 18 février 2019 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une sélection de livres cartonnés qui mettent en scène des animaux

Dans la jungle
Au parc
d’Ingela P Arrhenius (traducteur·trice non crédité·e)
Hélium dans la collection Pop Imagiers
11,90 € chacun, 118×128 mm, 30 pages chacun, imprimé en Chine, 2019.
Où est le pingouin ?
Où est l’ours ?
d’Ingela P Arrhenius (traducteur·trice non crédité·e)
Gründ
7,95 € chacun, 188×188 mm, 10 pages chacun, imprimé en Chine, 2019.
Grenouille, où es-tu ?
Jument, que caches-tu ?
d’Olivia Cosneau
Hélium dans la collection Un livre à flaps
11,90 €, 180×180 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2018.
Copains
de Stéphane Kiehl
Actes Sud Junior
10,90 €, 150×150 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2018.
Le petit train de Lapin !
de Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection La petite clique de Cécile Hudrisier
7,90 €, 175×175 mm, 18 pages, imprimé en Malaisie, 2018.

You Might Also Like

Les invité·e·s du mercredi : Stéphane Kiehl et Anaïs Massini

Par 21 novembre 2018 Les invités du mercredi

Cette semaine, je vous propose une interview de l’auteur-illustrateur Stéphane Kiehl qui vient de sortir une super série pour les tout-petits chez Actes Sud. Puis nous partons en vacances avec l’autrice et illustratrice Anaïs Massini. Bon mercredi à vous !


L’interview du mercredi : Stéphane Kiehl

Racontez-nous votre parcours
Je suis né avec l’accent alsacien, puis diplômé de l’école des Beaux Arts de Nancy où j’ai passé 5 ans. Je deviens illustrateur en 1999 quand je fais mes premières illustrations pour la presse et deviens auteur à la sortie de mon premier album « Y a un truc » paru aux éditions du Rouergue en 2001. Depuis j’entretiens une relation étroite entre mon travail pour la presse et pour l’édition qui m’a amené à travailler pour de nombreux autres projets.

Pouvez-vous nous parler de votre série de livres cartonnés éditée Actes Sud Junior
Simple, pourrait résumer cette série de 4 livres pour les petits. Chacun développe un concept d’apprentissage lié à la petite enfance, l’objet, le nombre, le temps et l’espace. Tous deviennent histoire et sont illustrés par une bande d’animaux tendres qui vivent ensemble sur fond blanc. La mise en situation de chacun d’eux se fait exclusivement par le cadrage, ce sont toujours les mêmes dessins c’est l’intention qui change.

Quelles techniques d’illustrations utilisez-vous ?
Je dessine, je compose sur ordinateur. Je n’ai pas de technique de prédilection, c’est le projet qui dicte mes envies. Un trait à la main s’impose, parfois une forme numérique, parfois une photo, mais toujours au service du projet.

Où trouvez-vous votre inspiration ?
Mes sources d’inspirations sont très urbaines souvent liées à mon univers au quotidien, parfois c’est le contraire. Le présent et le lieu dans lequel je travaille ont leur importance. Mais c’est plutôt mes rêveries qui dictent mes idées.

Quelles étaient vos lectures d’enfant, d’adolescent ?
J’ai très peu lu quand j’étais enfant. C’est par le cinéma que je suis passé à la lecture à la fin de mon adolescence.

Il y a-t-il des illustrateurs et des illustratrices dont le travail vous touche ou vous inspire ?
J’ai beaucoup d’estime pour le travail de Paul Cox, il a su trouver le bon équilibre entre l’expérimentation et une certaine réalité du travail, sans se soucier de la cohérence de style. J’ai eu la chance de faire une exposition avec lui en 2016 à la galerie des enfants du Centre Pompidou et de partager sa grande sensibilité. J’aime également Katsumi Komagata pour son efficacité et la beauté poétique de chacun de ses ouvrages.

Sur quoi travaillez-vous actuellement ?
Une gamme de produits dérivés va sortir cet automne pour les boutiques du Centre Pompidou autour de l’architecture du Centre. Quelques projets de livres sont en route pour 2019, un imagier sans thème avec une scénarisation particulière, un album avec une vraie histoire, dans un univers très vert, et d’autres propositions, matières à réflexion, nouveaux paris, légers ou plus profonds.

Bibliographie sélective :

  • Derrière l’écran, illustration d’un texte Réjane Hamus-Vallée, Actes Sud Junior (2017).
  • Copains, Chauve-souris, Oeuf dix et Bonjour et Bonne nuit !, texte et illustrations, Actes Sud Junior (2018), que nous avons chroniqué ici.
  • La vie en typo, illustration d’un texte de Céline Delavaux, Actes Sud junior (2017).
  • Léon l’extra petit terrestre, illustration d’un texte de Jo Witek, La Martinière jeunesse (2016), que nous avons chroniqué ici.
  • La guerre secrète des microbes, illustration d’un texte de Florence Pinaud, Actes Sud junior (2016).
  • La vie en design, illustration d’un texte de Céline Delavaux, Actes Sud junior (2015).
  • Mon amie Carla, texte et illustrations, Autrement Jeunesse (2010).
  • Grand joueur, texte et illustrations, Autrement Jeunesse (2008).
  • Football club, texte et illustrations, Autrement Jeunesse (2008).
  • Vos enfants et l’argent, illustration d’un texte de Juliette Salin, Autrement Jeunesse (2008).
  • Y’a un truc !, texte et illustrations, Rouergue (2001).


En vacances avec… Anaïs Massini

Régulièrement, nous partons en vacances avec un·e artiste. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à la·le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet·te artiste va donc profiter de ce voyage pour nous faire découvrir des choses. On emporte ce qu’elle·il veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… Des livres, de la musique, des films… sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il·elle veut me présenter et c’est elle·lui qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette fois-ci, c’est avec Anaïs Massini que nous partons ! Allez, en route !

5 albums jeunesse (très dure sélection… non exhaustive) :

  • mon préféré de tous les temps, celui qui a marqué mon enfance et auquel je m’identifie encore complètement : La petite géante de Philippe Dumas.
  • Boréal Express de Chris Van Allsburg, émotion intacte depuis plus de 30 ans.
  • Rhino des villes de Gaëtan Dorémus, un livre de photos et d’illustrations qui raconte la ville, le regard, le déplacement, d’une poésie infinie et toujours renouvelée.
  • Le voyage d’Ignacio d’Anne Cortey et Vincent Bourgeau, on pourra me soupçonner de sponsoriser mes amis (j’ai publié 4 albums avec Anne, fait mes études avec Gaëtan et partagé un atelier avec Vincent), mais ce livre aborde la complexité de l’amitié à travers une histoire très bien amenée et ficelée avec rare justesse.
  • Attention au départ d’Élisabeth Corblin, c’est le premier livre de cette auteure-illustratrice dont j’ai la chance d’avoir fait connaissance alors qu’elle était étudiante, autant dire comme j’étais impatiente ! Élisabeth a un sens de l’écriture comme du dessin particulièrement fin, détaillé mais léger, teinté d’un humour presque british. Et l’album vient de paraître aux très intéressantes et exigeantes Éditions Biscoto. Un petit monde à suivre de près !

5 romans :

  • Les demeurées de Jeanne Benameur
  • Le gang de la clé à molette d’Edward Abbey
  • Le livre de Dina d’Herbjørg Wassmo
  • Terre des oublis de Dương Thu Hương
  • L’or de Blaise Cendrars

5 DVD :

  • La dernière séance de Peter Bogdanovich
  • My architect de Nathaniel Kahn
  • Bigamie d’Ida Lupino (et tous ses films (j’aimerais tous les voir…) en tant qu’actrice ou réalisatrice, elle est géniale !)
  • Mr Smith au sénat de Frank Capra
  • Un portrait de Baudouin de Lætitia Carton

5 CD :

  • 6 feet beneath the moon par King Krule
  • To the east par Electrelane
  • Itinéraire par le Quatuor Voce
  • 6 concertos brandebourgeois, de J.S.Bach, dirigés par Otto Klemperer
  • Teresa Berganza sings Villa-Lobos, Braga, Guastavino, T.Berganza a une voix merveilleusement joyeuse et chaleureuse, notamment sur ce disque

5 artistes :

5 lieux (la demande la plus difficile !) :

je n’ai pas de lieux en particulier à faire découvrir, ou alors des lieux secrets…
mais je suis amoureuse des longs trajets en train, du temps et de la beauté qu’ils offrent.
Je fuis le TGV !
Autour de chez moi, je recommande :

  • La ligne de TER/ou intercité Clermont-Aurillac-Toulouse, fascinante par sa richesse et variété des paysages traversés.
  • La ligne de TER/ou intercité Béziers-Neussargues-Clermont, juste époustouflante par sa traversée de paysages désertiques et désertés, elle passe sur le viaduc de Garabit (un monument !)
  • La petite ligne de TER Aurillac-Brive remonte une rivière et des gorges étroites, complètement dingue, on a l’impression d’avancer en train dans la forêt.
  • La ligne Rodez-Brive, descente du Lot et traversée du Quercy, avec un plat du jour au buffet de la gare de Brive.
  • et enfin, un lieu fixe qui défie le temps : le tympan de l’abbatiale de Conques, une merveille de l’art roman devant lequel je peux rester des heures (avec une glace l’été après 18 h quand le flot de touristes est parti = perfection)

Anaïs Massini est autrice et illustratrice.

Bibliographie sélective :

  • Chapacha, texte et illustrations, Thierry Magnier (2018).
  • Le souffle de l’été, illustration d’un texte d’Anne Cortey, Grasset jeunesse (2017), que nous avons chroniqué ici.
  • Les petits jours de Kimi et Shiro, illustration d’un texte d’Anne Cortey, éditions Grasset jeunesse (2015).
  • Composition familiale, éditions de l’Épicerie de l’orage (2014).
  • Nuit d’hiver, illustration d’un texte d’Anne Cortey, Autrement jeunesse (2012).
  • Dans la maison de Poupée, texte et illustrations, Autrement jeunesse (2011).
  • Les ailes d’Anna, illustration d’un texte d’Anne Cortey, Autrement jeunesse (2009).
  • Hurlovent, d’après un texte d’Heinrich Hannover, De La Martinière jeunesse (2000).
  • On a un monstre dans la classe, illustration d’un texte de Gudule, Nathan (1999).

 

You Might Also Like

Des livres cartonnés et des animaux

Par 18 septembre 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente cinq albums entièrement cartonnés (qu’on peut donc glisser dans les petites mains) qui mettent en scène des animaux.

Animaux
de Maria Jalibert
Didier Jeunesse dans la collection Les petits imagiers de Maria Jalibert
9,90 €, 175×175 mm, 18 pages, imprimé en Malaisie, 2018.
Chauve-souris
de Stéphane Kiehl
Actes Sud Junior
10,90 €, 150×150 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2018.
L’ours brun
de Charles Paulsson
Gulf Stream Éditeur dans la collection Animaux animés
8 €, 140×140 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2017.
Le kiwi du kiwi
Le dodo du dodo
d‘Éva Offrédo
À pas de loups
12 € chacun, 150×220 mm, 14 pages chacun, imprimé en Europe, 2018.

You Might Also Like

Des magiciens ordinaires

Par 20 septembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on découvre deux héros pas si ordinaires que ça : le gros monstre Berty, super baby-sitter pour petits monstres boudeurs et Léon un petit humain un peu trop dans la lune…

Berty le plus cool des monstres
Texte de Didier Lévy, illustré par Delphine Renon
Grasset Jeunesse
15 €, 181×235 mm, 56 pages, imprimé en France, 2016.
Léon l’extra petit terrestre
Texte de Jo Witek, illustré par Stéphane Kiehl
La Martinière Jeunesse
14,95 €, 256×266 mm, 32 pages, imprimé en France, 2016.

You Might Also Like

Secured By miniOrange