La mare aux mots
Parcourir le tag

Tolérance

Une guerre entre cochons et un rat très énervé !

Par 29 juin 2012 Livres Jeunesse

Lorsque je vous avais parlé de La petite oie qui ne voulait pas marcher au pas et de La grève des moutons de Jean-François Dumont (ici), je vous avais dit que je vous parlerai des deux autres de la même série…

D’un côté Rosalie et sa famille, les Rose, une famille de cochons bien comme il faut, propre sur elle et qui ne mange pas n’importe quoi. De l’autre côté, Bruno et sa famille, les Brun. Des cochons qui ne trainent pas dans la boue et ne mangent pas à longueur de journée. Jamais on n’a vu un Rose et un Brun jouer ensemble. Ils ne sont pas du même monde ! Pourtant Rose s’ennuie seule sans camarade avec qui jouer… Et Bruno pareil ! Un jour ils se croisent… Et si enfin les Rose et les Brun se réconciliaient ?

Roméo et Juliette version cochons ! J’aime vraiment l’humour de Jean-François Dumont, tant dans le texte que dans les illustrations. Ici donc deux familles qui se détestent et vont se rabibocher grâce aux enfants. Les petits, eux, ne comprennent pas les guerres entre les grands, pourquoi rester fâchés ? On parle ici de différence (est-ce parce qu’ils ne sont pas de la même couleur que les Rose et les Brun ne s’entendent pas ? ou parce qu’ils n’ont pas la même vie ?) mais aussi de tolérance et des préjugés. On parle surtout d’amour et d’apprendre à vivre ensemble.

Ah non ça va pas ! ça va pas, ça va pas, ça va pas ! Edgar est furieux ! De très mauvaise humeur ! Il y a un lombric qui le poursuit et ça, ça le met en rogne, pire que ça, dans une colère noire ! Déjà qu’il n’aime pas la compagnie des autres, alors un lombric… pensez donc ! D’habitude, à la ferme, tout le monde l’évite mais là c’est encore pire. Pourtant il aurait bien besoin des autres Edgar pour se débarrasser de ce suiveur !

Encore un album très drôle (la chute est mémorable). Cette série avec des personnages communs aux quatre histoires est décidément une réussite, il faut se procurer toute la collection ! Ici on parle donc de la mauvaise humeur, des jours où rien ne va. Le personnage du rat râleur qui n’aime personne est particulièrement comique, très bien trouvé.  C’est le genre d’histoire à suspense qu’on adore « jouer » quand on la raconte aux enfants, pour leur plus grand plaisir ! On attend la chute avec impatience et en attendant… on se marre bien !

Copains comme cochons
de Jean-François Dumont
Père Castor dans la collection Les plus belles histoires d’aujourd’hui.
5,30€, 32 pages, imprimé en France.
Gare à Edgar
de Jean-François Dumont
Père Castor dans la collection Les plus belles histoires d’aujourd’hui.
5,30€, 32 pages, imprimé en France.

A part ça ?

A partir de la semaine prochaine La mare aux mots se met en mode vacances. Nous resterons présent tout l’été mais nos chroniques seront généralement plus courtes (un seul livre chroniqué) et la rubrique Les invités du mercredi disparaîtra pour revenir en septembre. À la place vous trouverez des sortes de fiches métiers. Nous avons interrogé des auteurs, illustrateurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, traducteurs, attachés de presse et blogueurs pour vous faire découvrir leur vision de leur métier. Chaque mercredi vous retrouverez donc un métier mis à l’honneur avec de beaux invités. Bel été à vous… sur La mare aux mots !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange