La mare aux mots
Parcourir le tag

Toucher

Pour les plus petits

Par 4 juillet 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle chronique pour les tout-petits.

La ferme à toucherEt l’on ne va pas commencer par un livre, mais par un petit jeu. La ferme à toucher, sorti chez Nathan propose 12 grandes cartes (100x100mm) avec des matières à toucher sur la moitié d’entre elles et un animal « troué » sur la seconde. On va par exemple trouver un mouton, une vache ou un cochon, il va falloir poser ces cartes sur une carte avec un pelage laineux blanc, un pelage blanc taché de noir et un carré rose lisse (la matière apparaissant donc dans le trou une fois qu’on pose la carte sur l’autre). C’est tout simple… mais bien trouvé ! Les enfants vont manipuler les cartes, toucher les matières…
Nathan indique ce jeu à partir de douze mois, mais ma fille a commencé à le manipuler avant (mais bien sûr sans replacer les cartes sur le bon animal !).
Un petit jeu très joli (il est illustré par Géraldine Cosneau) et facile à transporter (pas besoin de prendre la boîte avec soi).

Mes premiers livres de bainOn continue avec deux livres de bain, également sortis chez Nathan. Léon le petit matelot et Marie la mouette sont deux tout-petits livres (95×100 mm) avec une histoire toute mignonne illustrée là aussi par Géraldine Cosneau. Léon décide de se construire un bateau puis il fait la course avec Marie la mouette. Pratique pour jouer dans l’eau, mais pas seulement, le côté plastifié les rend très solides ! Dans l’un on trouve une sorte de grelot, dans l’autre un pouet (moi j’aurai mis le pouet dans Marie la mouette, vu que ça ressemble au cri de l’animal, mais bref).
Mignons et colorés, voilà deux petits livres pour lire même dans le bain !

Mes comptinesLa collection Mes petits imagiers sonores de chez Gallimard cartonnent auprès de Suzanne, ma fille d’un an. Ce sont des livres cartonnés avec une pastille sonore (on appuie et un son enregistré sort) dont je vous avais déjà parlé ici. Dans Mes comptines, on va entendre six comptines (Jamais on n’a vu vu vu, L’araignée Gypsie, La famille tortue, Meunier tu dors, Petit escargot et Pomme de reinette et pomme d’api… des classiques !). Sur les pages, la chanson est joliment illustrée par Elsa Fouquier et si vous avez oublié les paroles elles sont rappelées. Le son n’est pas trop métallique comme on pourrait le craindre avec ce genre de système et c’est pas trop désagréable pour les parents (de plus, on peut mettre le livre sur « off » grâce à un petit interrupteur !).

mes chansonnettesSorti en même temps que le précédent, Mes chansonnettes vous proposera d’écouter Coccinelle demoiselle, La barbichette, La fourmi, La p’tite bête qui monte, Les petites marionnettes et Minette, chatonnette. Même système de pastilles (et d’interrupteur, ouf !) et illustré lui aussi par Elsa Fouquier. Là encore, on va chanter !

Deux petits livres sonores bien sympathiques (mais qui font que ma fille essaye d’appuyer sur les pages de n’importe quel livre maintenant).

Mon pop-up des couleursÀ ne pas leur laisser entre les mains, mais super pour les tout-petits, Mon Pop-up des couleurs sorti chez Nathan illustré par Emiri Hayashi. En tournant les pages un grand soleil apparaît, un arbre pousse, une drôle de chenille surgit… et chaque fois c’est un prétexte à apprendre une couleur. Les enfants regardent, attentifs, émerveillés les objets surgir du livre. Seul petit hic, je le trouve assez mal imprimé… ça fait très cheap (d’ailleurs, le livre n’est pas cher pour un pop-up) mais les enfants, eux, ne s’en apercevront pas.

Mon pop-up des bruitsSorti en même temps et dans la même collection que le précédent, Mon pop-up des bruits va, quant à lui, faire découvrir aux petits les bzzz des abeilles, vroum vroum des voitures, encore le miam du gâteau à la fraise ou encore le tacatac tacatac tacatac du cheval (bruits que les parents feront, ce n’est pas un livre sonore). Là aussi, de quoi s’émerveiller devant les beaux pop-up qui s’ouvrent à chaque page.

Deux premiers pop-up à petit prix, à regarder avec les tout-petits.

Quelques pas de plus…
Une autre sélection de livres pour les petits.

La ferme à toucher
de Christel Denolle, illustré par Géraldine Cosneau
Nathan
Autour de 15 €, fabriqué en Chine.
Léon le petit matelot & Marie la mouette
de Géraldine Cosneau
Nathan dans la collection Mes premiers livres de bain
9,90 €, 220×95 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2014.
Mes comptines
d’Elsa Fouquier
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits imagiers sonores
10,10 €, 150×150 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2014.
Mes chansonnettes
d’Elsa Fouquier
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits imagiers sonores
10,10 €, 150×150 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2014.
Mon pop-up des couleurs
Conçu par Éric Singelin, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
10,95 €, 170×230 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2014.
Mon pop-up des bruits
Conçu par Éric Singelin, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
10,95 €, 170×230 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2014.


À part ça ?

Que lisent (vraiment) nos enfants ?

Gabriel

You Might Also Like

« Le yo-yo du yack est tombé dans le yaourt du yéti »

Par 26 novembre 2011 Livres Jeunesse

Aujourd’hui c’est samedi et le samedi… il faut occuper les enfants ! Pour ça je vous propose de découvrir deux coffrets qui contiennent des activités.

Le premier a pour héros un personnage qu’on aime beaucoup ici… Balthazar ! Je vous parlais de ce personnage il n’y a pas longtemps, le voici de retour dans un très beau coffret pop-up. Quand on l’ouvre on découvre un très joli décor avec des formes découpées et un petit tiroir renfermant de petites choses précieuses : un cahier d’activité, un album, une planche d’autocollants, deux crayons de couleur et un tampon Balthazar ! Le cahier d’activité est en fait composé d’extraits de celui dont je vous avais déjà parlé. Au programme coloriages, points à relier, dessins à compléter… bref un petit cahier très sympa dans un petit format qui permet de l’emmener partout. L’album, quant à lui, est une reprise de L’extraordinaire abécédaire, très bel album de la collection. Ici chaque double page présente une lettre avec un dessin qui fourmille de détails commençant par cette lettre, les phrases sont belles à prononcer, par exemple pour les M « Le moineau minuscule s’emmitoufle dans son manteau en mohair pour l’hiver« . Le tout avec les illustrations et le graphisme qui font le succès de la collection. Un très joli coffret pour, par exemple, une première approche de Balthazar.

Et si maintenant on leur faisait découvrir leurs cinq sens ? C’est ce que propose Langue au chat dans ce grand coffret. Un cahier et 5 éléments qui font chacun travailler un des sens : une petite flûte à coulisse en bois pour l’ouïe, 4 mini-puzzles avec matières à toucher pour le toucher, 10 petites cartes lenticulaires pour la vue (si vous ne connaissez pas le terme, vous connaissez certainement le principe, suivant si on penche la carte ou non on ne voit pas la même chose, une petite fille qui fait un bonhomme de neige ou un château de sable par exemple), une petite planche à gratter avec 4 odeurs (banane, fraise, orange et thym) pour l’odorat et un mini-livret contenant 7 recettes pour découvrir le goût à travers l’acide, le sucré, le salé, l’amertume,… Bref de quoi faire quelques petites expériences sympas. Le cahier lui nous apprend sur 32 pages des petites informations sur chacun des sens (comment ça fonctionne, comment ça se passe pour les animaux,…) et nous propose quelques expériences. Bref de quoi les occuper un petit moment.

L’extraordinaire coffret de Balthazar
de Marie-Hélène Place illustré par Caroline Fontaine-Riquier
Hatier
18,95€
Je découvre les 5 sens
de Marie-Françoise Perat et Estelle Madeddu
Langue au chat
19,95€

—————————————————————————————————————–

A part ça ?

On termine aujourd’hui les listes de Noël avec celle de Maman Elfe.

Bou et les trois zours d’Elsa Valentin illustré par Ilya Green, Éditions du poisson soluble. L’histoire de Boucle d’or revisitée de façon tout à fait inattendue : les auteurs ont créé un langage que les enfants comprennent plutôt bien et bourré de clins d’œil à l’adulte. Un de mes préférés! En plus de ça, les illustrations sont magnifiques, ça pétille!
Il faudra, de Thierry Lenain, illustré par Olivier Tallec, Éditions Sarbacane. Un album qui m’a faite pleurer quand je l’ai lu à haute voix. Ça résume bien pour moi la force de l’enfant, sa capacité de croire que tout est possible et c’est une beau message d’espoir.
Pleine Lune, d’Antoine Guilloppé, Éditions Gauthier-Languereau. Le travail réalisé sur ce livre découpé au laser est juste magnifique. Un moment magnifique à partager avec ses enfants (ou tout seul). Le contraste noir/blanc est assez saisissant.
Pierre Noël, Vincent Cuvellier, illustré par Emre Ohrun, Éditions Sarbacane. Une autre façon de revisiter Noël ou l’histoire d’une belle rencontre.
La nuit du visiteur, Benoît Jacques. Le petit chaperon rouge vu autrement. Je me suis vraiment régalée à le lire avec toutes les intonations rendues possibles par l’écriture. Une grand-mère géniale et en plus, une fin inattendue.
La dame des livres, Heather Henson, David Small, Éditions Syros. Un album basé sur une réalité historique. Il s’agit ici de la rencontre d’un enfant avec les livres et de tous les changements que cela apporte dans sa vie. Une belle histoire, vraiment. Et écrite dans un langage différent de ce qu’on peut habituellement lire (plutôt familier).
La femme phoque, Catherine Gendrin, Martine Bourre, Éditions Didier Jeunesse. J’adore les illustrations de ce livre. Quand à l’histoire… elle est triste et belle.
La malédiction des petites racailles, Eric Simard, Éphémère, Éditions Oscar. Un roman qui parle à mon côté écolo. Le titre déroute un peu lorsque l’on n’est pas breton et que l’on ne sait pas que ce roman va parler de korrigans… J’ai aimé le lire et les élèves aussi.
Tom Patate et la société secrète des Granmanitous, Emmanuelle Maisonneuve, Éditions Graine2 (suivi des deux autres tomes). Une histoire vraiment prenante (annoncée plutôt niveau CE2 par ma libraire mais je n’ai pas pu m’empêcher d’acheter les tomes suivants pour connaître la fin). Et puis avoir le culot d’appeler son héros Tom Patate parce qu’il arrive dans l’histoire caché dans une patate, chapeau ! En plus ça parle de fées et cela se passe tout près de chez moi…
Les celtes ne mettent pas de chaussettes le dimanche de Philippe Fournier et Sébastien Heurtel, illustré par Nicolas Duffaut, Éditions du poisson soluble. Poilade totale, en ce qui me concerne!

Merci à toutes celles qui ont participé à ces listes, Za, Noisetine, Camy et Maman Elfe. Je vous invite à les consulter au moment de vos achats et je vous rappelle que celle de Marianne et la mienne sont aussi là pour vous guider !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange