La mare aux mots
Parcourir le tag

Tracey Corderoy

Histoires d’amitié

Par 29 avril 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, faisons honneur à l’amitié, ce sentiment à la fois universel et si particulier !

pile poil pour deuxChien a rangé dans sa petite valise bleue tous les trésors qu’il possède. D’après lui, il a là tout ce qu’il lui faut pour être heureux : une pomme de pin, un bâton, un bouton, des feuilles, un galet… Fier, heureux, et comblé, il s’endort sur sa petite mallette, mais au réveil, il n’est plus seul ! Souris l’a rejoint. D’abord un peu méfiant, il finit par bien vouloir jouer un peu avec elle. Mais une fois sa nouvelle amie repartie, il est bien malheureux. La forêt est silencieuse, et surtout les petits trésors de la valise bleue ne suffisent plus !

Cette valisette est finalement Pile-poil pour deux ! Deux amis qui se découvrent, s’enrichissent, partagent… Ça vaut tous les trésors du monde ! Avec un texte simple, tendre, drôle et rythmé, Tracey Corderoy donne une grande place à l’amitié et à l’échange. Les illustrations de Rosalind Beardshaw sont magnifiques avec leurs collages et leurs petits détails, et complètent parfaitement cette jolie histoire ! Avec en plus une couverture qui brille, c’est le pompon !

l'histoire de la chauve-souris qui voulait se faire des amisCharlie est une chauve-souris et elle n’a pas d’amis. Forcément, quand on vit la tête en bas, les relations sociales sont parfois difficiles. L’eau des pingouins est glaciale, et elle n’aime pas le poisson. Les gorilles qui se cherchent des puces, ce n’est pas pour elle non plus. Les lions qui flemmardent au soleil, sans façon ! Les oiseaux qui piaillent, ça fait trop mal aux oreilles ! Dure dure la vie de chauve-souris. Mais après tout, les autres animaux aussi sont capables de faire des efforts pour se mettre à sa portée ! C’est ça l’amitié !

Essayer de ressembler aux autres pour s’intégrer, souffrir de la solitude, vouloir être populaire : plein de choses difficiles pour Charlie ! Mais Sarah Dyer ne fait pas pleurer dans les chaumières bien au contraire : on rit des tentatives de la petite chauve-souris de se faire des amis, et on s’attendrit de la jolie chute ! Et surtout, les illustrations mettent la tête à l’envers : si vous avez toujours rêvé de vous glisser dans la peau de ces animaux qui vivent la tête en bas, c’est le moment !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un autre livre de Rosalind Beardshaw (Pile-poil).

Pile-poil pour deux
Texte de Tracey Corderoy (traduit par Anne Krief), illustré par Rosalind Beardshaw
Gallimard Jeunesse
12,50 €, 255 x 275 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2014
L’histoire de la chauve-souris qui voulait se faire des amis
de Sarah Dyer
Circonflexe
13 €,220 x 277 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014

A part ça ?

Nicolas Jolly compose des dessins uniquement à base de petits traits d’encre. On a parfois l’impression de voir des empreintes digitales dans le dessin !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange